Bienvenue à Sott.net
sam., 23 sept. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Binoculars

Plus de 200 personnes touchées par une «brume chimique» en Angleterre

En raison d'une brume chimique qui a balayé la côte d'Eastbourne à Birling Gap, au sud de l'Angleterre, plus de 230 personnes se trouvant dans cette zone ont demandé une aide médicale. La plage entière de Birling Gap a été évacuée après que des personnes se sont plaintes de difficultés respiratoires, d'irritation des yeux et de vomissements suite à l'apparition de cette brume, annonce The Independent.
© RelfMilla
Le journal précise qu'au total, 233 personnes ont été «décontaminées». Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de ce « nuage chimique ».

USA

De plus en plus d'Étasuniens blancs d'âge moyen meurent « par désespoir »

De plus en plus d'Étasuniens blancs d'âge moyen meurent "par désespoir". En cause, divers facteurs socio-économiques qui rendent leurs vies de plus en plus difficiles.
© Eva Bee/Getty Images
Le taux de mortalité est en baisse partout dans le monde mais pour les Américain blancs, entre 45 et 54, il ne cesse d'augmenter. Le diabète, les maladies cardiaques et le cancer n'y sont pour rien. On parle plutôt de "morts de désespoir », par suicide, alcoolisme ou abus de drogues.

D'où provient ce désespoir ?

Ce désespoir est né chez ces personnes, notamment après la perte de postes bien rémunérés dans l'industrie et le bâtiment. La hausse de l'addiction aux opioïdes, drogue synthétique dérivé de l'opium, y est aussi pour quelques chose.

« Il y a assez d'anti-douleurs opioïdes prescrits tous les ans aux Etat-Unis pour permettre à chaque Américain de vivre sous l'influence d'opioïde un mois par an », explique Angus Deaton, lauréat du prix Nobel 2015 d'économie.

Roses

20 ans après, un témoin de l'accident de Lady Diana affirme : « Je les ai vu l'assassiner »

Un avocat qui a été témoin de l'accident de voiture qui a tué la princesse Diana à Paris, affirme qu'elle a été assassinée par des « forces noires » de l'establishment britannique.

© THE DUKE OF CAMBRIDGE & PRINCE HARRY
Stanlee Culbreath dit qu'il rompt son silence de 20 ans car il « ne peut plus se taire » sur les circonstances qui ont conduit à la mort de la princesse de Galles.

Comme témoin de l'accident, M. Culbreath affirme que la voiture de Diana a été intentionnellement poussée hors de la chaussée par des « hommes en costumes sombres » et que les tentatives de la ressusciter ont été délibérément bloquées, car elle n'était pas morte lors de l'accident. Elle n'était que blessée, et on aurait pu la sauver.

« J'ai toujours pensé que c'était méfiant, que d'autres forces ont joué un coup de main, mais maintenant, 20 ans plus tard, je me demande plus que jamais si c'était un véritable accident. Je pense que c'est douteux », a déclaré M. Culbreath. « Si c'est la princesse, pourquoi a-t-il fallu environ 20 minutes pour arriver à elle et, quand elle a finalement été retirée [de la voiture], pourquoi ont-ils trimbalé d'un hôpital à un autre ? »

Heart - Black

Mossoul : la cité des cadavres

Les secours arpentent les ruines du vieux Mossoul à la recherche de corps en décomposition, souvent de djihadistes et de leur familles mais aussi de civils pris au piège dans les décombres. Une odeur pestilentielle a envahi les rues. Reportage.
© Inconnu
Partout la mort et son odeur
De nombreux corps qui reposent encore sous les ruines des immeubles effondrés du vieux Mossoul, ravagé par les combats avant que la ville ne soit totalement reprise par l'armée irakienne le 9 juillet. Restés sur place depuis plus d'un mois, l'odeur insupportable qu'ils dégagent orientent les secours dans leurs recherches. Une victoire au parfum amer que les reporters de RT ont pu goûter.

Commentaire: Un silence s'installe dans nos cœurs quand on voit ces images de Mossoul.


Attention

Attaque « terroriste » contre des militaires à Bruxelles, l'assaillant tué

Un homme a agressé vendredi soir au couteau des soldats en plein coeur de Bruxelles, avant d'être tué par la riposte des militaires, lors d'une attaque qualifiée de «terroriste» par le parquet fédéral belge. « Nous pensons qu'il s'agit d'une attaque terroriste », a indiqué une porte-parole du parquet. L'assaillant, contre lequel les soldats ont fait usage de leurs armes à feu, « est décédé», a-t-elle ajouté.
© AFP / Aurore BELOT
Des policiers sur le lieu de l'attaque à couteau contre des militaires à Bruxelles, le 25 août 2017
L'assaillant a « crié deux fois Allah Akbar » (Dieu est le plus grand en arabe) lors de son attaque au couteau, visant deux militaires, dont l'un a été « légèrement blessé », a précisé la même source.

Alarm Clock

Je suis quoi alors ? Les Canadiens ne sont plus obligés de choisir un genre sur leur passeport

Au Canada, les personnes qui ne s'identifient ni comme femme ni comme homme pourront désormais mentionner un sexe « non spécifié » sur les documents officiels. Une mesure qui vise à « favoriser l'égalité pour tous », selon le ministre de l'Immigration.
© GEOFF ROBINS / AFP
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et sa famille, lors de la Gay pride à Toronto, le 25 juin
La mention « X » pourra être inscrite sur les pièces d'identité des personnes ne s'identifiant ni au sexe féminin, ni au sexe masculin, selon le gouvernement canadien le 24 août.

