Bienvenue à Sott.net
lun., 06 fév. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Bomb

Attentat à Jérusalem : un mort et 30 blessés

Un attentat a frappé Jérusalem ce mercredi, pour la première fois depuis sept ans. L'explosion a eu lieu à proximité d'un bus, près de la principale gare routière et de l'Hôtel de ville, dans un quartier juif du centre de la ville, rapporte Reuters.

Une femme a été tuée, et trente personnes blessées. Trois blessés sont dans un état grave. La femme, âgée de soixante ans, a succombé à ses blessures à l'hôpital. De nombreuses ambulances et véhicules de police étaient sur place et le quartier bouclé.

Netanyahou a reporté son voyage à Moscou

Le bus était à destination de la colonie juive de Maale Adoumim en Cisjordanie. Après avoir évoqué la piste d'un kamikaze, l'ambassade d'Israël à Washington a déclaré que cette explosion ne serait apparemment pas un attentat suicide. Selon le ministre israélien de la Sécurité intérieure, la bombe pesait entre un et deux kilos et était cachée dans un sac. Yitzhak Aharonovich a également accusé les activistes palestiniens d'être responsables de cette attaque. Le maire de Jérusalem a précisé que le sac contenant la bombe aurait été laissé à un arrêt de bus.

Commentaire: A qui profite le crime? Chaque attentat contre Israël fournit aux pathocrates sionistes une justification supplémentaire pour accroître leur contrôle et leur domination sur les territoires occupés. Comme toujours, loin d'être les victimes du terrorisme, Israël en est le principal instigateur.


Gear

Quelques mensonges sur la guerre de Libye

Thierry Meyssan, qui soutient l'insurrection contre le régime de Mouammar Kadhafi, s'oppose pourtant à la résolution 1973 et à la guerre. Dans des articles précédents, il a montré les objectifs impérialistes de cette opération. Ici, il revient sur les principaux mensonges de la propagande atlantiste.
Image

Hillary Clinton, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, lors du sommet de Paris pour la Libye.
.

On dit que la première victime d'une guerre, c'est la vérité. Les opérations militaires en Libye et la résolution 1973 qui lui sert de base juridique ne dérogent pas à la règle. Elles sont présentées au public comme une nécessité pour protéger les populations civiles victimes de la répression aveugle du colonel Kadhafi. Elles ont en réalité des buts impérialistes classiques. Voici quelques éléments de clarification.

Crimes contre l'humanité

Pour noircir le tableau, la presse atlantiste a fait croire que les centaines de milliers de personnes qui fuyaient la Libye cherchaient à échapper à un massacre. Des agences de presse ont évoqué des milliers de morts et parlé de « crime contre l'humanité ». La résolution 1970 a saisi la Cour pénale internationale de possibles « attaques systématiques ou généralisées dirigées contre la population civile ».
En réalité, le conflit libyen peut se lire à la fois en termes politiques et en termes tribaux. Les travailleurs immigrés en ont été les premières victimes. Ils ont été brutalement contraints au départ. Les combats entre loyalistes et insurgés ont été certes meurtriers, mais pas dans les proportions annoncées. Il n'y a jamais eu de répression systématique contre des populations civiles.

Cult

Documentaire: Les réseaux de l'horreur


Commentaire : Avertissement : ce documentaire de Stan Maillaud contient des images choquantes.

Ceci dit, il apporte nombre d'informations importantes : extrait d'émissions diffusées sur de grandes chaînes nationales (RTBF, France 3), décisions de justice, témoignages non anonymisés, citations de documents officiels...

Comme dans le cas des affaires Dutroux ou Alègre, cette enquête suggère l'existence de réseau pédophiles internationaux ayant des liens avec les plus hauts échelons de l'État, de la police, des médias et de la justice.

La version intégrale du documentaire est visible ici.


Dollar

Piégés par de faux lobbyistes, trois eurodéputés acceptent de déposer des amendements contre de l'argent

Image
© AFP
Trois députés européens et anciens ministres - un Roumain, un Slovène et un Autrichien - se sont dit prêts à "vendre leurs services", pour des sommes allant jusqu'à 100 000 euros, à des journalistes du journal britannique The Sunday Times. Le journal britannique estime (lien payant) que cette affaire est "l'un des plus gros scandales" qu'ait connu le Parlement européen en 53 ans d'existence.

Star of David

Helen Thomas brave le tabou : la Maison blanche dans la poche du lobby israélien

Image
Décidément, l'ex-légendaire correspondante de la Maison Blanche Helen Thomas n'a pas peur de mâcher ses mots. Une fois de plus, elle ose braver le tabou américain, par extension occidental, réitérant courageusement ses critiques acerbes contre Israël.

« Les Juifs devraient foutre le camp de la Palestine... et rentrer dans leurs pays d'origine en Europe ou ailleurs », avait-elle lancé, au cœur de la résidence présidentielle américaine, un 27 mai 2010.

Interrogée par un magazine américain qui devrait paraître le mois d'avril prochain, elle va encore plus loin : « la Maison Blanche et le Congrès américain sont dans les poches des lobbies israéliens », affirme-t-elle selon le quotidien israélien Haaretz.

« Ces lobbies israéliens sont financés par des partisans fortunés, y compris ceux d'Hollywood », précise cette doyenne des correspondants d'origine libanaise.

Gear

Michel Collon rappelle quelques vérités dans l'émission « Ce soir ou jamais »

Invité lundi 21 mars dans l'émission Ce soir ou jamais sur France 3, le journaliste Michel Collon a rappelé quelques vérités sur la politique arabe de la France et des Etats-Unis. Des vérités qui ont réduit au silence la "politologue" Nicole Bacharan, connue pour ses positions ultra-atlantistes, et le "journaliste" propagandiste Antoine Witkine, réputé pour ses reportages partisans et islamophobes.


Yoda

La vérité sur Obama et l'assassinat de Kennedy, de la bouche de Mouammar Kadhafi

Image
Humm... pourquoi ils bombardent la Libye, déjà ?


USA

Michel Chossudovsky : « Les États-Unis se centrent sur la Libye et écartent les abus commis dans les autres pays »

Image
© Photo/ Web RT
"Pourquoi tout l'accent est-il mis sur la Libye alors que d'autres atrocités, dont on dit qu'elles sont pires, ont lieu dans d'autres pays ?" se demande le directeur du Centre d'Investigation sur la Globalisation de Montréal.

La Libye a déclaré un cessez-le-feu après le vote de l'ONU qui autorisait une zone d'exclusion aérienne et l'usage de "tous les moyens nécessaires" pour empêcher que le gouvernement attaque son peuple. Cependant la mesure ne fait rien pour combattre la violence au Bahrein, au Yémen ou dans d'autres pays.

Tandis que les prochaines mesures apparaissent incertaines en Libye, de récentes attaques d'avions sans pilote au Pakistan ont tué 40 civils et au moins 50 personnes ont été tuées quand les forces de sécurité du Yémen ont ouvert le feu contre des manifestants anti-gouvernementaux, après les prières musulmanes.

Star of David

En Cisjordanie, meurtre, colonie, occupation et... récupération

Image
© E.R. (2008)
Naplouse, ses taxis, ses colonies en haut des crêtes...
L'assassinat, vendredi 11 mars, d'une famille de colons juifs en Cisjordanie a permis à Benyamin Netanyahou d'annoncer le lancement de la construction de nouvelles colonies. Dans le même temps, l'armée israélienne s'est fendue d'une intervention musclée dans la région de Naplouse, instaurant notamment un couvre-feu de quatre jours dans un village proche de la colonie d'Itamar. Récit.

Après quatre jours et demi d'occupation, de bouclage et de couvre-feu, les troupes israéliennes se sont retirées, mercredi, du village d'Awarta, en Cisjordanie. Elles avaient investi cette bourgade de 6000 habitants samedi matin après que, dans la colonie voisine d'Itamar, cinq membres d'une même famille (les Fogel : le père, la mère et trois de leurs enfants) aient été trouvé morts, assassinés à l'arme blanche dans leur maison.

Suite à la découverte de leurs corps, un état d'alerte a été déclenché par les autorités israéliennes afin de retrouver les coupables. Situé dans le district de Naplouse au nord de la Cisjordanie, Awarta, le village palestinien le plus proche de la colonie, a subit à cette occasion un traitement un peu "spécial".

Palestinien résidant à Naplouse mais originaire du village où vit encore toute sa famille, Hakim, joint par téléphone, en a fait le récit à Regards. "Les soldats israéliens sont arrivés dans Awarta dès le samedi matin et y ont aussitôt décrété le couvre-feu. C'est le seul village qui a connu ce sort. Le dimanche matin, ils sont entrés dans la maison de mes parents et l'ont occupé : ils ont contraint l'ensemble de ma famille à se cantonner au rez-de chaussée tandis qu'eux investissaient l'étage afin d'en faire un poste d'observation. Mes parents, mes frères, ont dû tout négocier avec les soldats : se rendre aux toilettes, cuisiner, se restaurer, etc. Les soldats ont fouillé partout, renversé les meubles... Ils ont mangé et pris tout l'argent qu'ils ont pu trouvé." Un comportement évoquant plus les mauvaises manies d'une armée d'occupation que les nobles desseins de la "force de défense" que serait "Tsahal" selon la terminologie israélienne...

Vader

L'hypocrisie et la trahison de l'ONU : le cas de la Libye (Dissident Voice)

Image
Traduction : D. Muselet pour Le Grand Soir "Si vous voulez une image du futur, imaginez une botte écrasant - pour l'éternité- le visage d'un homme."
George Orwell

Le bombardement de la Libye va commencer le jour - ou à un jour près - du huitième anniversaire du début de la destruction de l'Irak, le 19 mars, en Europe. La Libye aussi va être détruite - ses écoles, son système éducatif, son eau, ses infrastructures, ses hôpitaux, ses buildings municipaux. Il y aura de nombreuses "erreurs tragiques" et autres "dommages collatéraux" de mères, pères, enfants, bébés, grands-parents, écoles pour les sourds et muets, etc... etc... Et les merveilleuses ruines Romaines et des ruines encore plus anciennes qui sont révérées depuis si longtemps par tant de gens continueront à l'être à travers tous les remous de l'histoire pendant que l'Irak, son histoire et son humanité, pendant que l'Irak dis-je et l'Afghanistan auront disparu pour toujours.

Commentaire: Alors que des changements terrestres majeurs menacent la planète entière, la seule chose à laquelle pensent nos leaders psychopathiques, c'est : « + de guerre ».