Bienvenue à Sott.net
mer., 28 sept. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Camera

Pokémon Go à l'aube d'un scandale mondial d'espionnage ?

Alors que le jeu Pokémon Go connaît toujours un succès phénoménal, le journal The Intercept publie un article des plus inquiétant à son sujet. En cause, la politique d'exploitation des données des utilisateurs. Selon le journal, Pokémon Go serait à l'aube d'un scandale mondial d'espionnage.

Vous l'aurez constaté, Pokémon Go suscite toujours autant d'engouement auprès des utilisateurs. Le jeu continue de battre tous les records tant en terme de téléchargements que de revenus. Néanmoins, quelques voix commencent à se faire entendre pour tempérer un peu tout ça.

Ainsi, il y a quelques jours, un député a proposer de faire voter une « loi Pokémon Go » qui encadrerait le jeu qui mêle réalité et virtuel. En effet, face à des comportements dangereux, ce député propose de légiférer. Le hic, c'est que les lois actuelles suffisent à encadrer les comportements déviant. Il revient ensuite à chaque joueur de respecter ces lois lorsqu'ils jouent.

Autre évènement du genre cette semaine, le maire de la commune de Bressolles qui a demandé l'interdiction pure et simple du jeu sur son territoire. On frôle le ridicule car dans le fond il y a bien plus inquiétant.

Heart - Black

Détection logicielle des états dépressifs sur les réseaux sociaux efficace dans 70 % des cas ?


Comment: On sait que les réseaux sociaux sont un outil parfait pour ceux qui souffrent d'espionnite aiguë. Les gouvernements et les agences de surveillance à la soif de contrôle plus ou moins pathologique s'en donnent à cœur joie. C'est que nous donnons nous-mêmes souvent à nos oppresseurs le bâton pour nous faire battre... A notre décharge, on sait pourtant que Facebook peut favoriser les états dépressifs. Alors, qui de l'œuf ou de la poule ?

En attendant :

© Mark Lennihan/AP/SIPA
L'application Instagram sur smartphone
L'analyse de comptes Instagram pourrait permettre d'identifier des signes de dépression. Pour les auteurs de l'étude, les réseaux sociaux sont un outil prometteur de dépistage des maladies mentales...

Vos photos Instagram en disent long sur vous. Malgré tous vos efforts pour masquer la réalité. Elles pourraient même indiquer jusqu'à votre état psychique, à en croire une étude [
PDF] menée par des chercheurs d'Harvard et de l'université du Vermont.

Les chercheurs ont soumis 43.950 photos publiées par 166 utilisateurs d'Instagram à l'analyse d'un algorithme qui a pu « correctement identifier, dans 70 % des cas, quels utilisateurs présentaient des syndromes de dépression, avec un nombre relativement faible de fausses alertes et de cas non diagnostiqués ».

Ce qu'examine l'intelligence artificielle ? « Les couleurs, les métadonnées, et une détection de visages ». « Les photos partagées par des individus souffrant de dépression avaient plus de chances d'être dans des tons bleus, gris, et sombres », indique l'abstract de l'étude.

Question

On se prépare pour quoi au juste, Fraulein ?

Afin de faire face au risque croissant d'attentats dans le pays, les autorités allemandes prévoiraient de demander aux civils de prendre un certains nombre de mesures d'urgence, et notamment de stocker eau et nourriture. « La population sera obligée de détenir un approvisionnement alimentaire individuel suffisant pour dix jours » : c'est l'une des mesures que compte mettre en place l'Etat allemand en réponse à la menace terroriste sur son territoire, d'après un document de 69 pages du ministère de l'Intérieur consulté par le journal Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung.
© Google
La note ministérielle, intitulée « projet de défense civile », détaille un certain nombre d'idées visant à préparer la population à un «événement qui pourrait menacer [son] existence». Dans cette optique, les Allemands devraient notamment emmagasiner suffisamment d'eau potable pour cinq jours, mais aussi apporter un plus grand soutien aux forces armées.

Commentaire: Les vacances sont finies. Et c'est toujours intelligent de se préparer à une éventuelle catastrophe, qu'elle soit financière, naturelle ou sociale.

Lire aussi :


Ambulance

Tragédie en Turquie : attentat à la bombe lors d'un mariage : des dizaines de morts et de blessés

Au moins 30 personnes ont été tuées et près de 100 blessées dans un attentat à la bombe en plein mariage samedi soir à Gaziantep, ville du sud-est de la Turquie proche de la frontière syrienne.
Sur la chaîne de télévision CNN-Turk, le gouverneur de la province Ali Yerlikaya a indiqué dans la nuit de samedi à dimanche que le bilan s'élevait à au moins 30 morts et 94 blessés.

© soz_kz
La Turquie est dernièrement victime d'attentats probablement dû à sa position politique internationale
Un précédent bilan faisait état de 22 morts. M.Yerlikaya avait évoqué auparavant "un affreux attentat terroriste", peut-être perpétré par un kamikaze, "lors d'un mariage". Ce nouvel attentat endeuillant la Turquie est survenu samedi à 22H50 (19H50 GMT) à Gaziantep, située à 60 km seulement de la frontière syrienne.

Commentaire: Vous pouvez lire également :


People 2

Les demandes en mariage aux JO, « des actes d'humiliation »

© AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON
La plongeuse chinoise He Zi s’est vue demander en mariage pendant la remise des médailles, le 14 août.
Jamais on avait assisté à autant de demandes en mariage aux Jeux olympiques. Une nouvelle manie qui irrite une partie de la presse étrangère.

Quatre "veux-tu m'épouser ?", quatre "oui". Les demandes en mariage ont fait carton plein pendant les Jeux de Rio. En dix jours de compétition, on en avait jamais vu autant, à tel point que The Guardian propose d'introduire la demande en mariage "comme 43e discipline olympique". "Chaque demande a été accueillie par une réponse positive, entraînant une vague d'émotions chez ceux touchés par la romance du geste, réalisé en pleine lumière", constate le quotidien britannique.

"On peut comprendre la volonté de faire sa demande en mariage aux Jeux olympiques, écrit Charlotte Gill dans The Spectator. Cet événement décuple les émotions, et à en juger par le nombre de préservatifs distribués, 150 000 en 2012 et 450 000 cette année, les athlètes sont des personnes remplies d'amour." L'image de la plongeuse chinoise He Zi, en larmes alors que son compagnon lui fait sa demande pendant la remise des médailles, a ainsi fait le tour du monde. "Les médias ont décrété qu'elle pleurait de bonheur, mais une partie de moi se demandait si elle ne pensait pas plutôt : 'chéri, ça n'aurait pas pu attendre le resto italien ?'", s'interroge la chroniqueuse britannique.

Butterfly

Les petits enfants de la Syrie au milieu d'une guerre impitoyable

Le petit Omrane n'a que cinq ans. Extrait des décombres d'un bâtiment à Alep touché par un bombardement, ce petit garçon syrien, identifié par des médecins locaux, est porté par un secouriste qui l'installe dans une ambulance avant d'aller secourir un autre enfant, également blessé.

© AMC/AFP
Le petit Omrane
Le petit garçon ne dit pas un mot. Il ne pleure pas non plus. Il a le regard hagard devant les photographes qui se sont attroupés à l'arrière de l'ambulance. Omrane se frotte la tête. Son visage est à moitié couvert de sang. Il regarde sa main, puis patiente.

Ambulance

Attentat en Turquie : plusieurs morts, 120 blessés

.La Turquie à nouveau frappée par un attentat. Cette fois, c'est le siège de la police de la ville d'Elazig qui a été touché. Selon l'agence de presse Dogan, une violente explosion s'est produite dans le jardin du complexe qui a subi de très importants dégâts. D'après les autorités, on compterait au moins trois victimes et plus de 120 blessés.

© iulutag
Attentat en Turquie
Dogan précise que les ravages de l'explosion sont considérables autour du bâtiment de quatre étages, qui comprend des logements pour les familles de policiers. Les chaîne de télévisions ont montré de nombreuses ambulances, sirènes hurlantes, se dirigeant vers les lieux de l'explosion.

Commentaire: Lire aussi :


Arrow Up

La situation dans l'est d'Alep

Selon Wael Malas, employé du Croissant rouge et vice-président du Centre syrien pour la lutte contre l'idéologie terroriste, la situation dans l'est d'Alep reste tendue. Décryptage. Les actions de la soi-disant "opposition modérée" empêchent le retour à la vie normale dans l'est d'Alep. En revanche, la situation dans les quartiers contrôlés par les forces gouvernementales s'est nettement améliorée, a déclaré Wael Malas.

© Google
Alep
« La situation dans l'est d'Alep reste très difficile. Il s'agit de quartiers occupés par les combattants de la soi-disant opposition modérée. En ce qui concerne la situation dans la partie sous contrôle de l'armée syrienne, elle est meilleure. Dans le même temps, les habitants de ces quartiers courent toujours un risque à cause des bombardements incessants », a déclaré M.Malas.

Commentaire: Écoutons Poutine :

Lire aussi :


Cow Skull

Petite contamination OGM de-ci de-là

© rcphoto
Champ de blé dans l’État de Washington
Du blé GM non autorisé à la culture a été retrouvé dans une exploitation agricole de l'État de Washington. Ce blé a été modifié par Monsanto pour qu'il tolère son herbicide Roundup. Testé par la multinationale entre 1998 et 2001 dans le cadre d'essais en plein champ, ce blé transgénique n'a jamais été commercialisé. A ce jour, aucun pays au monde n'autorise la culture de blé transgénique. Du blé GM avait déjà été retrouvé en 2013 dans l'Oregon et, un an plus tard, dans le Montana. Plusieurs pays asiatiques, dont la Corée du Sud, avaient alors stoppé les importations de blé en provenance des États-Unis.

Les autorités étasuniennes craignent de nouvelles mesures de quarantaine après les récentes découvertes. La Corée du Sud a déjà fait savoir qu'elle analyserait le blé importé des Etats-Unis pour détecter d'éventuelles contaminations. Elle a enjoint les Etats-Unis de lui fournir sans délai des informations supplémentaires sur les plants de blé découverts et sur les possibilités d'analyse. Les Etats-Unis ont homologué entretemps un procédé de test développé par Monsanto, qu'il est prévu de mettre à la disposition des pays importateurs de blé américain. Selon un communiqué de Reuters, la Corée du Sud vient de refuser une livraison de blé argentin, après y avoir découvert des impuretés provenant de plantes génétiquement modifiées. L'on ne sait pas encore de quel type d'impuretés il s'agit.

Commentaire: Merci à Monsanto de nous prouver qu'ils sont bien ce que nous pensons qu'ils sont : des criminels à l'échelle planétaire ayant à leur disposition les armes de destruction massive que sont des organismes génétiquement modifiés auxquels il est presque impossible d'échapper.


Robot

L'homme augmenté : interface électronique tactile sur la peau


Comment: Nous ne nous posons plus la question de savoir si les nouvelles technologies répondent à un besoin réel. Est-ce nouveau ? Que puis-je faire avec ? A quel prix ? Telles sont plutôt les interrogations du consommateur que nous somme tous devenus. Plutôt que d'imposer un puçage électronique à la population, pourquoi ne pas attendre que celle-ci choisisse elle-même les modalités et la mise en forme de son propre esclavage ? C'est l'une des possibilités qui semble s'offrir a nous.

© Jimmy Day
Curseur tactile DuoSkin fait à partir de feuilles d'or et d'argent
DuoSkin est un procédé de fabrication qui permet à quiconque de créer des éléments fonctionnels sur-mesure qui peuvent être fixés directement sur la peau. À l'aide de la feuille de métal or, un matériau bon marché, respectueux de la peau et robuste pour un usage quotidien, MIT Media Lab et Microsoft Research nous montrent trois types d'interfaces sur la peau : détection par saisie tactile, affichage de sortie et la communication sans fil. DuoSkin s'inspire de l'esthétique des bijoux métalliques comme des tatouages temporaires pour créer des dispositifs pour la peau qui ressemblent à des bijoux. Les dispositifs DuoSkin permettent aux utilisateurs de contrôler leurs appareils mobiles, d'afficher des informations et de stocker des informations sur leur peau tout en agissant comme une déclaration de style personnel. Ils croient que dans le futur, l'électronique sur la peau n'aura plus rien de mystérieux ; tout ceci convergera vers une facilité d'emploi, une extensibilité et une esthétique de décorations corporelles, formant un « DuoSkin » intégré à tel point qu'il aura disparu en apparence.

© Jimmy Day
Trois classes d’interfaces utilisateur sur la peau : entrée de données, de sortie et communicante