Bienvenue à Sott.net
mer., 25 mai 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

War Whore

Londres entraine des saoudiens à la répression des Bahreïnis

"Le gouvernement britannique a reconnu avoir entraîné des forces appartenant à la Garde nationale saoudienne qui sont entrées à Bahreïn pour réprimer les protestations populaires", a dévoilé samedi le quotidien britannique Guardian.

Dans un rapport intitulé "La Grande Bretagne entraine les forces saoudiennes à mater le printemps arabe", le quotidien a affirmé que la délégation militaire britannique en Arabie Saoudite entraîne discrètement les troupes saoudiennes y compris une formation pour faire face à la foule".

Star of David

La brutalité de l' « armée la plus morale du monde » filmée sur le vif

Pendant que le Premier ministre britannique, David Cameron, et le chef de l'État français, Nicolas Sarkozy, bombardent aveuglement la Lybie, tout en prétendant oeuvrer pour "protéger les civils", et qu'ils appellent à des sanctions contre le régime syrien, leur protégé israélien peut, lui, continuer de brutaliser, comme ici, dans le village de Nabi Saleh, le 13 mai 2011, les civils palestiniens, sans être blamé ni soumis à aucune "No fly zone". Où est la justice ? De quelle justice ces deux lamentables va-t-en guerre se revendiquent-ils ?


Bomb

Sarkozy et Cameron préparent le débarquement en Libye

Image

En marge du G8 de Deauville, Nicolas Sarkozy et David Cameron ont présenté au président Obama leurs préparatifs pour l’invasion terrestre de la Libye.
Washington a stoppé net les négociations secrètes de Nicolas Sarkozy avec Mouammar Kadhafi. Le Pentagone a confirmé sa décision d'un débarquement militaire en Libye. MM. Sarkozy et Cameron ont donc docilement présenté leurs préparatifs de guerre au président Obama en marge du sommet du G8 de Deauville.

Au terme du G8, le président français Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il se rendra à Benghazi avec le Premier ministre britannique David Cameron, car « nous avons les mêmes idées ». Essentiellement une : « La médiation avec Kadhafi n'est pas possible ». Le président Obama a exprimé la même idée : « nous ne lâcherons pas tant que le peuple libyen ne sera pas protégé et l'ombre de la tyrannie disparue ». En termes plus sobres, ils s'apprêtent à occuper la Libye.

Et tandis que le G8 demande à Tripoli « la cessation immédiate de l'utilisation de la force », l'OTAN intensifie les incursions aériennes qui, en moins de huit semaines, ont dépassé les 8 500. Elles partent pour la plupart des bases du sud de l'Italie, approvisionnées par les autres. Pise est continuellement survolée par des C-130J et autres avions cargos qui, depuis l'aéroport militaire transportent aux bases méridionales les bombes et les missiles de la base étasunienne de Camp Darby [entre Pise et Livourne] (préfigurant ainsi ce qui se passera quand entrera en fonction le Hub aérien national, par où transiteront tous les militaires et tous les matériels dirigés vers les théâtres d'opération). Que les attaques aériennes soient la préparation du débarquement, est confirmé par l'entrée en action des hélicoptères français Tigres, probablement flanqués d'Apaches britanniques.

Dollar

Le prêt du G8 aux pays du printemps arabe, « cadeau empoisonné » ?

G8 2011
© inconnu
Réunis à Deauville, les pays du G8 ont promis de prêter 40 milliards de dollars aux pays du "printemps arabe". Un chèque conséquent qui, pour le politologue Didier Billion, ne doit pas déboucher sur un "néo-colonialisme".

Stormtrooper

En Chine, des détenus obligés à jouer à World of Warcraft

wow
© inconnu
Le Guardian a retrouvé un prisonnier chinois du nom de Liu Dali qui a passé cinq ans (2004-2009) dans le camp de Jixi dans la province du Heilongjiang. Agé d'une cinquantaine d'années, Liu était derrière les barreaux pour avoir fait des "pétitions illégales". Outre la lecture répétée de textes communistes, de rudes tâches manuelles lui étaient imposées : casser des pierres, creuser des trous dans le paysage minier du nord-est de la Chine, tailler des baguettes et des cure-dents ou encore assembler des couvertures de sièges de voiture.

Wall Street

FMI : Viol des femmes depuis 1945

Traduit par Mireille Delamarre pour Planète non Violence

Image
Alors que Dominique Strauss Kahn directeur de l'institution financière la plus puissante au monde le Fond Monétaire International (FMI) a passé quelques nuits à la prison de Rikers Island en attendant d'être entendu le monde apprend plein de choses sur son traitement passé des femmes comme objets sexuels. Strauss Kahn a été inculpé de viol et séquestration d'une femme de chambre guinéenne de 32 ans d'un hôtel de luxe à 3000$ la nuit à New York.

Alors que les médias décortiquent la tentative de viol d'une jeune femme africaine et commencent à faire émerger plus d'informations sur les frasques passées de Strauss Kahn on ne peut s'empêcher de scruter cette situation sous un angle féministe du «ce qui est personnel est politique ».

Pour beaucoup dans le monde en développement le FMI et ses politiques draconiennes d'ajustements structurels ont systématiquement « violé » la Terre et les pauvres et violé les droits humains des femmes. Il semble que le mépris personnel et le manque de respect des femmes manifestés aux plus hauts niveaux de la direction dans cette institution est tout à fait cohérent avec la tendance sexiste que l'on retrouve dans les politiques institutionnelles du FMI et ses pratiques.

USA

Le Congrès américain prolonge le Patriot Act jusqu'en 2015

Le Congrès américain a voté in extremis, jeudi 26 mai, la reconduction jusqu'en 2015 du Patriot Act, cette loi "sécuritaire" initiée par l'administration Bush et adoptée par les législateurs après les attentats du 11 septembre 2011 perpétrés par Al-Qaida.

Déjà reconduite à deux reprises, cette loi étend largement les possibilités d'écoutes et de captations des courriels effectuées par les services de sécurité, leur accès aux informations privées détenues par des entreprises ou des administrations sur les citoyens américains et ceux qui résident aux Etats-Unis - les bibliothèques peuvent par exemple être tenues d'indiquer les livres empruntés par leurs lecteurs - ou encore la surveillance des étrangers susceptibles d'avoir des liens avec des activités terroristes.

Le Patriot Act fait depuis longtemps l'objet d'une vive opposition des organismes de défense des droits civiques et son abrogation est réclamée par une (petite) majorité de démocrates, qui jugent l'arsenal sécuritaire suffisant pour protéger le pays sans empiéter sur les libertés individuelles, et par certains républicains soit pour des motifs identiques, soit comme celui du "libertarien" Rand Paul, par récusation de toute intrusion dans la vie privée et le droit de propriété.

Eye 1

Alain Soral sur l'affaire DSK

Image

USA

Le FBI cible les activistes politiques comme terroristes

Traduit par Resistance 71

Des ressources anti-terrosristes sont en train d'être utilisées pour cibler des environnementalistes, des activistes pacifistes, politiques et en faveur des droits des animaux, qui ont des opinions différentes du gouvernement. Il a été récemment révélé qu'une firme spécialisée dans le contre-terrorisme a espionné des personnes qui ont assistées à la présentation publique du documentaire "Gasland". Le film focalise sur le fracking du gaz et son impact sur l'environnement et sur les communautés où cela est utilisé.

Le FBI et d'autres agences gouvernementales harassent ceux qui ne veulent pas rester dans la ligne du statu quo.

En Pennsylvanie, des activistes ont été inculpés de terrorisme pour avoir écrit des slogans à la craie sur les trottoirs. En Californie, 27 personnes vont aller au tribunal pour des actions de protestation anti-guerre, pro-ouvrières et de solidarité internationale avec le groupe Elsewhere 23. Ils doivent être présentés devant un grand jury sous des accusations fabriqués de toutes pièces. Le FBI possède en archives 164 000 rapports d'activités suspicieuses sur des activistes qui ne suivent pas les vues du gouvernement. Le gouvernement américain utilise l'argent du contribuable pour écraser la dissidence plutôt que de protéger le public américain des véritables menaces terroristes; tout en piétinant les droits à la liberté d'expression.

Eye 1

La police du Net fait fermer 424 sites « odieux »

Image

L'analyse des principales tendances constatées met en évidence la montée en puissance des contenus violents. (Crédits photo : Richard Vialeron / Le Figaro)
L'Association des fournisseurs d'accès a enregistré près de 8200 signalements l'année dernière. Soit un bond de 7,5 %.

Face à la prolifération des sites odieux et nauséabonds sur la Toile, fournisseurs d'accès, hébergeurs et responsables de sites communautaires ont lancé une véritable opération «mains propres» en appelant les internautes à leur signaler tous les contenus choquants rencontrés lors de leurs navigations. Loin de vouloir jouer les censeurs ou les pères la pudeur, les professionnels ont mis en place un service d'assistance en ligne. Par le biais d'un formulaire anonyme accessible en quelques clics, même depuis un mobile, il est animé par une équipe de juristes passant au crible l'ensemble des dossiers portés à leur connaissance.

Selon un dernier bilan dont Le Figaro révèle le détail, le site a enregistré pas moins de 8196 signalements suspects en 2010, soit un bond de 7,5% par rapport à l'année précédente. Il s'agit d'une véritable explosion au regard des 300 ou 400 messages reçus lors de sa création balbutiante en 1998. L'analyse des principales tendances constatées met en évidence la montée en puissance des contenus violents. Mettant en scène des scènes de mort, de mutilation ou encore de passage à tabac, ils ont flambé de 173% en une seule année.