Commentaire: Lire aussi :


Stop

Venezuela : comment NE PAS donner une information


Ángeles Diez Rodríguez, Docteure en Sciences Politiques et en Sociologie, professeure de l’Universidad Complutense de Madrid.
Le 30 Juillet s'est produit un évènement politique d'une portée historique considérable : un peuple internationalement assailli à l'extérieur et soumis à la violence paramilitaire à l'intérieur, est descendu dans la rue pour exprimer son double rejet de l'ingérence internationale et des aspirations des élites locales à reprendre le pouvoir.

Il y a moins de vingt ans, au siècle dernier, un évènement d'une telle ampleur aurait figuré en première page de toute la presse d'information du monde. Les médias de masse, publics et privés, l'auraient relevé dans leurs gros titres, sans doute manipulateurs, mais ceux-ci auraient parlé du défi du peuple vénézuélien face aux menaces de l'impérialisme. Ils auraient montré des images, peu nombreuses, mais sans doute quelqu'une ou quelqu'autre de ces immenses files de vénézuéliens devant les bureaux de vote, comme ceux du Poliedro de Caracas, ou de ces gens marchant à travers les collines et traversant les rivières dans la région de Táchira ou de Mérida, où les bureaux de vote étant occupés par des guarimberos (casseurs) armés, il fallait se déplacer à la recherche de centres de secours où pouvoir voter, souvent sans y parvenir.

Les légendes des photos auraient sûrement détourné les images et proposé une lecture en accord avec le désespoir de l'opposition putchiste incapable d'accepter une défaite. Mais il y aurait eu une image, un commentaire, une toute petite information qui aurait parlé de la volonté majoritaire du peuple vénézuélien contre tout pronostic et tout calcul rationnel.

Tout journaliste digne de ce nom aurait voulu consigner, analyser, vérifier et même manipuler cet évènement. Plus encore en des temps où les réseaux sociaux font circuler une infinité d'images qui comblent les vides des nouvelles qui en sont dépourvues. Là où les médias de masse cachent une image, les réseaux en mettent des centaines. Cependant, le 31 Juillet, l'information sur les élections vénézuéliennes pour l'Assemblée Constituante est passée sous silence dans les médias espagnols. C'est une autre information qui fut donnée à sa place.

Pistol

Légitime défense ? L'usage des armes par la police au cœur de l'enquête sur la fusillade du Loiret

Une vidéo d'un homme armé d'un couteau, criblé de balles par des policiers alors qu'il tentait de prendre la fuite dans sa voiture, a fait le tour du web. L'enquête doit déterminer si l'usage des armes était en accord avec la nouvelle loi.
© Capture d'écran @Youtube dans le monde
Des policiers tendus
Des vidéos de l'intervention à Chalette-sur-Loing, près de Montargis (Loiret), tournées par des témoins, ont été diffusées largement sur les réseaux sociaux. Elles montrent les policiers tirant sur le véhicule d'un homme armé d'un couteau. Celui-ci avait tenté de prendre la fuite après que les policiers avaient essayé, en vain de faire sortir l'homme de son véhicule en frappant les vitres.

Commentaire: Si les policiers sont si tendus et ont une trop grande pression sur eux peut-être il serait bon de revoir cette loi ? Ou leur donner des classes de méditation.

Lire aussi :


Attention

Racisme, intolérance, xénophobie : des mosquées cibles d'inscriptions islamophobes en Espagne

A Tarragone, Séville ou encore près de Madrid, des menaces envers les fidèles musulmans ont été inscrites sur les murs de certaines mosquées. Depuis les attentats de Catalogne, ce type d'actes se multiplie.

© lagarder81
On y peut lire : "Mort à l'Islam"
Dans les jours qui ont suivi les attentats de Catalogne le 17 août, plusieurs lieux de culte musulmans ont été profanés en Espagne. Par exemple, le 18 août à Tarragone, dans le sud de la Catalogne, une mosquée a été couverte d'inscriptions telles que : «Vous allez mourir, p***** de Maures».

Commentaire: C'est très typique de nos temps de confondre entre ce qui est un terroriste et un musulman. C'est typique de nos temps de voir à quel point la propagande anti-musulman fait son effet et ceci grâce à la télévision et aux moyens de communication qui disent plus de mensonges que de vérités. La propagande est là pour diviser. Ce qui se passe en Espagne rappelle ce qui se passait en Allemagne durant les années 30. Le 21ème siècle n'aura donc rien appris de son passé.


Heart - Black

Compassion à deux vitesses : La Sierra Léone enterre ses 400 morts dans l'indifférence totale

Compassion à deux vitesses : La Sierra Léone enterre ses 400 morts dans l'indifférence totale d'un monde extrêmement choqué par les 14 morts de Barcelone.

L'attentat terroriste au Burkina Faso, l'autre semaine, n'avait que la quatrième place au JT de 20h, parmi les infos...Celui de Barcelone, une moitié du journal télévisé...Quant aux centaines de morts en Sierra Leone, moins de deux minutes leur ont été consacrés...

Selon que vous serez blancs ou noirs....?
Le Point

Plus de 400 personnes ont trouvé la mort dans les inondations qui ont frappé lundi la Sierra Leone et 600 personnes sont toujours portées disparues, a indiqué vendredi la Croix-Rouge, en lançant un appel aux dons en faveur de ce petit pays d'Afrique de l'Ouest "dépassé" par l'ampleur de la catastrophe.

"Aujourd'hui, nous dénombrons plus de 400 morts", a déclaré le secrétaire général de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge, Elhadj As Sy, devant des journalistes à Genève.

Le bilan "pourrait encore grimper", a prévenu à ses côtés le porte-parole du Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (BCAH) de l'ONU, Jens Laerke.

Le bilan officiel faisait état jusqu'ici de 312 morts. Quelque 600 personnes sont en outre toujours portées disparues.