Les Maîtres du MondeS


Bomb

L'OTAN est-elle en train de détruire la ville de Syrte et d'y commettre un massacre ?

Témoignage d'un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place : « L'OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville »

Pour la troisième journée consécutive, des avions de l'OTAN lancent des missiles et bombardent massivement la ville de Syrte, ville natale de Mouammar Kadhafi, ne permettant pas à quiconque de s'échapper. Le périmètre de la ville est entouré de points de contrôle « rebelle », derrière lesquels se trouvent des unités des forces spéciales de la Grande Bretagne, de la France, du Qatar et des Émirats arabes unis.

La sortie de la ville est complètement bloquée. Ni les femmes, ni les enfants ne sont autorisés à la quitter. Les hommes qui tentent de quitter la ville avec leurs familles, sont capturés puis fusillés. Leurs familles sont renvoyées dans la ville sous les bombardements. « Il n'y a pratiquement aucun moyen d'enterrer les cadavres », a déclaré dans une lettre qui a été reçu à Argumenty.ru ce matin. L'auteur est un ancien officier de l'armée soviétique et des services spéciaux russes, qui est maintenant à Syrte.

Ilya Korenev, cet ancien officier de l'URSS et des forces spéciales russes, est un ancien lieutenant-colonel, que la rédaction d'Argumenti.ru a précédemment qualifié de « source », et qui assume être proche au colonel Kadhafi, a décidé de mentionner son nom dans la lettre.

USA

Expériences américaines au Guatemala: 83 morts dans les années 1940

WASHINGTON - Les expériences médicales de scientifiques américains dans les années 1940 au Guatemala ont tué au moins 83 personnes, a révélé lundi une commission mise en place par le président Barack Obama.

Des quelque 5.500 personnes soumises à ces expériences, qui comprenaient dans bien des cas l'inoculation de maladies sexuellement transmissibles, nous pensons que 83 sont mortes, a dit un membre de la commission, Stephen Hauser.

Celui-ci a précisé que la commission n'avait pas encore déterminé le niveau de lien, direct ou indirect, entre les expériences et les décès survenus.

Les scientifiques avaient sciemment inoculé, et à leur insu, à près de 1.300 personnes la syphilis et la blennorragie. De ces 1.300 personnes, seules 700 ont bénéficié d'un quelconque traitement, a ajouté M. Hauser lors d'une réunion destinée à présenter les conclusions préliminaires de la commission.

Dollar

La crise des ânes, ou comment raconter la crise à ceux qui ne connaissent rien aux lois du marché

Image
Un homme portant cravate se présenta un jour dans un village. Monté sur une caisse, il cria à qui voulait l'entendre qu'il achèterait cash 100 euros l'unité tous les ânes qu'on lui proposerait. Les paysans le trouvaient bien un peu étrange mais son prix était très intéressant et ceux qui topaient avec lui repartaient le portefeuille rebondi, la mine réjouie.

Il revint le lendemain et offrit cette fois 150 euros par tête, et là encore une grande partie des habitants lui vendit les bêtes. Les jours suivants, il offrit 300 euros et ceux qui ne l'avaient pas encore fait vendirent les derniers ânes existants. Constatant qu'il n'en restait plus un seul, il fit savoir qu'il reviendrait les acheter 500 euros dans huit jours et il quitta le village.

Le lendemain, il confia à son associé le troupeau qu'il venait d'acheter et l'envoya dans ce même village avec ordre de revendre les bêtes 400 euros l'unité.

Face à la possibilité de faire un bénéfice de 100 euros dès la semaine suivante, tous les villageois rachetèrent leur âne quatre fois le prix qu'ils l'avaient vendu et pour ce faire, tous empruntèrent.

Gear

Média-mensonges en Direct de Tripoli - Le chef du CNT reconnait les mystifications télévisuelles

Le journaliste indépendant Thierry Meyssan avait mis en garde sur le Réseau Voltaire, un réseau international d'informations indépendantes, sur la reconstitution au Qatar de places célèbres de Tripoli destinées à permettra le tournage d'images de liesse et de Victoire des Insurgés, aidant au renversement de Khadafi.

Il semblerait que le Chef du CNT, l'allié de l'OTAN, ait reconnu que de tels subterfuges aient pu être utilisés, pour tromper le Pouvoir libyen, mais aussi et surtout pour tromper l'opinion publique mondiale :


Vidéo : Les élites et leurs alliés ont diffusé des images bidonnées de la guerre en Libye selon le Chef des Rebelles lui-même ? - Youtube

Che Guevara

Les journalistes du Réseau Voltaire sont arrivés sains et saufs à Malte

Lundi 29 août 2011, 16h GMT - Les journalistes du Réseau Voltaire sont arrivés au port de La Valette, à Malte, ce lundi 29 août 2011. Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Mathieu Ozanon et Julien Teil sont sains et saufs. La journaliste britannique de Press TV Lizzie Phelan, également en danger, était avec eux, ainsi que l'équipe de TeleSur. Walter E. Fauntroy, ancien membre du Congrès des États-Unis et ancien assistant de Martin Luther King, a eu lui aussi la vie sauve.

Le bateau qui leur a permis de quitter la Libye est une petite embarcation prévue pour 12 personnes. Elle a finalement accueilli 52 réfugiés en plus des membres de l'équipage. Il lui a fallu 36 heures pour rejoindre Malte sur une mer agitée.

Avant le départ, la liste des passagers a fait l'objet d'intenses négociations et a été validée par les différentes autorités qui contrôlent maintenant Tripoli. Jusqu'au dernier moment, les journalistes du Réseau Voltaire et leurs amis ont craint de ne pouvoir embarquer. Au dernier instant, une personne, dont nous ne connaissons pas le nom, a été arrêtée par les rebelles sur le bateau.

Info

Les journalistes du Réseau Voltaire ont quitté Tripoli

Image
Dimanche 28 août 2011, 18h10 GMT - D'après le centre de crise du ministère français des Affaires étrangères, les journalistes français du Réseau Voltaire ont embarqué sur un bateau et ont maintenant quitté la Libye. Le Réseau Voltaire remercie la cellule de crise pour son efficacité, ainsi que toutes les personnes qui ont aidé à l'évacuation de ses journalistes. Le Réseau Voltaire est très touché par les messages de soutien reçus ces derniers jours.

Wall Street

Meilleur du Web: L'Europe doit-elle être le bouc émissaire de la catastrophe qui se met en place sur le front macro économique ?

Image
La lecture des derniers développements laisse à entendre que les événements tournent dans le sens du scénario évoqué à demi-mots par l'ancien président de la banque centrale américaine, Alan Greenspan, et que nous avions mis en évidence. Trader Noé vient lui aussi d'y faire référence.

Lors d'un d'un forum à Washington, l'ancien président de la banque centrale américaine (Fed) Alan Greenspan a estimé que l'euro était « en train de se décomposer » et que cela expliquait les difficultés de l'économie américaine à retrouver du rythme. (Source: LIESI) On appréciera l'hypocrisie de cette analyse suite aux informations de Menthalo sur l'histoire de l'OR DE CHAVEZ.

Bomb

Meilleur du Web: Libye : Massacre de Noirs par les « rebelles démocrates » soutenus par l'OTAN

The Associated Press a annoncé froidement le massacre d'un groupe de personnes noires installées dans un campement en face de la résidence présidentielle libyenne. Des dizaines de corps sans vie ont été retrouvés avec les mains attachés dans le dos. L'agence précise que ce n'étaient pas des combattants. Michel Collon et la délégation qui s'était rendu sur place au mois de juillet avaient rencontré ces hommes qui aimaient la Libye.
Image
Capture d’écran d’une vidéo de Reuters, qui ose dire qu’on ne sait pas encore qui a perpétré ce massacre.
Michel Collon :

"J'ai rencontré ces personnes lors de ma mission à Tripoli. J'ai pu converser avec certains. Ce n'étaient nullement des "mercenaires" comme nous le prétendent les "rebelles" et les médias. Les uns étaient des Libyens à la peau noire (une grande partie de la population est de type africain en fait), les autres étaient des civils venus de pays d'Afrique noire et séjournaient en Libye depuis longtemps. Tous soutenaient Kadhafi justement parce qu'il s'opposait au racisme et qu'il traitait Arabes et Africains sur pied d'égalité.

Au contraire des "rebelles" de Benghazi, connus pour leur racisme anti-Noirs et qui se sont rendus coupables d'atrocités épouvantables et systématiques dès les premiers jours de guerre. Le paradoxe, c'est que l'Otan prétend apporter la démocratie et qu'il s'allie à une section libyenne d'al Qaeda et à des racistes du type Ku Klux Klan !"

Gear

Comment l'Otan va s'y prendre pour cacher les actes de terreur...

Peu à peu se confirme l'horrible vérité. Que signalaient depuis avril - mais en vain - diverses missions internationales d'enquête : les troupes de choc des « rebelles démocrates » n'ont cessé de commettre des atrocités, des viols barbares, des pillages, des lynchages racistes et des crimes de guerre. Quand ils ne se tuent pas entre eux.
Image
Nous recevons de nombreux témoignages de là-bas : ce n'est pas la liberté qu'ils font régner à Tripoli, c'est la terreur. Ce ne sont pas eux qui ont tué les forces de défense libyenne, ce sont les armes sophistiquées de l'Otan. Les pays les plus puissants de la Terre écrasent la petite armée d'un pays de cinq millions, après avoir privé la population d'eau, de nourriture et d'électricité et ils appellent ça une « libération ».

Le dernier exploit des « rebelles » racistes a consisté à menotter des dizaines de civils noirs, à les torturer et à les exécuter. Nous avons montré les images. Bien sûr, on va les présenter comme des « mercenaires de Kadhafi », mais c'est entièrement faux, nous avions parlé récemment avec ces personnes qui ont été massacrées, vous avez pu voir les images sur michelcollon.info et vous pouvez lire bientôt l'interview que nous avions réalisée.

Info

Meilleur du Web: Alain Soral - Retour de Syrie

Vidéo d'Alain Soral suite à son voyage en Syrie (et à la rencontre là-bas du journaliste du Figaro Georges Malbrunot...)