Bienvenue à Sott.net
jeu., 23 fév. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Attention

Censure automatique, taxe sur les liens, l'Europe s'attaque à Internet pour étendre le copyright ...

Paris, le 12 janvier 2017 — Un groupe d'eurodéputés de tous bords politiques, parmi lesquels la représentante du Parti Pirate Julia Reda, appelle les citoyens à se mobiliser pour empêcher l'introduction de dispositions dangereuses dans la réforme européenne du droit d'auteur. Leur campagne Save The Link ! vise à préserver notre capacité à partager l'information sur Internet, en empêchant la remise en cause de la liberté de faire des liens hypertextes et la généralisation du filtrage automatisé des contenus. La Quadrature du Net appelle à soutenir cette campagne pour éviter que cette réforme du droit d'auteur ne débouche sur une nouvelle régression des libertés.

© Inconnu
Save the Link ! Sauvons le lien...
Les analyses de ces eurodéputés rejoignent celles que La Quadrature du Net a publiées à propos du projet de nouvelle directive européenne sur le droit d'auteur, proposé par la Commission en septembre dernier et qui va prochainement entrer en discussion dans les différentes commissions du Parlement européen. Deux mesures en particulier suscitent de vives inquiétudes parmi les défenseurs des libertés fondamentales.

Alarm Clock

1984 : Les enfants finlandais invités à dénoncer les parents qui critiquent les autorités

La Finlande a avancé une solution peu ordinaire pour tuer dans l'œuf les critiques à l'encontre des politiques du pays: les enfants sont invités à dénoncer à la police ce comportement « indigne » de leurs parents. La police finlandaise a procédé au lavage du cerveau des enfants pour qu'ils portent plainte contre leurs parents en cas de posts critiquant les politiques sur Facebook. La dénonciation « pour les nuls » est présentée dans une pub récemment parue sur la chaîne YouTube de la police du pays.

© Youtube / capture d'écran
Des parents infantilisés par des enfants manipulés
Dans cette vidéo ressemblant plutôt à un dessin animé, une fille dénonce sa mère après que cette dernière a écrit un commentaire critique et dénonciateur sur Facebook à l'égard d'un homme politique du pays. À la question de savoir pourquoi la femme ne disait pas ce genre de chose au politique dans les yeux, la mère a répondu ne pas avoir osé le faire.

Commentaire: Même avec des vidéos qui pourraient friser le ridicule ( n'oublions pas qu'ils s'adressent à des enfants et aussi a des parents qui ont des enfants ) il est évident que nous nous approchons à pas de géant au monde terrible, triste et gris de Orwell.

Lire aussi : Voici un petit documentaire sur l'éducation scolaire en Finlande. A vous de juger si c'est bon ou non.


Et puis, tout en réfléchissant sur le sujet de l'éducation en géneral de nos enfants ... voici un excellent article qui l'aborde de plein fouet :


Display

Censure et russophobie : les réseaux sociaux américains coupent l'accès à RT la veille de l'investiture de Trump

Alors que le géant américain Facebook a interdit à RT de poster du contenu jusqu'au lendemain de l'investiture de Donald Trump, un service d'exploration de données de Twitter a également refusé l'accès à RT sans donner d'explication. Incompréhension.

© Inconnu
RT.com, la branche anglo-saxonne de RT, a été bloquée par Facebook et ne peut plus poster de vidéos, d'articles et de GIFs sur le réseau social. L'interdiction, selon le bot' de Facebook, va durer jusqu'au samedi 21 janvier 20h25 (heure de Paris) et sera donc effective pendant la cérémonie d'investiture de Donald Trump.

Commentaire: Lire aussi :


Handcuffs

La « chasse » aux Russes est commencée ? Un informaticien russe détenu en Espagne sur demande du FBI

Alors qu'il passait ses vacances en famille en Espagne, un informaticien russe a été arrêté et jeté en prison par la police espagnole. Celle-ci affirme avoir agi sur demande du FBI, mais n'a pas communiqué les charges retenues contre le programmeur. La question de son extra diction sera examinée par la Cour national.

© Reuters / Heino Kalis
Un informaticien russe arrêté en Espagne. On ignore les raisons exactes du pourquoi
Les autorités espagnoles ont arrêté à la demande du FBI le programmeur russe Stanislav Lisov, soupçonné d'être impliqué dans les attaques de pirates. La femme de Stanislav Lisov, Dariya, a déclaré à la chaîne RT que son mari avait été arrêté à l'aéroport de Barcelone, alors que le couple était en vacances.

Commentaire: Lire aussi :


Star of David

L'ancien chauffeur de Netanyahu condamné à 27 ans de prison pour viols sur mineures

© Yonatan Sindel/Flash90
Ilan Shmuel, au centre, ancien chauffeur du Premier ministre Benjamin Netanyahu, devant la cour du district de Jérusalem, le 15 janvier 2017.
Ilan Shmuel, qui a travaillé jusqu'en 2014 pour le Premier ministre, avait été jugé coupable en septembre de crimes sexuels commis sur six fillettes

Un ancien chauffeur du Premier ministre Benjamin Netanyahu a été condamné dimanche à 27 ans de prison pour viol, abus sexuels et « actes indécents » de nature sexuelle sur six mineurs.

