Bienvenue à Sott.net
jeu., 27 jan. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

USA

Que se passe-t-il vraiment entre Washington et ses rivaux stratégiques  ?

Les principales conséquences stratégiques du retrait américain d'Afghanistan se dessinent. Les pertes des États-Unis ne sont pas encore assez importantes pour avoir un impact négatif sur leur « image mentale, » comme beaucoup le pensent.

washington
Des conséquences plus graves se dessinent, au premier rang desquelles figure, à mon avis, la montée en puissance accélérée de la Chine, illustrée par son alliance avec la Russie et aggravée par les effets de la politique américaine à l'égard de Taïwan et de l'Ukraine.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Megaphone

Avez-vous bien saisi la situation ? En fait la Russie demande la fin de l'ordre mondial fondé sur des règles

europe otan
La Russie continue d'indiquer à l'OTAN ses « lignes rouges » en matière de sécurité, tandis que les États-Unis annoncent qu'ils sont prêts à négocier avec la Russie pour répondre à leurs préoccupations. Tout retour en arrière par rapport à la politique actuelle est considéré comme une hérésie par les États-Unis.
« Tout le monde comprend parfaitement, l'heure de vérité arrive dans les relations entre la Russie et l'OTAN. Vous ne pouvez pas constamment frapper les points faibles de la Russie... La conversation doit être sérieuse... sinon, l'alternative est une réponse militaro-technique et militaire de la Russie », a déclaré lundi le chef de la délégation russe aux négociations sur le contrôle des armements à Vienne.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bad Guys

2022 : L'année où les États-Unis atteignent le point de non retour de leur phase d'effondrement

états-unis
J'étudie l'effondrement prochain des États-Unis depuis 25 ans et je publie des livres et des articles sur ce sujet depuis 15 ans, avec de bons résultats : Le CCCP 2.0 se développe très bien. Le sursis de 30 ans que les États-Unis ont obtenu grâce à l'effondrement de l'URSS a maintenant expiré, et tous les efforts d'expansion impériale déployés depuis lors (Afghanistan, Irak, Syrie, Libye et la « ceinture explosive » qu'est l'Europe de l'Est) ont été un échec total.

Pendant ce temps, une Russie renaissante, soutenue par une grande partie du reste de l'Eurasie, retourne la situation et donne des ordres aux États-Unis en des termes parfaitement peu diplomatiques. Et maintenant, ceci : Barbara Water, de l'University of California of San Diego, est récemment apparue sur CNN pour expliquer que les États-Unis se trouvent désormais dans une zone à haut risque de violence politique et de guerre civile. Cela signifie que les États-Unis sont finalement prêts à l'effondrement. Examinons les détails de cette situation.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Magic Hat

Le CDC admet que la « pandémie de Covid » était le produit d'un test inapproprié

Discrètement, sans l'attention des médias, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont retiré le processus PCR comme test valide pour la détection et l'identification du SRAS-CoV-2.

test
« Après le 31 décembre 2021, les CDC retireront la demande d'autorisation d'utilisation d'urgence auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel, le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SRAS-CoV-2 uniquement ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cult

La convergence sinistre de la Grande Réinitialisation de Klaus Schwab avec le Vatican et la théologie de la libération

Au milieu des blocages de la pandémie mondiale de 2020 et des dislocations économiques qu'elle a provoquées, Klaus Schwab, un fondateur jusqu'alors discret d'un forum d'affaires basé en Suisse, a émergé sur la scène mondiale en appelant à ce qu'il appelle une Grande Réinitialisation de l'ensemble de l'économie mondiale, en utilisant le Covid-19 comme moteur. Il a même publié un livre en juillet 2020 décrivant son plan. Cela a été qualifié à juste titre de société technocratique avec une planification centrale mondiale descendante. Schwab utilise les craintes liées au réchauffement climatique et la situation critique des pauvres dans le monde pour justifier ce qui est en fait un plan de totalitarisme mondial où, comme le dit le site web de Davos, personne ne possédera rien. Ce qui est moins connu, c'est que l'inspiration des plans dystopiques de Schwab vient d'un évêque catholique qu'il a rencontré au Brésil dans les années 1970. Cet évêque fait le lien entre le vaste réseau mondialiste de Schwab et la puissante influence politique de l'actuel pape François.

vatican
Loin d'être un prêtre catholique traditionnel, cet évêque était connu sous le nom d'« Évêque Rouge » et approuvait le modèle cubain de Castro, ainsi que la Révolution culturelle de Mao au cours de laquelle des millions de Chinois ont été tués dans une purge des ennemis de Mao. Il s'agit de l'archevêque brésilien Dom Helder Câmara, figure de proue de la diffusion du mouvement ecclésial connu sous le nom de « théologie de la libération » dans les années 1960 et 1970.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cell Phone

Le Canada a secrètement suivi 33 millions de téléphones pendant le confinement

Oui, L'Occident a sombré dans la dictature, c'est un fait !

suivi téléphones
De plus, c'est totalement assumé par le gouvernement, Justin Trudeau est un voyou à la solde des mondialistes. D'aucuns, les covidistes, se moquent systématiquement de l'adjectif « dictature » utilisé par les résistants car selon eux, on est loin d'être en Chine, on n'est pas en Corée du Nord... !

