Bienvenue à Sott.net
sam., 01 oct. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Snakes in Suits

Sociétés financières et accaparement des terres agricoles françaises

Image
© Urban - Wikimedia
Le vignoble de Gevrey-Chambertin, acquis par un investisseur chinois en 2012
De plus en plus de terres agricoles sont achetées par diverses entreprises n'ayant aucun lien avec l'agriculture. Une forme d'accaparement des terres qui inquiète.

Dans la Somme, Michel Ramery, entrepreneur du BTP et 369e personnalité la plus riche de France, s'associe via un montage juridique et financier à des agriculteurs pour construire la fameuse ferme des Mille vaches. Dans le Bordelais, des holdings chinoises multiplient les investissements dans les vignobles. Dans le Pas-de-Calais, deux investisseurs belges se paient 250 hectares de terres convoitées par des jeunes agriculteurs du cru. En Camargue, la famille royale danoise rachète à une mutuelle la plus grande ferme du coin.

Commentaire: On pourra aussi consulter les articles suivants, sur un sujet loin d 'être anodin :

- Accaparement des terres agricoles aux profits des multinationales
- Menace sur l'agriculture et les campagnes de France


Star of David

Il faut bien oser le dire : sionisme = nazisme

Image
© Inconnu
17 juillet 2014 - Funérailles de Jihad, Wissam, Afnan, trois enfants de Gaza massacrés dans un bombardement israélien
En ces temps de crimes et de massacres à grande échelle à l'encontre du peuple palestinien - parce qu'il faut rappeler que même quand les médias n'en parlent pas, la puissance occupante tue en moyenne deux civils palestiniens chaque jour ! - il convient de sortir du langage émasculé de la diplomatie et du politiquement correct, et de nommer les choses comme il se doit, ou autrement dit, de comprendre pourquoi le sionisme s'apparente bien au nazisme et mérite dès lors que tout soit mis en œuvre pour son éradication.

Explications : à ses heures de gloire, que prônait le nazisme sinon l'émergence d'une « race » supérieure, la « race » aryenne ?...

Résultat de théorie pseudo-scientifique tentant à prouver que les inégalités dans la société étaient la conséquence d'une hiérarchie dans les « races » humaines. Et qu'il fallait donc à tout prix sauvegarder la suprématie de la « race » issue des civilisations nordiques et anglo-saxonnes, et désignée « race aryenne » par les nazis. La dernière et située au bas de cette ignoble échelle d'entre toutes les « races » humaines étant, toujours selon ces demeurés, la « race » africaine...

Tout individu normalement constitué et sain d'esprit, ne peut qu'éprouver des nausées face à ces théories, seulement voilà, il en est qui continuent à défendre pareille abomination. Ce qui justifie à leurs yeux la colonisation autant que la ségrégation.

TV

Le retour de la guerre de George Orwell et Big Brother en Palestine ; l'Ukraine et la Vérité

Traduction Nicolas CASAUX du 4eme Singe

Image
L'autre soir, je suis allé voir une interprétation de 1984, de George Orwell, dans un théâtre de Londres. Bien qu'une mise à jour contemporaine eut été intéressante, l'avertissement d'Orwell n'y fut présent que sous la forme d'un exercice de style : distant, pas le moins du monde menaçant, quasiment rassurant. Comme si Edward Snowden n'avait rien révélé, que Big Brother n'était pas devenu un espion numérique, et qu'Orwell lui-même n'avait jamais dit : « Pour être corrompu par le totalitarisme, nul besoin de vivre dans un pays totalitaire ».

Encensé par les critiques, cette production talentueuse était à la mesure culturelle et politique de notre époque. Quand les lumières se sont rallumées, les gens étaient déjà en train de sortir. Ils ne semblaient pas avoir été touchés, ou peut-être que d'autres distractions les attendaient. « Quelle prise de tête ! », s'est exclamée une jeune demoiselle, en allumant son téléphone.

A mesure que les sociétés avancées se dépolitisent, les changements sont à la fois subtils et spectaculaires. Dans les discours quotidiens, le langage politique est une inversion, comme Orwell l'avait prédit dans 1984. « Démocratie » n'est plus qu'un outil de rhétorique. « La Paix » c'est en réalité un état de guerre perpétuelle. « Global » signifie impérialiste. Le concept de « réforme », autrefois porteur d'espoir, signifie aujourd'hui régression, voire destruction. « Austérité » signifie le passage au capitalisme extrême pour les pauvres et au socialisme pour les riches : un système ingénieux où la majorité travaille à rembourser des dettes, au profit de la minorité.

Dans les arts, l'hostilité vis-à-vis des vérités politiques est un article de la foi bourgeoise. « La période rouge de Picasso », titrait un journal, « et pourquoi la politique et l'art ne font pas bon ménage ». Imaginez cela dans un journal qui aurait fait la promotion du bain de sang de l'Irak en tant que croisade libérale. L'opposition au fascisme qui a marqué la vie de Picasso n'est plus qu'un détail, comme le radicalisme d'Orwell qui s'est détaché de son nom.

Star of David

Le véritable but de l'opération menée par Israël à Gaza ? Tuer des Arabes

Traduction Hervé Le Gall

Image
Entre les généraux en retraite et les commentateurs en campagne, c'est à celui qui fera la proposition la plus monstrueuse : sans sourciller, le Major-Général de réserve, Oren Shachor, a expliqué : « Tuer leurs familles, voilà qui les effraiera » ; tandis que d'autres affirmaient : « Nous devons créer une telle situation que, lorsqu'ils ressortiront de leurs terriers, ils ne reconnaîtront plus Gaza »


Depuis plus de trente ans que la Guerre du Liban a pris fin, tuer des Arabes est la principale stratégie d'Israël. La guerre épouvantable, qui se déroule en ce moment à Gaza, ne diffère en rien.

L'Opération Bordure Protectrice a pour but de rétablir le calme ; tuer des Arabes, est le moyen utilisé. Le slogan de la Mafia est devenu la politique israélienne officielle. Israël croit sincèrement que tuer des Palestiniens par centaines dans la Bande de Gaza, instaurera le règne de la tranquillité. Il ne sert à rien de détruire les entrepôts d'armes du Hamas, qui a déjà prouvé sa capacité de réarmement. Faire tomber le gouvernement du Hamas est un but irréaliste (autant qu'illégitime) ; il n'est pas celui d'Israël, qui sait pertinemment que toute alternative pourrait s'avérer bien pire. Ne reste donc qu'un unique objectif possible pour l'opération militaire : mort aux Arabes, sous les acclamations de la foule.

L'Armée de Défense d'Israël a déjà établi une « carte de la souffrance », invention diabolique qui remplace la non moins diabolique « banque de cibles », et le territoire couvert par cette carte s'étend à une vitesse qui donne la nausée. Il faut regarder Al Jazeera en anglais, une chaine de télévision professionnelle, aux prises de position mesurées (contrairement à son homologue en arabe), pour découvrir l'ampleur de sa réussite. Vous ne la verrez pas depuis les studios « ouverts » des télés et radios israéliennes, dont l'ouverture est réservée, comme toujours, à la victime israélienne ; mais sur Al Jazeera, vous découvrirez toute la vérité, peut-être même vous scandalisera-t-elle.

Bomb

Israël détruit sciemment la résidence du Consul de France à Gaza. On attend toujours les protestations officielles...

Alors que l'armée israélienne mène son offensive terrestre sur Gaza, la frappe israélienne de mercredi sur la résidence du Consul de France à Gaza, Majdi Shakoura, semble laisser indifférent le gouvernement français .

Mardi, le diplomate franco-palestinien et sa famille avaient quitté leur maison après plusieurs avertissements de l'armée israélienne aux résidents d'al-Sudaniya, un quartier nord de la bande de Gaza.

Jeudi, le Consul et sa famille voulaient rentrer chez eux sur base de la trêve annoncée par Israël mais ils ont découvert des ruines.

« Israël est responsable du ciblage et de la destruction brutale de la résidence, et ce en violation du droit international et humanitaire », a déclaré le Consul de France qui affirme que sa résidence était sciemment visée dans le « cadre de sa politique de punition collective contre les habitants de Gaza ».

Bad Guys

Lourd tribut payé par les enfants Gazaouis

Image
© NnoMan - Collectif OEIL
Le point de contrôle de l’armée israélienne aux abords du village palestinien de Qalandiya, en Cisjordanie (entre Ramallah et Jérusalem)
Depuis le début de l'opération militaire israélienne contre Gaza, le 7 juillet, 230 Palestiniens ont été tués. Une victime sur cinq est un enfant. Des enfants qui paient un lourd tribut à chaque offensive : ils sont des centaines à avoir été blessés, des milliers à avoir perdu un proche ou leur maison, des dizaines de milliers à ne plus avoir accès à l'eau. Sans oublier les lourdes conséquences psychologiques. Une catastrophe humanitaire qui aura « des conséquences alarmantes pour les futures chances de paix, de stabilité et d'entente », alerte l'Onu. De notre envoyé spécial.

« Israël est le seul à se préoccuper du sort des gazaouis », affirme l'ambassadeur d'Israël en France, Yossi Gal, dans une tribune publiée par Le Monde du 15 juillet. Une assurance qui résonne étrangement sur place. Le lendemain, la marine israélienne a délibérément tiré sur une plage de Gaza, tuant quatre enfants gazaouis appartenant à la même famille. Cette tragédie est intervenue à quelques mètres de l'hôtel où résident une majorité des journalistes « occidentaux » présents dans l'enclave. Ils ont ainsi pu montrer au monde entier des images de ce qui caractérise l'offensive du gouvernement Netanyahou : les bombardements ont causé des ravages parmi les civils palestiniens, au premier rang desquels se trouvent les enfants.

Bad Guys

Total, gaz de schiste et pastille radioactive perdue

Traduction : Les Amis de la Terre France

Image
© Observatorio Petrolero Sur
Puits de gaz de schiste de Total dans la province de Neuquén en Argentine
L'accident est arrivé à 2 300m de profondeur à Aguada Pichana, [permis détenu par Total en Patagonie argentine]. Le secrétaire d'État à l'Environnement [de la province de Neuquén], Esquivel, s'indigne de pas avoir été informé.

Pour la deuxième fois en un peu plus d'un mois, une pastille radioactive a été perdue à 2 300 mètres de profondeur. Cette fois-ci l'incident a eu lieu sur un puits opéré par l'entreprise Total, dans le gisement Aguada Pichana, alors que des ouvriers du sous-traitant Halliburton étaient en train de réaliser ce qu'on appelle un « profilage », une sorte de radiographie de la perforation.

Cela fait plus d'une semaine que l'entreprise essaye de « repêcher » la pastille, sans succès. Pour ce faire, elle suit un protocole strict de l'Autorité de Régulation Nucléaire (ARN), qui fut informée de ce cas.

Stormtrooper

Israël appelle 100 000 habitants du nord de Gaza à quitter leur domicile

L'armée israélienne a appelé 100 000 habitants du nord de la bande de Gaza à évacuer leur domicile, alors qu'Israël a promis d'intensifier son offensive au lendemain de l'échec d'une initiative de cessez-le-feu qui a fait plus de 200 morts depuis le 8 juillet.

Image
© afp.com/Thomas Coex
Des habitants de la bande de Gaza passent le 16 juillet 2014 devant la maison du responsable du Hamas Mahmud al-Zahar, détruite par des frappes israéliennes pendant la nuit à Gaza City
Au neuvième jour de l'opération « Bordure protectrice », l'armée israélienne a appelé 100 000 habitants du nord de la bande de Gaza a évacuer leur domicile. C'est ce qu'ont annoncé des sources militaires ce mercredi, au lendemain de l'échec d'une initiative égyptienne pour un cessez-le-feu.


Vader

Parfait timing : Israël lance une opération terrestre dans la bande de Gaza


Commentaire : Alors que le crash du Boeing 777 de Malaysian Airlines fait toutes les Unes, Israël lance une opération terrestre à Gaza. Coïncidence ?


Image
© Reuters
Photo d'illustration
Le Premier ministre israélien a donné des instructions à l'armée pour commencer l'offensive terrestre à Gaza.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a donné ses instructions jeudi pour le début d'une offensive terrestre dans la bande de Gaza, après dix jours de raids ayant fait au moins 237 morts. Après une courte trêve humanitaire, les hostilités ont repris entre Israël et le Hamas dans la journée de jeudi.

Opérations d'infanterie, d'artillerie et de renseignement

"Après dix jours d'attaques aériennes, maritimes et terrestre du Hamas et des refus répétés de calmer la situation, l'armée a lancé une opération terrestre dans la bande de Gaza", a indiqué Tsahal dans un communiqué. Le 8 juillet, Israël a lancé l'opération "Bordure protectrice" sur Gaza, destinée à faire cesser les tirs de roquette. Le but de cette opération : "porter significativement atteinte aux infrastructures terroristes du Hamas" et "ramener la sécurité pour les citoyens d'Israël".

Vader

Monsanto, histoire d'un monstre

Histoire de Monsanto, « La société la plus maléfique au monde »

Waking Times, 20 juin 2014
Traduit par Hélios pour le BBB

De toutes les méga-sociétés folles furieuses, Monsanto a largement surpassé ses rivales, remportant le titre glorieux de la « société la plus maléfique sur Terre » ! Noncontente de siéger simplement sur son trône de mort au sommet d'une montagne de cadavres, elle continue de mettre au point de nouveaux moyens scientifiquement innovateurs pour nuire à la planète et à ses habitants.

Image

Comme pour les vrais champions du mal, elles ne s'arrêteront pas avant...eh bien, qu'on les arrête ! Mais qu'est Monsanto et comment est-elle devenue si incroyablement maléfique ? Je pense que la meilleure manière de démarrer ce périple est de retourner vers les profonds et glauques égouts de son sinistre passé, alors munissez-vous d'un en-cas et de boissons sans OGM et allons-y.

1901 : La société est fondée par John Francis Queeny, membre des Chevaliers de Malte, avec derrière lui 30 ans d'expérience dans l'industrie pharmaceutique ; il épouse Olga Mendez Monsanto, dont le nom deviendra celui de la société, Monsanto Chemical Works. La société produit au début de la saccharine de synthèse, qui est vendue à Coca-Cola comme édulcorant artificiel.