Bienvenue à Sott.net
sam., 01 oct. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Video

Dieudonné « Hommage à Hugo Chavez »

DIEUDONNÉ rendait Hommage à Hugo Chavez dans son spectacle « MAHMOUD ».


Passport

UE : « effet boomerang » en cas d'interdiction de visas pour les Russes

Image
© RIA Novosti
L'économie de l'Europe subirait un préjudice important si l'UE décidait de suspendre la délivrance de visas aux citoyens russes, qui arrivent en première position dans de nombreux pays européens tant pour leur nombre que pour les sommes dépensées lors des voyages, estime l'Union russe de l'industrie touristique (RST).

Le chef de la diplomatie espagnole José Manuel García-Margallo a déclaré qu'il n'excluait pas la possibilité de suspendre provisoirement les visas pour les Russes en vue de sanctionner Moscou pour sa position sur les événements en Ukraine. RST a qualifié cette déclaration - faite à l'approche de la haute saison et au plus fort de la vente des voyages en Europe - d'assertion "irréfléchie et malhonnête, y compris à l'égard de l'industrie touristique de l'Union européenne pour laquelle le marché russe revêt une grande importance".

RST rappelle qu'en 2013, les pays de l'UE ont accueilli près de 19 millions de Russes, dont 7,7 millions de touristes. En Espagne, l'afflux de touristes russes se développe à un rythme beaucoup plus rapide que l'afflux de touristes en provenance de tout autre pays. Selon la Direction des statistiques de Russie, plus d'un million de Russes y ont passé leurs vacances l'année dernière. Si en 2013, l'ensemble des flux touristiques en Espagne a augmenté de 5,6%, le flux de touristes russes a accusé une hausse de près de 32%.

Telephone

Crimée: le parlement adresse une demande d'adhésion à la Russie

Image
Le Conseil suprême de Crimée, république autonome ukrainienne à majorité russophone, a décidé jeudi d'adresser une demande d'adhésion à la Fédération de Russie.

"Le Conseil suprême de la République autonome de Crimée a demandé au président russe et à l'Assemblée fédérale (parlement) de la Fédération de Russie de lancer une procédure d'adhésion à la Fédération de Russie", est-il indiqué dans une résolution adoptée par le parlement criméen.

Plus tôt dans la journée, les parlementaires de Crimée ont fixé au 16 mars le référendum sur le statut de la péninsule. Les citoyens devront répondre à deux questions: "Soutenez-vous le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie en tant que sujet fédéral?" et "Soutenez-vous le rétablissement de la Constitution de la Crimée de 1992?".

Newspaper

Référendum sur le statut de la Crimée le 16 mars

Image
© EPA
Les autorités de Crimée ont décidé d'organiser le référendum sur le statut de la république autonome le 16 mars, a annoncé le vice-premier ministre de Crimée Roustam Temirgaliev.

Le référendum comprendra deux questions : « Première : êtes vous pour l'adhésion de la Crimée en tant qu'entité de la Fédération de Russie. Deuxième : êtes vous pour la restauration de la constitution de la Crimée de 1992 », a indiqué M. Temirgaliev.

Bullseye

Israël: un maire qualifie les joueurs de basket noirs de « nègres »

Image
© AFP
Les ligues israéliennes autorisent quatre non Israéliens à évoluer dans chaque équipe et la plupart de ces étrangers sont des noirs américains.
Le maire d'une ville israélienne, cité mardi par un site internet, a qualifié de « nègres » les joueurs noirs évoluant dans des équipes de son pays.

« Je ne veux pas voir d'étrangers. Je veux voir des joueurs israéliens », a rapporté le site Ynetnews en hébreu, citant le maire de Holon, Motti Sasson, qui s'exprimait lors d'une conférence sur le sport dans une université israélienne.

«Si vous voulez voir des nègres, vous avez le NBA pour cela», a dit ce maire en référence à la NBA.

Le site Ynet a jugé «lamentables et révoltantes» les remarques de M. Sasson.

Holon est située dans la banlieue sud de Tel-Aviv et son équipe, le Hapoel, joue dans la principale ligue professionnelle du pays et avait remporté le championnat 2007-2008. L'équipe est actuellement classée septième dans le championnat.

Sheriff

Kusturica : La Russie doit défendre les Russes qui vivent en Ukraine

Image
Le cinéaste serbe Emir Kusturica estime que « la Russie doit défendre les Russes qui vivent en Ukraine », selon des déclarations citées hier par l'agence ITAR-Tass. « Malheureusement, l'Ukraine se dirige actuellement sur la même voie que la Yougoslavie il y a des années », a déclaré Emir Kusturica, qui se trouve en tournée en Russie avec son groupe de rock The No Smoking Orchestra. Le réalisateur de Underground et de Papa est en voyage d'affaires a par ailleurs annoncé qu'il devait bientôt organiser une tournée en Ukraine avec son groupe pour soutenir la population russophone. Emir Kusturica, qui avait pris le parti du président Slobodan Milosevic pendant les guerres en Yougoslavie (1991-1995), a apporté son soutien au président Vladimir Poutine et à l'autoritaire président bélarusse Alexandre Loukachenko.

Bomb

Chantage à la nationalité pour espionner la Manif pour tous?

Image

Un rassemblement de La Manif pour tous à Paris le 2 février dernier. (Maxppp)
Selon Le Figaro, la police des Yvelines aurait fait chanter une jeune fille russe, Anna, lui demandant des renseignements sur la Manif pour tous en échange de l'obtention de la nationalité française.

Et si la police française avait fait pression sur une jeune fille russe pour obtenir des renseignements sur le mouvement de la Manif pour tous? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Figarodans un article publié mardi soir. Selon le quotidien, en septembre dernier, le commissariat de Viroflay (Yvelines) aurait indiqué à Anna, une brillante élève de presque 19 ans, qu'elle ne pourrait obtenir sa naturalisation - son titre de séjour avait été renouvelé en mars 2013 - qu'à une seule condition : qu'elle espionne les membres de ce collectif opposé au mariage homosexuel.

"Est-ce que vous considérez normal de continuer à manifester alors que la loi sur le mariage pour tous a été votée? (...) Je vois que vous n'avez aucune motivation pour acquérir la nationalité française", auraient déclaré les policiers lors d'un interrogatoire. Dans sa lettre de motivation pour l'acquérir, Anna expliquait "s'intéresser à la vie politique de (son) pays" et avoir participé à "un meeting" et à "des manifestations", sans dit-elle au Figaro en dire davantage. Mais les policiers lui laissent une chance. "A moins que, pour montrer votre bonne foi, vous ne donniez des noms précis de gens qui participent à la Manif pour tous", lancent-ils, lui donnant rendez-vous le 10 octobre à Versailles pour participer à une soirée des Veilleurs, qui se réunissent pour afficher leur désapprobation à la loi votée.

Quenelle

Après Anelka, un international belge de futsal suspendu dix matches pour une quenelle

L'international belge de futsal Omar Rahou a été suspendu dix matches mardi par l'L'Union européenne de football (UEFA) pour sa "quenelle", moyen par lequel il avait célébré un but fin janvier lors du championnat d'Europe de football en salle à Anvers.

Omar Rahou, 21 ans, avait inscrit le seul but de la Belgique lors de la défaite, 1-6, contre la Roumanie au premier tour de l'Euro, et aurait célébré son but par une "quenelle", ce qui lui vaut une suspension de dix matches. Cette sanction s'applique aux matches de l'équipe nationale belge et aux matches européens de son clubs, Châtelineau.

Le joueur a la possibilité de faire appel. La "quenelle" - un bras tendu vers le bas, l'autre bras replié touchant l'épaule - est au coeur d'une polémique en France et a été qualifiée de "salut nazi inversé" par la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme).

Bell

Lancement d'un compte à rebours pour la fin des « safaris humains » en Inde

Image
© Photo : WWW.SURVIVAL-INTERNATIONAL.ORG
Survival International a lancé un compte à rebours d'un an pour que cessent les 'safaris humains' chez les Jarawa, une tribu vulnérable des îles Andaman en Inde.

Les autorités andamanes se sont engagées à ouvrir une route maritime alternative, d'ici mars 2015, en vue de détourner les touristes qui circulent sur la route illégale traversant la réserve. À l'heure actuelle, des centaines de touristes se rendent quotidiennement dans la forêt des Jarawa.

Mais l'autorisation environnementale de la route maritime n'a pas encore été accordée - ce qui rend l'échéance de mars 2015 de plus en plus improbable.

Il y a plus de deux ans que le scandale des safaris humains, révélé par le journal britannique The Observer et Survival, a suscité l'indignation de l'opinion internationale, pourtant les safaris n'ont toujours pas cessé. De nombreux touristes traversent la réserve des Jarawa par la route illégale dans l'espoir d'apercevoir des membres de la tribu qu'ils traitent comme des animaux dans un zoo.

Le temps est compté pour les Jarawa qui sont extrêmement vulnérables à l'invasion des étrangers, comme en témoignent les récentes révélations choquantes d'enlèvements et de viols de femmes jarawa perpétrés par les braconniers.

Piggy Bank

Chèque d'un centime à la mère d'un soldat mort

Image
© Reuters
Rob Nicholson a dû présenter ses excuses.
Le gouvernement canadien a cru bon d'envoyer un chèque à une femme dont le fils, soldat, s'était suicidé après son retour d'Afghanistan. Mais la somme annotée a fait réagir jusqu'au sommet.

Le ministre de la Défense nationale du Canada s'est excusé mardi devant la Chambre des Communes pour l'envoi récent d'un chèque d'un centime à la mère d'un soldat mort en 2011. Rob Nicholson a tenu à s'excuser auprès de la famille de Justin Stark au nom du gouvernement pour ce qu'il a décrit comme «une grossière erreur bureaucratique».

Le ministre le Défense répondait ainsi à une controverse soulevée par Wayne Marston, un député de l'opposition néo-démocrate à la Chambre des Communes.

Le député originaire de l'Ontario a raconté que la mère d'un soldat qui s'est suicidé à son retour d'Afghanistan en 2011 a récemment reçu un chèque de un centime au nom de son fils, Justin Stark, de la part du gouvernement du Canada.«Un chèque d'un sous, après tout ce que cette mère a dû endurer, c'est inexcusable » a déploré M. Marston.