Bienvenue à Sott.net
sam., 24 juin 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Attention

Loi Travail : Une casse sociale considérable

Écoutez bien ! L'analyse de la Loi Travail par Philippe Béchade est intéressante parce qu'il n'est ni syndicaliste, ni de gauche. C'est donc d'un libéral « old school », c'est à dire qui conçoit un capitalisme respectueux qui répartit les profits (enfin, c'est la théorie) que vient l'alerte.

© Inconnu
Philippe Béchade, rédacteur en chef du site La bourse au quotidien, de la Chronique Agora et Président des Econoclastes, revient sur la prochaine réforme du travail (La loi Macron 2), et sur ses conséquences.

Eye 1

Guerre au cash : les faux arguments pour la vraie disparition de notre liberté


Commentaire: Avec Macrothschild qui préside dorénavant à la destinée de notre pays, on se doute bien que la guerre aux espèces va prendre un petit coup d'accélération. Et un attentat terroriste opportun par-ci, et un manque à gagner en termes de recettes publiques pour l'Etat par-là, à cause du travail au noir et de l'évasion fiscale qui "gangrènent notre économie", et le tour est joué : le levier psychologique habituel, celui de la peur, est activé à coup de contre-vérités, de mensonges politiques et médiatiques ; le cash est responsable de tous nos maux. L'état d'urgence, en toute discrétion, vient d'être renouvelé. Celui-là piétine et supprime allègrement nos libertés à coup de lois coercitives, depuis quelques mois déjà. En parallèle, une petite camisole électronique nous est tricotée par ceux qui souhaitent la disparition de l'argent liquide, pour un avenir qui verra l'ensemble des transactions monétaires contrôlées par l'Etat, les banques où les grandes sociétés privées. Est-il encore utile de signaler que nous avons ici la prison parfaite dont il est impossible de s'échapper ?

Pour s'en convaincre :

© Images Money - CC BY 2.0
Tous les arguments sécuritaires avancés pour promouvoir la société sans cash sont facilement démontables.

Une enquête de la Banque centrale européenne dont les résultats seront donnés cet été, un éditorial dans Le Figaro : le sujet de la suppression définitive du cash revient sur le devant de la scène médiatique et le travail de modelage de l'opinion commence.

Le Figaro annonce la couleur :
« La « société sans cash », souhaitable pour certains, redoutable pour d'autres, suppose aussi une volonté politique. »

Wolf

Seine-et-Marne : déferlement de violences à l'île de loisirs de Vaires-Torcy


Ile de loisirs de Torcy (Seine-et-Marne), samedi 27 mai 2017. Dix agents de sécurité ont été violemment agressés par une vingtaine d’assaillants. Le vice-président de la région chargé des sports Patrick Karam s’est rendu sur place.Guénaèle Calant
Plusieurs plaintes devaient être déposées ce lundi après la violente agression dont ont été victimes les vigiles de l'île de loisirs vendredi soir par une vingtaine d'individus armés.

Barres à mine, bâtons cloutés, battes de base-ball, bombes lacrymogènes, il y avait même deux armes de poing... C'est une agression d'une inexplicable violence dont dix agents de sécurité de l'île de loisirs de Vaires-Torcy en Seine-et-Marne ont été victimes, ce vendredi en fin de journée, vers 19 heures. La raison ? Le refus de certains de s'acquitter du droit d'entrée de 5 €.

Sous les yeux de nombreuses familles

La scène a eu lieu sous les yeux de nombreuses familles qui n'avaient pas encore quitté les lieux. Une vingtaine de jeunes hommes, dont quelques-uns étaient cagoulés ou casqués, se sont déchaînés sur les agents seulement équipés de... talkie-walkies. « L'un de nos collègues a été frappé par quatre personnes en même temps. Il a perdu connaissance, il saignait à l'oreille », raconte l'un d'eux, blessé sur le haut du crâne. Ce père de famille a vingt ans de métier, il a l'habitude des altercations. Mais il n'avait jamais subi une telle agression, dans un lieu où parents et enfants viennent se détendre, s'amuser et profiter du plan d'eau.

Une vingtaine d'assaillants

People

Le port du voile intégral interdit dans les quartiers libérés de Mossoul

© Reuters - Ammar Awad
Alors que les forces armées lancent un assaut contre les derniers fiefs de Daech dans la ville de Mossoul, la police renforce les mesures de sécurité dans les quartiers libérés. Afin de prévenir des attentats dans les lieux publics, le port du voile intégral a été interdit.

