Bienvenue à Sott.net
mar., 17 oct. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Attention

Birmanie : près de 400 morts en une semaine dans des combats entre des Rohingyas et l'armée

L'armée birmane a annoncé le 1er septembre que les combats, qui l'opposent à des rebelles musulmans dans le nord-ouest du pays, avaient déjà fait environ 400 morts en une semaine, principalement des combattants rohingyas.
© ZAKIR HOSSAIN CHOWDHURY / ANADOLU AGENCY / AFP
Les Rohingyas traversent la frontière entre la Birmanie et le Bangladesh, près de Chittagong, le 28 août 2017.
En Birmanie, de nouvelles violences ont entraîné un exode de membres de la minorité musulmane : d'après les derniers chiffres communiqués le 1er septembre par l'ONU, 27 400 personnes sont arrivées au Bangladesh depuis la semaine dernière et 20 000 seraient bloquées à la frontière.

Attention

La Corée du Sud se prépare à la guerre

La tension continue de monter sur la péninsule coréenne. Après une réunion extraordinaire, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution condamnant les lancements de missiles effectués par Pyongyang, sans toutefois décréter de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord. La Corée du Sud, quant à elle, se prépare à la guerre.

© Reuters /Kim Hong-Ji
On se prépare à la guerre ?
Cette décision n'a pas fait grande impression sur le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui a déclaré que le missile ayant survolé le Japon était un « premier pas vers la préparation d'une opération militaire de l'armée populaire de Corée dans l'océan Pacifique et le refrènement de la base américaine avancée d'invasion sur l'île de Guam ». Pendant ce temps, la Corée du Sud se prépare à une attaque et déclare sérieusement que « seule une intervention américaine pourra stopper le camarade Kim ». Selon le quotidien Izvestia.

Commentaire: Et si on laissait en paix la Corée du Nord, et si on arrêtait de la menacer de toutes parts ?


Display

Un groupe de réflexion s'attaque à la censure de masse des moteurs de recherche et propose des solutions.

« Le seul rôle légitime des moteurs de recherche est de fournir des résultats pertinents, afin de faciliter l'accès public à l'information. Le seul rôle légitime des médias sociaux est de faciliter la communication entre le public. (...) Les hébergeurs de contenu n'ont aucune autorité légale ni morale pour être des censeurs autoproclamés, ni être des arbitres autoproclamés des faits ou des vérités. » - Le Prince Juge Matthieu de Thèbes
© Inconnu
Signes des temps
À la demande du pouvoir judiciaire international, le Council on Alternative Policy Studies (CAPS) [Conseil des études sur les politiques alternatives], un groupe de réflexion universitaire et intergouvernemental, a publié un rapport révélateur sur la choquante réalité de la censure à grande échelle d'Internet, dans le monde entier, et offrant des solutions pratiques aux individus pour avoir un accès ouvert aux ressources Internet non censurées.

Commentaire: Lire également :


Bell

Le risque chimique s'ajoute au fléau des inondations au Texas

CROSBY | Une menace chimique planait jeudi sur les sinistrés américains de la tempête Harvey, après des explosions accidentelles dans une usine texane qui ont libéré des fumées « extrêmement dangereuses ». De nouveaux incendies sont à redouter dans ce site industriel, opéré par le groupe français Arkema, a mis en garde Richard Rennard, un responsable de la société.
© AFP
L'usine présentait un risque depuis plusieurs jours, qui avait entraîné la mise en place d'un périmètre d'évacuation de trois kilomètres.L'accident s'est finalement produit jeudi avant 02H00 du matin, dans l'usine située près du bourg de Crosby, au nord-est de la métropole de Houston. Les services de secours ont d'abord signalé deux explosions et des fumées noires, a annoncé Arkema dans un communiqué.

Arrow Up

Irak : après Mossoul, RT filme les dévastations à Tal Afar, minée de toutes parts

A la suite de l'armée irakienne, les équipes de RT continuent de filmer les rues dévastées des villes reconquises sur Daesh. Point stratégique sur la route de Mossoul à la frontière syrienne, la ville de Tal Afar a été piégée par les djihadistes.
© Thaier Al-Sudani
Scènes de dévastation à Tal Afar
Après la victoire des forces irakiennes appuyées par les Etats-Unis à Mossoul en juillet 2017, c'est la localité de Tal Afar qui est sur le point de tomber. Une équipe de RT a pu filmer les quartiers de la ville libérés : des bâtiments dévastés, des rues désertées par les civils. Afin de préparer leur retraite, les djihadistes, ont pris soin de piéger les moindres recoins des bâtiments.

Commentaire: Lire aussi :


Cult

Orgie, nécrophilie, nazisme... une biographie choc sur David Bowie en voie d'être publiée

© SIPA PRESS
En septembre prochain, une biographie sera publiée sur la vie sulfureuse de David Bowie, décédé le 10 janvier 2016. Des révélations choc qui devraient surprendre de nombreux lecteurs !
La biographie intitulée David Bowie: A Life devrait provoquer une onde de choc sur la planète people. L'auteur Dylan Jones, rédacteur en chef du magazine GQ, promet de surprenantes révélations sur la vie de l'artiste entre drogues, orgies sexuelles, nécrophilie et même nazisme. Avant même la sortie de l'ouvrage en septembre prochain, le Daily Mail a déjà publié quelques extraits. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cet avant-goût est bel et bien étonnant. Dylan Jones a ainsi raconté qu'un proche du chanteur lui avait proposé d'avoir une relation sexuelle avec un cadavre : "Quelqu'un venait de se poin­ter et de lui propo­ser un corps mort et encore chaud pour coucher avec. Il ressem­blait tellement à un mec anor­mal que des gens tarés pouvaient penser qu'il donnait dans la nécro­phi­lie", raconte Josette Caruso, une fan du chanteur.

Pour rédiger cette biographie, l'auteur a rencontré pas moins de 180 personnes afin de recueillir un maximum de témoignages. Il a également intégré ses propres rencontres avec le célèbre chanteur. Grâce à ce travail de recherches, Dylan Jones a dressé un portrait quelque peu étonnant de David Bowie. L'interprète de "Space Oddity" aurait été un homme accro au sexe. Il pouvait avoir des relations intimes avec plusieurs femmes en même temps, et à n'importe quelle heure de la journée.

David Bowie était aussi accro à la drogue, et notamment à la cocaïne. Une addiction difficile à gérer pour le chanteur qui a dû subir une opération du nez pour greffer du cartilage dans ses narines. Autre point important évoqué dans la biographie : la passion de David Bowie pour les films sur les nazis : "lui voulait juste voir des bobines et des bobines de films nazis. Il n'a jamais fait le geste du bras, il était juste fasciné."

Bomb

Un automobiliste fonce sur l'entrée d'un site militaire dans le Puy-de-Dôme

© Agence ISSOIRE
La grille d'entrée du 28ème RT d'Issoire a été emportée par le véhicule bélier. Photo Olivier Choruzsko.
Un homme au volant d'un utilitaire a détruit le portail d'entrée du 28e régiment de transmissions d'Issoire (Puy-de-Dôme), ce dimanche soir, peu avant 23 heures. Le suspect a été interpellé et hospitalisé d'office dans la nuit. La piste d'un acte terroriste est écartée à ce stade.

Il était 22 h 50, ce dimanche, lorsque les soldats postés à l'entrée du 28e régiment de transmissions (RT) ont vu un Renault Express enfoncer volontairement la grille métallique du site. Après avoir détruit le portail, le véhicule est parvenu à pénétrer dans l'enceinte militaire sur une dizaine de mètres.

Le conducteur, qui était seul à bord, a été immédiatement mis en joue par les soldats. Il n'aurait opposé aucune résistance. Interpellé dans un deuxième temps par les gendarmes locaux, ce Puydômois de 49 ans n'a pas pu être entendu en garde à vue: face à ses propos incohérents, décision a été prise de l'hospitaliser d'office.

Commentaire: Ce type de « faits divers » semblent décidément ne pas vouloir s'arrêter. Signes des temps ?


People

1 étudiant sur 5 est SDF à Los Angeles

Dans la ville de Los Angeles aux États-Unis, de nouveaux sans domicile fixe font leur apparition : les étudiants. Ils sont de plus en plus nombreux à ne pas avoir de logement et à ne pas pouvoir manger à leur faim.

© AFP 2017/ MARK RALSTON
Los Angeles
Los Angeles, ville symbolique du succès californien, est confrontée à une nouvelle problématique : de plus en plus de jeunes étudiants sont sans domicile fixe ou se nourrissent mal.

Louis Tse est étudiant en doctorat à l'université de Californie. Ce dernier vit avec le minimum vital, dormant dans sa voiture. Son frigo ? Un sac rudimentaire où il ne peut stocker aucun produits frais. Impossible donc de cuisiner.

Une jeunesse dans la précarité

Dans les universités de Los Angeles 1 étudiant sur 5 est sans domicile fixe. Près de 63 % d'entre eux n'ont pas assez à manger et 6 % vivent dans des squats, des voitures ou dans des abris de fortune. Au total aux États-Unis, 58 000 étudiants seraient SDF.

Binoculars

Plus de 200 personnes touchées par une «brume chimique» en Angleterre

En raison d'une brume chimique qui a balayé la côte d'Eastbourne à Birling Gap, au sud de l'Angleterre, plus de 230 personnes se trouvant dans cette zone ont demandé une aide médicale. La plage entière de Birling Gap a été évacuée après que des personnes se sont plaintes de difficultés respiratoires, d'irritation des yeux et de vomissements suite à l'apparition de cette brume, annonce The Independent.
© RelfMilla
Le journal précise qu'au total, 233 personnes ont été «décontaminées». Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de ce « nuage chimique ».

USA

De plus en plus d'Étasuniens blancs d'âge moyen meurent « par désespoir »

De plus en plus d'Étasuniens blancs d'âge moyen meurent "par désespoir". En cause, divers facteurs socio-économiques qui rendent leurs vies de plus en plus difficiles.
© Eva Bee/Getty Images
Le taux de mortalité est en baisse partout dans le monde mais pour les Américain blancs, entre 45 et 54, il ne cesse d'augmenter. Le diabète, les maladies cardiaques et le cancer n'y sont pour rien. On parle plutôt de "morts de désespoir », par suicide, alcoolisme ou abus de drogues.

D'où provient ce désespoir ?

Ce désespoir est né chez ces personnes, notamment après la perte de postes bien rémunérés dans l'industrie et le bâtiment. La hausse de l'addiction aux opioïdes, drogue synthétique dérivé de l'opium, y est aussi pour quelques chose.

« Il y a assez d'anti-douleurs opioïdes prescrits tous les ans aux Etat-Unis pour permettre à chaque Américain de vivre sous l'influence d'opioïde un mois par an », explique Angus Deaton, lauréat du prix Nobel 2015 d'économie.