Bienvenue à Sott.net
sam., 25 fév. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Pocket Knife

Enquête - Le génocide au Rwanda, la France et le silence des morts

Le 29 novembre dernier, une enquête sur le rôle présumé de la France durant le génocide commis contre les Tutsis au Rwanda en 1994 est ouverte. Peu évoquée dans les médias, cette enquête soulève de nombreux fantômes de l'appareil politique français, et affiche une volonté de comprendre ce qu'il s'est réellement passé cette année là de la part de la nouvelle génération.
© Inconnu
Le génocide au Rwanda
En posant un pied au Rwanda, ce que l'on aimerait avant tout retenir, c'est son incroyable paysage qui casse les mythes d'une Afrique désertique, sans verdure, sans nature luxuriante. On est d'abord frappé par ses montagnes et ses collines verdoyantes, ses forêts à n'en plus finir. Et ses routes interminables, qui nous mènent bien souvent nulle part. Mais comment oublier que ce paysage a été le théâtre d'un important massacre à motivation raciale, sous manipulation politique ?

Commentaire: Voir aussi :


Snakes in Suits

Macron-anisme politique


Commentaire : Et oui, il faut bien qu'on nous fasse le coup, aussi, du candidat presque inconnu qui déboule, qui va tout changer, parce que là, c'est sûr, on y croit, cette fois-ci, ça s'ra différent, fini les dirigeants-fossiles, on a du sang neuf. Avec la fougue de sa jeunesse pas encore corrompue par l'exercice politique, son sourire avenant et son regard honnête, on le croirait presque réglo, le Macron, surtout quand il se promène au bras de sa mère femme, en caleçon, sur le bord de mer : ça inspire confiance, ça ; ça rassure. Ce qui ne rassure pas du tout par contre, c'est ça : « diplômé de l'ENA en 2004, il devient inspecteur des finances avant de débuter en 2008 une carrière de banquier d'affaires chez Rothschild & Cie ». Ou ça : « le nouveau ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a participé en juin à la réunion du Groupe Bilderberg, un des outils du régime oligarchique ».

On a donc bien compris que Macron est un homme bien ancré dans la réalité, celle des élites, qui, on le sait, est tout à fait commune à celle des millions de français qui ont du mal à boucler leur fin de mois. « En marche ! », oui ! Vers ceci :

© Christian Hartmann
La raison pour laquelle le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron refuse de révéler entièrement son programme est qu'il n'a, en effet, rien de neuf à proposer aux électeurs, selon l'économiste Dany Lang.

RT France : Emmanuel Macron vient d'annoncer qu'il ne dévoilerait pas son projet avant le mois de mars. Pourquoi en reporte-t-il la publication ?

Dany Lang (D. L.) : Le Gorafi disait il y a quelques jours qu'il révélerait son programme lorsqu'il serait élu. C'est à peu près cela. Cela fait quand même dix ans qu'Emmanuel Macron est à la manœuvre et il réussit à se faire passer pour un homme neuf. Il faut rappeler que Nicolas Sarkozy lui avait proposé un poste de ministre, qu'il a refusé par ce qu'il pensait pouvoir obtenir mieux. Il a ensuite été nommé rapporteur de la Commission Attali pour la libération de la croissance, qui a inspiré des propositions de loi. Sous François Hollande, Macron a été à la manœuvre dans l'ombre, puis en plein jour. Son programme économique me paraît très clair, même si l'annonce n'a rien d'officiel. Son programme est dans la droite ligne de ce qui s'est fait depuis dix ans et, au-delà, lors des trois dernières décennies. Je ne vois pas comment il pouvait rester populaire et continuer d'avoir le programme que l'on connaît, vu la popularité des politiques qu'il a inspirées. C'est une politique de l'offre, un programme en faveur des très grandes entreprises financiarisées, des grandes banques.

Il a suffisamment travaillé sous François Hollande à faire en sorte que la réforme bancaire promise par le candidat soit vidée de tout contenu. La fameuse séparation des banques de dépôts et d'investissement, défavorable aux grandes banques, a été soigneusement enterrée.

RT France : Certaines personnes qui ont rejoint son équipe, comme Jean Pisani-Ferry témoignent-elles d'une certaine stratégie ?

Cela ne m'étonne guère. C'est tout-à-fait cohérent. Jean Pisani-Ferry est depuis longtemps sur cette ligne libérale dure qui est celle d'Emmanuel Macron. Les ralliements concernent des personnes qui sont sur une ligne libérale, mais qui ne partagent pas forcément le conservatisme de François Fillon en matière de mœurs, tout en étant sur la même ligne que lui en matière d'économie.

RT France : Vous avez dit qu'Emmanuel Macron était dans la politique depuis des années et pourtant dans les médias il est présenté comme un homme neuf et hors système. Pourquoi ?

C'est une escroquerie absolue. On s'en rend bien compte en voyant ce qu'est Emmanuel Macron - il n'a rien de neuf. Il a été le rapporteur de la commission Attali sous Nicolas Sarkozy et une partie de ses propositions se sont traduites par des propositions de loi sous Nicolas Sarkozy, puis François Hollande. Les idées libérales défendues par Macron sont de vieilles recettes du XIXe siècle, recyclées, pour être rendues plus attractives et soutenues par les médias qui appartiennent à des grands groupes. Il n'y a absolument rien de surprenant. Donnez-mois une seule idée neuve d'Emmanuel Macron, qui soit neuve par rapport au XIXe siècle ?

Macron défend la vieille loi de Say, l'idée que l'offre crée sa propre demande, une idée complètement décrédibilisée lors de la crise des années 1930. Macron a quand même réussi à faire prononcer cette loi par l'actuel président de la République ! Macron, c'est la politique de l'offre, c'est la continuation des politiques de baisse des salaires, la baisse des cotisations sociales, c'est l'uberisation généralisée de la société. L'exploitation généralisée des gens qui conduisent des bagnoles, cela n'a strictement rien de neuf ! Il s'agit toujours d'accroître les profits des grandes banques et des 0,1 % les plus riches.

Commentaire: Pour le plaisir :




Video

Plus jamais la guerre ? C'est à voir : Les guerres modernes US percées à jour

Et si on parlait un peu de ces horreurs guerrières, vendues aux peuples comme nécessaires, pour démocratiser les méchants récalcitran ts? Un clin d'œil à Monique, traductrice française des vidéos de KlaTv. merci à Akasha. En fait tout le monde le sait. La guerre est à peine justifiable. Après la Première comme après la Seconde on disait partout : « Plus jamais de guerre ! » Le droit international le dit clairement lui aussi. Selon l'article 2, paragraphe 4 de la Charte des Nations Unies, les guerres violent aujourd'hui en général le droit international.

© Inconnu
Plus jamais ?
Les crimes de guerres sont également définis clairement dans le Statut de Rome de la Cour pénale internationale, comme par exemple : - les attaques intentionnelles contre la population civile en tant que telle - les attaques intentionnelles contre des biens à caractère public - les attaques intentionnelles en connaissance du fait que cela provoquera des pertes humaines, la blessure de civils et l'endommagement d'objets civils.

Jet3

Damas : les terroristes attaquent l'ambassade de Russie au mortier, Moscou exige une réaction internationale

L'ambassade de Russie à Damas a été prise pour cible lors des pilonnages des terroristes les 2 et 3 février, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères. Moscou a exigé que la communauté internationale réagisse de manière appropriée. Le bâtiment de l'ambassade de Russie en Syrie a subi deux attaques aux mortiers, les 2 et 3 février, a signalé vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

© Sana
On attaque la Russie en Syrie
« Des tirs ciblés depuis le quartier de Jobar contrôlé par les terroristes. L'une des roquettes a explosé sur le territoire du complexe de l'ambassade entre les bureaux et les bâtiments résidentiels, l'autre — à 20 mètres de l'entrée principale de l'ambassade », a précisé le ministère dans un communiqué.

Padlock

Le Totalitarisme à l'œuvre : la disparition de l'argent liquide, l'exemple de la Grèce

Sur le front de la guerre contre le cash, deux informations importantes sont à garder à l'esprit.
La première c'est l'obligation, en Grèce, de payer par Carte Bleue sous peine d'amende.
La deuxième c'est le nouveau projet européen pour la limitation des espèces dont vous êtes très nombreux à me parler.

© Inconnu
L'argent bientôt ne sera plus
Sur ces deux informations, il y a beaucoup de choses à dire. Aujourd'hui, nous allons parler de l'obligation de payer par carte 20 % de vos revenus. En clair, au-delà de l'obligation d'un moyen de paiement, c'est aussi une « obligation » à dépenser qui vous est imposée !

Commentaire: Lire aussi :


Eye 1

#FakeNews - L'Inquisistion numérique avec Decodex du journal Le Monde


Commentaire : Puisque nous avons désormais la possibilité de nous affranchir des circuits traditionnels de l'information, il devient toujours plus difficile pour les médias dominants de substituer leur vision du monde à la nôtre. Les artifices pour garder un semblant de contrôle se font donc de moins en moins subtils : dernier en date, le Decerebrex Decodex, petit programme à installer sur nos navigateurs et qui contient une liste de sites fiables, qui informent, de sites peu fiables, qui désinforment. Bien sûr, ladite liste est constituée par ceux qui mentent et qui en ont fait leur profession, usant de la stratégie classique qui consiste à accuser l'autre de ce dont on se rend soi-même coupable, pour détourner les attentions.

Sans surprise donc, en se connectant à Sott.net, nous pouvons lire : « Ce site diffuse régulièrement de fausses informations ou des articles trompeurs. Restez vigilants et cherchez d'autres sources plus fiables. Si possible, remontez à l'origine de l'information. ».


© Inconnu
Le Monde, toujours à la pointe, franchit une étape supplémentaire en annonçant la sortie, le 1er février, d'une boîte à outils de lutte contre les sites de « fausses informations » (FakeNews).

Cet outil, qui se déclinera selon trois modalités, n'aura rien moins que la prétention de classer par ordre de fiabilité les sites eux-mêmes, et non des articles spécifiques. La bonne vieille tentation de la mise à l'index[1]. Ces modalités sont : un moteur de recherche, directement sur le site des décodeurs, un module d'extension pour les navigateurs Firefox et Chrome ; et enfin un bot (robot) sur la messagerie de Facebook (messenger).

« Nous avons recensés 600 sites, majoritairement français mais aussi anglais et américains et quelques allemands, avec 5 niveaux de fiabilité, repérés par cinq couleurs. (...) Nous distinguons en gris les sites collectifs, donc non classés, comme Wikipedia, en bleu les sites parodiques, comme Le Gorafi ou NordPresse, en rouge les sites pas du tout fiables, complotistes ou trompeurs, comme le portail IVG.net qui, sous couvert d'informations, veut manipuler les femmes pour les décourager d'avorter, en orange les sites peu fiables ou très orientés, type FdeSouche, ou les attrape-clics qui republient des informations non recoupées, et enfin en vert les sites très fiables. (...) C'est n'est pas un jugement sur leur opinion, mais sur leur démarche journalistique, a-t-il souligné ».

Cette description sommaire, par le patron des Décodeurs du Monde, Samuel Laurent, pose déjà en soi un certain nombre de problèmes, autant sur le fond que sur la forme.

Video

Une sérieuse et profonde réflexion sur le transhumanisme : documentaire « L'homme augmenté ? »

C'est un sujet qui m'horrifie, à quoi cela peut il bien servir, d'augmenter les capacités humaines ? Quels en seront les bénéficiaires ? Dans quel but avouable ou pas ? Quelle sera la place de ces « mi-homme/mi-machine dans la société ? La science a fait des progrès énormes en matière de bionique, ce qui est acceptable pour soulager la souffrance et permettre une vie à peut près normale, peut il être envisagé pour un individu « normal » qui consciemment, voudra augmenter ses capacités ou performances ? Vouloir jouer les Dieux tout puissants en modifiant notre être, est ce bien raisonnable ? Bientôt des « Terminator »....

© Inconnu
L'homme augmenté
Le transhumanisme est un courant de pensée prenant de l'ampleur qui vise à transformer la nature humaine En s'appuyant sur la convergences de plusieurs technologies (NBIC: N pour nanotechnologies, B pour biotechnologies, I pour technologies de l'information, C pour technologies du cerveau).

Commentaire: Lire aussi :


Ambulance

Attentat terroriste ? Fusillade au centre culturel islamique de Québec, cinq morts

Une fusillade a éclaté dimanche soir au centre culturel islamique de la ville canadienne de Québec, faisant au moins cinq morts et plusieurs blessés, ont annoncé les médias locaux. Le premier ministre canadien Justin Trudeau a déjà qualifié l'incident d'« attentat terroriste ».


Cinq morts dans une fusillade
Une quarantaine de personnes étaient rassemblées à l'intérieur du centre culturel islamique de Québec, dans le quartier de Sainte-Foy au moment de l'attaque. Un porte-parole de la police de Québec a confirmé sur les chaînes de télévision qu'il y avait des morts mais il n'en a pas précisé le nombre.

Attention

Danger : Daesh et le barrage de l'Euphrate en Syrie

Pour les djihadistes, tous les moyens sont bons, le déluge y compris. Cherchant à mettre en échec l'offensive des détachements arabo-kurdes des Forces démocratiques syriennes sur Raqqa et à gagner du temps pour pouvoir se replier vers Deir ez-Zor, ils ont inondé les territoires avoisinants.

© Inconnu
Le barrage de l'Euphrate
Selon le quotidien russe Izvestia, les djihadistes ont ouvert trois des 8 vannes du barrage de l'Euphrate, vidant ainsi l'immense lac artificiel al-Assad, situé à 40 km en amont, et espérant provoquer une inondation

Black Cat

Quand l'absurde et la bêtise descendent dans les rues : au fait, contre quoi défilez-vous, mesdames ?

Réalisée le lendemain de l'investiture de Donald Trump, une nouvelle expérience sociale du site TheRebel.media démontre à quel point les manifestants peuvent être ignorants et influencés aveuglement par de forces travaillant en sous-main.

© Inconnu
Est-ce qu'on manifesterait pour le mauvais gars ?
Le site TheRebel.media, ouvertement opposé aux médias mainstream, a réalisé à Washington une expérience sociale auprès des participantes — et participants — de la « Women's March », manifestant pour les droits des femmes et contre tout « tout ce que Trump représente » au lendemain de l'investiture du 45e président des États-Unis.

Commentaire: Comme il aurait été extraordinaire que ces manifestations aient lieu quand les femmes et les enfants, au Yémen, ont été bombardés par les bombes d'Obama. Ou quand la Libye a été massacrée. Encore là, si ce genre de manifestation avait eu lieu, il est certain que les forces de l'ordre auraient tout fait pour les empêcher.

Il est important aussi de remarquer le manque d'information et de bon-sens de certains manifestants. Avant tout, il est nécessaire de se renseigner et d'effectuer ses propres recherches pour éviter de tomber sous le joug de la manipulation. Une femme libre veut dire une femme bien informée et capable donc de se protéger de la bêtise.

Lire aussi :