Bienvenue à Sott.net
dim., 23 fév. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Che Guevara

Flottille de la Liberté 2

Image
Le Comité de pilotage de la Flottille de la Liberté 2 s'est réuni les 9 et 10 avril 2011 à Athènes, afin de poursuivre la préparation de la flottille dont le départ approche. Depuis la dernière réunion à Amsterdam, Israël a lancé une campagne internationale d'intimidation contre la flottille internationale et les membres de sa coalition qui y participent partout dans le monde.

Les menaces contre la Flottille ne concernent pas seulement le voyage en mer, elles s'exercent aussi dans nos pays où les agences israéliennes prennent pour cible des groupes d'individus et des personnalités. Les membres de la Flottille demandent avec la plus grande fermeté que leurs gouvernements prennent des mesures préventives afin de s'assurer qu'Israël ne fera pas usage de la force pour empêcher cette mission pacifique internationale dont le but est l'obtention des droits humains des Palestiniens, de la dignité humaine et de l'assistance humanitaire.

No Entry

Les conséquences de la pornographie sur les enfants

Image
© SEBASTIAN - GETTY IMAGES
Pornographie et malaise existentiel semblent liés, d'après différentes études, en particulier chez les enfants et les jeunes. Pourtant, l'accès de plus en plus facile à Internet met la pornographie à la portée de chacun. Que faire pour protéger ceux qui doivent l'être ?

Plutôt que de laisser un adolescent seul devant son écran, aidez-le à faire bon usage d'Internet.

Soixante-treize pour cent des 8-16 ans surfent sur Internet en toute liberté. Or l'impact de la pornographie, sur les enfants, peut être analogue à un abus sexuel, si l'on en croit le rapport sur l'environnement médiatique des jeunes du CIEM (Collectif interassociatif enfance médias), commandé en mars 2002 par Ségolène Royal.
C'est un choc terrible pour eux et leur vision de la sexualité a de grande chance d'être pervertie. Surtout si la découverte s'est faite à travers des parents dépendants.

Commentaire:
Augmentation de la dépendance à la cyberpornographie chez les femmes
Radio-Canada.ca, 14 avril 2011


par Philippe Santerre

Une nouvelle étude britannique soutient que 17 % des femmes seraient victimes de dépendance à la cyberpornographie. Basés sur une étude réalisée en 2006 par la firme Internet Filter Review, les chiffres qui se dégagent de cette étude sont surprenants, voire exagérés. Il n'en reste pas moins qu'il semble exister une véritable modification du rapport à la pornographie, particulièrement chez les jeunes femmes qui ont grandi avec Internet.

Dans l'article, la journaliste Tanith Carey discute avec une jeune diplômée universitaire de 21 ans qui a commencé sa consommation de matériel pornographique à l'adolescence, par curiosité, en compagnie de son partenaire du moment. À la sortie de l'Université, devant une période économique difficile, un marché de l'emploi moribond et un problème de chômage, l'ennui et l'anxiété l'ont poussée à trouver un certain réconfort dans la consommation de pornographie.

L'occasion fait le larron : l'accessibilité, une plus grande acceptabilité sociale, la gratuité et l'anonymat en font une drogue facile à consommer, jusqu'au jour où la consommation se transforme en dépendance.

Comme le mentionne l'un des psychologues interviewés, il ne faut pas négliger la force d'une dépendance liée à la sexualité. L'orgasme provoque la production des hormones du bonheur, la dopamine-oxytocin, dont l'effet sur le corps et l'esprit peut être apparenté à la puissance chimique d'une dose d'héroïne. L'ordinateur, omniprésent, devient sexué.

En ce qui concerne la pornographie, les femmes, selon les propos des experts, vivent un paradoxe plus grand que les hommes qui peut provoquer une perte de l'estime de soi. D'une part, elles en retirent un certain plaisir. L'intérêt pour la sexualité est un comportement normal. De l'autre, intellectuellement, elles sont aux prises avec la contradiction qui existe entre cette femme-objet condamnée par la société et leurs propres désirs.

La dépendance à la pornographie était considérée comme un problème essentiellement masculin - les femmes venaient consulter pour leur partenaire masculin. Depuis deux ans les cliniques spécialisées reçoivent des dizaines de femmes, surtout des jeunes, qui font face à l'anxiété, à la dépression et à des problèmes d'estime de soi dus à la consommation de pornographie en ligne. La demande de thérapie chez les jeunes femmes aurait explosé.



Document

WikiLeaks lève le voile sur les abus de Guantanamo

Image
© Reuters
Au moins 150 détenus de Guantanamo étaient considéré innocents.
WikiLeaks publie une nouvelle série de documents confidentiels. Cette fois, ce sont 759 fiches sur les prisonniers de Guantamo qui sont dévoilées. Une radiographie de la prison qui met en évidence ses abus.

L'administration américaine est toujours dans le viseur de WikiLeaks. Cette fois, ce sont des documents sur la prison de Guantanamo qui ont été rendus publics. Plus de 750 fiches personnelles sur les détenus qui montrent comment des innocents, des adolescents et des vieillards ont été emprisonnés par les autorités américaines. Ces documents ont été transmis à une partie de la presse internationale, dont, en France, au journal Le Monde, et sont partiellement publiés sur le site de l'organisation dirigée par Julian Assange.

Les fichiers permettent de connaître, en détails, la population du camp de détention. Etat civil, circonstances d'arrestation, résultats des interrogatoires, éventuels liens avec une organisation terroriste, risque représenté pour la sécurité des Etats-Unis: les documents racontent qu'au moins 150 détenus étaient innocents, selon El Pais. L'ADN de Guantanamo tient en 4.759 pages, signées par les hauts commandements de la défense américaine.

Cette radiographie fait ressortir les intérêts des Etats-Unis à maintenir Guantanamo. Parmi les priorités: savoir quelles informations ils pouvaient obtenir des prisonniers et quelle pouvait être leur dangerosité dans l'avenir. Au prix de la détention d'adolescents, de personnes âgées et malades, arrêtées après délation, sans véritable enquête, et pour des périodes longues. Parmi les 779 détenus, 143 l'ont été pendant plus de neuf ans. Selon certains cas, le gouvernement américain ne connaissait pas les motifs de l'arrestation.

Parmi les détenus: Mohammed Sadid, arrêté à 89 ans. Dépressif, sénile, cet Afghan a été pris avec un téléphone satellitaire dont il ne savait pas se servir. Il incarne la partialité et, parfois, l'incohérence, de ce système carcéral. Selon les documents, la logique de Guantanamo n'est pas de sanctionner les détenus pour des délits commis mais "d'exploiter les informations". Selon les termes de l'administration américaine, les prisonniers ont une "valeur d'intelligence". Sur les 779 détenus, seuls sept ont été jugés, six dans les tribunaux militaires et un dans une cour civile de New York.

Pistol

Syrie : répression sanglante à Deraa, frontière fermée avec la Jordanie

Alors que la tension est à son comble à Deraa, à 5 kilomètres de la frontière avec la Jordanie, Damas aurait décidé de fermer lundi sa frontière avec le Royaume voisin. La décision a été annoncée par le ministre jordanien de l'Information, Taher Adwan, cité par l'agence Petra, quelques heures après une intervention massive des forces de sécurité syriennes faisant plusieurs morts à Deraa. Elle a cependant été démentie par les autorités de Damas.

Après les manifestations étouffées dans le sang, dimanche après-midi, dans le nord-ouest du pays, la répression meurtrière se poursuit dans le sud. A Deraa, des centaines de membres des forces de sécurité ont investi la ville au petit matin pour endiguer la contestation. Un militant des droits de l'homme, joint au téléphone par l'AFP, faisait état d'au moins 25 morts. Cette ville, berceau de la contestation, continuait de subir, lundi après-midi, selon ce témoin « un pilonnage intensif à l'artillerie lourde et aux mitrailleuses », alors que des tireurs étaient postés sur les toits. L'homme ajoutait que «d'autres corps gisaient toujours dans les rues». Les explosions et tirs pouvaient être entendus lors de la conversation téléphonique.

Arrow Down

Pendant l'enfumage, les massacres continuent

La répression est particulièrement féroce, des centaines de citoyens sont portés disparus. La torture est pratiquée jusqu'à la mort. Les militaires ont investi les hôpitaux. Des chirurgiens, pédiatres, obstétriciens, des infirmiers, ont été arrêtés et détenus. Des interrogatoires auraient eu lieu en salle d'opération.

Appuyés depuis février par plus de 80 % de la population, les insurgés réclament une réforme constitutionnelle.

Par malheur, on trouve dans ce pays un port, qui abrite la cinquième flotte US, plusieurs bases et le centre de commandement des armées US au Moyen Orient.

C'est pourquoi il n'y aura pas de « printemps arabe » au Bahreïn : seulement des massacres et une invasion armée par l'Arabie saoudite à la demande des USA pour mater le peuple.

Nicolas Sarkozy n'y enverra pas nos troupes pour sauver des vies civiles et installer la Démocratie.

Nos compatriotes continueront à ignorer ce qui s'y passe et même le nom du roi et de la Capitale de ce petit pays.

Théophraste R. (démocrate ici, démocrate partout).

PS : Le roi s'appelle Hamad ibn Isa Al Khalifa et la Capitale Manama. Il faut tout faire, ici, pendant que nos médias nous enfument avec la Libye et autres pays pas conformes.

Star of David

Jésus-Christ en singe, crucifié et traité de nazi à la TV israélienne

N'imaginons pas faire 1/100ème de ça en France avec les juifs.

La présentatrice télé au singe représentant Jésus sur la croix : « Tu es un nazi, Yeshu (Jésus), tu es un nazi. »


Einstein

L'accélérateur de particules du Cern établit un nouveau record

Image
© Keystone
L'accélérateur de particules du CERN, dont on voit un des bâtiments ici à l'image, a atteint un nouveau record
Le plus grand accélérateur de particules du monde (LHC) a établi vendredi un nouveau record du monde en produisant des faisceaux d'une luminosité inégalée, a indiqué vendredi son exploitant, le Centre européen de recherche nucléaire (Cern).

X

« Gaza-strophe », l'impossible débat

Au premier plan, un homme d'une trentaine d'années retient son fils par le bras. Derrière eux, des décombres, ceux de sa maison, bombardée par l'aviation israélienne. Face caméra, ce Palestinien raconte comment les soldats israéliens ont visé, puis tué ses deux petites filles, tirant également sur sa mère, et sur lui-même. C'était à Gaza, en janvier 2009, au cours de l'offensive israélienne «Plomb durci», qui fit plus de 1.400 morts, dont au moins 700 victimes civiles palestiniennes. Une guerre dont Gaza-strophe, documentaire de 52 minutes sorti en salles le 16 mars, tente de documenter les effets et conséquences pour les habitants de Gaza.

(film disponible en ligne ici)

Syringe

Les Français se font de moins en moins vacciner

La Direction générale de santé (DGS) a publié sa dernière enquête sur la vaccination en France. Elle révèle des chiffres en forte diminution, bien loin des objectifs fixés. La secrétaire d'Etat Nora Berra a alors lancé un appel aux Français.

D'après un rapport de la DGS, seuls 40% des enfants de deux ans sont correctement vaccinés contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR). Un chiffre alarmant alors que l'objectif affiché était une couverture vaccinale de 95%, rapporte le Parisien. Pour l'hépatite B, le chiffre est moins inquiétant mais malgré tout trop faible. 70% des nourrissons ont été vaccinés contre quand l'objectif était là aussi fixé à 95%. Pour la grippe non plus, les ambitions ne sont pas atteintes, avec un taux de 61% chez les personnes âgées de 65 ans et plus, pour un objectif fixé à 75%.

Pistol

Plus de 80 morts dans des manifestations en Syrie

Image
Des dizaines d'opposants à Bachar al Assad seront enterrés samedi en Syrie, des rassemblements qui devraient donner lieu à de nouvelles manifestations de colère contre le régime autoritaire de Damas.

Les Comités de coordination locaux affirment que 88 civils ont été tués vendredi par les forces de sécurité et les partisans de Bachar al Assad. Si ce bilan était confirmé, il s'agirait de loin du plus lourd depuis le début des manifestations contre le pouvoir, il y a un mois. La police syrienne a tiré sur la foule dans plusieurs villes, dont Damas et sa banlieue, Homs et Hama (centre). Le bilan officiel donné par la télévision syrienne est de trois morts et 28 blessés.

Les manifestants, s'inspirant des révolutions dans d'autres pays de la région, demandent des réformes politiques et la fin de la corruption dans ce pays de 20 millions d'habitants.

"Les funérailles vont dégénérer en manifestations violentes, comme les dernières fois", pronostique un Syrien militant des droits de l'homme. "Quand des voyous composent les services de sécurité, il est difficile d'imaginer qu'ils ne vont pas tirer sur la foule. Il va probablement y avoir un nouveau cycle de funérailles et de démonstrations", a-t-il ajouté depuis Damas.

Dans certaines villes, les manifestations ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes. Le mouvement s'est renforcé ces derniers jours.