Cet article démontre exactement l'inverse, nous sommes en dictature, c'est factuel. Un gouvernement n'a pas à surveiller les déplacements de sa population sans qu'elle le sache ni même si elle le sait. Deuxièmement, et c'est là où la situation devient vraiment très grave, cette surveillance n'a strictement servi à rien étant donné la situation sanitaire actuelle au Canada.

Quelle expérience a été acquise à l'étude des données de géolocalisation de la population afin de mieux combattre le virus ? Personne ne le sait ! Les autorités assument complètement cette folie et affirme que ça va continuer afin de suivre d'autres maladies infectieuses et la prévention de maladies chroniques ainsi que la santé mentale, comprendre que ça va durer encore des décennies ! Nous avons changé complètement de paradigme, nous sommes dirigés par une mafia.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cult

Le naufrage vaccinal du Pape François et l'héritage oublié de Jean-Paul II

Jeudi 23 décembre, le Pape François a franchi encore un pas dans l'abus d'autorité fréquent qui caractérise - de l'avis de nombreux insiders - son gouvernement de l'Eglise. L'obligation vaccinale a été imposée à tous les employés de l'Etat du Vatican. On avait connu le Saint-Siège, tout au long du XXè siècle, comme l'un des guides de l'humanité face au totalitarisme. Qu'a-t-il bien pu se passer pour qu'un successeur des grands papes lutteurs du XXè siècle se fasse l'auxiliaire des forces les plus oppressives de notre temps ? Nul doute que le Souverain Pontife plonge l'Eglise dans une crise sans précédent. Les premières oppositions, radicales, se font entendre. Mais il n'y a pas d'autre voie pour l'Eglise que la redécouverte, deux décennies après sa mort, de l'enseignement de Jean-Paul II sur les fondements de la liberté.

inquisiteur

Le grand inquisiteur (tableau de Ilya Glazounov (1930-2017))

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Die

L'arrivée imminente du choc géopolitique de la « Nouvelle normalité »

Dans un ordre mondial qui évolue rapidement, des scénarios qui semblent être des contextes séparés tombent tous dans la même catégorie : Les puissances montantes comme la Chine, la Russie et l'Iran dictent leurs conditions et fixent de nouvelles lignes rouges avec le temps.
Géopolitique
© Inconnu
« Celui qui décide (aujourd'hui) des normes internationales, des protocoles, des mesures et des règles de ces « transitions » est Celui qui est souverain. »

~ Carl Schmitt, théoricien allemand
La crise ukrainienne s'envenime. Rien de concret pour résoudre les nombreuses contradictions inhérentes n'a été accompli lors du sommet virtuel Biden-Poutine.

Peut-être que cette faible concoction apportera une accalmie ; mais si c'est le cas, ce ne sera que cela - une brève « pause ». Les « faucons » aux États-Unis et en Europe n'ont pas hissé le drapeau blanc : L'Ukraine est une trop bonne arme pour leurs besoins, pour être mise de côté à la légère. Au contraire, la rhétorique contre la Russie ne fait que s'intensifier.

Le rythme du conflit est toujours le même : les tensions montent vers un point culminant apparemment inévitable, puis le souffle retenu est expulsé, et pendant un moment la respiration devient plus facile jusqu'à ce que la tension reprenne. Et déjà, les ligaments se resserrent : l'Iran, la Russie et la Chine se préparent à l'éventualité d'un nouveau conflit et d'une guerre.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Wall Street

La Fed va-t-elle faire s'effondrer les marchés financiers mondiaux pour leur Grande Réinitialisation ?

Il semble de plus en plus probable que la Réserve fédérale américaine et les pouvoirs mondialistes utiliseront la hausse spectaculaire de l'inflation comme excuse pour faire s'effondrer les marchés financiers américains et faire éclater la plus grande bulle financière de l'histoire.
hyuj
L'énorme hausse de l'inflation depuis les verrouillages politiques malveillants et les milliers de milliards de dollars de dépenses d'urgence de Trump et de Biden, associés à la poursuite des politiques sans précédent de la Fed en matière de taux d'intérêt quasi nuls et d'achats d'actifs de milliards d'obligations pour maintenir la bulle gonflée un peu plus longtemps - ont préparé le terrain pour un effondrement imminent du marché. Contrairement à ce que l'on nous dit, il est délibéré et géré.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Dominoes

La fuite en avant de la tyrannie sanitaire conduira-t-elle à sa fin ?

La fuite en avant du gouvernement avec la troisième dose obligatoire pour maintenir valide son passe sanitaire, bientôt vaccinal, pourrait bien se révéler être salvatrice pour les résistants de la première heure, ceux qui ont refusé toute injection. Prenant conscience qu'ils ont mis le doigt dans un engrenage qui les broiera, un certain nombre de double-vaccinés refuseront en effet une troisième piqûre et viendront de facto grossir la masse des résistants à la tyrannie sanitaire.

capsule

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :