Enfant de la SociétéS


Gavel

SOTT Focus: Arrêt de la CIJ : l'occupation est illégale, les colonies doivent être évacuées et les Palestiniens indemnisés

La Cour internationale de justice a déclaré que l'occupation par Israël de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est était illégale, que les colonies devaient être évacuées et que les Palestiniens devaient être indemnisés et autorisés à retourner sur leurs terres.
israel beita
© Wahaj Bani Moufleh / Activestills12 juillet 2024 - Des affrontements éclatent dans la ville de Beita, en Cisjordanie, et sur le mont Sabih, tout proche, lors de la manifestation hebdomadaire organisée contre la colonie israélienne d'Evyatar, construite sur les terres palestiniennes du mont Sabih. Il y a deux semaines, le régime d'apartheid israélien a annoncé l'appropriation des terres situées au sommet du mont Sabih et la soi-disant légalisation de la colonie auparavant non reconnue par le prétendu droit israélien.
Dans un avis consultatif cinglant qui ne manquera pas de serrer la vis juridique à Israël et de mettre ses alliés occidentaux dans une situation délicate, l'organe judiciaire suprême du monde a déclaré aujourd'hui que l'occupation et la colonisation de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est par Israël, qui durent depuis 57 ans, sont illégales, qu'elles doivent cesser, que les colonies doivent être évacuées et que les Palestiniens, privés de leur droit inaliénable à l'autodétermination, doivent être indemnisés pour les pertes subies et autorisés à retourner sur leurs terres.

Bell

Des soldats israéliens parlent d'une cruauté sauvage à Gaza, cachée à l'opinion publique occidentale

soldats israéliens gaza
© Israeli Army/AFPUn soldat israélien pointe une mitrailleuse dans la ville de Gaza en mai 2024.
Les femmes et les enfants sont pris pour cibles intentionnellement, affirment des dénonciateurs israéliens. Des troupes au sol aux commandants, les règles de la guerre ont été bafouées.

Ils ne cessent d'arriver. Le week-end dernier, Israël a lancé une nouvelle attaque aérienne dévastatrice sur Gaza, tuant au moins 90 Palestiniens et en blessant des centaines d'autres, dont des femmes, des enfants et des secouristes.

Revolver

Galactéros : Deux hommes à abattre

caroline galactéros
Caroline Galactéros
L'attentat contre Trump avec la théorie du « loup solitaire déséquilibré », les pressions exercées sur Orban à l'intérieur de l'UE, le sommet d'une OTAN prise au piège de son discours belliciste, la paix selon Zelensky, l'Arabie saoudite et la crise financière qui vient du fait de la saisie des avoirs russes, la puissance du complexe militaro-industriel russe : Caroline Galactéros brosse un tableau géopolitique complet dans sa 27e chronique, car tout se tient dans cet équilibre ou ce déséquilibre mondial. Selon elle, l'escalade dans le discours des Occidentaux peut mener à des menaces concrètes, les autorités russes ne plaisantant pas avec le concept d'intégrité territoriale.

Microphone

Allocution de Sergueï Lavrov, sur la coopération multilatérale pour la formation d'un ordre mondial plus juste, démocratique et durable

Allocution de Sergueï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, lors d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies sur la coopération multilatérale pour la formation d'un ordre mondial plus juste, démocratique et durable, New York, 16 juillet 2024.
sergeuei lavrov
Je voudrais chaleureusement saluer les hauts représentants présents dans la salle du Conseil de sécurité. Leur participation à cette séance confirme l'importance du sujet discuté. Conformément à la règle 37 des procédures provisoires du Conseil, j'invite à participer à la réunion les représentants de l'Australie, du Bangladesh, de la Biélorussie, de l'État plurinational de Bolivie, du Brésil, de la Hongrie, de la République bolivarienne du Venezuela, du Vietnam, du Ghana, du Guatemala, de la République dominicaine, de l'Égypte, de l'Inde, de l'Indonésie, de l'Irak, de la République islamique d'Iran, du Kazakhstan, du Cambodge, de Cuba, du Koweït, des Maldives, du Maroc, du Népal, du Nicaragua, des Émirats arabes unis, du Pakistan, de l'Arabie saoudite, de la Serbie, de la République arabe syrienne, de la Thaïlande, du Timor-Leste, de la Turquie, de l'Ouganda, des Philippines, du Chili, de l'Éthiopie et de l'Afrique du Sud.

Attention

L'Eurasie est-elle sur le point d'avoir son propre OTAN ?

L'Organisation de coopération de Shanghai pourrait jouer un rôle important dans un système de sécurité naissant qui met l'accent sur le développement total.
Vladimir Poutine et Kassym-Jomart Tokayev
Le président russe Vladimir Poutine et le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev à la réunion de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Astana, au Kazakhstan.
Les deux principaux conflits mondiaux actuels - l'Ukraine et la Palestine - se poursuivent sans qu'aucune fin ne soit en vue. Dans les principaux pays occidentaux, on assiste à des cataclysmes internes qui peuvent influencer de manière significative le comportement futur. Dans le monde entier, de l'Amérique latine et de l'Afrique au Pacifique, nous observons des processus très dynamiques qui annoncent des changements majeurs. Personne ne doute que le monde est en train de subir une restructuration systémique. La question est de savoir si les contours d'un ordre futur qui garantira un niveau suffisant de durabilité internationale sont déjà en train de se dessiner. Dans ce contexte, la réunion de cette semaine des dirigeants de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) revêt un intérêt particulier.

Gavel

"Il y avait un complot général, la vérité avait été étouffée" : l'avocat de Marc Dutroux témoigne

hyujk
Contre la pédocriminalité, il vaut mieux une enquête solide plutôt que des « souvenirs » sous hypnose. En 2004, quand je sors du procès, [...] l'année même où il se terminera de la façon que nous évoquerons et qui est insuffisante et décevante, cette année-là, il y a vingt ans, j'ai écrit qu'il y avait un réseau, qu'il y avait un complot général et que la vérité avait été étouffée ; c'est ce qu'on ressort aujourd'hui vingt ans plus tard.

Commentaire: Lire aussi :



AK47

Ukraine : Duda reconnaît que la guerre se déroule entre l'OTAN et la Russie

Duda poland
© EPA-EFE/Pawel Supernak POLAND OUTLe Président polonais Andrzej Duda
Le Président polonais Duda vient de reconnaître publiquement, que la guerre qui se déroule actuellement n'est pas une guerre entre la Russie et l'Ukraine, mais bien entre l'OTAN et la Russie en Ukraine. C'est pourquoi, même si formellement l'Ukraine capitule, l'OTAN devra entrer sur le devant de la scène face à la Russie pour continuer sa guerre.

Bell

Les États-Unis viennent de passer à un cheveu du désastre socio-politique

Les États-Unis viennent de connaître un rappel à la réalité sur leur proximité avec le chaos.

rallyarms
© unknownL'ancien président américain Donald Trump et le personnel de sécurité - Rallye Trump - Butler, Pennsylvanie
Donald Trump, l'ancien président et prochain candidat républicain a survécu à une tentative d'assassinat lors d'un meeting politique tenu en extérieur en Pennsylvanie ce samedi 13 juillet, avant la convention nationale de son parti ; il a tourné la tête à la dernière seconde et a ainsi évité miraculeusement une balle qui n'a fait qu'effleurer son oreille. Le tireur a été abattu par les Services Secrets, mais un témoin a affirmé aux médias qu'il avait prévenu la police quant à la présence d'un homme sur le toit quelques minutes plus tôt, et qu'aucune action n'avait été menée par celle-ci.

Gavel

Von der Leyen et la Commission européenne condamnées par la CJUE

Von der Leyen et Michèle Rivasi
© DR#PfizerGate : Von der Leyen et la Commission européenne désavouées par la CJUE pour leur manque de transparence dans le cadre des contrats d’achat de vaccins
À 24 heures du vote des députés européens pour la présidence de la Commission européenne (CE) à laquelle Ursula von der Leyen est candidate à sa propre succession, la Commission et sa présidente viennent d'être condamnées par la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) à publier de nombreux éléments sur les contrats d'achats des vaccins contre la covid-19. La CJUE s'est même fendue d'un communiqué de presse en plusieurs langues à ce sujet.

Ce n'est pas une décision, mais deux qui sont tombées le même jour.

Revolver

Ce qui ne tue pas Trump...

trump
© Rebecca Droke/AFPL'ancien président américain Donald Trump et les services secrets lors d'une tentative d'assassinat - Butler, Pennsylvanie
La tentative d'assassinat de Trump était tout à fait prévisible. Il ne fait aucun doute que tout a été organisé par les mondialistes avec l'appui de la partie de l'État profond qui les soutient. Le seul moyen de maintenir le grand-père fatigué et détraqué au pouvoir était de tuer Trump, qui, autrement, gagnerait presque certainement les élections dans les circonstances actuelles. Le tireur (après qu'on l'a laissé tirer une dizaine de fois) a été éliminé par un sniper des services secrets pour solder les comptes. En gros, on peut dire qu'il y a eu une tentative de coup d'État aux États-Unis.