Bienvenue à Sott.net
jeu., 28 juil. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Bomb

Libye : Une explosion ravage Benghazi, au moins 12 morts

Au moins douze soldats libyens ont été tués, plus de 35 blessés dans l'explosion d'une voiture piégée à Benghazi, dans l'est de la Libye. D'après les révélations d'un responsable militaire sous couvert d'anonymat, l'explosion a été causée «par une bombe adhésive placée sous une voiture». Pour le moment, aucun groupe terroriste n'a revendiqué l'attentat. Mais tous les militaires tués étaient des partisans du général Khalifa Haftar, qui soutient le gouvernement installé dans l'est du pays et mène la lutte contre les djihadistes dominant plusieurs régions du littoral libyen.

© Google
Explosion à Benghazi

Khalifa Haftar qui occupe à l'heure actuelle le poste de commandant supérieur de Libye, était l'un des participants actifs à la lutte contre Mouammar Kadhafi. Depuis que ce dernier a été renversé en 2011, en conséquence de la rébellion soutenue par l'intervention militaire menée par la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, la Libye est plongée dans le chaos.

Commentaire: Lire aussi :


Heart - Black

Comment tuer l'empathie avec l'acétaminophène, plus connu sous le nom de paracétamol

Traduction : folamour
Corrections : Chalouette
Corrections supplémentaires : Sott



Comment: Encore un de ces beaux cadeaux offerts par la médecine moderne. Le paracétamol est d'utilisation si courante qu'on a bien sûr l'impression qu'il est inoffensif. Avec les médias qui font leur travail de sape sur notre intelligence et les hommes de pouvoir qui font le leur sur nos consciences, avec une nourriture dégénérée et des nouvelles technologies qui participent elles aussi à la dégradation de notre santé, nous avons droit aussi à quelques molécules chimiques, comme un petit coup de pouce supplémentaire, pour parachever le travail d'annihilation de notre humanité qui semble être en cours.

A propos du paracétamol... : et de la médecine en général :

© Inconnu
Présenté comme un analgésique sans risque, le Tylenol envoie jusqu'à 78.000 personnes aux urgences chaque année, ce qui résulte par 33.000 hospitalisations par an, selon les données fédérales. L'ingrédient actif, dans le Tylenol, est l'acétaminophène, qui est également la principale cause de l'insuffisance hépatique aiguë, selon les données d'une étude en cours financée par le National Institutes for Health.

En dépit que la plupart des experts notent que le Tylenol peut être pris quotidiennement, pratiquement sans danger, les études montrent que l'ingestion d'un tout petit peu plus que la dose recommandée par jour de 4 grammes de Tylenol, pendant quelques jours, peut entraîner une maladie grave et même le décès.

Mis à part des dommages au foie, une overdose, une maladie grave et la mort - une nouvelle étude montre que l'acétaminophène peut tuer efficacement l'empathie humaine.

L'étude, publiée dans la revue Sociale cognitive Neuroscience et Affective (Mischkowski et al., 2016) a constaté que le Tylenol, ou l'un des 600 autres médicaments différents réduisent l'empathie des gens pour la douleur et la souffrance des autres.

Brick Wall

Bac 2016 et délation : des profs d'histoire invités à dénoncer les propos racistes, antisémites et djihadistes


Le bac d'histoire-géo a eu lieu le mardi 16 juin. - Sipa
L'histoire a été révélée fin juin mais elle était passée inaperçue jusqu'à ce que "Le Monde" ne la remette en lumière ce mercredi 6 juillet. Le gouvernement aurait donné pour consigne aux professeurs ayant corrigé les copies du bac d'histoire-géo de signaler celles contenant des propos antisémites, racistes ou djihadistes.

L'état d'urgence jusque dans les copies du bac

Dans un article paru ce mercredi 6 juillet, Le Monde révèle que des professeurs d'histoire-géographie chargés de corriger les copies du bac ont reçu pour consigne de "faire remonter" les propos antisémites, racistes ou djihadistes qu'ils y trouveraient. La consigne avait été révélée le 22 juin - soit six jours après l'épreuve - par un tweet passé inaperçu du SNES-FSU, principal syndicat des professeurs du secondaire :
"#Bac2016 Consigne de l'IG d'HG [l'inspection générale d'histoire géographie] aux correcteurs : faire remonter les propos antisémites, racistes et djihadistes trouvés dans les copies."
"Détecter des jeunes en voie de radicalisation"

Interrogé par le quotidien, l'entourage de la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, dément toute consigne, considérant que des inspecteurs pédagogiques auraient "peut-être péché par excès de zèle, faisant preuve de maladresse dans leurs conseils". Mais ce n'est pas l'avis des professeurs des académies de Créteil, Rennes et Paris qui témoignent dans Le Monde. "On nous a demandé de scanner la portion des copies contenant les propos en question, et de l'envoyer à l'inspecteur pédagogique régional avec le numéro d'anonymat", raconte ainsi Mme V., correctrice en Seine-Saint-Denis. "Quand j'ai demandé s'il s'agissait de détecter des jeunes en voie de radicalisation, sa réponse a été positive", abonde Mme G., correctrice en Ille-et-Vilaine

Commentaire: L'éducation nationale n'a jamais encouragé les élèves à penser.A quand la délation des critiques de l'UE, des écologistes, anti-libéraux ... ?


X

Japon : face à l'afflux colossal de visiteurs, le festival du porno en réalité virtuelle annulé

Alors qu'il s'agissait du premier événement de ce genre au Japon, l'Adulte VR Fest 01 a été prématurément suspendue le mois dernier à cause d'une affluence inattendue en plein milieu du quartier tokyoïte d'Akihabara.


Le festival offrait aux visiteurs l'occasion de jeter un coup d'œil aux dernières technologies adaptées à l'industrie du sexe. Comme, par exemple, la mise en pratique de la réalité virtuelle dans ce domaine, un casque et une poupée gonflable permettant de reproduire des relations sexuelles...
Une traduction du récit des événements, publiée sur VRTalk, décrit comment une «émeute» de fans de porno refoulés du festival a menacé d'éclater dans la rue... avant que quelques participants ne puissent enfin pénétrer dans la salle.

Gear

Agenda OGM : Greenpeace, riz doré, prix Nobel et crime contre l'humanité


Comment: C'est bien le monde à l'envers : des promoteurs OGM qui accusent les récalcitrants de "crime contre l'humanité" ; chose dont ils se rendent eux-mêmes coupable, en réalité, en voulant disséminer à travers le monde une peste génétique qui pourrait avoir des effets catastrophiques sur la santé humaine. On nous a fait le coup, dans un autre registre, avec le "réchauffement climatique" où les sceptiques se voient taxé de "négationnisme", coupables, par leur incroyance, de participer à la destruction de notre civilisation... Stigmatisation, intimidation, approximations et mensonges scientifiques : le processus habituel de ceux, toujours les mêmes, qui veulent imposer au reste du monde leur vision distordue de la réalité.

Quand aux OGM...

© Nicolas Asfouri / AFP
La grande opération de communication pro OGM aurait été lancée par Richard Roberts (ci-dessus) et Phillip Sharp, deux co-lauréats du Nobel en recherche génomique en 1993, qui auraient tous les deux des intérêts dans l'industrie des biotechnologies
Dans une lettre ouverte, 107 Prix Nobel accusent Greenpeace de "crime contre l'humanité". En cause, les campagnes de l'ONG contre les OGM qui empêchent en particulier la diffusion du riz doré. Destiné à réduire la malnutrition en vitamine A, le riz doré est l'étendard médiatique des défenseurs des OGM depuis 15 ans. Pourtant, il n'a toujours pas fait ses preuves.

Le 30 juin 2016, 107 Prix Nobel ont adressé une lettre ouverte "à l'attention des dirigeants de Greenpeace, des Nations Unies et des Gouvernements à travers le monde". Dans ce texte, relayé en France par le site de l'association pour l'information scientifique pro-biotechnologie Afis, ils reprochent à Greenpeace "et ses partisans" d'être le fer de lance de la lutte contre les biotechnologies et leur demandent "d'abandonner leur campagne contre les 'OGM' en général et contre le Riz Doré en particulier".

La lettre conclut, avec grandiloquence : "L'opposition basée sur l'émotion et le dogme, et contredite par les faits, doit être stoppée. Combien de pauvres gens dans le monde doivent mourir avant que nous considérions cela comme un crime contre l'humanité ?" La critique est surprenante sur la forme. Étrange, en effet, de critiquer l'ONG en lui reprochant de jouer sur l'émotion pour l'accuser, la ligne suivante, de... crime contre l'humanité.

TV

L'oligarchie financière aux commandes de l'information et donc de la démocratie


Presse globalisée et massifiée par la Haute finance internationale
Une démocratie repose surtout et avant tout sur un peuple qui prend les décisions stratégiques soit directement, soit à travers des représentants.
La démocratie se définit en effet en tant que « régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple (principe de souveraineté), sans qu'il y ait de distinctions dues la naissance, la richesse, la compétence... (principe d'égalité). »
Mais pour qu'un pouvoir puisse s'exercer pleinement et de manière optimale, les détenteurs dudit pouvoir doivent être informés au maximum et au mieux.
Dans une démocratie, l'industrie du pouvoir est le pivot central par lequel l'information est transmise de manière saine ou travestie.
Force est de constater qu'actuellement, à l'heure où l'information est « massifiée » à travers la planète, elle s'intéresse toujours plus aux faits divers (idéalement bizarres ou sordides) et toujours moins aux analyses objectives et explicatives qui rendraient le détenteur final du pouvoir démocratique au fait des réalités et des enjeux.
Nous avions même déjà démontré dans « La grande mue: de l'Etat-Nation à un Etat transnational« ou dans notre dossier: « Suisse-UE, l'intégration silencieuse » que des restructurations profondes, essentielles et existentielles se déroulent au nez et à la barbe du citoyen-contribuable sans que celui-ci n'en soit informé.

Che Guevara

Les Français persistent : manifestations contre loi travail de nouveau en France

Alors que le texte passe à l'Assemblée en deuxième lecture, la manifestation parisienne a rassemblé entre 6.500 et 7.500 personnes, selon la préfecture de police, alors que la CGT a compté 45.000 participants. Une mobilisation en baisse. Les sept organisations syndicales et de jeunesse contre le projet de loi Travail restent mobilisées, même si période de vacances oblige, les opposants étaient moins nombreux dans les rues. CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl appelaient ce mardi à une 12e journée d'action depuis mars dernier.

© cgt_spectacle
Elle s'inscrivait sur le calendrier le jour de l'arrivée du texte devant les députés, alors queManuel Valls a annoncé ce mardi à l'Assemblée nationale le recours au 49.3 pour le faire adopter sans vote. Le projet de loi El Khomri repartira ensuite au Sénat, avant l'adoption définitive par l'Assemblée nationale prévue d'ici le 22 juillet.

Magnify

Etat d'urgence : même l'Assemblée Nationale admet « une portée limitée sur la sécurité nationale »

© AFP 2016 Kenzo Tribouillard
L'état d'urgence décrété après les attentats du 13 novembre à Paris et le déploiement de soldats dans les rues n'ont qu'"une portée limitée sur la sécurité nationale", selon une commission d'enquête parlementaire.

La commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur les attentats de janvier et novembre 2015 a rendu ses conclusions mardi. D'après le député PS Sébastien Pietrasanta, l'état d'urgence a eu "un effet" qui semble "s'être rapidement amenuisé". "Dix-huit mois après le début de l'opération Sentinelle, alors que cette contribution qui a été jusqu'à 10.000 hommes est encore aujourd'hui de 6.000 à 7.000 soldats, je m'interroge sur la valeur ajoutée réelle dans la sécurisation du territoire national", indique le parlementaire.


Comment: On peut se demander de quel « effet » il est question ici. Perquisition auprès d'innocents ? Harcèlement des marginaux ? Matraquages intempestifs ? On est bien d'accord. Quant à ce qui s'« amenuise », il est vrai qu'une bonne oppression quotidienne injustifiée à l'échelle d'un pays, ça doit vite fatiguer. C'est bien pour ça que les incompétents criminels qui sévissent à l'assemblée ont voté de bonnes lois liberticides qui elles, ne sont pas prêtes de changer.


Il constate que l'attentat contre le Bataclan n'aurait pas pu être évité, alors que des menaces avaient été proférées en 2009 et 2015, et le renseignement en était au courant.

La commission d'enquête a en outre plaidé pour une réorganisation du renseignement autour d'une agence nationale de lutte contre le terrorisme placée sous l'autorité du premier ministre sur le modèle du Centre national antiterroriste (NTC) américain mis en place après le 9/11. La France vit au rythme de l'état d'urgence depuis près de huit mois. La dernière prolongation de l'état d'urgence "dans une version allégée" date du 10 mai.

Selon Le Monde, près de 4.000 perquisitions administratives, soit sans l'accord du juge, avaient été menées au 24 février, avec seules cinq procédures antiterroristes ouvertes ensuite par le parquet.

Star of David

21 journalistes palestiniens sont emprisonnés en Israël, on attend toujours la croisade des « Charlies »

Le nombre de journalistes palestiniens dans les prisons israéliennes est aujourd'hui de 21. Cela inclut 8 professionnels des médias arrêtés depuis le début de cette année, a déclaré lundi Addameer, le groupe de défense des droits des prisonniers. Parmi eux se trouve le coordonnateur des médias d'Addameer Hassan Safadi ainsi que Omar Nazzal, membre du secrétariat général du Syndicat des journalistes palestiniens.

© arton40085-7669e
Durant la "parade" des tout-puissants de ce monde
Safadi a été arrêté en mai, alors qu'il revenait d'une conférence internationale en Tunisie, tandis que Nazzal a été arrêté en avril tandis qu'il était en route pour une réunion de la Fédération européenne des journalistes. Les deux sont parmi les plus de 700 personnes en détention administrative, la pratique britannique de l'époque coloniale reprise par Israël pour emprisonner les Palestiniens indéfiniment, sans inculpation ni jugement.

Arrow Up

Les Russes nous montrent le chemin de la survie de l'humanité : pas d'OGM en Russie

Le président russe a signé la loi qui interdit la culture et l'élevage de plantes et d'animaux génétiquement modifiés sur le territoire de la Russie. Seules les recherches scientifiques sur les OGM seront autorisées. Le document prévoit des amendes jusqu'à 500.000 roubles pour la violation de la loi sur les OGM.

© Sputnik. Sergey Guneev
La Russie comme example à suivre


La loi interdit également l'importation sur le territoire de la Fédération de Russie des organismes et des produits génétiquement modifiés qui ont une influence négative avérée sur l'homme et l'environnement. Les importateurs de produits OGM devront obligatoirement passer des procédures d'enregistrement spécifiques.

Commentaire: Lire aussi :