Bienvenue à Sott.net
sam., 27 nov. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Arrow Down

Affaire DSK : les extraits de rapports accablants

CONFIDENTIEL - Plusieurs rapports de police et diplomatiques sur l'affaire DSK ont été transmis dimanche et lundi aux autorités françaises. Ils sont accablants pour le directeur général du FMI.

Image
© Reuters
Dominique Strauss-Kahn, menotté, dans la voiture de police qui le conduit au tribunal.

Dollar

GEAB N°55 : Crise systémique globale - Confirmation Alerte Majeure pour le second semestre 2011 - Fusion explosive de la dislocation géopolitique et de la crise économique et financière mondiales

explosion nucléaire
© inconnu
- Communiqué public GEAB N°55 (15 mai 2011) -

Depuis près d'un an, LEAP/E2020 a identifié le second semestre 2011 comme un nouveau moment décisif dans l'évolution de la crise systémique globale. A l'image de notre anticipation de Février 2008 qui avait anticipé pour Septembre 2008 un choc majeur affectant l'économie américaine, notre équipe confirme dans ce GEAB N°55 que toutes les conditions sont désormais réunies pour que le second semestre 2011 soit le théâtre de la fusion explosive des deux tendances fondamentales qui sous-tendent la crise systémique mondiale, à savoir la dislocation géopolitique globale, d'une part, et la crise économique et financière globale, d'autre part.

Depuis plusieurs mois en effet, le monde connaît une succession quasiment ininterrompue de chocs géopolitiques, économiques et financiers qui constituent selon LEAP/E2020 les signes avant-coureurs d'un événement traumatique majeur que nous analysons dans ce numéro du GEAB.

Handcuffs

Le Tribunal pénal de New York refuse la libération de Strauss-Kahn

Le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn, accusé de tentative de viol par une femme de chambre, a été placé en détention provisoire lundi par le Tribunal pénal de New York. La juge a refusé sa libération sous caution et a fixé la prochaine audience au 20 mai.

La juge a prononcé les chefs d'inculpation d'agression sexuelle, de tentative de viol et de séquestration. L'ancien ministre français de l'Economie a nié toutes les charges qui pèsent sur lui et plaidé non coupable.

Un des avocats de la défense a proposé sa remise en liberté contre le versement d'une caution d'un million de dollars, mais l'accusation a dit redouter qu'il ne quitte les Etats-Unis pour la France, un pays qui n'extrade pas ses ressortissants.

Bomb

Nouveaux massacres de civils par l'OTAN

Image
Tandis que l'Union Européenne ouvre un bureau officiel dans le fief des rebelles, un nouveau bombardement de l'OTAN a fait ce vendredi 16 victimes civiles dans la ville de Brega (est du pays) et quelques 40 blessés selon une source militaire citée par la télévision d'état. La coalition veut forcer la sortie du leader libyen Muammar Al Kadhafi en multipliant de violents bombardements.

Les deux télévisions libyennes Al Libia et Al Jamahiriya, ont diffusé une vidéo qui montrait des images d'une dizaine de cadavres portant plusieurs blessures et un immeuble détruit dans cette enclave pétrolière.

Un témoin a raconté qu'un nombre important de civils s'étaient rassemblés pour célébrer une cérémonie musulmane dans une résidence de Brega.

La ville se trouve à 70 kilomètres de la ville stratégique de Ajdabiya, dernière localité sous contrôle des insurgés dans l'est du pays.

Eye 1

DSK ou la Divine surprise

Image
Dernières MAJ :

- Les déclarations sur RMC de Bertignac : DSK est un partouzeur.

- B. Debré récidive sur son blog : .

- Les médias parlent aussi d'une hôtesse d'Air France qui aurait été pelotée par DSK et qui aurait répondu par une paire de claques.

« ...dont tous les médias connaissent le goût pour
une sexualité débridée, risquait des ennuis
dans un pays qui ne plaisante pas avec la morale,
en général, et le harcèlement sexuel en particulier ».

Jean Quatremer, Juillet 2007.


Enfin, il n'est jamais trop tard pour bien croire. Le temps n'est qu'un obstacle, parmi tant d'autres, à contourner, il ne faut pas le laisser prendre le dessus et nous décourager car l'ordre cosmique des choses règne encore et toujours. Quel beau dimanche ! Quelle belle surprise ! Enfin une prise sérieuse après des faits répétés et graves du présidentiable DSK. Qu'il puisse être jugé devant un tribunal comme le commun des mortels. On en avait déjà parlé dans diverses vidéos, aujourd'hui le monde s'en rend compte.

MIB

Strauss Kahn collectionne les casseroles

Image
© Inconnu
La nomination triomphale de Dominique Strauss-Kahn à la direction générale du Fonds monétaire international (FMI), le 28 septembre 2007, a donné lieu à deux messages contradictoires. D'un côté la presse occidentale exalte la capacité du bloc atlantiste à imposer son candidat face à celui de la Russie, Josef Tosovsky ; d'autre part, elle affirme que la principale mission de M. Strauss-Kahn sera d'associer plus largement les pays du Sud aux décisions, c'est-à-dire de mettre fin à la domination du bloc atlantiste.

Avec chauvinisme, la presse française se félicite que des Français se trouvent aujourd'hui à la tête de quatre grandes organisations internationales. En effet, outre Dominique Strauss-Kahn au FMI, Pascal Lamy dirige l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), Jean Lemierre préside la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD), et Jean-Claude Trichet la Banque centrale européenne (BCE). Mais doit-on mettre ces quatre institutions sur le même plan ? Et surtout, doit-on se réjouir d'une situation qui, loin de manifester la place de la France dans le monde, illustre l'intégration des élites françaises dans la mondialisation, c'est-à-dire leur acharnement à détruire leur pays, en tant qu'État-nation, un cadre politique qu'ils jugent dépassé ?

Commentaire: rédigé en octobre 2008

Force est de constater que Strauss-Khan dispose d'ores et déjà d'un CV bien rempli. De trahisons (PS, peuple français,...) en scandales majeurs (MNEF, ELF, affaire Mery, Crédit Lyonnais), en passant par un soutien nauséabond au sionisme et l'implication dans plusieurs organisations occultes (Cercle Bilderberg, DAVOS, Le Siècle, Club Vauban).

Alors que la quantité de casseroles que traine l'intéréssé devrait le tenir éloigné des fonctions les plus subalternes, celui-ci se retrouve à la tête du FMI alors que le monde s'enfonce dans une crise dont l'intensité fera passer 1929 pour une promenade de santé.

Strauss Kahn, à travers le FMI, va donc présider à la destruction de nombreuses nations (l'Islande devrait être l'une des premières de la liste). Le scénario est bien connu, les banques mènent la nation à la faillite, le FMI arrive à la rescousse sur son beau cheval blanc et la nation à genoux se retrouve obligée d'accepter des conditions innaceptables :

- destructions des écoles, des hopitaux, des transports publics, ...
- privatisation de l'industrie cédée à vil prix aux élites proches du pouvoir (oligarchie)
- esclavage idéologique, politique et militaire (le pays sous tutelle soutient les choix politiques de ceux qui tirent les ficelles du FMI)
- introduction des cultures OGM et annulation des règles environnementales
- accueil des industries chimiques, pharmaceutiques, pétrolières...
- pillage des matières premières et du patrimoine national
- destruction du lien social et des fondements démocratiques
- ...

Strauss-Khan est donc en train de revétir le costume de fossoyeur en chef et s'apprête à mener des centaines de millions d'individus vers la misère et la souffrance.

Comme si toutes ces informations ne suffisaient pas à déclencher de fortes nausées chez tout individu ayant préservé un minimum de conscience, nous apprenons en ce début octobre qu'en plus des affaires, des trahisons, de son idéologie xénophobe et de son fricotage avec diverses organisations occultes, Strauss-Khan a trompé sa femme (Anne Sinclair) avec une collègue de travail mariée (Piroska Nagy, une ancienne haute responsable d'origine hongroise du département Afrique du FMI).

Pour faire les choses jusqu'au bout Strauss Khan aurait en outre favorisé l'ascension de sa maîtresse pendant qu'il étaient ensemble mais après la fin de leur relation (découverte par le mari de la maîtresse) il l'aurait pénalisée pour se venger.

Trahison, illégalité, adultère, favoritisme, manipulations, mensonges, voilà donc un parcours remarquable qui en dit suffisamment sur l'intéressé dont la conscience, les remords ou l'intégrité ne semblent guère constituer une entrave aux pratiques les plus repoussantes.

Il est également piquant de constater que la maitresse de Strauss-Kahn, la hongroise Piroska Nagy partage avec Nicolas Sarkozy de Nagy-Brocsa le même pays d'origine : la Hongrie, lieu d'implantation du peuple Khazar au cours du Moyen-Age, ainsi que le même patronyme.

Toujours dans le même registre, visionnez ce témoignage édifiant de Tristane Banon, journaliste et romancière qui rapporte comment l'intéressé a tout bonnement tenté de la violer.


Le plus triste dans cette histoire c'est peut-être que cette affaire de népotisme soit révélée alors que les frictions pour le poste de président du FMI augmentent et que ce dernier s'apprête à jouer un rôle majeur dans la crise actuelle.

