Bienvenue à Sott.net
mar., 07 fév. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Cut

Les énergies « vertes », une source inédite de chômage ?

Le gouvernement français, tout comme les autres responsables politiques des pays membres de l'UE, ont mis en place la destruction de la production électrique par l'énergie nucléaire et par l'emploi du charbon. Avec le froid de l'hiver sur l'Europe et l'effet boomerang des sanctions contre le gaz et le pétrole de Russie, leurs décisions politiques montrent leurs effets dévastateurs sur l'économie et l'emploi.
kjhn
Les mêmes responsables politiques demandent à faire des économies d'énergie et annoncent des coupures de courant. L'utilisation de sources d'énergie « vertes » par les pays de l'UE entraînera la destruction de leur production industrielle, une réduction du nombre d'emplois et une baisse du niveau de vie de la population. Actuellement, l'économie de la France, la survie de ses entreprises, dépendent de la météo.

USA

Pressions US à l'ONU : la liste noire des entreprises opérant dans les colonies israéliennes

Des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée

Des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée (illustration)
Les États-Unis ont annoncé, le vendredi 9 décembre, qu'ils exerçaient des pressions sur les Nations unies pour qu'elles ne mettent pas à jour la liste noire des entreprises opérant dans les colonies israéliennes.

Le département d'État américain a confirmé avoir contacté le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme pour lui faire part de ses inquiétudes concernant la liste, dont la publication pour la première fois en 2020 a provoqué la « colère d'Israël ».

Bad Guys

Merkel : Les accords de Minsk étaient une tentative de donner du temps à l'Ukraine

porochenko merkel Poutine
L'ancienne chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que la tâche des accords de Minsk était de donner du temps à Kiev.
« L'accord de Minsk de 2014 était une tentative de donner du temps à l'Ukraine. Elle a également utilisé cette période pour se renforcer, comme vous pouvez le constater aujourd'hui. L'Ukraine de 2014-2015 n'est pas l'Ukraine moderne », a-t-elle déclaré à Die Zeit.

Pistol

Non, ce n'est pas Poutine qui a commencé la guerre en Ukraine

biden zelensky guerre nucléaire
« L'entrée de l'Ukraine dans l'OTAN est la plus brillante de toutes les lignes rouges pour l'élite russe (et pas seulement pour Poutine). En plus de deux ans et demi de conversations avec des acteurs russes clés, des traîne-savates des recoins sombres du Kremlin aux critiques libéraux les plus acérés de Poutine, je n'ai encore trouvé personne qui considère l'Ukraine dans l'OTAN comme autre chose qu'un défi direct aux intérêts russes. » (William Burns, ambassadeur américain à Moscou, écrivant à la secrétaire d'État Condoleezza Rice, 2008.)

« Il n'y a rien d'inévitable dans le « monde multipolaire ». Son émergence dépend entièrement d'une guerre qui ne fait que commencer et dont l'issue est encore inconnue. » Extrait du texte

Bullseye

MICHEL CHOSSUDOVSKY - Confinement planétaire - la crise la plus dévastatrice de l'histoire moderne

ghjk
Une très bonne entrevue avec le prof. Michel Chossudovsky. Chaos économique, pauvreté, campagne de la peur, confinement de la main-d'œuvre... tout ceci amenant la crise économique mondiale que nous subissons et qui vient juste de commencer.

Attention

Un Afghanistan au coeur de l'Europe

"Les Alliés sont en train de fournir un soutien sans précédent à l'Ukraine et ils continueront à le faire", annonce secrétaire général de l'OTAN Stoltenberg. Avec des centaines d'obusiers fournis par l'OTAN les forces de Kiev tirent en une seule journée des milliers de projectiles, plus que ce que les forces OTAN tiraient en un mois en Afghanistan.
ghjh
En conséquence, les canons des obusiers, longs de 6 mètres et pesant des tonnes, doivent être fréquemment remplacés : à cette fin, le Pentagone a déployé en Pologne une unité spéciale qui envoie en continu les pièces de rechange en Ukraine.

Commentaire: Ça va être beau. De plus en plus périlleux est notre monde mené par des vautours sans pitié et aussi sans cervelle.


Bizarro Earth

Capables du pire, l'union de certains gouvernants rend la Guerre mondiale possible

caricature chef militaires
Alors que nous réagissons avec effroi à la résurgence de groupes fascistes, nazis ou impériaux japonais, nous ne voyons pas que ce ne sont pas ces idéologies qui ont provoqué la Guerre mondiale, mais l'alliance de gouvernants prêts au pire. La même configuration est sur le point de se reproduire avec d'autres groupes. Dans quelques mois, si nous ne réagissons pas maintenant, une Troisième Guerre mondiale sera peut-être rendue possible.

Bell

Le sommet de l'OTAN s'engage à poursuivre le renforcement des troupes aux frontières de la Russie

otan bucharest 2022
© OTAN
Les ministres des Affaires étrangères de l'OTAN se sont réunis mardi à Bucarest, en Roumanie, avec des représentants des futurs membres de l'OTAN Ukraine, Finlande et Suède. Ils ont discuté d'une nouvelle extension de la guerre de l'OTAN contre la Russie en Ukraine et du stationnement de troupes supplémentaires aux frontières occidentales de la Russie.

Eye 1

L'arbre qui cache la forêt

Pour l'immense majorité de la population, la mondialisation se limite à l'accès à toutes sortes de produits disponibles quelles que soient leurs provenances, soit par achat en magasins traditionnels s'approvisionnant à travers le monde, soit par commande directe sur Internet.
5678
Cette libéralisation des possibilités d'approvisionnement en biens de quasiment toutes natures représente une idée fort séduisante pour tout un chacun puisqu'il est possible d'accéder à une multitude d'objets aussi divers que variés, de commander en quelques clics de clavier et de recevoir ses achats à domicile.

Megaphone

Le conflit en Ukraine. C'est parti pour l'escalade

Un moment décisif dans la bataille du Donbass est atteint car la résistance ukrainienne à l'offensive russe, qui a duré quatre mois, touche à sa fin.

soldats donbass
Le lieu de réunion des ministres des affaires étrangères de l'OTAN les 29 et 30 novembre, à Bucarest, est le même où, il y a dix ans, l'ancien président américain George W. Bush persuadait ses partenaires transatlantiques que l'Ukraine et la Géorgie devraient un jour rejoindre leur alliance militaire. Les ministres des affaires étrangères ont dûment « réaffirmé » cette décision hier et en sont restés là.

De plus, dans leur déclaration sur le conflit en Ukraine, ils ont affirmé avec force que l'OTAN « ne reconnaîtra jamais » l'annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes et ont souligné la détermination de l'alliance à « poursuivre et renforcer le soutien politique et matériel » à Kiev.