Bienvenue à Sott.net
mer., 08 fév. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Bomb

À propos de la guerre en Ukraine

char d'assault
La guerre en Ukraine est, comme toute guerre, terrible et devrait se terminer le plus rapidement possible. Mais on ne peut pas juger cette guerre et la responsabilité politique de celle-ci sans connaître et prendre en compte ses origines.

Megaphone

Une démence européenne

Chevaucher sur le dos du léopard allemand vers le risque d'une guerre majeure. Il y a trente ans, l'Allemagne a été réunifiée, grâce au bon sens et à la générosité de Moscou. Trente ans plus tard, les fils politiques de Helmuth Kohl, petits-fils de ceux qui ont envahi l'URSS en 1941, débattent de l'envoi de chars allemands pour combattre la Russie. Et le combat aura lieu en Ukraine, l'un des principaux théâtres du grand massacre déclenché par l'Allemagne à l'époque.
mnbv
« Leopard » est désormais le nom de ces chars qui vont marcher sur les ornières laissées il y a des années par ces « Tigres » et « Panthers », sur les os de plus de vingt millions de « sous-hommes » (Untermenschen) soviétiques. Si quelqu'un avait dit en octobre 1990, en pleine célébration de la réunification, que dans une génération les chars allemands remettraient le pied sur cette terre, il aurait été pris pour un fou. Mais c'est précisément ce qui sera décidé le 20 janvier sur la base de Ramstein, en Allemagne, où se réunira le « groupe de contact sur l'Ukraine », sous la direction des États-Unis.

Roses

« Le pot aux roses est découvert »

M. K. Bhadrakumar (Photo mad)
© Photo mad
M. K. Bhadrakumar
Le consensus bipartisan qui règne dans le Beltway [Washington, D.C.] sur le fait que les Etats-Unis sont la puissance mondiale « indispensable » est généralement attribué aux néoconservateurs qui ont été la force motrice de la politique étrangère et de sécurité des Etats-Unis dans les administrations successives depuis les années 1970.

L'éditorial du Washington Post du 7 janvier dernier intitulé « Le temps n'est pas du côté de l'Ukraine»,1 met en évidence ce paradigme. Il a été coécrit par l'ancienne secrétaire d'Etat Condoleezza Rice (sous la présidence de George W. Bush) et le secrétaire à la défense Robert Gates (qui a servi sous Bush et Barack Obama).

Rice et Gates sont de solides guerriers froids qui s'enthousiasment pour la guerre de l'OTAN contre la Russie. Ils estiment toutefois que le président Biden devrait s'engager «plus résolument» en Ukraine.

L'éditorial évoque les deux guerres mondiales qui ont marqué l'ascension des Etats-Unis en tant que puissance mondiale et avertit que l'« ordre fondé sur des règles » dirigé par les Etats-Unis depuis 1990 - mot de code pour l'hégémonie mondiale des Etats-Unis - est en péril si Biden échoue en Ukraine.

Megaphone

La Justice impérialiste s'effrite

balance justice
En temps de paix autant qu'en temps de guerre, la domination occidentale sur le reste du monde, autant que celle des États-Unis sur leurs alliés, passe par l'instrumentation du Droit. Ainsi, les Tribunaux internationaux ne cherchent aucunement à rendre la justice, mais à confirmer l'ordre du monde et à châtier ceux qui le contestent. Le Droit états-unien et le Droit européen servent aussi à contraindre le reste du monde à respecter les politiques de Washington et de Bruxelles. Ce système commence à pâlir.

Depuis la dissolution de l'Union soviétique, les Occidentaux utilisent les tribunaux internationaux et la Justice états-unienne pour imposer leur loi. Ils font condamner ceux qu'ils combattent et ne jugent jamais leurs propres criminels. Cette conception de la justice est devenue l'exemple absolu de leur politique du « deux poids, deux mesures ». Pourtant, l'affaiblissement de la domination occidentale depuis la victoire de la Russie en Syrie et plus encore depuis la guerre en Ukraine commence à avoir des répercussions sur ce système.

Document

Médias turcs : Après chaque attaque occidentale, la Russie en sort renforcée

missile launch
Après chaque attaque de l'Occident, la Russie ne fait que se renforcer. Cela a été déclaré dans une publication pour l'édition turque de Sabah par le chroniqueur Bercan Tutar. Le journaliste a compté au moins cinq tentatives d'attaques contre la Russie par des États occidentaux au cours des 300 dernières années. Mais à chaque fois, elle a non seulement réussi à repousser les attaques, mais elle est également devenue plus forte.

Handcuffs

Biden fait-il l'objet d'un chantage pour envoyer des troupes de combat américaines en Ukraine ?

biden
Les élites milliardaires utilisent leur pouvoir sur les médias, la classe politique et l'opinion publique pour contraindre Joe Biden à envoyer des troupes américaines en Ukraine pour empêcher une victoire russe. Les conservateurs idiots pensent que les médias font pour une fois leur travail en rapportant avec précision les prétendues transgressions de Biden. Mais, en réalité, les médias montrent simplement qu'ils peuvent changer de camp à tout moment afin de poursuivre l'agenda élitiste.

Megaphone

Des échos de la première guerre lancée en Europe par les néoconservateurs

otan attaque la serbie
Tout d'abord, j'ai découvert que BitChute bloque également les vidéos, faites par des Russes, montrant des opérations de combat. Rumble ne le fait pas, du moins jusqu'à présent, donc à l'avenir, je m'en tiendrai à Rumble pour publier des vidéos « politiquement incorrectes » ou autrement
« offensantes ». Pourtant, la seule solution viable ici est d'avoir un service d'hébergement vidéo dans un pays souverain.

Ensuite, je ne peux pas entrer dans les détails ici et maintenant, mais c'est quelque chose de très intéressant : les articles de GreyZone sur « Les fichiers de renseignement déclassifiés exposent des vérités gênantes sur la guerre de Bosnie ». Pour la source originale de cette information, veuillez voir ici.

Pocket Knife

L'immoralité de l'aide militaire occidentale à l'Ukraine

L'aide militaire des pays occidentaux à l'Ukraine depuis le début du conflit devrait être un sujet très controversé à cause des sommes énormes concernées et à l'heure où ces pays ont déjà des difficultés à gérer leurs propres finances publiques.
frtg

Target

Un ancien chef d'état-major demande à l'OTAN d'aider Taïwan à s'entraîner et à organiser des exercices conjoints en Europe

Anders Fogh Rasmussen (à gauche) et  Tsai Ming-yen
© Photo CNA 5 janvier 2023
L’ancien secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen (à gauche) est vu aux côtés du vice-ministre des Affaires étrangères Tsai Ming-yen lors d’une conférence de presse tenue par le ministère jeudi à Taipei.
L'ancien secrétaire général de l'OTAN en visite, Anders Fogh Rasmussen, a appelé jeudi l'alliance intergouvernementale de sécurité et les pays européens à organiser des exercices conjoints avec l'armée taïwanaise sur le « sol européen » pour empêcher une invasion chinoise.

Rasmussen, qui a été le 12e secrétaire général de l'OTAN d'août 2009 à octobre 2014, a fait ces remarques lors d'un événement de presse à Taipei, lorsqu'on lui a demandé ce qu'il pensait d'une éventuelle extension de l'OTAN à la région indo-pacifique et de la possibilité pour l'OTAN de jouer un rôle plus actif dans la situation du détroit de Taïwan, comme le suggèrent des spécialistes étrangers.

Bell

Dans la guerre Otan-Russie, une fois encore l'exemple de la Palestine nous informe

usa russie otan ukraine
Tout ou presque a été dit sur « ''l'opération militaire spéciale »' de la Russie à l'encontre de l'Ukraine. Avec cette particularité qui revêt dorénavant une importance majeure : les autorités russes dont le président Poutine lui-même, la qualifient désormais de « guerre de l'Otan »' contre leur pays. Et il ne s'agit pas-là d'un simple ajustement sémantique, sans importance. C'est tout l'inverse, avec sans doute des répercussions à venir pour l'ensemble des pays voisins de la Russie, au premier rang desquels, les pays européens alignés sur la doxa atlantiste et sa furieuse obsession de vouloir imposer ses diktats partout afin de conserver son hégémonie planétaire, « quoi qu'il en coûte » !