Bienvenue à Sott.net
sam., 01 oct. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

USA

Les États-Unis cherchent à faire de la Chine un ennemi

pays chine usa
L'industrie américaine de l'armement a besoin d'ennemis en Amérique. Sans eux, il est difficile de justifier un budget de guerre en constante augmentation. L'ennemi le plus lucratif, outre la Russie, est bien sûr la Chine.

Mais il y a un problème. La Chine n'a aucun intérêt à être l'ennemi des États-Unis. À ses yeux, cela ne fait qu'enlever des ressources qui sont mieux utilisées ailleurs.

C'est la raison pour laquelle la Chine évite de discuter avec les États-Unis des questions militaires et stratégiques.

Dollar

Toutes les décisions de la politique sanitaire d'Emmanuel Macron ont coûté plus de 600 milliards, pour quel résultat ?

Le confinement des premiers mois a été évalué par Laurent Cappelletti, professeur à la CNAM. Dès avril 2020, il l'estimait à un coût mensuel de 150 milliards d'euros. Il avait raison. L'accroissement de l'endettement de la France de 700 milliards résulte bien de cette première folie, même s'il tient marginalement à quelques autres facteurs.
ghjk
L'ardoise sanitaire, c'est environ 600 milliards. En plus du confinement, les vaccinations représentent quelques milliards aussi. 146 millions de doses ont été administrées pour un prix compris en 15 et 20 euros la dose selon les périodes. La seule vaccination a couté entre 2,3 et 2,8 milliards d'euros.

Target

L'Inde remet les USA à leur place

inde usa
Bien que l'Occident collectif, et plus particulièrement Washington, avait vivement souhaité faire basculer l'Inde dans le camp occidental, New Delhi démontre que son agenda n'est pas celui de l'Occident. Une démarche indienne souveraine qui ne fait que renforcer l'axe de la multipolarité.

L'Inde a reproché aux Etats-Unis d'avoir « suggéré » directement aux autorités portuaires de la ville de Mumbai une interdiction d'entrée de navires russes. Les autorités indiennes ont rappelé avoir le droit souverain de traiter avec tous les partenaires mondiaux. L'indécence étasunienne a été vivement critiquée aussi bien au niveau du ministère indien des Affaires étrangères, qu'au niveau de l'opinion publique du pays.

Bomb

Guerre en Ukraine : Que se passe-t-il sur le terrain ?

langues parées ukraine
L'Histoire s'est accélérée et le Monde est en train de changer très rapidement.

Il y a l'aspect militaire sur le terrain, ce qui se passe en Russie et en Ukraine c'est-à-dire chez les deux protagonistes de la partie militaire du conflit. Nous proposons aujourd'hui un débat centré plutôt sur cet aspect des choses. Avec Daniel Arnaud français résidant en Russie, Sylvain Ferreira notre historien militaire et votre serviteur.

Cards

Accélération de l'Histoire et défaite de l'Occident

L'intervention russe en Ukraine du 24 février a constitué une grande surprise en Occident. Y compris chez ceux qui, comme l'auteur de ces lignes, considéraient que la responsabilité de l'OTAN et de l'Union européenne était lourdement engagée. Cette surprise est finalement le symptôme de ce sentiment de supériorité occidentale si présent dans les têtes, y compris chez ceux qui tentent de ne pas trop s'éloigner du réel et assistent, consternés, au basculement des élites dirigeantes dans un délire inepte.
ghjk
À base de refus d'évidences, de décisions absurdes, de propagande imbécile, de racisme sommaire, de pulsions suicidaires, et pour tout dire d'aveuglement assez terrifiant.

Pocket Knife

L'Espagne se rebelle face aux exigences de réduction de consommation de gaz de Von der Leyen

"Save gaz, to have a safe Winter" ("Économisez du gaz pour avoir un hiver sûr"). C'est avec ce type de formule, en anglais, que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté son dernier oukase à l'ensemble des États membres, sans que cette mesure soit passée par le Conseil de l'Europe, moins encore par le Parlement européen.
hhhhh

Teresa Ribera
Si d'ordinaire face à l'autoritarisme centralisé de Bruxelles, la rébellion provient de pays comme la Pologne ou la Hongrie, cette fois, la gronde est venue d'où on l'attendait le moins : l'Espagne. Un des États qui traite avec le plus de déférence les autorités communautaires.

Commentaire: De belles paroles de politiciens, mais l'Espagne, comme tous les membres de l'Union Européenne, obéit Bruxelles, oui ou oui.


Eye 1

Les libertés d'opinion et d'expression limitées drastiquement par les censures internationales et nationales

Depuis le début de la crise covid, les gouvernements n'ont cessé de restreindre, par tous les moyens, la liberté de parole et de diffusion susceptible de démentir leurs propagandes omniprésentes. La liberté d'expression fait partie des droits fondamentaux conquis par la révolution et consacrée depuis par toutes les déclarations des droits fondamentaux. Elle est inscrite dans l'article 11 de la déclaration des Droits de l'Homme de 1789.
dfgh
« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi ». Droit fondamental repris par la déclaration de l'ONU de décembre 1948 « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »

Bullseye

Propagande, opérations psychologiques et guerre cognitive — Les actions de l'OTAN pour le contrôle de l'opinion publique

Depuis l'affaire du covid, l'OMS puis l'OTAN ont publié plusieurs rapports autour de ce qu'ils appellent là-haut les « fake news » et l'OTAN se targue de mener des opérations de propagande contre la population civile européenne pour qu'elle adhère à son agenda. Un retour aux grandes années du stay-behind, mais cette fois de manière affichée.
OTAN Guerre cognitive
© Inconnu
Infodemic Facebook
L'OTAN est connue pour être une structure militaire, chargée de la protection des pays ayant signé le Traité de l'Atlantique nord.

On a vu avec les réseaux stay-behind qu'elle s'est aussi mêlée de politique et de propagande, mais c'était encore discret. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas : l'OTAN dispose d'un « Centre d'excellence de la communication stratégique » (STRATCOM) qui forme les journalistes et leur fournit des outils pour exercer cette nouvelle et étrange forme de « journalisme » qu'est le « fact checking ».

On voyait bien dans les derniers exercices « pandémiques » que les préoccupations étaient de plus en plus focalisées sur le contrôle de l'information pour faire accepter les mesures liberticides variées et permettre la « vaccination ».

L'OMS a été leader dans cette stratégie de propagande et de censure des paroles critiques. Dès le 31 mars 2020 elle alertait sur les « fausses informations » en matière de covid et de traitements.

Commentaire: Toutes les emphases sont de Sott, sauf précision de l'auteur.

Voir aussi :


Broom

Tension dans l'UE : la médiatrice déclare la guerre à la Commission qui refuse de dévoiler ses échanges avec Pfizer

Dans un communiqué rendu public ce 14 juillet et consulté par Lecourrier-du-soir.com, Emily O'Reilly, médiatrice de l'Union Européenne, s'est en prise à la commission européenne après la révélation selon laquelle la présidente de la Commission de l'UE, Ursula Von Der Leyen, a perdu ses échanges textos avec Albert Bourla, PDG de Pfizer, concernant les contrats liés aux vaccins
hyuj
Entre la Commission Européenne et la médiatrice de l'UE, le torchon brûle. En effet, tout part d'une révélation faite il y a deux semaines par la presse qui nous apprit que la présidente de la Commission Européenne, Von Der Leyen, a perdu ses échanges privés avec Pfizer concernant les contrats d'approvisionnement en vaccins.

Binoculars

Déstabilisation politique en Occident

En juin 2022, Chris Pincher, Whip du parti conservateur britannique, a été vu à Londres en état d'ébriété draguant des hommes au Carlton Club. Par la suite, le 3 juillet, divers témoignages ont montré que ce n'était pas la première fois qu'il violait la morale puritaine de la classe dirigeante du pays.
ghjk
Il s'ensuivit des démissions en chaîne au sein de l'administration de Boris Johnson (63 collaborateurs sur 179) et finalement la démission du Premier ministre sans aucun lien avec son action politique, le 7 juillet 2022.