Ne voyez par conséquent nul élan de transparence de la part du FMI mais juste une maneuvre de plus visant à mettre la bonne marionette au bon endroit.

Il est fort regrettable que Strauss-Kahn n'ait pas été mis hors d'état de nuire plus tôt alors que des comportements bien plus destructeurs que le népotisme étaient découverts.


Vader

DSK Piégé ou « le chien abattu par ses maîtres »

Image
DSK inculpé d'agression sexuelle, bon, actons le fait. L'étalon qui courait les juments sans avoir la carrure d'un aigle avait les défauts de Napoléon sans avoir les qualités de Bonaparte. DSK aime les voitures de luxe,les villas de luxe, les montres de luxe et la luxure. C'est la loi du milieu. Les dorures, les femmes faciles, le droit de cuissage, les salaires indécents, les gardes du corps et les voyages en avion, tout ça ne sont que des avantages, en nature, consentis comme les premiers logements de fonction attribués au instituteurs de la troisième république, ces hussards noirs qui eux payèrent leur dû au peuple français en agonisant par milliers, durant la Grande Guerre, dans les tranchées.

Magic Wand

La réanimation du mythe Ben Laden - interview audio de T. Meyssan

Dans un entretien au service français de l'IRIB, Thierry Meyssan revient sur l'annonce officielle de la mort d'Oussama Ben Laden.

Image

La maison d’Abbottabad dans laquelle Oussama Ben Laden aurait été tué en 2011, selon Washington

Magnify

Qui est Strauss-Kahn ?

dsk

Strauss-Kahn ou le « socialisme du réel »
L'actualité abonde de sujets. Les acteurs politiques et les évènements défilent. Un clou chasse l'autre, comme dit le proverbe. On oublie vite. Et les médias en tous genres en font chaque jour l'illustration. Or, depuis quelques temps, ces médias nous abreuvent d'articles et de sondages de nature à nous convaincre que Dominique Strauss-Kahn, s'il est candidat aux présidentielles, a toutes les chances de battre Sarkozy. Sans jamais nous rappeler ce qu'il a fait quand il était ministre de Jospin et ce qu'il fait à la tête du FMI. Bien entendu.

Commentaire: Lire aussi : Avant le FMI : Dominique Strauss-Kahn et le « socialisme du réel »

DSK appelle a la création d'une monnaie mondiale, d'une banque centrale mondiale... Bref d'une dictature mondiale

Les sept péchés capitaux de Dominique Strauss-Kahn

Néanmoins, au milieu du cirque médiatique de « l'affaire DSK », rappelons tout de même à ceux qui croiraient encore au changement par la politique et les élections. Au sommet, "ils sont tous Un". Le clivage droite gauche est une diversion, et l'objectif, qu'il s'agisse de Marine Le Pen, Sarko, DSK ou les autres est le même : ces pantins placés au sommet par ceux qui tirent vraiment les ficelles et dont on ignore les noms sont là pour distraire et détourner l'attention du peuple en lui faisant croire à la 'démocratie' et à la 'liberté de choix'. Pendant ce temps-là, la Terre s'ouvre, les volcans se réveillent, le climat dégénère, les animaux meurent en masse, les comètes pleuvent...


Cult

Créer la réalité Ben Laden

Traduit par Résistance 71

Image
J'ai entendu une douzaine de fois aujourd'hui (le 13 Mai) dans les médias que les Etats-Unis ont tué Oussama Ben Laden au Pakistan. Je l'ai entendu trois fois sur des radios publiques nationales, deux fois sur la BBC, et aussi de chaque station de radio ou de télévision qu'il m'a été donné d'écouter, même sur ces stations qui jouent le rock'n'roll et la musique des années 1950 et 1960. Le meurtre de Ben Laden est maintenant entré dans la légende de notre temps et, sans aucun doute, dans les livres d'histoire.

Le gouvernment américain qui nous a dit que Saddam Hussein avait des "armes de destruction massive" et une "connexion avec Al Qaida" et que l'Iran a des missiles a têtes nucléaires qui demande de la part des Etats-Unis d'encercler la Russie avec une ceinture de systèmes de missiles anti-missiles balistiques, finalement ce gouvernement nous a dit pour une fois la vérité. Obama a trouvé Oussama et l'a fait tuer; apparamment non armé, en sous-vêtement et défendu non pas par Al Qaida, "les tueurs les mieux entrainés et les plus vicieux de la planète", mais par deux femmes désarmées.

Comme je l'ai dit précédemment, si vous croyez cela, j'ai un pont à Brooklyn que je peux vous vendre à très bon marché.