Ilan Shmuel, 54 ans, qui habite à Zacharia, un village agricole proche de Beit Shemesh, avait été jugé coupable en septembre. Les procureurs avaient annoncé en octobre qu'ils demanderaient une peine de 40 ans de prison.

Le père de l'une des victimes, qui fait partie de la famille de Shmuel, a déclaré dimanche matin à la radio militaire qu'après le verdict, la famille, « déchirée » par les actes de Shmuel, avait « bouclé la boucle » avec la condamnation.

Pistol

Un journaliste allemand qui a dénoncé la CIA retrouvé mort

L'ancien rédacteur en chef du Frankfurter Allgemeine Zeitung, l'écrivain Udo Ulfkotte est décédé à l'âge de 56 ans. Alors qu'il avait été interdit aux médias allemands d'évoquer sa personne ces dernières années, ils ont été obligés maintenant de constater que le journaliste avait succombé à une « crise cardiaque ».

© Inconnu
Udo Ulfkotte
Sa mort éveille d'autant plus de questions parce qu'il était surtout connu pour son livre-dénonciateur « Journalistes qui s'achètent » (« Gekaufte Journalisten »). Là, Udo Ulfkotte a dévoilé comment la CIA payait des journalistes en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande pour qu'ils publient de fausses informations.

Commentaire: Il est dangereux de dire la vérité dans un système qui vit entièrement dans le mensonge.

Lire aussi :


Camera

Pourquoi il ne faut plus faire le V avec ses doigts sur les selfies ?

Des scientifiques japonais alertent les adeptes de ce geste des possibilités qu'ont aujourd'hui les voleurs d'identité de capturer leurs empreintes digitales.

Peut-être avez-vous vu votre adolescent(e) faire le signe "peace" (le "v" de victoire, en Français) avec ses doigts, sur les images qu'il (ou elle) poste sur les réseaux sociaux ? Ou bien peut-être en êtes-vous adepte sur vos propres photos de vacances ? Selon des scientifiques de l'Institut national de l'informatique (NII) du Japon, où ce geste est très à la mode chez les jeunes utilisateurs de smartphones, mieux vaudrait éviter de le faire à l'avenir.

Ils estiment en effet qu'il est désormais possible, à partir de ce simple geste, d'usurper l'identité des amateurs de selfies, rapporte le site anglais spécialisé ibtimes. Les "voleurs d'identités", comme les appelle Isao Echizu, professeur au NII, peuvent désormais capturer les empreintes digitales des personnes à partir des images.

Ils peuvent ensuite s'en servir pour déjouer les systèmes biométriques de protection auxquels nous avons de plus en plus recours pour nos smartphones notamment, certains ordinateurs portables ou encore des portes d'entrée d'immeubles (assez fréquent au Japon particulièrement) et certains services financiers.

Magnify

Un journaliste décrit les centres pour réfugiés en Allemagne comme des lieux de recrutement pour les terroristes

Le journaliste allemand d'origine pakistanaise Shams Ul-Haqa a mené une enquête d'infiltration dans les centres de réfugiés en Allemagne, en Autriche et en Suisse pour découvrir le quotidien des migrants qui y séjournent. Son article est accablant.

Un journaliste s'est infiltré dans 35 centres d'asile répartis entre l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. Au terme de son enquête, il a déclaré que les conditions de sécurité déplorables qui y règnent facilitent l'infiltration de terroristes qui embrigadent les réfugiés.

Des conditions d'accueil complètement anarchiques

Dans son article, il fait remarquer que l'enregistrement bâclé des demandeurs d'asile et les mauvaises conditions de sécurité qu'il a constatées dans les centres d'accueil pourraient, à terme, provoquer une situation chaotique à travers toute l'Europe.

Shams Ul-Haqa réussi à pénétrer dans 35 centres d'asile situés en Allemagne, en Autriche et en Suisse durant l'été 2015. Pour cela, il s'est fait passer pour un réfugié : « Il m'a suffit de ne pas me raser quelques jours et d'enfiler des vêtements sales pour rentrer dans les centres sans aucun problème », raconte-t-il.

Il raconte que dans certains d'entre eux, ses empreintes digitales ont été enregistrées sans qu'aucune vérification de son identité n'ait jamais été effectuée pour savoir s'il était une personne recherchée. Au centre d'accueil de réfugiés de Traiskirchen, dans l'état autrichien de Basse-Autriche, il a simplement eu à franchir la clôture, sans aucun contrôle pour y pénétrer.

Commentaire: Est-ce différent en France ?


Airplane

Un avion cargo Turc s'écrase sur des habitations au Kirghzstan: 36 morts

Un avion cargo de Turkish Airlines s'est écrasé dans un quartier résidentiel près de Bichkek, faisant des dizaines de morts. Une erreur de pilotage serait à l'origine de l'accident. Trente-sept personnes, dont six enfants, sont décédées dans le crash d'un avion sur des immeubles d'habitations non loin de Bichkek.

© Tim Wimborne / Reuters
Écrasement d'un cargo Turc
Le vol faisait la liaison Hong Kong - Bichkek avant de devoir redécoller pour Istanbul un peu plus tard. Le crash a eu lieu avant l'atterrissage de l'appareil, à seulement 1,5-2 kilomètres de la piste de l'aéroport, selon le ministère kirghize des Transports.

Bad Guys

Scolarisation et machine industrielle, où l'esclavagisme de l'éducation moderne


Commentaire : Nous avons encore notre lot de guerres "classiques" provoquées çà et là par les décisionnaires malades qui sont au pouvoir : cela semble parti pour durer aussi longtemps que cette démente "stratégie du chaos" fonctionnera. Une autre guerre, bien moins visible, se déroule dans le même temps. Elle semble avoir pour enjeu la conscience des êtres humains qui habitent cette terre et qui, bon gré mal gré, composent les rouages du Système que nous connaissons tous. Les enfants sont bien sûr la cible privilégiée dudit Système puisque c'est par eux que son avenir est assuré. Les attraits de la technologie, les distractions médiatiques, les promesses d'un avenir qui étanche toute soif de satisfaction matérielle : en faut-il tellement plus pour empoisonner l'esprit de ceux qui viennent de naitre au monde ? Et éteindre la force de vie et la créativité "menaçante" qui les habitent ? On pourrait sans doute répondre par oui si l'on se force à prendre conscience de la réalité pédophile. Qui semble parachever cette œuvre de destruction massive de l'être humain à laquelle nous assistons.

La bataille est rude pour qui veut faire comprendre à sa progéniture que la vie n'est pas ce qu'on nous fait croire et qu'il existe des manières différentes de vivre et de penser. Pourtant, le cœur de l'homme est souverain ; peut-être est-il possible de nous rappeler que nous étions cet enfant qui se tient en face de nous, à présent, et qu'il convient d'aider à devenir meilleur que nous-même ?

Dans Le postimpérialisme : esquisse d'un nouvel ordre social
« Ainsi, l'enfant reçoit beaucoup d'attention et de soins de la part de sa mère. En raison d'heures de travail limitées, le mari est également très présent. Remarquez également que la famille et la communauté jouent un rôle important dans l'éducation des enfants. » ...

« Les enfants ont une semaine de vacances tous les trois mois et ne vont pas à l'école lorsque leurs parents sont en vacances. Ce rythme de travail concorde en fait parfaitement avec ce qui prévalut pendant des millénaires dans les sociétés humaines, de l'époque des chasseurs-cueilleurs au Moyen-Âge. En période de déclin, le progrès consiste peut-être simplement à défaire les changements récemment instaurés. En fait, on peut retrouver nombre de caractéristiques du postimpérialisme dans les sociétés qui prospéraient jadis : membres d'une même famille vivant sous le même toit, prédominance du travail manuel, rôle central du village/de la communauté, monnaie indexée sur l'or, absence de banque privée, artisanat centré sur la beauté/fonctionnalité/durabilité, préservation des ressources naturelles, taille limitée des villages et des entreprises... »

« Au delà de la présentation de faits et de données, le système éducatif est axé sur le profil des élèves : il encourage la curiosité, la pensée critique, la créativité, la confiance en soi, le partage en réseau. Remarquez aussi que le homeschooling (« école à la maison ») constitue une part importante du système éducatif. À nouveau, il met l'accent sur le rôle central joué par la famille et la communauté, toutes deux impliquées dans l'éducation et l'instruction des enfants. L'environnement culturel stimule fortement l'impulsion d'apprendre, bien au-delà du cadre limité de l'école. La vie est une école, chaque expérience est une opportunité d'apprentissage lorsqu'elle est abordée de la bonne manière. »

© Inconnu
Nous ne sommes pas faits pour ça. Nous sommes faits pour vivre et aimer, et jouer et travailler, ou même pour haïr, plus directement et plus simplement. Ce n'est qu'en raison d'une violence inacceptable que nous en venons à percevoir cette absurdité comme normale, ou à ne pas la percevoir du tout. Chaque nouvel enfant se fait arracher les yeux afin qu'il ne voit pas, les oreilles afin qu'il n'entende pas, et la langue afin qu'il ne parle pas ; son esprit est broyé afin qu'il ne pense pas, et ses nerfs sectionnés afin qu'il ne ressente pas. On le relâche alors dans un monde brisé en deux : d'un côté d'autres qui lui ressemblent, et de l'autre ceux à utiliser. Il ne réalisera jamais que tous ses sens sont encore là, puisqu'il n'essaiera même pas de les utiliser. Si vous lui rappeliez qu'il a toujours ses oreilles, il ne vous entendrait pas. S'il entendait, il ne penserait pas. Et, peut-être est-ce là le plus dangereux, s'il pensait il ne ressentirait pas. Et ainsi de suite, encore et encore.

- Derrick Jensen, The Culture of Make Believe