Bienvenue à Sott.net
lun., 29 mai 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Star of David

Au-delà des apparences, la Palestine balaiera l'entité sioniste !

Image
Sinistre date anniversaire que ce 02 novembre, où fut signée en 1917 la Déclaration Balfour par laquelle les autorités anglaises rendaient officiel leur soutien pour l'établissement d'un foyer juif en Palestine. Date que certains considèrent comme le premier acte ayant permis la création de l'Etat israélien dont tout le monde peut constater : 1/ les dérives politiques, militaires et morales croissantes dans son abjecte occupation coloniale qui se poursuit à l'encontre de toutes les Résolution du Droit international ; 2/ le régime d'apartheid qu'essuie de plein fouet la population arabe du pays.

Il faut dire, au passage, que les Palestiniens ont rarement de quoi se réjouir, dans les dates anniversaires qui jalonnent leur histoire !

A l'aube de l'hiver, après les derniers massacres perpétrés il y a quelques semaines à peine par l'une des plus puissantes armées qui soit contre un peuple abandonné par l'ensemble des Nations, aucun média mainstream ne revient sur la situation dramatique des 1.800.000 habitants de Gaza dont le tiers du territoire a été détruit par plus de 50 jours de bombardements intensifs. Dont je rappelle le bilan :

Smiley

Élections aux É.-U. : le rejet de Barack Obama

Image
© Photo : AP/Evan Vucci
Les républicains ont complètement reconquis le Congrès à l'issue des élections de mi-mandat du 4 novembre.

Ils ont ajouté la majorité sénatoriale à la majorité dans la Chambre des représentants. Ces deux prochaines années avant la présidentielle de 2016 le locataire de la Maison Blanche aura le statut de « canard boiteux ».

Dans la chambre basse (435 sièges) que les républicains contrôlent depuis 2010, ils ont porté leur majorité au moins à 245 sièges. Au Sénat (100 places) ils se sont garantis 52 mandats et un autre pourra être obtenu à l'issue du second tour des élections en Louisiane en décembre.

Une « grande débâcle démocrate » a été annoncée par tous les analystes. C'est Barack Obama en personne qui y a plongé son parti. Les élections du 4 novembre n'étaient pas des élections au Congrès, mais un référendum sur la politique du président américain. Dans certains États sa cote de popularité à la veille des élections était inférieure à 35-39 %. Même George W. Bush l'a évité. Le déshonneur du Prix Nobel de la paix et du premier président américain de couleur est d'autant plus grave que dans son État natal d'Illinois un candidat républicain a devancé le gouverneur démocrate.

Che Guevara

Poutine, de nouveau l'homme le plus puissant du monde selon ForbesL

Image
© Photo : RIA Novosti/ Alexei Druzhinin
Le président de Russie Vladimir Poutine est devenu pour la deuxième fois d'affilée le numéro un du classement Forbes des hommes les plus puissants du monde, communique le site du magazine américain.

La deuxième place est occupée par le président des Etats-Unis Barack Obama et la troisième, par le président chinois Xi Jinping.

Le classement comporte d'autres citoyens russes ou personnalités d'origine russe, comme le cofondateur de Google Sergueï Brin (9e position), le PDG de Rosneft Igor Setchine (42e position) et le PDG de Gazprom Alexeï Miller (47e position).

Nuke

Comment l'Italie viole le Traité de non-prolifération nucléaire

Image
S'il est tout à fait légitime que les puissances nucléaires s'exercent au maniement des armes atomiques, le Traité de non-prolifération leur interdit de s'y exercer avec des puissances non-nucléaires. C'est pourtant ce que font des membres de l'Otan, sans aucun respect de leurs propres engagements.

Pour la deuxième fois consécutive s'est déroulée en Italie la Steadfast Noon (Mezzogiorno risoluto [1]), la manœuvre Otan de guerre nucléaire : en 2013 à Aviano (Province de Pordenone), cette année à Ghedi Torre (Province de Brescia), où on célèbre le 50ème anniversaire du dépôt d'armes nucléaires états-uniennes dans cette base. À la Steadfast Noon 2014, qui s'est déroulée dans la dernière décade d'octobre, ont pris part les États-Unis, l'Italie, la Pologne, l'Allemagne, la Belgique, la Hollande et la Turquie. L'élément de nouveauté a été la participation, pour la première fois à une manœuvre nucléaire, de chasseurs-bombardiers F-16 polonais.

Bad Guys

Nigéria : quand les compagnies pétrolières devastent le delta

Image
© stakeholder.democracy/Rhys Thom
Le Nigeria est l'un des principaux terrains d'action des multinationales pétrolières occidentales. Leurs activités y ont entraîné un désastre environnemental de grande ampleur, qui laisse les communautés locales de plus en plus dépourvues de moyens de subsistance, et provoquent régulièrement des explosions de violences. Les opérations de Total dans le territoire du peuple Egi ne semblent pas déroger à la règle. Si le géant français vante ses relations « cordiales » avec les populations environnantes, les témoignages recueillis sur le terrain racontent une toute autre histoire.

Tout a commencé par une « explosion souterraine, accompagnée d'un incendie sous la terre ». Ces événements ont été suivis d'« éruptions de gaz très explosives ». Une éruption « si forte que la pression a transporté la boue jusqu'à la hauteur d'un très grand palmier. » Et le premier jour de cette catastrophe « les gens fuyaient pour s'abriter, car le gaz sortait de terre mélangé à la boue, en faisant d'énormes trous. » « Même dans mon champ de manioc, les feuilles sont toutes devenues anormales. Celles que nous avons réussi à récolter ne sont pas assez bonnes, et nous avons peur de les consommer », témoigne un paysan.

Chess

Comment déclencher une guerre et perdre un empire

Traduction : Les crises

Image
© Inconnu
Il y a un an et demi, j'ai écrit un essai sur la façon dont les USA ont choisi de voir la Russie, intitulé l'Image de l'ennemi. A l'époque, je vivais en Russie et, après avoir observé la rhétorique antirusse américaine et les réactions des Russes, j'ai fait des observations qui m'ont paru importantes à l'époque. Il s'avère que j'avais réussi à déceler une tendance importante, mais étant donné l'allure rapide des derniers développements, ces observations sont tristement dépassées, et par conséquent, en voici une mise à jour.

A cette époque, les enjeux n'étaient pas encore très importants. On faisait beaucoup de bruit au sujet d'un type dénommé Magnitsky, un avocat d'affaires véreux qui s'était fait arrêter et qui mourut en détention provisoire. Il détenait des informations sur quelques escrocs occidentaux de plus grande envergure, qui, bien sûr, n'ont jamais été inquiétés. Les Américains ont choisi de traiter toute l'affaire comme une violation des droits de l'homme, et ont répondu par ce qui est communément appelé Loi Magnitsky, qui sanctionnait certains individus russes étiquetés comme "contrevenants aux droits de l'homme". Les législateurs russes ont répliqué avec la "Loi Dima Yakovlev", nommé d'après un orphelin russe adopté par des Américains qui avaient provoqué sa mort en le laissant dans une voiture fermée pendant neuf heures. Cette loi interdisait aux démons américains tueurs d'orphelins de continuer à adopter des enfants russes. Le tout se résumait à un mélodrame stupide.

USA

Quelle politique É.-U. après les élections de mi-mandat ?

Depuis le mois de mai, la Maison-Blanche ne cesse de reculer la publication de sa stratégie de sécurité nationale. En réalité, le président Obama constate que si son équipe gère mieux les événements que celle de son prédécesseur, elle est incapable de présenter une analyse cohérente du monde et de définir sa doctrine. Au demeurant, la perte prévisible de la majorité aux deux chambres du Congrès devrait le contraindre à trouver de nouveaux collaborateurs.


Le président Obama et son chef de cabinet McDonough
Le 4 novembre, les États-Unis voteront pour le renouvellement du Congrès. À l'évidence, le Parti démocrate devrait essuyer une défaite : les Républicains devraient accroître leur majorité à la Chambre et la gagner au Sénat. Le pouvoir du président Obama devrait en être réduit d'autant.


Commentaire : Comme Obama n'est qu'une marionnette, cela n'aura pas d'impact réel.


En matière de relations internationales, ce changement ne devrait pas aider à clarifier les comportements. L'administration Obama traverse une grave crise de confiance dans ses relations avec son partenaire israélien au moment où elle s'apprête à signer un accord avec la République islamique d'Iran. Elle est divisée sur les principaux sujets du moment : la crise avec la Fédération de Russie à propos de l'Ukraine, la guerre contre l'Émirat islamique (« Daesh »), et le traitement de l'éventuelle épidémie d'ébola dans le monde occidental.

USA

Les attaques terroristes sous faux-drapeau d'Ottawa déclenchent des bombes canadiennes sur l'Iraq et la Syrie

Image

Feu vert, Hoser. Décolle, non ?
Aujourd'hui, le Canada a commencé à bombarder l'Iraq et la Syrie, justifié en grande partie par une « attaque terroriste », dont l'histoire s'effondre. J'ai écrit précédemment sur l'arrière-plan suspicieux des attaques à Ottawa et dans une autre ville près de Montréal il y a quelques semaines, mais de nouveaux détails ont émergé qui posent de sérieuses questions sur l'histoire officielle entourant la fusillade au mémorial de guerre et au parlement d'Ottawa par Michael Zehaf-Bibeau.

Le premier problème est avec la, à ce jour, célèbre image de Bibeau, un keffieh autour de la moitié inférieure de son visage, arme à la main.

Bad Guys

Burkina Faso : une révolution populaire suivie d'un coup d'Etat militaire soutenue par les Etats-Unis

Image
La foule a soudainement renversé le président Blaise Campaoré, le 30 octobre 2014, après 27 ans de pouvoir sur le Burkina Faso. Se maintenant au pouvoir depuis les émeutes de 2011 par une dure répression, il a rapidement démissionné et fui en Côte d'Ivoire.

Le président Campaoré venait d'annoncer son intention de modifier l'article 37 de la Loi fondamentale, de sorte qu'il puisse se représenter en 2015 et poursuivre son mandat. Par principe, l'Union africaine condamne les dirigeants qui modifient leur Constitution pour se représenter indéfiniment et se maintenir au pouvoir.

Blaise Compaoré est arrivé au pouvoir, le 15 octobre 1987, en renversant et en assassinat son prédécesseur, l'anti-impérialiste Thomas Sankara. Ce dernier était un des leaders du Mouvement des non-alignés, réputé pour son mode de vie frugal et sa défense des opprimés. Le coup d'État avait été préparé par la France, alors gouvernée en cohabitation par François Mitterrand et Jacques Chirac.

Durant ses 27 années de pouvoir, Blaise Campaoré a soutenu les opérations néo-coloniales françaises et parfois états-uniennes en Angola, au Libéria, en Sierra Leone, au Mali, en Guinée et en Côte d'Ivoire.

Avec l'aide de la France, il a été exfiltré et s'est réfugié en Côte d'Ivoire dont il détient la nationalité par son mariage. Cependant, il a joué un rôle central dans la déstabilisation du président ivoirien Laurent Gbagbo (qui s'était retourné contre les États-Unis) et a légitimé son successeur Alessane Ouattara lorsqu'il fut imposé par les Forces françaises.

Propaganda

Propagande : l'exemple de l'industrie phyto-sanitaire, en image

Image
© Monsanto
Un récent article de La nouvelle revue du travail,consacré aux agriculteurs victimes des pesticides, soulignait la manière dont les industriels de la chimie phyto-sanitaire, réunis en un groupe de pression finement baptisé UIPP (Union des Industries de la Protection des Plantes) étaient passés maîtres dans l'art de détourner l'image de leurs victimes à leur propre profit, en accompagnant leur démarche.

"Il faut enfin évoquer un autre aspect fondamental dans la compréhension de cette affaire, dénoncé dans la mobilisation des agriculteurs phytovictimes : la prédominance de l'industrie phytosanitaire dans tous les canaux d'information, de prévention et de protection des agriculteurs. Ce phénomène d'omniprésence des industriels contribue de fait à entretenir leur domination dans la maîtrise du « problème pesticide », et notamment vis-à-vis des victimes."

La technique est simple et au moins aussi ancienne que le personnage de Tartuffe, créé par Molière à la fin du XVII ème siècle. Il suffit de se faire le chantre de ce que l'on détruit, devenir le médecin de la maladie qu'on a inoculée, avoir à coeur d'éteindre l'incendie qu'on a allumé ...

Commentaire: Évidemment, ce qui est valable pour l'industrie l'est tout autant pour les médias concernant l'actualité.
Après ceci, un petit retour à la dure réalité s'impose :

- Pesticides : une contamination généralisée de l'environnement
- Suicide chez les agriculteurs : les pesticides mis en cause
- Les grandes firmes minimisent de 2 à 1500 fois la toxicité de leurs pesticides
- Pesticides : les effets s'étendent sur au moins trois générations
- Cocktail de pesticides dans les cheveux de nos enfants
- OGM et la guerre contre les agriculteurs
- Comment les géants de l'agrochimie contrôlent les agriculteurs américains
- Les pesticides, facteurs de tumeurs chez les agriculteurs