Bienvenue à Sott.net
mar., 10 déc. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Attention

Burkina Faso : au moins 37 morts dans l'attaque d'un convoi d'une société canadienne

Ce 6 novembre, une attaque contre un convoi d'employés burkinabés de la société minière canadienne Semafo dans l'est du Burkina Faso a fait au moins 37 morts 60 blessés, a annoncé le gouverneur de la région, Saidou Sanou. Selon le ministère burkinabé de l'Administration territoriale et de la Cohésion sociale, une opération de « ratissage » a été déclenchée.

Butt
© ThieyDakar.Com
Un convoi transportant des employés de la société minière canadienne Semafo a été attaqué ce 6 novembre entre Fada et Boungou, dans l'est du Burkina Faso. Selon le gouvernement de la région au moins 37 morts et 60 blessés sont à déplorer.
Dans un communiqué, Semafo précise que l'attaque a visé un convoi de cinq bus transportant du personnel, des entrepreneurs et des fournisseurs liés à la compagnie minière, qui étaient escortés par des militaires. Elle s'est produite « à environ 40 kilomètres de la mine Boungou, propriété du canadien Semafo », qui n'a pas été affectée, a fait savoir la compagnie.

Commentaire: Les conséquences de l'assassinat de Sankara arrivent jusqu'à cet attentat. Mais l'assassinat de Sankara on peut le lire et le voir dans l'Histoire de la colonisation de ce petit pays, si riche en minéraux, par la France. Un petit pays si riche en minéraux et pourtant un des pays les plus pauvres de l'Afrique. Sankara le savait. Il savait que les vautours prennent diverses formes et visages. Sankara s'il verrait comment son pays, qu'il voulait libre, est pris dans l'étau du terrorisme et des exploiteurs... surement il en pleurerait.


Cell Phone

Alerte sur la sophistication des techniques d'endettement illégitime via la téléphonie mobile

A l'ère de la téléphonie mobile généralisée, on assiste à une sophistication des techniques employées par certaines firmes capitalistes pour généraliser l'endettement illégitime des classes populaires.
mobile
© AFP/PHILIPPE DESMAZES
Au Kenya, pays de 50 millions d'habitants, considéré comme à la pointe de la téléphonie mobile et de la digitalisation, des firmes capitalistes ont développé les crédits par téléphone en proposant différentes applications qui permettent aux usagers de contracter un crédit très rapidement et facilement.

Cow

Laisse-les manger leur steak : Pas de honte, la viande rouge n'est pas mauvaise pour vous ou le changement climatique

steaks butcher display
© J. Scott Applewhite/AP
Steaks et autres produits à base de bœuf en vente sur un étalage.
Imaginez commander à manger dans votre restaurant préféré. Vous savez ce que vous voulez sans hésitation : un steak de 8 onces parfaitement marbré, cuit à point. Juste avant votre commande, votre rendez-vous vous dit qu'ils ont lu que les vaches sont une cause du changement climatique et que la viande n'est peut-être pas un aliment qui est bon pour la santé. Soudain, la salade César semble être une meilleure option.

On a déjà tous eu honte de manger un steak. Depuis que le rapport de 1977 du sénateur George McGovern sur les objectifs alimentaires a déclaré que la viande rouge était un méchant pour la santé, les Américains ont été chassés de la consommation de viande rouge. Selon le ministère américain de l'Agriculture, la consommation de viande rouge a chuté de plus de 24 % depuis 1976. Au cours de cette période, étude après étude, on a tenté d'établir un lien entre la viande rouge et une liste de problèmes de santé.

Jusqu'à maintenant.

Tant d'études, tant de failles

Trois études publiées récemment dans les Annales de la médecine interne ont fait quelque chose que trop peu d'articles font : se demander si les études précédentes avaient quelque chose de valable.

Arrow Down

L'écologie sert d'excuse à la Norvège pour faire disparaître la culture autochtone

La décision d'imposer l'abattage d'une partie d'un troupeau de rennes au nord de la Scandinavie contre l'avis de l'ONU révèle une face sombre de la politique environnementale norvégienne, selon Ian Florin, doctorant à l'Institut des sciences de l'environnement de l'Université de Genève
reinder
© Inconnu
La Norvège met les éleveurs de rennes au pas
En ordonnant cet été l'abattage de la moitié d'un troupeau de rennes dans le Finnmark, les autorités norvégiennes ont provoqué l'indignation d'une partie du pays et des observateurs internationaux.

Commentaire:




Fire

Pakistan : au moins 74 personnes ont péri dans l'incendie d'un train

Au moins 74 personnes, dont de nombreux pèlerins, ont péri dans l'incendie qui s'est déclaré jeudi matin à bord d'un train de passagers au Pakistan après l'explosion accidentelle de bonbonnes de gaz.
pakis
© REUTERS/Asghar Bhawalpuri/via REUTERS TV
Le feu était éteint en fin de matinée tandis que les secouristes et les pompiers s'activaient dans les voitures carbonisées encore fumantes. Seuls 18 corps ont pu être identifiés à ce stade.

Yellow Vest

Biologiste qui enquête sur le gaz lacrymogène utilisé durant les manifestations des Gilets jaunes, arrêté et son matériel perquisitionné

gazz
© Inconnu
Samedi 26 octobre, Alexander Samuel, un biologiste qui enquête sur les conséquences du gaz lacrymogène utilisé en masse durant les manifestations des Gilets jaunes, a été arrêté et son matériel perquisitionné, alors qu'il se rendait à un rendez-vous. Il témoigne pour Sputnik.

Pocket Knife

Présidentielle en Argentine : le péroniste Alberto Fernandez l'emporte dès le premier tour

Avec 95,31% des bulletins dépouillés, le candidat péroniste (centre gauche) Alberto Fernandez a obtenu 47,99% des voix à la présidentielle argentine du 27 octobre, contre 40,48% pour le président sortant libéral Mauricio Macri. Il devient le nouveau président de ce pays de 44 millions d'habitants.
argentine
© Inconnu
Elections en Argentine: joie dans le camp péroniste (Cristina Fernandez (ex-Kirchner) et Alberto Fernàndez)
Pour gagner dès le premier tour, Alberto Fernandez devait obtenir plus de 45% des voix, ou bien plus de 40% des voix avec un avantage de plus de 10 points sur le candidat arrivé en deuxième position.

Handcuffs

Un homme arrêté à Grenoble après avoir menacé des policiers avec deux couteaux

Armé de deux couteaux, un individu ayant menacé des policiers grenoblois en criant « Allah akbar » a été interpellé. D'abord placé en garde à vue, celle-ci a finalement été levée, son état de santé étant jugé incompatible avec cette mesure.
photo
© Le DL/Vanessa LAIME
Le jeune homme, né en 2000 en Algérie et demeurant à Grenoble, a été interpellé par la Brigade anti-criminalité (BAC) de la ville à 10h20, d'après le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant. D'après le Dauphiné Libéré, le procureur a ajouté que la garde à vue du suspect avait été levée par le médecin qui l'avait examiné, son état de santé étant jugé « incompatible avec le régime de la garde à vue ».

Black Cat

La mort annoncée d'al-Baghdadi

Après l'annonce par Washington de la mort du chef de Daesh dans une opération américaine, les réactions internationales se succèdent. Malgré des analyses divergentes, la plupart des pays s'entendent pour dire que le combat contre Daesh continue.
abou
© AL-FURQAN MEDIA / AFP
Abou Bakr al-Baghdadi
Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, a affirmé, dans un communiqué le 27 octobre, ne pas avoir été informé de l'opération américaine en Syrie, qui aurait conduit à la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, annoncée plus tôt par Donald Trump.

Alarm Clock

Affaire Lubrizol : Déçus par l'État des Rouennais ont l'intention de faire eux-mêmes des analyses

Un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, l'État a annoncé qu'une « enquête de santé » serait menée sur la population touchée par la fumée. Les personnes concernées se disent déçues par cette mesure, d'une part parce que l'enquête doit seulement débuter en mars, d'autre part parce qu'elle ne prévoit pas de prélèvements sanguins, indique BFM TV. Les riverains ont réagi en créant plusieurs associations.
lubrizol
© Inconnu
L'une d'elles, Rouen respire, organise des analyses dans le voisinage. « Avec un huissier, on réalise des prélèvements de suie ou de débris récupérés dans les jardins, et en fonction des résultats on va réorienter les analyses à faire », a précisé la présidente de l'association, Aurélie Liebman, à BFM TV.

Commentaire: Les gens sont conscients que l'État ne fait rien, absolument rien pour veiller au bien des victimes. Quel bel État.