Bienvenue à Sott.net
mar., 18 jan. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Bad Guys

Le spectacle de clowns de l'OTANistan

La mascarade est arrivée à un point qui - diplomatiquement - est tout à fait sans précédent : Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a perdu sa patience taoïste. L'hystérie américaine concernant l'invasion « imminente » de l'Ukraine par la Russie a fait exploser tous les compteurs de stupidité géopolitique en vue - et c'est tout un exploit.
rfhfhfh

Dr. Folamour
Quel gâchis. Des sections de l'État profond américain sont en révolte ouverte contre le combo qui télécommande l'Idiot de Crash Test, qui se fait passer pour le POTUS. L'axe néocon-néolibéral a envie d'une guerre, mais ne sait pas comment la vendre à une opinion publique extrêmement divisée.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Top Secret

Du pacte de corruption à la corruption de mineur : le vrai visage d'Emmanuel Macron - Conférence en ligne de Xavier Poussard

Xavier Poussard (rédacteur en chef de l'indispensable revue Faits & Documents) a donné une conférence en ligne intitulée « Du pacte de corruption à la corruption de mineur : le vrai visage d'Emmanuel Macron » le 8 juillet 2021. L'événement était organisé par E&R.

micron
Découvrez cette conférence explosive :


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Attention

Fauci comme Dark Vador de la Guerre du Covid : Une critique du livre de Robert F. Kennedy « Le vrai Anthony Fauci : Bill Gates, Big Pharma et la Guerre mondiale contre la Démocratie et la Santé publique ».

Le livre de Robert F. Kennedy Jr « Le vrai Anthony Fauci : Bill Gates, Big Pharma et la Guerre mondiale contre la Démocratie et la Santé publique » devrait faire la une de tous les médias d'information aux États-Unis. Au lieu de cela, il a été accueilli par un silence assourdissant.
derf
Les détracteurs qui cherchaient à faire passer Kennedy pour un fou profitant d'un nom célèbre avaient marqué un point en février, lorsque Instagram avait supprimé définitivement son compte, prétendument pour avoir fait de fausses déclarations sur le coronavirus et les vaccins. Néanmoins, le livre, publié il y a quelques jours seulement, est déjà un succès pop certifié sur Amazon.

Commentaire: Lire aussi : Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Alarm Clock

« Je crois que nous sommes confrontés à un mal qui n'a pas d'égal dans l'Histoire de l'humanité »

« Je remonte d'âge en âge jusqu'à la plus lointaine antiquité ; mais je ne trouve aucun parallèle à ce qui se passe sous mes yeux : comme le passé a cessé de jeter sa lumière sur l'avenir, l'esprit de l'homme erre dans l'obscurité » ~ Alexis de Tocqueville

sun red

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Arrow Down

Jean-François Delfraissy : courage, fuyons !

CHRONIQUE — Nous avons failli assister à un beau débat entre deux éminentes personnalités du monde médical. D'un côté, le professeur Christian Perronne, spécialiste des maladies infectieuses, président pendant 15 ans de la commission spécialisée dans la réponse sanitaire aux épidémies et la politique vaccinale en France, également ancien vice-président du groupe d'experts sur les vaccins à l'OMS pour l'Europe. De l'autre côté, le professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique élyséen pour la pandémie de Covid-19.

darmanin
© FS
« Ce n'est pas quand nous sommes en guerre qu'il faut faire des polémiques ou poser des questions. »
Mais, voilà ! Pour débattre, il faut être deux, aurait dit avec son bon sens légendaire M. de La Palice. Et, pour débattre, il faut aussi avoir des munitions, des arguments à opposer aux faits qui commencent. Que dis-je ? Qui continuent à accuser le pouvoir et ses serviteurs zélés.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Sherlock

Comprendre qu'il n'y a jamais eu de « crise Covid » autre qu'artificiellement créée

Pierre de Décoder l'Eco a publié un document fondamental pour comprendre qu'il n'y a jamais eu de « crise covid », comme indiqué par Marc Girard dans plusieurs articles. Le délire se reprend avec intensité (variant OMICRON), avec la dévaccination des vaccinés 2 doses dans les prochaines semaines (désactivation du pass sanitaire selon 2 échéances), avec la menace de vaccination des 5 - 11 ans, avec les émeutes dans certains Dom-Tom, l'obligation de tests (avec autotests) pour les enfants de sixième (qui va évidemment se transformer en pass vaccinal pour aller à l'école dès que la vaccination des moins de 12 ans sera autorisée par l'UE)... etc..

covid lie
La vidéo dure 8 minutes, elle fût publiée le 23 novembre et détaille les informations chiffrées les plus significatives du récent rapport de l'Agence Technique de l'Information sur l'Hospitalisation (ATIH) consacré à la Covid-19. Ce rapport officiel indique que le Covid n'a représenté que 2% de l'activité hospitalière sur l'année 2020 et que l'hôpital a fonctionné en sous-régime. Pierre utilise également les données fournies par un autre rapport de l'ATIH détaillant l'activité hospitalière totale pour montrer que l'hôpital n'a jamais été débordé à cause d'un petit coronavirus.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Propaganda

Étude sur le pouvoir — De la propagande de masse

Les origines de la propagande de masse

Avant toute chose, dégageons-nous d'une idée répandue, qui voudrait que la propagande soit l'apanage des régimes autoritaires seuls. Comme le rappelle David Colon dans l'introduction de son dernier livre[1], la propagande est née de la démocratie :
« L'expérience totalitaire d'une propagande poussée à son paroxysme, en conférant à ce mot une connotation péjorative, a longtemps masqué cette réalité : c'est dans la démocratie athénienne et la République romaine qu'est apparue la première forme de propagande — en tant "qu'effort organisé pour propager une croyance ou une doctrine particulière" — c'est la Révolution française qui a posé les jalons de la propagande politique moderne, et ce sont les démocraties en guerre entre 1914 et 1918 qui ont inventé la propagande de masse, reprise ensuite par les régimes autoritaires et totalitaires. »
Illusionisme

The Concert, Pavel Tchelitchew
La première véritable expérience de propagande de masse — au sens moderne où nous l'entendons, c'est-à-dire à grande échelle et par des moyens techniques — a donc été mise en place dans les conditions extrêmes de la Première Guerre mondiale. Dans ce contexte de mobilisation totale des nations impliquées, il s'agissait de conserver un ascendant psychologique sur l'ennemi en galvanisant soldats et citoyens (et inversement tenter de démoraliser l'adversaire).

Commentaire: Nous avons publié la première partie de cette série : Étude sur le pouvoir — Du langage ou la guerre des mots

Nos lecteurs français apprécieront peut-être aussi la transcription de la vidéo réalisée par un de nos éditeurs sur le langage comme arme intitulée « Coronavirus - Le langage comme arme de destruction massive ».

Dans la même veine, voir aussi le paramoralisme ou pseudo-moralisme et la paralogie idéologique tels qu'ils sont décrits dans cet article majeur : « La psychopathie et les origines du totalitarisme » dans le cadre des pseudo-réalités.

Voir aussi : Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Jet5

L'ordre mondial tripartite et la guerre hybride mondiale

Le général Mark Milley, l'officier militaire le plus haut gradé des États-Unis, a récemment rendu publique une de ses révélations : le monde n'est plus unilatéral (les États-Unis étant l'hégémon mondial incontesté) ou bilatéral (comme c'était le cas avec les États-Unis et l'Union soviétique s'équilibrant symétriquement dans un tango intime de destruction mutuelle assurée). Elle est désormais tripartite, avec trois grandes puissances - les États-Unis, la Russie et la Chine - engagées dans une « guerre tripolaire ». C'est le terme exact qu'il aurait utilisé au Forum d'Aspen sur la sécurité, le 3 novembre 2021.

juik
© Ministère de la Défense des USA par le sergent de 1re classe de l’armée américaine Chuck Burden
Le président des chefs d’état-major interarmées, le général Mark A. Milley, rencontre le chef de l’état-major général russe, le général Valery Gerasimov, à Berne, en Suisse, le 18 décembre 2019.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Top Secret

Pfizer accuse une employée d'avoir volé des fichiers confidentiels sur le vaccin

Le laboratoire américain Pfizer a intenté un procès contre l'une de ses employées accusée d'avoir dérobé près de 12 000 documents confidentiels, dont certains concernant le vaccin développés contre le Covid 19.

pfizer
Alors que le plus grand flou règne sur l'ampleur exacte des effets secondaires du vaccin, Pfizer est de nouveau sous le feu des projecteurs.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Stop

Coronavirus. L'obscène

La contrainte du port du masque est organique à la pandémie. Elle repose sur un mécanisme fétichiste. Elle saisit le visage, dont la capture est au centre du processus d'assujettissement. Au contact de ce fétiche, l'individu est envahi par un sentiment d'altération de sa personnalité. C'est donc dans l'ordre visuel, celui de l'objet-regard, que se joue le sentiment d'obscénité. Il impose alors un impératif inconditionnel de ne pas assumer sa liberté et de consentir à la perte de son humanité. Il implique automatiquement une capacité d'abandon de soi, basculant dans l'obscène.
hyuj
L'injonction met en place une procédure, où le désir de l'Autre se confond avec la violence de la contamination. Cet automatisme mimétique, destructeur du processus de différenciation, ne repose plus, comme dans la « lutte antiterroriste,« sur une guerre contre le droit. Ici, les libertés étant déjà détruites, il s'appuie sur une révocation de la Loi symbolique.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :