Bienvenue à Sott.net
sam., 22 jan. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Heart - Black

Hey, USA ! Combien de bombes avez-vous larguées aujourd'hui ?

Le Pentagone a enfin publié son premier Airpower Summary depuis l'entrée en fonction du président Biden il y a près d'un an. Ces rapports mensuels sont publiés depuis 2007 pour documenter le nombre de bombes et de missiles largués par les forces aériennes dirigées par les USA en Afghanistan, en Irak et en Syrie depuis 2004. Mais le président Trump avait cessé de les publier après février 2020, entourant de secret la poursuite des bombardements américains.
juyh

Irak
Au cours des 20 dernières années, comme le documente le tableau ci-dessous, les forces aériennes américaines et alliées ont largué plus de 337 000 bombes et missiles sur d'autres pays. Cela représente une moyenne de 46 frappes par jour pendant 20 ans. Ces bombardements sans fin n'ont pas seulement été mortels et dévastateurs pour ses victimes, mais ils ont gravement porté atteinte à la paix et à la sécurité internationales et affaibli la position des États-Unis dans le monde.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bullseye

L'armée américaine confirme que Fauci a menti - il a approuvé la recherche sur le gain de fonction

Project Veritas a publié des documents militaires américains qui prouvent que le Dr Anthony Fauci a menti au sujet de la recherche sur les gains de fonction avec la Chine communiste peu avant le début de la pandémie.

falsi
Les documents militaires récemment publiés prouvent que le témoignage sous serment du Dr Fauci était un mensonge - un crime passible d'une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison fédérale.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Binoculars

Le dernier combat du Davos fait un flop au box-office

Le dernier combat du Davos est sorti en salles il y a quelques semaines. Avec OmicronVID-11/09 dans le rôle du dernier tueur invisible, ce film était censé être le film d'horreur d'une génération. Géopolitiquement, c'est la pire ouverture pour un film depuis Ishtar.
juiklo
Bien sûr, le box-office de la première nuit a été bon. Le Dow Jones a perdu 1100 points le jour de l'ouverture. L'or a explosé. Le bitcoin a dégringolé. Mais ensuite les gens ont commencé à parler de l'accident de train qu'ils avaient vu. La réponse à la performance d'OmicronVID-11/09 a été tout simplement hilarante. Les premières critiques faisaient état d'un « chiffre chuchoté » 1 exagéré dans les recettes du box-office.

Commentaire: Lire aussi :


Bomb

Poudrière de l'Europe: une nouvelle guerre mondiale se profile dans les Balkans

Le leader de la communauté musulmane serbe Muamer Zukorlic est décédé en Serbie en novembre d'une crise cardiaque. Il était originaire de Sandjak, une région à la frontière entre le Monténégro et le Kosovo peuplée par des musulmans. Sans lui, les nationalistes pourraient y déclencher une véritable guerre.

balkans
Muamer Zukorlic était mufti en chef encore en Yougoslavie dans les années 1990, pendant la guerre en Bosnie-Herzégovine. Et certains le voient comme un véritable pacificateur: les sentiments séparatistes des musulmans de Sandjak étaient très forts et la situation était très propice pour lancer une guerre d'indépendance. Il a réussi à prémunir la région contre l'effusion de sang. Mais très probablement Muamer Zukorlic évaluait lucidement ses forces: la révolte aurait très certainement échoué et les musulmans auraient été simplement évincés de Sandjak en Bosnie.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Gold Seal

Ce que signifie VRAIMENT « vivre avec le Covid » et la prochaine étape dans le plan de la gouvernance mondiale

Pourquoi les médias se mettent-ils désormais à minimiser l'hystérie Covid qu'ils ont jusqu'à aujourd'hui entretenue ? Est-ce parce que la « pandémie » est vraiment terminée ? Ou s'agit-il d'un élément important du processus de manipulation des esprits [particulièrement accéléré depuis près de deux ans - NdT] ?
Vivre avec le Covid
© Inconnu
« Covid, je suis rentré à la maison ! »
Ces derniers jours, voire ces dernières semaines, nous avons assisté à une nette modification de l'attitude des médias mainstream face à la « pandémie » de Covid.

De nombreux exemples de ce que l'on pourrait qualifier de « dissidence » se sont produits, si les médias n'étaient pas aussi étroitement contrôlés. Mais, puisque les médias sont étroitement contrôlés, nous devons le qualifier de changement apparent du message.

Le Dr Steve James, consultant en anesthésie, a confronté le ministre britannique de la santé, Sajid Javid, sur la faiblesse de la science qui soutient les obligations vaccinales [anti-Covid-19 - NdT. Notez que cette confrontation a été diffusée sur Sky News :

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Covid - Omicron : l'OMS critique la gestion de la pandémie à coups de doses de rappel, et préconise l'élaboration de vaccins adaptés

Ce mardi 11 janvier, l'organisme mondial de la Santé a critiqué, dans un communiqué, la gestion de la pandémie, notamment depuis l'arrivée du variant Omicron.

pic pic
Après la troisième dose, la quatrième... Le scénario qui semble se profiler dans la lutte contre le Covid n'est pas du goût de l'OMS. L'organisme estime que cette "stratégie de vaccination basée sur des rappels répétés a peu de chances d'être appropriée ou viable".

Commentaire: Si même l'OMS s'y met... Pendant ce temps-là, Cache-Sex annonce déjà la 4e. C'est d'une logique scientifique implacable : les trois premières ont tellement bien fonctionné, continuons !

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Smiley

Martin Blachier : Un autre pas de valse

martin blachier
Martin Blachier est ni plus ni moins une sorte de girouette car on ne peut jamais prédire sur quel pied il va danser. Peut-être que sa nouvelle partenaire de danse l'aidera à se stabiliser et à mieux maitriser ses mouvements !!! L'avenir nous le dira car on n'est jamais certain avec lui.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Flashlight

Non-vaccinés, le groupe témoin que le Big Pharma doit éliminer coûte que coûte

L'émergence mondiale d'une réaction haineuse contre les non-vaccinés, quasiment accusés d'être à l'origine du COVID, désormais, soulève la question du groupe témoin que nous constituons. La coordination multilatérale de cette opération est très efficace, et souligne le poids réel de l'influence exercée par les laboratoires pharmaceutiques sur les décisions des Etats. Mais pourquoi les producteurs d'un vaccin qui ne marche pas, surtout face aux nouveaux variants, sont-ils si pressés d'en finir avec la résistance à ce vaccin ? Serait-ce parce que les non-vaccinés vont bientôt constituer le groupe-témoin gênant sur les effets secondaires durables de leur produit ?
gtyh
© ото: thoughtco.com
Une image montrant un magasin ravagé durant la « Nuit de Cristal » : 9 novembre 1938
Dans tous les essais pharmaceutiques, on choisit un groupe témoin : il sert d'étalon de comparaison entre ceux qui servent de cobaye et les autres. Le groupe témoin est celui qui n'est pas "expérimenté". Il ne suit aucun traitement. Et si, statistiquement, tel ou tel phénomène se produit dans le groupe des cobayes, alors on peut suspecter qu'il s'agit d'effets secondaires produits par le traitement, puisque le groupe-témoin n'en souffre pas.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Vader

Passe vaccinal : maltraitance institutionnelle sur les bancs de l'Assemblée

Ce samedi la manifestation contre l'instauration de nouvelles mesures sanitaires battait son plein et beaucoup de manifestants scandaient les propos du Président de la République. Il est vrai que la violence et l'injure qui ressortaient de l'interview présidentielle ne pouvaient que concentrer toute l'attention, mais il ne faudrait cependant pas négliger la teneur du débat parlementaire ayant eu lieu quelques jours auparavant. Nous vous proposons de revenir, à froid et avant l'examen du projet de loi par le Sénat, sur les interventions les plus cruelles.

parlement

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bulb

Cabale et gouvernance mondiale — Décryptage de la couverture 2022 du magazine The Economist

Les secrets du magazine The Economist : « The World ahead 2022 »​, ou le décryptage très intéressant mené par les Éditions Fractales de la nouvelle couverture du journal bien connu pour ses couvertures cryptées.
Couverture The Economist
© Capture YouTube
Les décryptages des couvertures pour les trois années antérieures : Notez le changement entre « The World in » (Le monde en) des couvertures précédentes et « The World ahead » (Le monde à partir de) de cette année.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :