Bienvenue à Sott.net
dim., 25 août 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Feu dans le Ciel
Carte

Meteor

Un astéroïde passe à 5000 km de la Terre

Un petit astéroïde est passé à 5471 km de la Terre, le vendredi 4 février 2011, à 20h40 heure française. Découvert quelques heures avant son passage rapproché, 2011 CQ 1 n'était pas menaçant. Avec ses 1,3 m de large, il se serait à coup sûr désintégré dans l'atmosphère si sa trajectoire l'avait amené à plonger sur notre planète

Meteor

Les météorites frappant la Terre sans se scinder avant, plus nombreuses que prévu

Image
Il y a environ 5.000 ans, une petite météorite de fer s'est écrasée dans le sud-ouest de l'Egypte, créant un cratère de 45 mètres de diamètre dans la roche et le sable. Selon une nouvelle étude, des petites météorites comme celle-ci pourraient rester intacte lorsqu'elles plongent à travers l'atmosphère de la Terre. Et ce, beaucoup plus souvent qu'on ne le pensait. Cela signifie que ces objets seraient plus dangereux pour notre planète que prévu.

Alors que les petits cratères d'impact sont nombreux sur la Lune ou autres corps appartenant à notre système solaire, ils sont rares lorsque l'on observe la surface de la Terre. Seuls 15 des 176 cratères connus de notre planète mesurent moins de 300 mètres de diamètre. Mais cette particularité ne vient pas d'un manque d'objets se déplaçant à toute allure dans notre voisinage.

Beaucoup d'objets de petite taille se brisent lorsqu'ils chutent à travers l'atmosphère de la Terre : soit ils se désintègrent complètement, soit ils se scindent et créent des cratères multiples. De plus, ces cratères sont très rapidement masqués par l'érosion.

Magic Wand

Quand un astéroïde risque-t-il de nous tomber sur la tête ?

Image
© NASA/JPL-Caltech
Il y a 65 millions d'années, une chute de météorite aurait eu raison des dinosaures.

400 000 objets circulent au-dessus de nos têtes dans notre système solaire. Nul doute qu'un jour, il y en aura un qui rencontrera la surface terrestre. Tout dépend maintenant de la taille de l'astéroïde risquant de nous frapper de plein fouet.
Suite à de nombreuses observations de comètes et d'astéroïdes, couplées aux modélisations des astronomes, un objet de 10 km de diamètre croise la Terre tous les 100 millions d'années. Quant à ceux qui affichent 1 km de large, ils tombent en moyenne tous les 500 000 ans.

Ceux qui sont à craindre sont les objets d'une cinquantaine de mètres de diamètre. ils peuvent percuter le sol terrestre tous les 100 à 1 000 ans. La dernière chute répertoriée date du 30 juin 1908 en Sibérie. Résultat : 2 000 km² de taïga ont été rayés de la carte.

Bad Guys

Trente ans de sectes et de comètes

Image
© Inconnu
Comète de 1532

Ce matin, je feuilletais un livre nouvellement arrivé : « Comet/Asteroid Impacts and Human Society » (Les impacts des comètes/astéroïdes et la société humaine), publié par la distinguée maison d'édition scientifique Springer, édité par Peter T. Bobrowski et Hans Rickman. Ce livre est une collection d'articles scientifiques présentés à un atelier sous l'égide du Concile International pour la science. Dans l'introduction, nous lisons :
Le Concile International pour la science a reconnu récemment que les implications sociétales (sociales, culturelles, politiques et économiques) d'un impact de comète/astéroïde sur la Terre justifie une considération immédiate de tous les pays du monde.
Et bien ! Pensiez-vous une chose pareille ? Voulez- vous dire qu'il n'y a pas que nous ici à SOTT (et quelques autres sur le net) qui suivent à la trace le nombre croissant de Boules de feu et de météorites qui suggèrent que nous traversons une zone assez dangereuse de l'espace, ou que peut-être un cataclysme se prépare ?

Meteor

Un astéroïde de la taille du Titanic à l'origine du trou géant sur Jupiter ?

Image
La cicatrice de Jupiter, impact survenu en juillet 2009, aurait été laissée par un astéroïde de la taille du Titanic, selon de nouvelles recherches.

Un énorme rocher de 500 mètres de long aurait frappé Jupiter et créé un trou de la taille de l'océan Pacifique à la surface de la planète. Au départ, les scientifiques pensaient qu'il avait été causé par des comètes gelées, qui sont venues s'écraser sur Jupiter. Mais ils ont dû revoir leur copie. Le Daily Mail rapporte qu'il s'agirait en fait d'un astéroïde.

L'astronome amateur Anthony Wesley a été le premier, en juillet 2009, à remarquer l'impact sur Jupiter depuis son domicile, en Australie, où il avait installé un laboratoire. Il a immédiatement contacté la Nasa, mais la confusion règne toujours à propos l'objet qui aurait causé un tel impact sur la planète.

Meteor

Apophis: possible collision avec la Terre le 13 avril 2036

Image
Les astronomes russes ont calculé la date éventuelle de collision entre l'astéroïde Apophis et la Terre, du reste très peu probable, a annoncé mercredi à Moscou Leonid Sokolov, professeur à la faculté de mécanique céleste de l'université de Saint-Pétersbourg.

"Le 13 avril 2029, Apophis s'approchera de la Terre à une distance d'environ 37.000 ou 38.000 kilomètres. Il peut entrer en collision avec la Terre le 13 avril 2036", a indiqué M.Sokolov.

D'autres chercheurs, entre autres les experts de l'Institut d'astronomie appliquée de l'Académie des sciences de Russie, considèrent cette collision comme peu probable.

Sun

Deux soleils pour la Terre avant 2012 ?

Image
© Warner Bros/Lucasfilm
Luke Skywalker, pensif, se demande encore de quoi sera fait son avenir. Il n'est pas encore Jedi, et contemple, au loin, sur Tatooine, les deux soleils jumeaux. Et bien, figurez-vous que cette scène de «La Guerre des Etoiles» pourrait bien devenir réalité, sur Terre, à en croire un scientifique australien. Oui, vous avez bien lu, sur Terre! et pas forcément dans 1 million d'années, mais potentiellement là, avant 2012.

UFO

Des militaires auraient identifié des soucoupes volantes au dessus de sites nucleaires

L'enjeu OVNI n'est pas anodin dans l'étude du Nouvel Ordre Mondial, car n'oublions pas que le Monde ne pourra se jauger globalement qu'à l'aune d'une mise en perspective plus large, au niveau du système solaire, voire au-delà, du moins estiment certains scénariste du Nouvel Ordre Mondial.

Meteor

Les comètes électriques réécrivent la science spatiale

Traduction copyleft de Pétrus Lombard pour Alter Info

Image
Le 3 janvier 2010, le satellite SOHO a pris des clichés d'une comète qui se désintégrait au fur et à mesure qu'elle se rapprochait du Soleil. Cette comète, dont l'orbite passait très près du Soleil, était ce que l'on connaît sous le nom de « sungrazer. » Bien que les bulletins d'information scientifique la concernant n'en donnaient pas l'impression, les sungrazers sont une énigme non résolue pour les astronomes.

Depuis de nombreuses décennies, les astronomes croient fermement que les comètes sont des agrégats flottants de glace et de poussière, décrits généralement comme des « boules de neige sale. » Le fait même que certaines comètes peuvent voler si près du Soleil avant de se désintégrer semble logiquement contredire le modèle de la boule de neige sale. Récemment, dans le Picture of The Day Sungrazers, Steve Smith faisait remarquer :
Les sungrazers tendent à réaffirmer le point de vue de l'Univers électrique sur les comètes... En 2003, la comète NEAT a viré à proximité du Soleil, et a apparemment amorcé une éjection de masse coronale à son point d'impact. À cause de la différence de taille entre la comète et le Soleil, les astronomes ont écarté à l'époque toute relation entre les deux événements. Toutefois, plusieurs autres sungrazers ont été associés à de violentes éruptions solaires... Quand la comète 96P/Machholz a contourné le Soleil, elle est passée si près que, si elle avait été faite de glace et d'une petite proportion de roche et de poussière, elle se serait bien sûr désintégrée. Elle n'a pourtant pas disparu rapidement. Au lieu de cela, sa grande différence de charge [électrique] a provoqué sur le Soleil le dégagement d'une gigantesque éruption de masse coronale, propulsée à des millions de kilomètres.

Meteor

La comète Elenin arrive

L'un des membres de notre équipe de recherche est astronome pour un important observatoire. Nous avons eu de nombreux échanges à propose des théories de James McCanney. Malheureusement, je n'ai pas trouvé de vidéo vraiment bonnes de McCanney présentant ses idées. J'ai trouvé ces deux vidéos qui se résument à un enregistrement audio avec un minimum d'illustrations graphiques. Il y explique ses idées, par conséquent visionnez-les avant de continuer la lecture de cet article. Si vous trouvez un lien vers de meilleures vidéos, envoyez-le moi !