Bienvenue à Sott.net
lun., 20 sept. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Blue Pill

Olivier Véran, ministre de la Désinformation meurtrière lance une alerte au « tsunami » !

Note des Éditeurs : Dans cet article Les injections expérimentales anti-Covid-19 doivent devenir obligatoires pour tout le monde... Obéissez !, publié le 2 août dernier, un de nos auteurs évoquait la possibilité que soit prochainement utilisé le terme de « tsunami » comme prochain cri d'alerte au Covid, puisque parler de « vagues » n'est plus suffisant... C'est aujourd'hui chose faite avec Olivier Véran.
De deux choses l'une : soit les soignants qui œuvrent sur le terrain mentent, soit la hiérarchie médicale ment.
Olivier Véran
© Inconun
On aurait tendance à plus croire ceux qui sont en bas, les mains dans le cambouis, plutôt que les hiérarques qui pérorent dans les émissions de télé mainstream et qui tentent du matin au soir de refiler la trouille aux Français, une trouille qui permet d'abaisser l'immunité des plus fragiles et de les exposer à toutes les maladies qui traînent dans l'air. En gros, il y a ceux qui soignent, et ceux qui affaiblissent, ce n'est pas exactement la même engeance.


La France, après la fuite en Suisse dans les instances mondialistes de la très troublante Agnès Buzyn, c'est un petit ambitieux, sorti des écuries Bachelot pendant sa période H1N1 le premier test mondialiste de fabrication médiatique d'une pandémie au profit des grands labos qui est devenu ministre de la Santé.

Mais comme nous sommes en 1984, ministre de la Santé veut plutôt dire ministre de la Santé du Big Pharma, ou ministre de la Mauvaise Santé. L'homme énonce tout et son contraire selon les besoins du moment, à l'image de son modèle Emmanuel macron, le Petit Dictateur de l'Élysée, posé là par la puissance rothschildienne.

Commentaire: Voir notre article Covid-19, changement climatique et Grande réinitialisation — La « nouvelle troïka » comme façade et « solution » au système financier défaillant de l'Occident

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Document

Les chroniques du totalitarisme

Note des Éditeurs : Ariane Bilheran — philosophe, psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, spécialisée dans l'étude de la manipulation, de la paranoïa, de la perversion, du harcèlement et du totalitarisme — a commencé à écrire des articles qui relatent les Chroniques du totalitarisme. Nous supposons que ces trois premières parties réunies en un seul article auront une, voire plus sûrement, des suites. Nous surveillerons donc ces (éventuelles) suites pour donner à nos lectrices et à nos lecteurs accès aux travaux d'Ariane Bilheran — Ô Combien fondamentaux pour comprendre le monde dans lequel nous vivons, à l'instar — entre autres — de l'ouvrage de Andrew Labczewski, La ponérologie politique — Étude de la genèse du mal appliqué à des fins politiques.

Nos lectrices et à nos lecteurs pourront aussi se référer à cet autre article d'Ariane Bilheran que nous avons publié en juin dernier et qui est constitué de trois parties réunies, Psychopathologie du totalitarisme — Le délire paranoïaque, les aspects du projet totalitaire, et comment sortir de l'aliénation collective.

Un autre article, fondamental en ce qui concerne le totalitarisme, a par ailleurs été traduit par l'équipe éditoriale française de SOTT : La psychopathie et les origines du totalitarisme.

Bonne lecture !
Un immense merci à Slobodan Despot et à l'Antipresse, pour faire vivre le contradictoire, et tracer l'étroit sentier de vérité des témoins.
« Nous avons poussé si loin la logique dans la libération des êtres humains des entraves de l'exploitation industrielle, que nous avons envoyé environ dix millions de personnes aux travaux forcés dans les régions arctiques et dans les forêts orientales, dans des conditions analogues à celles des galériens de l'Antiquité. Nous avons poussé si loin la logique, que pour régler une divergence d'opinions, nous ne connaissons qu'un seul argument : la mort. »

Arthur Koestler, Le Zéro et l'Infini
Arthur Koestler
© Inconnu
Arthur Koestler
1 La mise au pas du 12 juillet 2021

Nous avons poussé si loin la logique dans notre politique sanitaire au nom de la santé pour tous, que nous persécutons les soignants, médecins et infirmiers, et les malades. Notre nouvelle définition de la santé est l'indifférence au consentement, le refus des soins adaptés et de la prescription par les médecins. Nous soignons les bien-portants (nous nommons malades des gens qui ne le sont pas) et délaissons les vrais malades. Le corps de chaque citoyen appartient désormais à l'État qui peut en jouir comme bon lui semble pour ses expérimentations médicales, et celui qui ne s'y soumettra pas, nous le négligerons, le maltraiterons puis le tuerons, qu'il s'agisse d'un malade qui désirait être soigné, ou d'un soignant qui désirait travailler », pourra tout aussi bien dire un haut cadre repentant du nouveau parti du totalitarisme sanitaire actuel.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Pirates

Covid-19, changement climatique et Grande réinitialisation — La « nouvelle troïka » comme façade et « solution » au système financier défaillant de l'Occident

Note du traducteur : L'auteur de cet article effectue ici un vrai travail d'investigation. Il a en outre le mérite de relier des points qui pourraient être inconnus à certains de nos lectrices et lecteurs. En un mot, il s'agit d'un article assez fondamental.
La Grande réinitialisation du Forum économique mondial a été vendue au public comme une occasion de construire un avenir durable et neutre en carbone. L'omniprésence de l'expression « reconstruire en mieux », ou « reconstruire en plus vert », comme l'a récemment reformulé le Premier ministre britannique Boris Johnson, suggère que la reprise après la dévastation économique consécutive à la prétendue pandémie est une chance pour le monde de se « réinitialiser ».
la tour de la Banque des règlements internationaux à Bâle
© Inconnu
La tour de la Banque des règlements internationaux, à Bâle, en Suisse
L'objectif de développement durable 11 (b) de l'Agenda 2030 de l'ONU stipule qu'il faut d'ici 2020 :
« [...]augmenter sensiblement le nombre de villes et d'établissements humains qui adoptent et mettent en œuvre des politiques et des plans intégrés en vue [...] de l'adaptation au changement climatique, de la résilience aux catastrophes naturelles, et élaborer et mettre en œuvre une gestion holistique des risques de catastrophe à tous les niveaux, conformément au Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030. »
Le Cadre de Sendai pour la Réduction des risques de catastrophes, rédigé en 2015, indique :
« La phase de récupération [au sens de « se remettre d'un choc » - NdT], de réadaptation et de reconstruction, qui doit être préparée avant une catastrophe, est une occasion cruciale de reconstruire en mieux. »
Compte tenu de l'émergence en 2020 de la prétendue pandémie mondiale, il est évident que des plans ont été mis en œuvre par certains groupes humains. S'inscrivant parfaitement dans le cadre de l'Agenda 2030, les efforts de nos dirigeants pour « reconstruire en mieux » sont axés sur une reprise qui semble avoir été planifiée bien avant que quiconque n'ait entendu parler du Sras-CoV-2.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Et nous devrions faire confiance à la « science » de l'industrie pharmaceutique ?

fauci masque
L'indéboulonnable chef du NIAID, Tony Fauci, a demandé à plusieurs reprises au public de « faire confiance à la science », alors qu'il passe lui-même d'une opinion scientifique à une autre. Ce qui n'est jamais mentionné dans les grands médias occidentaux et presque partout dans le monde, c'est le bilan scientifique des principaux géants pharmaceutiques mondiaux fabricants de vaccins. En bref, il est abyssal et alarmant à l'extrême. Ce seul fait devrait empêcher les gouvernements d'imposer à leurs populations des injections expérimentales radicales et non testées, sans avoir procédé à des tests approfondis à long terme pour garantir leur sécurité.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Vader

France : sans surprise, le passe sanitaire est validé par le Conseil constitutionnel

Passe sanitaire vacciné (validé) bien sûr par Fabius et le Conseil constitutionnel ; il va donc falloir une révolution. Mais attention : car leur France QR avec sa masse de vaccinés, de soumis, de bobos, de « jeunes filles », de retraités et de technophiles, ce n'est pas le modèle de la Liberté : c'est le coq hérétique. Je suis le seul à le dire [Note de Nouveau-Monde : peut-être pas tout à fait. Voir notamment :

Le pass sanitaire et son QR Code associé permettront à terme de faire accepter aux gens la puce RFID,
Discrimination, ennemie inacceptable de la devise française : Liberté, Égalité, Fraternité,
Note sur les manifestations sous le règne du NOM,
Garçon, la carte s'il vous plaît !,
Le Conseil Constitutionnel osera-t-il enterrer la République Française ?]

macon 1er
, et je le maintiens. Pass sanitaire pour les touristes étrangers vaccinés... La France passe sous administration étrangère (Rothschild, McKinsey, KPMG, Pfizer, Microsoft and Co.), est privatisée, fascisée, et ses ressortissants sont des actifs financiers à plumer (souvent volontaires). Les bourreaux volontaires ? Richard Boutry craque et incrimine les loges et la dictature maçonnique. J'ai parlé il y a un an de dressage maçonnique (strategika.fr). Richard prie la vierge Marie, on va tous en avoir besoin avec nos chaînes à QR code.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Dollars

Quand Cahuzac affirmait en 2016 que Pfizer finançait de manière occulte la politique française

De nombreux « anti-vax » accusant les fabricants de vaccins contre le Covid d'être corrompus, François Asselineau rappelle que Pfizer a, par le passé, financé de manière occulte le Parti socialiste français. Et les amendes payées par le géant américain dans le cadre de plusieurs procès attestent de ses pratiques douteuses.

pfizer
© Vladimir Trefilov
Alors que l'un des principaux fabricants de vaccin anti-Covid, Pfizer, procède à une hausse des prix sur ses produits en pleine pandémie, François Asselineau évoque sur Twitter «une longue histoire de corruption et d'escroquerie» du laboratoire, pointant non seulement de nombreux procès visant l'entreprise américaine, mais aussi son financement occulte de la politique française.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Target

Le FBI utilise la même tactique que lors de la première guerre contre le terrorisme : Orchestrer ses propres complots terroristes.

Pour les médias grand public, seuls les détraqués remettent en question le rôle du FBI dans l'assaut du Capitole. Est-ce par ignorance des méthodes du FBI ou par désir de tromper le public ?

manifestation capitole
Le récit selon lequel l'extrémisme antigouvernemental domestique est la plus grande menace pour la sécurité nationale des États-Unis - la position officielle de l'État sécuritaire américain et de l'administration Biden - a reçu son impulsion la plus puissante en octobre 2020, moins d'un mois avant l'élection présidentielle de 2020. Au moment où le FBI et les autorités de l'État du Michigan ont annoncé l'arrestation de treize personnes accusées de terrorisme, de complot et d'usage d'armes, dont six étaient accusées d'avoir participé à un complot visant à enlever la gouverneure démocrate du Michigan, Gretchen Whitmer, qui avait été particulièrement la cible des critiques du président Trump pour son plaidoyer en faveur de mesures de confinement sévères pour lutter contre la COVID.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Eye 2

La vaccination forcée et le chemin vers la « tyrannie numérique »: l'agenda ID2020 revisité

Un groupe de « citoyens » de la galaxie d'Andromède, la plus proche de notre Voie lactée, mais encore à environ 2,5 millions d'années-lumière de la planète Terre - Peuple de la paix - voulait visiter la Terre-Mère, la belle planète bleue. Ils ont dû entendre beaucoup de bonnes choses sur notre planète, il y a de nombreuses années-lumière.
ghyuj
© Inconnu
La nutrition du peuple Andromède est l'amour. Lorsqu'ils ont atterri sur terre, ils ont d'abord été ravis - le paysage à couper le souffle, les montagnes, les lacs, l'air encore frais, les forêts - bien qu'ils aient rapidement diminué. Ils ont ignoré ce dernier, à cause de la beauté du premier. Mais peu à peu, ils ont commencé à mourir de faim - ils ont dû partir. Ils n'ont trouvé aucun amour sur Terre...

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Pistol

Madagascar - Des généraux de l'armée et de la police arrêtés pour un complot visant à tuer le président

De hauts responsables de l'armée et de la police ont été arrêtés à Madagascar dans le cadre d'une tentative ratée d'assassinat du président du pays, le président Andry Rajoelina.
président madagascar
Parmi les personnes arrêtées figurent cinq généraux et plusieurs officiers de police en activité, ce qui signifie que 21 personnes font désormais l'objet d'une enquête sur la tentative d'assassinat du mois dernier.

Les médias locaux ont déclaré que les autorités ont également saisi une arme à feu et 250 000 $ (180 000 £).

La tentative d'assassinat du président Andry Rajoelina fait partie des turbulences qui secouent actuellement l'île.

Madagascar est sous confinement depuis que la « pandémie de Covid-19 » a frappé l'année dernière et sa région sud est en proie à une famine.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bizarro Earth

La « Nouvelle normalité » — Nous sommes en route vers le totalitarisme

Les gens peuvent toujours se dire qu'ils n'ont pas vu la direction que prenaient les choses depuis 17 mois, mais ils l'ont vue. Ils ont vu tous les signes qui en jalonnent le chemin. Les signes étaient tous écrits en grosses lettres, et certaines d'entre elles l'étaient en caractères germaniques effrayants.
Manif anti-mesures Covid Berlin
© Inconnu
Manifestation anti-mesures Covid-19 à Berlin
Ce signes disent : NOUS SOMMES EN ROUTE VERS LE TOTALITARISME

Je ne vais pas à nouveau vous présenter tous ces signes. Depuis 17 mois, des gens comme moi les ont soulignés, et s'en sont fait les porte-voix. Quiconque connaît un tant soit peu l'histoire du totalitarisme, la façon dont il transforme progressivement la société en une monstrueuse image miroir de lui-même, sait depuis le début ce qu'est la « Nouvelle normalité », et nous l'avons crié sur tous les toits.

Nous avons vu la « Nouvelle normalité » transformer nos sociétés en dystopies paranoïaques, pathologisées et autoritaires où les gens doivent désormais montrer leurs « papiers » pour aller voir un film ou prendre un café et afficher publiquement leur conformité idéologique pour entrer dans un supermarché et faire leurs courses.

Commentaire: Pour imager les propos de l'auteur, et se rendre compte à quel point les gens sont « mûrs » pour ouvrir les bras au totalitarisme, voici une vidéo de Mark Dice qui inclut l'option d'affichage des sous-titres en français générés automatiquement.
« Dans le cadre d'une expérience choquante, on demande à des baigneurs choisis au hasard à San Diego, en Californie, s'ils sont prêts à signer une pétition en faveur de l'arrestation et de la détention de tous les adultes non vaccinés jusqu'à ce qu'ils acceptent de recevoir le vaccin anti-Covid-19 [produit expérimental nommé « vaccin » - NdT]. »
Franchement, il y a de quoi être choqué, mais préparez-vous ne serait-ce que psychologiquement, car c'est le monde dans lequel nous vivons tous désormais : nous vivons une réelle « expérience » Milgram mondiale.


Voir aussi cet extrait du film I comme Icare, à propos de l'obéissance selon les expériences menées par Stanley Milgram :


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :