Bienvenue à Sott.net
jeu., 20 jan. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Laptop

Le cas Maxwell révèle une rupture dans la matrice du réel imposé

Ghislaine Maxwell Jeffrey Epstein
Dans le procès de Ghislaine Maxwell, la question essentielle est de savoir pourquoi le Mossad israélien pour lequel elle sous-traitait en compagnie du milliardaire Jeffrey Epstein, a décidé de la lâcher. Une question que le procès n'est pas prêt d'aborder.

En dépit de ses nombreux réseaux, Jeffrey Epstein a été officiellement "suicidé"dans une prison de New York, c'est-à-dire retiré de la circulation. Mort ou vif, sa disparition est un gage de protection de l'industrie du chantage aux mœurs auxquels sont soumis une grande proportion de responsables politiques, des Chefs de gouvernement, des membres de familles royales, des officiels, des célébrités, des sportifs, des scientifiques de renom et des capitaines d'industrie dans le monde libre depuis des décennies.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Gold Coins

Les fondements du système financier mondial ont été discrètement remplacés, sans que personne ne s'en aperçoive

Les banques et les régulateurs sont en train de mettre en place un remplacement du Libor, ou taux interbancaire offert à Londres. Ce taux d'intérêt de référence était responsable de 300 000 milliards de dollars de contrats financiers.
Banques
Depuis lundi, le London Interbank Offered Rate (Libor), l'indice de référence le plus important au monde pour les taux d'intérêt à court terme, a été levé. Le Libor est un taux d'intérêt moyen auquel un grand nombre de banques internationales à Londres sont prêtes à se prêter les unes aux autres. Le système est maintenant effectivement mort, écrit le site d'affaires Axios.

Les banques gagnent de l'argent en prêtant de l'argent à un taux d'intérêt plus élevé que leurs propres coûts d'emprunt. Le Libor était censé être une mesure des coûts des banques, donc si une banque fixait le prix d'un prêt, disons, 1 point de pourcentage au-dessus du Libor, elle savait que sa marge bénéficiaire serait de 1 point de pourcentage.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Eye 1

Le secret du contrôle total de la population et de sa surveillance à l'ère du Covid-19

Aujourd'hui, si vous ne comprenez à peu près plus rien à la situation actuelle de la société française, c'est une bonne nouvelle, vous êtes en bonne santé mentale.
Prison
© Inconnu
Votre cerveau a dû court-circuiter toutes les absurdités et injustices, et est passé outre toutes les décisions arbitraires de notre gouvernement pour nous faire gober la pilule (peu importe l'orifice).

Mais saviez-vous que les « jeux psychologiques » sur lesquels nos Élites nous font danser « semblent » avoir déjà été utilisés ?

Quand ?

Laissez-moi vous citer un peu la charte de Biderman, mais attention ! Toute ressemblance avec des événements actuels ne serait que purement fortuite.

Selon Wikipédia :
« La charte de Biderman de la torture psychologique, également appelé principes de Biderman, est un tableau élaboré par le sociologue Albert Biderman en 1957 pour illustrer les méthodes de torture chinoises et coréennes sur les prisonniers de guerre américains pendant la guerre de Corée. Ce tableau répertorie huit principes généraux et chronologiques de torture qui peuvent briser psychologiquement un individu.»

« Albert D. Biderman, un spécialiste des sciences sociales de l'US AIR Force, a été chargé de rechercher pourquoi de nombreux prisonniers américains capturés par les forces communistes pendant la Guerre de Corée coopéraient. Après des entretiens approfondis avec des prisonniers renvoyés aux États-Unis, Biderman conclut qu'il y a trois éléments principaux constitutifs du contrôle coercitif utilisé par les interrogateurs communiste : « la dépendance, la débilité et la terreur ». Biderman a résumé ses conclusions dans un tableau publié pour la première fois dans l'article « Communist Attempts to Elicit False Confessions From Air Force Prisoners of War » (tentatives communistes pour obtenir de fausses confessions des prisonniers de guerre de l'armée de l'air) dans le numéro de 1957. L'article présentait une analyse des méthodes de torture psychologique, plutôt que physiques, utilisées pour contraindre à la divulgation d'information et aux faux aveux. »

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bad Guys

Scandale aux Pays-Bas avec la révélation des liens accablants entre des politiciens corrompus et le Forum Économique mondial

Plusieurs ministres néerlandais sont éclaboussés par un scandale qui a explosé sur Twitter avec le hashtag #WEFpapers. Des résistants néerlandais ont mis la main sur des échanges épistolaires entre les différents politiciens et leur gourou Klaus Schwab, qui veut créer des humains améliorés grâce à l'ARN messager. On voit celui-ci donner des ordres à ses laquais du gouvernement qui sont apparemment très émus de lui servir de serpillère.


Commentaire : Il existe quand même peu de chance que l'humain soit « amélioré » en étant injecté de produits qui détruisent le système immunitaire. Il s'agit sans doute 1) d'instaurer un système répressif de contrôle totalitaire sur les populations (il faut dire qu'ils en rêvent depuis tellement longtemps !), et 2) de remplir les poches un peu plus de Big Pharma, et donc des Maîtres du monde, confère Vanguard. Si au passage cela peut servir plusieurs agendas... nul doute qu'ils se gênent !


Confinement Covid Pays-Bas
Ces différents documents n'ont rien de très spectaculaire pour le public averti, juste une preuve matérielle de plus qu'il y a une collusion de l'hyperclasse mondiale contre le peuple souverain. La problématique n'est pas nouvelle et cette organisation mafieuse est souvent dénoncée par les journaux de réinformation. Ce qui est intéressant, c'est le fait que les comploteurs utilisent le même langage que les complotistes, sauf que contrairement aux gentils eux ont le droit de parler de « Great Reset » de « dépopulation » ou encore « d'êtres humains transformés en esclaves grâce à l'altération de leur génome qui en fait une propriété privé des laboratoires ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


USA

Que se passe-t-il vraiment entre Washington et ses rivaux stratégiques  ?

Les principales conséquences stratégiques du retrait américain d'Afghanistan se dessinent. Les pertes des États-Unis ne sont pas encore assez importantes pour avoir un impact négatif sur leur « image mentale, » comme beaucoup le pensent.

washington
Des conséquences plus graves se dessinent, au premier rang desquelles figure, à mon avis, la montée en puissance accélérée de la Chine, illustrée par son alliance avec la Russie et aggravée par les effets de la politique américaine à l'égard de Taïwan et de l'Ukraine.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Megaphone

Avez-vous bien saisi la situation ? En fait la Russie demande la fin de l'ordre mondial fondé sur des règles

europe otan
La Russie continue d'indiquer à l'OTAN ses « lignes rouges » en matière de sécurité, tandis que les États-Unis annoncent qu'ils sont prêts à négocier avec la Russie pour répondre à leurs préoccupations. Tout retour en arrière par rapport à la politique actuelle est considéré comme une hérésie par les États-Unis.
« Tout le monde comprend parfaitement, l'heure de vérité arrive dans les relations entre la Russie et l'OTAN. Vous ne pouvez pas constamment frapper les points faibles de la Russie... La conversation doit être sérieuse... sinon, l'alternative est une réponse militaro-technique et militaire de la Russie », a déclaré lundi le chef de la délégation russe aux négociations sur le contrôle des armements à Vienne.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bad Guys

2022 : L'année où les États-Unis atteignent le point de non retour de leur phase d'effondrement

états-unis
J'étudie l'effondrement prochain des États-Unis depuis 25 ans et je publie des livres et des articles sur ce sujet depuis 15 ans, avec de bons résultats : Le CCCP 2.0 se développe très bien. Le sursis de 30 ans que les États-Unis ont obtenu grâce à l'effondrement de l'URSS a maintenant expiré, et tous les efforts d'expansion impériale déployés depuis lors (Afghanistan, Irak, Syrie, Libye et la « ceinture explosive » qu'est l'Europe de l'Est) ont été un échec total.

Pendant ce temps, une Russie renaissante, soutenue par une grande partie du reste de l'Eurasie, retourne la situation et donne des ordres aux États-Unis en des termes parfaitement peu diplomatiques. Et maintenant, ceci : Barbara Water, de l'University of California of San Diego, est récemment apparue sur CNN pour expliquer que les États-Unis se trouvent désormais dans une zone à haut risque de violence politique et de guerre civile. Cela signifie que les États-Unis sont finalement prêts à l'effondrement. Examinons les détails de cette situation.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Magic Hat

Le CDC admet que la « pandémie de Covid » était le produit d'un test inapproprié

Discrètement, sans l'attention des médias, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont retiré le processus PCR comme test valide pour la détection et l'identification du SRAS-CoV-2.

test
« Après le 31 décembre 2021, les CDC retireront la demande d'autorisation d'utilisation d'urgence auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel, le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SRAS-CoV-2 uniquement ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cult

La convergence sinistre de la Grande Réinitialisation de Klaus Schwab avec le Vatican et la théologie de la libération

Au milieu des blocages de la pandémie mondiale de 2020 et des dislocations économiques qu'elle a provoquées, Klaus Schwab, un fondateur jusqu'alors discret d'un forum d'affaires basé en Suisse, a émergé sur la scène mondiale en appelant à ce qu'il appelle une Grande Réinitialisation de l'ensemble de l'économie mondiale, en utilisant le Covid-19 comme moteur. Il a même publié un livre en juillet 2020 décrivant son plan. Cela a été qualifié à juste titre de société technocratique avec une planification centrale mondiale descendante. Schwab utilise les craintes liées au réchauffement climatique et la situation critique des pauvres dans le monde pour justifier ce qui est en fait un plan de totalitarisme mondial où, comme le dit le site web de Davos, personne ne possédera rien. Ce qui est moins connu, c'est que l'inspiration des plans dystopiques de Schwab vient d'un évêque catholique qu'il a rencontré au Brésil dans les années 1970. Cet évêque fait le lien entre le vaste réseau mondialiste de Schwab et la puissante influence politique de l'actuel pape François.

vatican
Loin d'être un prêtre catholique traditionnel, cet évêque était connu sous le nom d'« Évêque Rouge » et approuvait le modèle cubain de Castro, ainsi que la Révolution culturelle de Mao au cours de laquelle des millions de Chinois ont été tués dans une purge des ennemis de Mao. Il s'agit de l'archevêque brésilien Dom Helder Câmara, figure de proue de la diffusion du mouvement ecclésial connu sous le nom de « théologie de la libération » dans les années 1960 et 1970.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cell Phone

Le Canada a secrètement suivi 33 millions de téléphones pendant le confinement

Oui, L'Occident a sombré dans la dictature, c'est un fait !

suivi téléphones
De plus, c'est totalement assumé par le gouvernement, Justin Trudeau est un voyou à la solde des mondialistes. D'aucuns, les covidistes, se moquent systématiquement de l'adjectif « dictature » utilisé par les résistants car selon eux, on est loin d'être en Chine, on n'est pas en Corée du Nord... !

Cet article démontre exactement l'inverse, nous sommes en dictature, c'est factuel. Un gouvernement n'a pas à surveiller les déplacements de sa population sans qu'elle le sache ni même si elle le sait. Deuxièmement, et c'est là où la situation devient vraiment très grave, cette surveillance n'a strictement servi à rien étant donné la situation sanitaire actuelle au Canada.

Quelle expérience a été acquise à l'étude des données de géolocalisation de la population afin de mieux combattre le virus ? Personne ne le sait ! Les autorités assument complètement cette folie et affirme que ça va continuer afin de suivre d'autres maladies infectieuses et la prévention de maladies chroniques ainsi que la santé mentale, comprendre que ça va durer encore des décennies ! Nous avons changé complètement de paradigme, nous sommes dirigés par une mafia.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :