Bienvenue à Sott.net
mar., 27 sept. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Cult

Pour certains américains, Hillary Clinton a réellement des liens avec Lucifer

Bien que la plupart des démocrates ne croient pas aux déclarations de Trump affirmant qu'Hillary Clinton est le Diable, un nouveau sondage montre que certains des partisans de Clinton ne sont pas si sûr qu'elle n'ait pas vraiment quelque liens avec Lucifer.

Une enquête publié cette semaine montre que, parmi ses partisans, 12 % ne sont pas sûr qu'elle n'ait pas de liens avec le Diable et 2 % pensent que ces liens sont réels. Ces chiffres sont plus élevés lorsque seuls les républicains sont interrogés : 33 % disent qu'il y a effectivement un lien, et 31 % n'en sont pas sûr.

Le sondage posait la question aux électeurs de savoir si Clinton "a des liens avec Lucifer ou non." En faisant la moyenne des résultats des électeurs républicains et démocrates, 18 % pensent qu'elle doit avoir des liens, et 21 % n'en sont pas sûr. Trump a déclaré lundi que l'ancien candidat démocrate à la présidentielle Bernie Sanders "avait fait un pacte avec le diable" en approuvant Clinton plutôt que de simplement mettre fin à sa campagne et rester silencieux.

« Elle est le diable », a déclaré Trump à un meeting de campagne en Pennsylvanie. "Elle a fait un pacte avec le diable.C'est vrai."

Commentaire: Cela peut prêter à sourire, mais à la réflexion, pas du tout. Qui sait si la folie qui anime certains politiciens ne porte pas le sceau de forces occultes auxquelles certaines personnes et certains enseignements, à travers le temps et les civilisations, ont toujours fait allusion ? Clinton, avec son cerveau endommagé, en est peut-être le bon réceptacle. Et si ce n'est pas la cas, elle possède malgré tout des traits psychopathiques manifestes, ce qui est déjà la meilleure des raisons pour s'en méfier.


Snowflake Cold

Crise climatique : refroidissement dès 2017 ?

Alors que la classe politique supposée prendre des décisions non pas au jour le jour mais sur le long terme est psychologiquement endoctrinée par les écologistes et l'IPCC, les Britanniques, sous l'impulsion de scientifiques de la Climatic Research Unit (University of East Anglia), commencent à s'inquiéter de la politique de réduction des émissions de gaz carbonique supposé présenter un effet de serre avec pour conséquence la fermeture progressive de toutes les centrale électriques à charbon du Royaume-Uni. Comme il n'y a aucun projet de remplacement de ces installations autre que celui, pharaonique, d'Hinkley Point C - deux EPR - la raréfaction des sources d'énergie électrique fiable dans un avenir proche risque de précipiter la Grande-Bretagne dans une situation énergétique catastrophique. Les scientifiques de la Climatic Research Unit ont donc tiré la sonnette d'alarme en ce qui concerne des black-out à répétition dans quelques années en raison ... du refroidissement du climat qu'ils annoncent avec une quasi certitude pour l'année 2017 !

Contrairement aux affirmations tendancieuses et mensongères de l'IPCC l'humanité toute entière vit le crépuscule de 70 années d'optimum climatique qui favorisa l'expansion démographique, le développement économique et industriel avec l'abondance de nourriture, facteur essentiel du bien-être des êtres humains. Tous les épisodes passés de climat froid ont été invariablement accompagnés de famines, d'épidémies, de mouvements migratoires et de conflits armés. Va-t-on en arriver là dans quelques années ? Probablement pas à moins que des pénuries d'énergie répétées entrainent un chaos généralisé car une énergie en abondance à un prix abordable sera l'unique chance pour des peuples entiers de se prémunir contre un refroidissement brutal et durable du climat.

Commentaire: Concernant les méconnus cycles de Milankovitch, on pourrait regarder la très instructive vidéo suivante, ou l'on aura le droit d'être malgré tout en désaccord concernant les brèves allusions faites à "l'effet de serre" et au CO2.




Ambulance

Du gaz toxique sur Alep, sept morts et des dizaines de blessés

Au moins sept civils sont morts et des dizaines d'autres ont été blessés dans une attaque terroriste aux roquettes contre des quartiers dans la ville d'Alep. Les assaillants auraient également fait usage d'armes toxiques, selon les sources médicales. L'agence gouvernementale Sana a indiqué que des terroristes avaient tiré des roquettes armées de gaz toxique sur le vieux quartier de la ville d'Alep, détenu par les forces gouvernementales, tuant cinq personnes et causant des difficultés respiratoires à huit autres. Les rebelles ont nié avoir utilisé des armes chimiques.

© Motie Jalal/Syria Civil Defence Idlib/EPA
Les terroristes ont utilisé des armes toxiques sur Alep
Des groupes terroristes ont également tiré des roquettes sur les quartiers de Hamadaniya et de Salaheddine faisant deux morts et des dizaines de blessés. Le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie ont annoncé via un communiqué paru mardi soir que des terroristes de l'Etat Islamique ainsi que du Front al-Nosra continuaient à bombarder certains quartiers à Alep et à Damas.

Commentaire: Lire aussi :


Star of David

La bicyclette de la petite Palestinienne

Une scène d'humiliation a eu lieu dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, lorsque deux militaires israéliens armés ont fait fuir une fillette palestinienne de huit ans qui aurait roulé avec son vélo sur une route réservée aux colons. Dans la vidéo, publiée sur YouTube par l'organisation israélienne de défense des droits de l'homme B'Tselem, on voit l'un des officiers, armé, faire fuir la fillette de huit ans en pleurs. Un autre arrive ensuite, se saisit du vélo et le jette dans un buisson aux alentours.

© Capture d'écran YouTube B'Tselem
Pas le droit de se promener en byciclette
La scène s'est déroulée le 25 juillet 2016 dans la ville de Hébron, en Cisjordanie. Selon l'ONG, la petite fille, Anwar Burqan, avait « roulé sur la route pavée [de al-Ibrahimi], qui est réservée aux colons » israéliens. Les Palestiniens doivent, eux, emprunter un autre chemin de terre, depuis que les forces de sécurité israélienne ont séparé les deux voies par une clôture, en septembre 2012.

Candle

Hélicoptère russe abattu en Syrie: que sait-on le lendemain

Lundi, un hélicoptère russe Mi-8 a été abattu dans la province syrienne d'Idlib. Cinq Russes - trois membres de l'équipage et deux officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie - se trouvaient à bord de l'hélicoptère. Tous ont péri. Déjà qualifié d'acte terroriste, l'attaque contre l'hélicoptère russe perpétrée le 1er août soulève une série de questions. Tentons d'y mettre un peu d'ordre. Qui a abattu l'appareil? L'hélicoptère était de retour pour la base aérienne de Hmeimim après avoir livré de l'aide humanitaire à Alep.

© TSA
Les restes de l'hélicoptère russe abattu par les terroristes en Syrie
Selon le chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major de l'armée russe Sergueï Roudskoï, l'appareil a été abattu au-dessus de la zone contrôlée par le groupe djihadiste Front al-Nosra (récemment rebaptisé en Front Fatah al-Cham) et par les troupes de l'opposition "modérée" y ayant adhéré.

Commentaire: Lire aussi :


Propaganda

Réchauffement climatique : aux portes de la plus grande escroquerie du siècle ?


Comment: On pourrait évoquer l'escroquerie du paradigme médical actuel, à propos des vaccins, du Sida, de l'alimentation et de la santé de façon plus générale ; l'escroquerie des pratiques agricoles modernes, celles qui détruisent la terre, appauvrissent la biodiversité et nous réduisent en esclavage ; l'escroquerie de notre organisation humaine, sociale, celle qui promeut les comportements pathologiques, qui propulse au sommet les moins scrupuleux, les plus fous, les plus dangereux ; l'escroquerie de l'Histoire telle qu'elle nous est enseignée et tant d'autres choses encore. Mais ne boudons pas notre plaisir et répondons à la question du titre de l'article : oui ! C'est que cette histoire de réchauffement climatique, c'est un peu la dernière-née des grandes arnaques de notre temps. Vaccination, nourriture, Histoire, et psychologie frelatées, tout ça, ça date d'avant notre naissance, alors que l'effet de serre d'origine anthropique, on l'a vu prendre vie sous notre nez et celui, qui ne cesse jamais de s'allonger, des politiciens et des pseudo-scientifiques. Profitons-en donc, tant que les mensonges réchauffistes ne sont pas trop enracinés dans nos consciences, pour mettre en lumière les tenants et les aboutissants de cette grosse magouille qui, il faut quand même l'avouer, nous fait tant et si bien transpirer :

Fin décembre, les lampions se sont éteints au Bourget, les délégations politiques sont parties ; restent les résolutions écrites, peut-être signées en 2016. Nous sommes encore abasourdis par le matraquage médiatique qui a précédé et laissé quelques victimes dans le PAF, ceux qui mettaient en doute l'effet anthropique du réchauffement climatique. Mais quelques mois après, si en France c'est encore calme, aux États-Unis, de plus en plus de scientifiques, y compris parmi les anciens rédacteurs des groupes de travail du GIEC, publient en se basant sur des données et mesures incontestables, des critiques violentes sur les extrapolations alarmistes et exagérées des rapports.

Sommes-nous aux portes de la plus grande escroquerie politico-scientifique du siècle ? Le contexte L'ONU, par le CCNUCC (Convention - cadre des Nations unies sur le changement climatique) créé en 1992, organise les conférences sur le climat dont celle de Paris en 2015. Ses dirigeants et représentants onusiens n'ont aucune compétence en climatologie mais s'appuient sur les rapports du GIEC ; le cinquième comporte 4 700 pages rédigées à partir de contributions de physiciens, géologues, météorologistes, géographes, chimistes, mathématiciens... bienpensants. Il n'est jamais lu en entier et donc un résumé de 100 pages est publié par des rédacteurs délégués et un pavé de 35 pages est largement diffusé aux médias et responsables de gouvernements. Ce dernier est fabriqué p r un bureau exécutif composé d'administratifs compétents intergouvernementaux, non scientifiques. En regardant les listes des contributeurs, rédacteurs et représentants des gouvernements, on s'aperçoit assez vite que les lobbies du WWF, de Greenpeace, des « verts », des grandes institutions, des États, ont assez bien réussi à orienter les conclusions suivant une nouvelle religion, celle du « réchauffisme », qui suppose des oublis opportuns, des données gênantes masquées ou manipulées, des auteurs hors ligne exclus. Le catastrophisme a toujours bonne presse. Écrire que l'augmentation des températures va faire griller la planète, que les ours blancs vont périr noyés, que Londres, New York, La Rochelle vont bientôt être sous l'eau, que les tempêtes, canicules et sécheresses vont s'intensifier, cela fait vendre du papier et la fortune des producteurs télé et radio. Qu'en est-il exactement ? Quels sont les sujets de polémiques qui font que des scientifiques s'élèvent maintenant contre ces excès ?

Cult

Quand la police orchestre des accusations de terrorisme


Comment: Certains diront encore qu'il y a une différence énorme entre être un pousse-au-crime et être un fomentateur d'attentat sous fausse bannière. Ce n'est pas ce que nous dirons. Avec le recrutement d'acteurs pour des mises en scène médiatiques sordides, l'existence avérée de candidats mandchous et les manipulations mentales plus soft comme celles proposées par exemple ci-dessous, c'est faire jouer notre plus simple bon-sens que de remettre en question toutes les belles histoires contées par nos médias. Pour se rappeler que non, nous ne sommes pas fous :

© Inconnu
La Cour suprême de Colombie-Britannique a estimé ce vendredi que la police avait manipulé et piégé un couple de Canadiens, déclarés coupables en 2015 d'activités terroristes, et a ordonné leur remise en liberté immédiate.

Dans un jugement inédit, la haute juridiction de la province canadienne a vivement blâmé la police fédérale qui a instrumentalisé deux marginaux pour les présenter comme des djihadistes. John Nuttall, 41 ans, et son épouse Amanda Korody, 33 ans, avaient été accusés l'an dernier d'avoir préparé des engins explosifs avec l'objectif de faire le maximum de victimes lors des célébrations de la fête nationale canadienne en 2013.

En 2013, la GRC (Gendarmerie royale du Canada), alertée par les services de renseignement, avait placé sous surveillance M. Nuttall soupçonné de vouloir acheter du nitrate de potassium. Ce dernier, un marginal et ancien toxicomane, a ensuite été contacté par des agents infiltrés.

Pendant cinq mois, l'opération policière a "monté 28 scénarios allant d'un simple appel téléphonique à des rencontres complexes sur plusieurs jours", a rappelé la Cour suprême. Cette opération s'est terminée au matin du 1er juillet 2013 avec la pose de trois autocuiseurs avec des détonateurs désactivés devant le Parlement provincial, et l'arrestation du couple.

En donnant raison au couple, la juge Justice Bruce a qualifié de "circonstances exceptionnelles" l'abandon de charges en raison d'un abus de procédure "au motif que l'écart de conduite de l'État porte atteinte à l'intégrité de la justice". "On ne peut pas dire que la police a fait preuve de mauvaise foi", a ajouté la juge de la Cour suprême tout en précisant que les enquêteurs "n'ont cependant pas agi de bonne foi".

"Le monde a assez de terroristes, nul besoin de la police pour créer davantage de marginaux qui n'ont ni la capacité, ni la motivation suffisante d'agir par eux-mêmes", a conclu la juge.

Megaphone

Que se passe-t-il en Arménie ? Confrontation entre policiers et manifestants, une soixantaine de blessés

La police arménienne a dispersé vendredi une manifestation qui s'est déroulée dans la capitale du pays, devant un commissariat de police contrôlé par un groupe armé et bouclé par la police depuis le 17 juillet. La police arménienne a dispersé vendredi une manifestation à Erevan en utilisant des grenades assourdissantes, rapportent les médias locaux.

© Sputnik / Asatur Yesayants
Dure confrontation entre population manifestante et police
Les manifestants ont essayé de pénétrer sur le territoire du commissariat de police contrôlé par un groupe armé et bouclé par la police depuis le 17 juillet. La police a averti les manifestants que leur rassemblement était illégal avant de procéder aux interpellations.

Commentaire: Est-ce le début d'une révolution de couleur manigancée par la CIA ? L'Arménie est une alliée stratégique de la Russie. Et la Russie a une base militaire en Arménie à Gyumri...

Lire aussi :


Health

Une montgolfière s'écrase au Texas avec 16 personnes à bord, aucun survivant

Une montgolfière a pris feu et s'est écrasée samedi 30 juillet dans le centre de Texas, ont annoncé les autorités locales. Alors que les responsables ont confirmé la présence de victimes, les médias américains précisent que personne n'a survécu. «Il ne semble pas en ce moment qu'il y a des survivants», a déclaré la police locale dans un communiqué cité par l'agence Reuters. Au moins 16 personnes se trouvaient à bord de l'appareil.

© Google
Un montgolfière s'écrase au Texas
D'après La Federal Aviation Administration (FAA), la montgolfière s'est écrasée à quelque 48 kilomètres au sud d'Austin, la capitale de l'Etat du Texas, à près de 7h40 ce samedi matin. Les experts de cette agence américaine d'aviation civile, ainsi que du Conseil national de la sécurité des transports, se sont précipités sur place pour déterminer les raisons de l'accident.

Pistol

Fusillade en cours aux Etats-Unis dans la ville d'Austin

© Google maps
Une fusillade en cours dans cette rue d'Austin a fait plusieurs victimes
Une fusillade en cours a fait un mort (une femme d'une trentaine d'années) et au moins quatre blessé dans une rue d'Austin au Texas (Etats-Unis).

Alors que le tireur n'a toujours pas été interpellé, la police qui fait état d'au moins deux fusillades distinctes dans un même périmètre a demandé à la population de rester chez elle.

La police a lancé un appel à témoin pour recueillir des vidéos ou des informations spécifiques sur les faits.

Plusieurs personnes blessées ont été transportées à l'hôpital.

Update: separate shootings within the same area. Both scenes are secure at this time. PIO responding to identify staging area.

— Austin Police Dept (@Austin_Police) 31 juillet 2016

Active shooter incident downtown, multiple victims. Stay away from downtown. Media: Dont call for updates at this time, more to follow. PIO6

— Austin Police Dept (@Austin_Police) 31 juillet 2016