La police irakienne a interdit aux habitantes des quartiers de Mossoul libérés du joug terroriste de porter le niqab (voile dissimulant presque intégralement le visage), écrivent ce samedi les médias arabes. Une mesure avant tout sécuritaire.
« Il est interdit de porter le niqab dans les marchés et aux alentours car des cellules de Daech ont reçu la directive d'attaquer des civils en se déguisant en femmes », a annoncé le chef de la police locale Watheq al-Hamdani, cité par la presse.
En outre, ce dernier a décrété une sorte de couvre-feu, interdisant de monter à moto à partir de 18h00 et a prescrit aux vendeurs de cartes SIM de demander les données personnelles de leurs clients. La police a en outre invité les habitants locaux à coopérer avec la police.

Eiffel Tower

Dealers de femmes : le proxénétisme dans les cités, nouvelle activité florissante

"Ça rapporte bien" : le proxénétisme est devenu dans les cités chaudes la nouvelle activité florissante, après le trafic de drogues et les braquages. Des filles perdues qui rêvent d'ascension sociale se projettent en Zahia et sont récupérées par des caïds ahuris par la facilité de ce commerce pour eux égal aux autres. Enquête sur ces jeunes proxénètes et "leurs filles".
Ryan est passé du haschich aux filles, sans états d'âme. Il y a un an, échaudé par une garde à vue, le petit dealer décide de se reconvertir :
J'en avais marre d'avoir les flics au cul. Des copains m'ont dit que la prostitution c'était moins dangereux et que ça rapportait bien.
Et même au-delà de ses espérances : à 23 ans, Ryan gagne 1 500 €/ jour grâce aux trois jeunes filles qui travaillent pour lui, à raison d'une dizaine de passes quotidiennes tarifées 100 €/demi-heure. Parmi ses recrues, Nina, rencontrée lors d'une soirée avec des copains dans un bar à striptease. Sagement assise à côté de son souteneur, dans un café en banlieue parisienne, la jeune femme de 22 ans raconte sa vie d'avant : elle a été mise à la porte par ses parents, musulmans pratiquants, quand ils ont découvert qu'elle était enceinte d'un homme aux abonnés absents.

"Je pensais qu'en tant que mère célibataire j'aurais droit à un logement et à des aides. Tu parles ! L'assistante sociale m'a dit d'appeler le 115, comme si j'étais une clocharde." Nina écume les boutiques de prêt-à-porter de Châtelet, son maigre CV sous le bras, sans jamais parvenir à décrocher un entretien d'embauche. Découragée après des mois de vaines recherches, sans un sou en poche, elle finit par échouer à Pigalle. Un soir, dans l'intimité d'une cabine privée, elle confie à Ryan, son client à la gueule d'ange, qu'elle ne s'en sort pas avec les 30 € péniblement gagnés par jour. Il lui propose de travailler pour lui, gérant la logistique et la sécurité, contre 50 % de ses revenus. Farid, la quarantaine, voyou à l'ancienne d'une cité de Seine-Saint-Denis, n'en revient pas.

Bullseye

Duterte promet de démissionner s'il ne vainc pas Daech

Lors d'une conférence de presse tenue suite à l'attaque des djihadistes de Daech contre la ville de Marawi, le Président philippin Rodrigo Duterte a promis de démissionner de son poste s'il ne parvenait pas à rétablir l'ordre dans le pays.
© AFP 2017 / ERWIN MASCARINAS
Duterte
« S'il se trouve que je suis incompétent et incapable de maintenir l'ordre dans notre pays, permettez-moi de partir et de laisser ma place à quelqu'un d'autre », a annoncé le dirigeant philippin tout en se déclarant déterminé à résoudre le problème du terrorisme.

Commentaire: Lire aussi :


Health

Un bus avec des chrétiens attaqué en Égypte, 35 morts

Des hommes armés ont attaqué un bus transportant environ 40 chrétiens coptes dans la province d'Al-Minya, dans le sud de l'Égypte. Le Centre culturel copte fait état de 35 morts, dont plusieurs enfants. L'incident a eu lieu non loin de l'église de Saint-Samuel.
© KHALED DESOUKI AFP/Archives
Au moins 35 personnes ont été tuées en Egypte dans l'attaque par des hommes armés d'un bus transportant des chrétiens
Des combattants dans trois voitures ont ouvert le feu sur le bus qui transportait des chrétiens se dirigeant vers une église située à Beni Suef, ville à plus de 100 km au sud du Caire, d'après des médias égyptiens. Les assaillants ont ensuite pris la fuite.

Snakes in Suits

Macron : petit coup d'État en forme d'« élection colorée » à la Soros ?


Commentaire: Abracadabra, et Macron débarqua. Soyons fous et imaginons que la propagande médiatique pro-Macron que nous avons subie avait seulement pour but de nous habituer à l'idée qu'il puisse être élu président. Matraquage des esprits oblige, le concept fait son chemin et l'on conçoit l'inconcevable : oui, pourquoi pas, un inconnu qui a l'air compétent peut bien être choisi pour diriger la France. La barrière psychologique est surmontée : voilà qui donne plus de latitude, beaucoup plus, à ceux qui ont la capacité de pouvoir trafiquer, même à petite échelle mais de manière significative et conséquente, les élections pour, concrètement, d'une coquille vide faire l'élue du pays, alors qu'elle n'avait pas encore toutes les chances de l'être. Les prestidigitateurs-inventeurs du numéro Macron sont donc à présent au pouvoir. Voir la feuille de route ci-dessous.


© Inconnu
Le terme « révolution colorée » désigne les opérations de changement de régime qui ont été effectuées dans les ex-pays communistes à partir de l'an 2000. Le résultat de toutes ces révolutions a été de ramener les pays en question dans le giron occidental. Des interventions gigantesques de la part de gouvernements occidentaux, en particulier par les Américains, mais aussi de la part d'ONG payées par eux et par les Européens, ont été pratiquées pour garantir le résultat attendu.

Les « révolution colorées » de référence sont le renversement du président yougoslave Slobodan Milosevic le 5 octobre 2000 ; la « révolution des roses » en Géorgie en 2003 qui a amené le jeune Mikhaïl Saakachvili au pouvoir en renversant l'ancien ministre soviétique des affaires étrangères, Edouard Chevardnadze ; et la révolution « orange » en Ukraine en 2004. Nombreuses sont les autres révolutions calquées sur celles-ci, financées par les mêmes pays, et qui ont suivi le même modèle.

Eye 1

Déjà-vu : l'auteur présumé de l'attentat de Manchester était proche des services de renseignement britanniques

Contrairement à ce que rapportent les médias, les parents de Selman Abidi ou Labidi, l'auteur présumé de l'attentat suicide de Manchester, ne sont pas des réfugiés mais des personnes ayant bénéficié d'un des nombreux programmes spéciaux de protection des services des renseignements britanniques.
© AFP
On connaissait l'auteur de l'attentat ?
Selman este né de parents libyens à Manchester en 1994. Son père, Ramadan Abidi, était un officier de rang intermédiaire dans les services de renseignement libyens avant d'être recruté par les Britanniques. Sa couverture aurait été grillée de façon accidentelle par un proche de sa femme, Samia Tebbal, peu de temps après l'échec d'un vaste complot au sein de l'Armée libyenne visant l'assassinat de Mouammar Gaddafi.

Commentaire: Lire aussi :


Cult

Art contaminé : dépravation avec Katy Perry et le clip « Bon Appétit »


Commentaire : Difficile de ne pas voir là le symptôme d'une époque dégénérée où l'expression artistique n'exprime rien que le galvaudage de notre créativité, celle-là même qui pourrait donner toute sa grandeur à notre conscience d'être humain, aux valeurs dorénavant inversées. Si nous avons pourtant l'entière liberté de nous considérer comme un bout de barbaque cuisinable, consommable, éjectable sous forme d'excrément de l'intestin de nos semblables - n'est-ce pas là l'ultime signification du propos ? - on pourra, en tant que spectateur du phénomène, essayer de comprendre pourquoi :


Le dernier clip de Katy Perry pourrait être qualifié d'une apologie du cannibalisme. On y voit la poupée se faire littéralement cuisiner puis être présentée nue sur un plateau lors d'une fête élitiste. Cette production représente métaphoriquement la femme objet consommée lors des pratiques sexuelles de groupe dans certains milieux...
© Capture YouTube
Dans le document contenant les auditions et les procès verbaux recueillies par la police dans l'affaire Dutroux, on retrouve ces pratiques dépravées :
Page 319 : Audition de L. Carine : Info Chateau FAULX LES TOMBES.

- a travaillé en Juillet 1985 comme Jobiste au Château de FAULX LES TOMBES. - Gestionnaire du chateau à l'époque : TIMMERMANS
- a été la petite amie du chef cuisinier : S. Jean-Jacques ( dont elle a reçu des confidences).
- il lui a confié avoir lors d'un soirée spéciale avoir dû recouvrir une jeune fille de gâteau. Gâteau coupé et tranché sur le corps de la jeune fille. Soirées privées entre adultes....
- Elle a été présentée par Jean Jacques S. à une certaine Arlette (habituée du château qui exploitait un bar entre NAMUR et ANDENNE).
- Arlette fournissait des filles au château.

Commentaire: Pour s'infliger ce chef d'oeuvre artistique, c'est dessous :