Bienvenue à Sott.net
jeu., 09 déc. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Boat

La Chine ou les navires de guerre US/CAN dans le détroit de Taïwan

Une guerre avec la Chine est plus proche qu'on le pense, surtout depuis vendredi 15 octobre. Deux navires de guerre, le destroyer américain USS Dewey suivi de la frégate canadienne HMCS Winnipeg, ont pénétré dans des eaux territoriales chinoises en passant du sud au nord dans le détroit de Taïwan.
ghjk
Cette action militaire a été vivement dénoncée par la Chine alors que Washington parle d'une « percée » (Breakthrough). Percée parce que c'est la première fois de l'histoire qu'une telle action militaire coordonnée par deux pays alliés a été effectuée dans ces eaux chinoises. Jamais auparavant deux « alliés » l'avaient fait. Bien sûr, le Canada y est entre autres parce qu'il a une dette envers l'administration Biden pour avoir réglé l'histoire de Mme Meng et les 2 Michaels.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Attention

Coup de théâtre : la fin du secret médical est votée !

Le secret des affaires, c'est sacré ! Le secret médical, c'est terminé !

Le Code de santé public prévoit que toute personne a droit « au respect de sa vie privée et du secret des informations la concernant ». Oui, mais... le Code de santé précise « excepté dans les cas de dérogation expressément prévus par la loi ».

secret médical
La dérogation au secret médical a été dûment votée le 20 octobre 2021. Elle concerne non seulement les enfants, mais aussi leurs parents et contacts, dont les dossiers médicaux de vaccination passent des mains des parents dans celles des directeurs des établissements d'enseignement et de quiconque aura été délégué par eux.

Commentaire: Masqués, confinés, harcelés, fichés, discriminés, accusés de tuer leurs grands-parents, et bientôt injectés de force et/ou internés dans des camps de rééducation ? Voilà l'avenir de nos enfants ?
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Clock

La Chine est sérieusement effrayée par les tambours de guerre de Washington

Eh bien, tout cela s'est passé remarquablement vite. Après avoir quitté l'Afghanistan d'une manière chaotique, laissant des amis et des milliards de dollars de bagages sur le tarmac de l'aéroport alors que le dernier avion s'envolait vers l'horizon, les États-Unis ont commencé à dérouler impitoyablement leur nouvel « ordre mondial » : les défenses aériennes ont été retirées d'Arabie saoudite ; « Israël » a reçu l'ordre d'expulser les Chinois qui construisaient son port de Haïfa ; et la France et l'UE ont été « entubées » par le nouvel accord AUKUS, négocié dans le plus grand secret pendant de nombreux mois.
hyujki
L'Europe a été prise de court. La France aurait appris l'existence de l'accord par les médias. Le Drian et le ministre français des Armées, Parly, ont publié une déclaration furieuse qualifiant l'accord de « coup de poignard dans le dos ». Pour ne rien arranger, l'annonce est intervenue un jour seulement avant que l'UE ne présente sa propre stratégie pour l'Indo-Pacifique, mettant les Européens dans l'embarras au moment même où ils cherchaient à renforcer leur puissance géopolitique. « Je suppose qu'un tel accord n'a pas été préparé avant-hier », a ironisé Josep Borrell, lors d'une conférence de presse destinée à dévoiler la stratégie de l'UE, qui a été totalement éclipsée par l'accord AUKUS.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Calculator

Véran parjure ? Ces plus de 900 morts du vaccin dénombrés par l'ANSM

Olivier Véran est-il parjure et, à ce titre, doit-il démissionner ? On peut le conclure de la comparaison entre ses déclarations devant l'Assemblée Nationale le 15 octobre 2021 et les chiffres de l'ANSM en bonne et due forme, qui disent, et en profondeur, l'inverse de ce que le ministre soutient. Il semblerait en effet que les vaccins, selon les chiffres officiels eux-mêmes (probablement sous-estimés) le vaccin soit particulièrement meurtrier. Mais dans la dictature pharmaceutique qui s'est installée, avons-nous encore le droit de le dire ? Dans tous les cas, si le ministre a menti à la représentation nationale, il doit démissionner, et surtout il doit être jugé et sévèrement sanctionné.

vaxxx

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Sherlock

Covid-19 : Non, la vaste étude française ne confirme pas l'efficacité des vaccins !

Olivier Véran continue de faire confiance à l'étude du Lancet sur la dangerosité de l'hydroxychloroquine. Il est bien le seul, mais il se fonde là-dessus pour interdire le traitement du covid. Cela dit, aujourd'hui l'opinion publique ne pense plus qu'une callgirl soit apte à mener une modélisation sérieuse.

étude
Rappelons qu'Ariane Anderson était directrice des ventes de la société Surgisphere qui a fourni les données de l'étude du Lancet, laquelle a déclaré la chloroquine dangereuse. Cette « dame » est issue du monde de la prostitution et de l'industrie pornographique. Donc, pour éviter ce genre d'erreurs de casting, le Pr Mahmoud Zureik a été choisi — moins bien gaulé qu'Ariane Anderson mais apparemment plus sérieux.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


People

G. Edward Griffin : « Les gens ne doivent pas être autorisés à être indépendants »

agenda 21
D'après sa fiche Wikipédia, G. Edward Griffin est un théoricien du complot. Immédiatement nous avons redoublé de motivation pour écouter ses propos. Il nous parle ici du plan d'action pour le XXIe siècle appelé Agenda 21, qui fut adopté par 182 chefs d'État lors du sommet de la Terre à Rio de Janeiro en juin 1992.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bizarro Earth

L'Agenda vert ou comment cette crise énergétique est différente de toutes les autres

Le prix de l'énergie, toutes sources confondues, explose à l'échelle mondiale. Loin d'être accidentel, il s'agit d'un plan bien orchestré visant à faire s'effondrer l'économie mondiale industrielle qui a déjà été affaiblie de façon spectaculaire par près de deux ans de quarantaine ridicule due au Covid et les mesures connexes. Ce à quoi nous assistons, c'est à une explosion des prix des principales énergies que sont le pétrole, le charbon et maintenant surtout le gaz naturel.
ghjk
Ce qui différencie cette situation des chocs énergétiques des années 1970, c'est que cette fois-ci, elle se développe alors que le monde de l'investissement des entreprises, utilisant le modèle frauduleux d'investissement vert ESG, désinvestit dans le pétrole, le gaz et le charbon du futur, tandis que les gouvernements de l'OCDE adoptent des énergies solaire et éolienne horriblement inefficaces et peu fiables qui assureront l'effondrement de la société industrielle peut-être dès les prochains mois. À moins d'une remise en question spectaculaire, l'UE et les autres économies industrielles sont en train de se suicider économiquement de manière délibérée.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Red Pill

Le Molnupiravir ou la fausse Ivermectine de Big Pharma — Merck demande à la FDA une autorisation d'urgence pour sa pilule anti-Covid-19 en dépit des risques graves sur la santé

Historiquement, le tout premier fabricant d'Ivermectine est le laboratoire Merck. Le même Merck qui a entre autres falsifié pendant des années les résultats d'efficacité du vaccin contre les oreillons. Le laboratoire lance aujourd'hui sur le marché une « pilule révolutionnaire » pour « traiter le Covid-19 », le Molnupiravir que l'on peut supposer être, entre autres, une alternative pour les récalcitrants aux injections. Cette « solution miracle » est plus que douteuse concernant, une fois de plus, les effets secondaires graves qui pourraient en découler. Ne manquez pas en fin d'article la vidéo doublée en français dans laquelle Stew Peters s'entretient avec le docteur Jane Ruby sur ce « miracle de la science ».
MERCK virus
© Merck/Britannica.com
Il s'avère que tous les scientifiques et les médecins qui ont insisté sur le fait que le Molnupiravir était « extrêmement sans danger » — il faut oser quand même — ne s'appuient finalement pas vraiment sur la « science ». En effet, selon un rapport publié jeudi par Barron's, d'autres scientifiques craignent que le médicament ne provoque des cancers ou des malformations congénitales. Autant pour le supposé « formidable niveau de sécurité » du médicament, comme l'a affirmé le Dr Scott Gottlieb dans une interview le jour où Merck a rendu la recherche publique.

En dépit des avertissements émanant de plusieurs scientifiques selon lesquels son nouveau — pas si nouveau, voir en fin d'article l'historique de la molécule — « médicament anti-Covid-19 » pourrait avoir des effets secondaires très dangereux, comme des cancers et des malformations congénitales, Merck a officiellement soumis à la FDA sa pilule pour approbation. Si elle est approuvée — et tout porte à croire qu'elle le sera — ce serait la première pilule antivirale pour « traiter le virus ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Blackbox

À quoi pourraient bien servir des bio-nanocapteurs en oxyde de graphène ? À l'Internet des corps (IoB)

Partisan du transhumanisme, il prévoit l'implantation de puces d'abord dans les vêtements puis dans le cerveau, pour établir une « communication directe entre notre cerveau et le monde digital ». Il défend et promeut l'avènement de l'intelligence artificielle pour nos vies dans La quatrième révolution industrielle paru en 2017. (Wikipédia)
Schwab quote
Souvenez-vous de notre article sur l'oxyde de graphène où nous y avions effleuré la notion de l'Internet des corps. Nous y disions notamment que :
« En général, les capteurs pour la surveillance de la santé humaine, qu'il s'agisse de capteurs invasifs ou non invasifs, peuvent être considérés comme un « sens augmenté », qui est une extension des sens humains. »
Nous parlions dans les faits d'un matériau qui pouvait ouvrir la voie au transhumanisme.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Magic Wand

Comment le gouvernement utilise des études bidons pour justifier ses choix politiques - ou la science fabriquée

Ce lundi 11 octobre, le groupement Epi-phare a publié deux études affirmant que « la vaccination est efficace à plus de 90 % pour réduire les formes graves de Covid-19 chez les personnes de plus de 50 ans en France ». Cette étude sort à quatre jours des discussions au Sénat sur la vaccination obligatoire en France.

bidon
Depuis près de 18 mois, les experts nous vantent les mérites des études randomisées en double aveugle publiées après revue par les pairs dans des journaux indépendants sans que les auteurs n'aient de lien d'intérêt. Le canon de la science nous dit-on, bien que nous ayons dû faire face à une nouvelle maladie qui aurait dû entrainer au sein de la loi d'urgence des « décisions adéquates ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :