Bienvenue à Sott.net
mer., 20 oct. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Eye 1

Le renforcement des pouvoirs de l'OMS — Le nouveau Traité international sur les pandémies, la fin de la souveraineté des Nations et le Nouvel ordre mondial

Note des éditeurs : Toutes les mesures appliquées dans le monde depuis 2020, y compris la vaccination obligatoire, sont légales en vertu du Règlement sanitaire international de 2005, signé par 196 pays.
OMS, UE, ONU
© Inconnu
Vous trouverez ci-dessous un article du Dr Urmie Ray BA, MA, Mmath, Ph.d. Cantab, publié sur le site Web de Principia Scientific International, une association d'intérêt communautaire à but non lucratif légalement enregistrée au Royaume-Uni en tant que société constituée à des fins caritatives. Principia Scientific International est une communauté autonome de scientifiques impartiaux du monde entier qui délibèrent, débattent et publient des réflexions de pointe sur un éventail de questions sans idée préconçue.


En attente d'un traité international habilitant l'OMS


Du 29 novembre au 1er décembre 2021, les États membres se réuniront en session spéciale avec l'OMS pour discuter et éventuellement signer un nouveau traité sur la préparation et l'intervention en cas de pandémie. Cette décision, prise en mars 2021, est soutenue par 26 nations, dont l'Australie, le Canada, l'Islande, la Norvège, la République de Corée, l'Afrique du Sud, l'Ukraine, le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Uruguay et les États membres de l'Union européenne[1]. L'absence de la Russie, de la Chine et de l'Inde parmi ces 26 pays mérite d'être soulignée. Le Règlement sanitaire international (2005)[2] signé par 196 pays donne déjà aux États le droit légal de :
  • revoir l'historique des déplacements dans les zones touchées ;
  • examiner les preuves de l'examen médical et de toute analyse de laboratoire ;
  • exiger des examens médicaux ;
  • examiner les preuves de vaccination ou d'autre prophylaxie ;
  • exiger une vaccination ou une autre prophylaxie ;
  • placer les personnes suspectes sous observation de santé publique ;
  • mettre en place une quarantaine ou d'autres mesures sanitaires pour les personnes suspectes ;
  • mettre en œuvre l'isolement et le traitement si nécessaire des personnes affectées ;
  • mettre en œuvre la recherche des contacts des personnes suspectes ou affectées ;
  • refuser l'entrée des suspects et des personnes concernées ;
  • refuser l'entrée des personnes non affectées dans les zones affectées ; et
  • mettre en œuvre un filtrage de sortie et/ou des restrictions sur les personnes des zones affectées.
Autrement dit, toutes les mesures appliquées dans le monde depuis 2020, y compris la vaccination obligatoire, sont en effet légales en vertu de cet ancien traité. En particulier, il modifie de manière critique la définition de « quarantaine » par rapport à celle du Règlement sanitaire international (RSI) de 1969. Là, il n'est utilisé que dans l'expression « en quarantaine » définie comme
« un état ou une condition au cours duquel des mesures sont appliquées par une autorité sanitaire à un ... moyen de transport ou conteneur, pour empêcher la propagation de maladies, de réservoirs de maladies ou de vecteurs de maladies de l'objet de la quarantaine. »[3]

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Alarm Clock

La Commission Bronner en guerre contre la liberté d'expression

Qui sont les complotistes ? Ceux qui posent les questions, ou bien ceux qui refusent d'y répondre et mentent en permanence, les médias dominants et les comploteurs du pouvoir... ? Écoutez cette interview de Mme Anne Sophie Chazaud, essayiste et auteur du livre « la liberté d'expression » sur Sud radio par André Bercoff.
dfgh
Le nom de la commission fait appel « aux Lumières » ce qui est en soi une inversion à la Orwell ! « La paix, c'est la guerre ! [1]» pour saluer la création d'un ministère de la Vérité de Macron ?

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Snakes in Suits

Nous vivons la plus grande escroquerie et manipulation de l'histoire de l'humanité

Êtes-vous prêt pour ce qui va suivre ?

Pfizer Experimental vaccin
Cette semaine, l'administration Biden a fait quelque chose qu'aucun autre président dans l'histoire des États-Unis n'avait jamais fait auparavant : émettre un mandat fédéral exigeant que les gens se fassent vacciner comme condition d'emploi. Son décret couvre les employés fédéraux et les entreprises privées de plus de 100 employés.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Che Guevara

Maître Reiner Fuellmish : « Ils vont se faire coincer les uns après les autres »

gggg

Maître Reiner Fuellmish
Maître Reiner Fuellmish : Ils vont se faire coincer les uns après les autres. Vous pouvez compter sur l'entêtement et la rigueur germanique. Maître Reiner Fuellmish va les pourchasser tous, les un après les autres.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cross

Comment le Système se sert de la pédocriminalité pour abattre l'Église de France

« Si des pans de l'Église devaient disparaître, c'est qu'ils devaient s'effondrer » (Sœur Margron)
crucifixion
Au moment où les dossiers et les soupçons se rapprochent du cercle pédocriminel de la dominance, par un hasard miraculeux, les médias fondent en meute sur la pédophilie dans l'Église, ce vieux marronnier qui permet au Système de se dédouaner de ses propres fautes. Après avoir abattu Mgr Barbarin, les MAO (médias aux ordres) s'attaquent à l'Église toute entière, lui demandant de cracher tout le denier du culte au bassinet pour réparer les torts faits à 150 000 enfants par 3 000 pédocriminels depuis 1950. Pourquoi ne pas remonter plus loin encore, à moins 3000 ans par exemple, quand une religion permettait de violer des enfants, avant même que le christianisme n'existe ?

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

« Les vaccins régulateurs de fécondité », un rapport publié par l'OMS en 1992 !

La pandémie, qu'on le veuille ou non, nous a rendu un grand service : elle a mis à jour la réalité cachée derrière l'OMS.
Blanche Neige et la pomme
Avant même cette crise sanitaire, certains d'entre nous suivaient déjà les actions que cette organisation, ainsi que de nombreuses autres liées à l'ONU, menaient afin de mettre en œuvre l'idéologie du genre par le biais de programmes de santé sexuelle et reproductive. Cependant, peut-être manquions-nous la réalité derrière les nombreuses campagnes de la vaccination de masse.

En faisant quelques recherches sur certaines questions, je suis tombé sur un document assez révélateur de l'OMS : un rapport publié en 1992, à Gênes, intitulé : « Les vaccins régulateurs de fertilité ».

Il y a ceux qui ont une foi aveugle dans cette organisation, ainsi que dans leur détermination à nous vacciner tous et à tout prix. Cependant, le but de cette organisation était et reste toujours de nous stériliser.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Top Secret

Les grands oubliés du « Pandora Papers » : Macron et Joe Biden !

L'enquête baptisée « Pandora Papers », à laquelle ont collaboré environ 600 journalistes, s'appuie sur quelque 11,9 millions de documents, qui proviennent de 14 sociétés de services financiers, et a mis au jour plus de 29 000 sociétés offshore. Outre quelques people, les dirigeants en Ukraine, Tchéquie, Équateur, Pakistan, Kenya sont visés — sans oublier Poutine et Tony Blair, qui doivent trembler.

biden
En 2016, les Panamas Papers s'étaient dangereusement approchés de Nicolas Sarkozy (condamné à un an de bracelet électronique sans application immédiate de la peine), Balkany (libéré pour raisons de santé), Cahuzac (toujours médecin), Jean-Noël Guérini (réélu sénateur en 2020) et Jean-Marie Lepen (toujours bon pied bon œil).

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Attention

Vaccination obligatoire : l'amendement du groupe socialiste au Sénat inquiète

Le 31 août 2021, le groupe de sénateurs "Socialiste, Écologique et Républicain" présentait la proposition de loi N° 811, instaurant la vaccination obligatoire contre le Sars-Cov-2 dans le code de la santé publique. Aux côtés de la diphtérie, du tétanos et de la rougeole, entre autres, le covid-19 pourrait ainsi devenir la douzième maladie de la liste.

sénat
© F. Froger / D6
Un douzième vaccin obligatoire, et le retour des sanctions pénales ?
Onze vaccins déjà obligatoires

Depuis 2018, ce sont onze vaccins qui sont imposés aux enfants, pour lutter contre les maladies suivantes : diphtérie ; tétanos ; poliomyélite ; coqueluche ; infections invasives à Haemophilus influenzae de type B ; hépatite B ; infections invasives à pneumocoque ; méningocoque de sérogroupe C ; rougeole ; oreillons ; rubéole.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cult

Pologne — Pfizer aurait testé son injection transgénique soi-disant anti-Covid-19 sur des bébés orphelins

Des allégations selon lesquelles Pfizer mène des expériences sur des orphelins de six mois pour tester leur injection transgénique soi-disant anti-Covid-19 ont été prononcées par différentes personnalités en Pologne.

Vaccin Pfizer
© Inconnu
Le produit pour injection transgénique de Pfizer
L'Association Children's Health Defence, de l'avocat Robert F. Kennedy, a récemment été alerté par des lanceurs d'alerte polonais que Pfizer mènerait des expériences sur des bébés orphelins de six mois pour tester leur injection transgénique soi-disant anti-Covid-19. Pfizer semble fonctionner en dehors des limites légales. Ces allégations ont conduit un groupe d'avocats, de professionnels de la santé et de militants à exiger que les membres du parlement et du Sénat polonais organisent une conférence d'urgence, le samedi 2 octobre, intitulée : Tests médicaux sur les enfants et les nourrissons : questions médicales, juridiques et éthiques.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Roses

Symposium interdisciplinaire sur le Covid-19 — Décentraliser le contrôle, la matrice de la propagande et le rôle des médias, la pharmacocinétique et le récit officiel...

Voici les quatre vidéos suivantes du Symposium interdisciplinaire sur le Covid-19. Vous pouvez retrouver les quatre premières dans cet article, et les quatre suivantes dans celui-ci.
Media contrôle manipulation propagande
Rappel

Le Symposium interdisciplinaire sur le Covid-19 s'est tenu les 29 et 30 juillet 2021. À travers une réunion d'experts en médecine, en économie ou encore en journalisme, ce symposium cherche à rétablir la vérité sur les événements auxquels nous assistons depuis bientôt deux ans. Ce symposium tente de répondre à des questions telles que :
  • D'où vient le Sras-Cov-2 ?
  • Est-il d'origine naturelle ou fabriqué par l'homme ?
  • S'il est fabriqué par l'homme, par qui et pourquoi a-t-il été fabriqué ?
  • Quelle est la réelle efficacité des soi-disant vaccins ?
  • Y a-t-il un agenda dissimulé derrière ce vaste théâtre « sanitaire » ?
  • Quelles sont les conséquences économiques et sociales des mesures restrictives ?
  • Ont-elles réellement été prises pour des raisons sanitaires ?
  • Quelles solutions avons-nous pour sortir de cette situation catastrophique ?
Des figures comme celles de Reiner Fuellmich, Vera Sharav, Sucharit Bhakdi, Mike Yeadon, Catherine Austin Fitts, Denis Rancourt ou Richard Werner nous fournissent des interventions de grande qualité et nous apportent des éléments clés.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :