Bienvenue à Sott.net
ven., 18 oct. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Handcuffs

Embarqué au poste à 7 ans !

Image
Un grand malfaiteur de 7 ans et ses comparses de 10 ans : un remarquable coup de filet de la police d'Angers. Il faudrait aussi songer à marauder du côté de la halte garderie pour repérer les futurs truands : remonter les filières, prendre le mal à la racine... quel boulot ! Rue 89, qui nous raconte l'affaire, rapporte cette explication du commissariat : « Si on les laisse faire, ça peut dégénérer. C'est un début. Ils finissent par casser des abris de bus. » Waouh !

Alors, à quels méfaits s'adonnait cette bande organisée ?

Ces bandits, quatre filles et un garçon, sans scrupules opéraient le mercredi, et au lieu de mettre à profit ce jour vaqué pour réviser leurs partiels, ils consacraient leur temps à jouer dans la cour de l'immeuble. L'oisiveté est la mère de tous les vices, ont aussitôt pensé les policiers à qui on ne la fait pas, et derechef ils ont ouvert une enquête de flagrance, bien décidés à ne pas laisser une nouvelle zone de non-droit s'installer.

Nuke

Fukushima: un million de personnes en zone mortelle, « pire que Tchernobyl »

"Pire que Tchernobyl." Pour Greenpeace, les populations habitant jusqu'à 100km de la centrale sont en danger de mort. Le gouvernement japonais ne communique pas bien les risques réels. Le responsable nucléaire de Greenpeace, le Belge Jan Vande Putte, est inquiet.

Jan Vande Putte est rentré mardi en Belgique, après avoir passé un mois sur place où il a coordonné les tests de radioactivité de Greenpeace International dans la préfecture de Fukushima. Avec son équipe, il y a mené deux missions de recherche: mesurer la radioactivité aux abords de la centrale... et à un peu moins de 100km du site contaminé. En tout, des mesures ont été effectuées en 261 points en dehors de la zone d'évacuation de la centrale. Résultat: la contamination s'étend bien au-delà du périmètre d'exclusion mis en place par le gouvernement japonais. Partout, le compteur Geiger s'est affolé et les échantillons de terre et de légumes ont indiqué des doses potentiellement mortelles de radioactivité, y compris aussi "loin" de la centrale de Fukushima Daiichi (N°1). Une forte concentration de Césium 137 a par exemple été relevée dans les villes de Fukushima et Koriyama, toutes deux situées à quelque 60 km de la centrale.

Heart

Le Mavi Marmara se prépare à repartir pour Gaza

Une flottille internationale regroupant des participants de 50 pays, dont la Turquie, doit acheminer d'ici fin mai un convoi d'aide humanitaire à Gaza, malgré l'échec d'une première tentative en 2010 après un raid israélien, ont annoncé ses organisateurs lundi à Athènes.

"Les préparatifs sont en bonne voie, les conditions adéquates pour le départ des bateaux seront remplies d'ici fin mai", a indiqué Vaguélis Pissias, un représentant de l'organisation grecque pro-palestinienne "un bateau pour Gaza", au cours d'une conférence de presse lundi à Athènes. Une commission de coordination de l'opération internationale, "Freedom Flottilla II", visant à "briser le blocus de Gaza" et venir en aide à la population palestinienne s'est réunie ce week-end à Athènes.

Par précaution, les organisateurs n'ont annoncé ni le nombre de bateaux concernés, ni leur lieu de départ, se bornant à dire que la flottille appareillerait "d'un pays en Méditerrannée".

Che Guevara

Plusieurs morts lors d'affrontements au Yémen

Image

Photo: AFP/STR
Un manifestant à Aden
Des affrontements ont fait plusieurs morts au Yémen. Il y a eu des affrontements à Sanaa, lors de combats entre des factions rivales de l'armée, mais également dans d'autres villes du pays à cause de heurts entre les forces de l'ordre et des opposants au régime du président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans.

À Sanaa, les affrontements ont eu lieu entre des soldats fidèles au général Ali Mohsen et l'armée régulière. Ali Mohsen, chef de la 1ère division blindée, est passé le mois dernier du côté des opposants au président.

« Les forces de sécurité ont affronté les hommes de la 1ère division blindée. Deux soldats ont été tués, un dans chaque camp, et quatre ont été grièvement blessés », a précisé une source militaire.

Che Guevara

Islande et accord Icesave : la leçon des Vikings

Et que voyons-nous là ? "La Grèce est insolvable et a besoin d'une restructuration de son énorme dette pour retrouver des marges de manoeuvre, a déclaré hier à Reuters Hans-Werner Sinn, président de l'institut d'études allemand Ifo", écrit L'Agefi. "Il a estimé que les mesures européennes visant à aider le pays n'ont guère eu d'effets au cours de l'année écoulée, ajoutant que les créanciers d'Athènes devaient se préparer à une restructuration de la dette".

Et si la Grèce choisissait de faire comme l'Islande, brièvement revenue dans l'actualité avec le refus de l'accord "Icesave" ? Petit rappel des faits : ce projet concernait le remboursement de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas suite à la faillite de la banque islandaise Icesave en 2008 -- une somme se montant à un total de 3,9 milliards d'euros. Les Islandais ont refusé ce week-end, par voie de référendum, de rembourser les pertes de la banque.

En d'autres termes... les contribuables refusent d'endosser la responsabilité des mauvaises décisions prises par des décideurs privés. Une sorte de petite révolution discrète, en d'autres termes.

Info

Victime d'une crise cardiaque, l'ex-président égyptien hospitalisé

Le président déchu Hosni Moubarak a été admis à l'Hôpital international de Charm el Cheikh, dans le Sinaï, après avoir été victime d'une crise cardiaque lors d'un interrogatoire, selon la télévision égyptienne.

L'hospitalisation de l'ancien président âgé de 82 ans, renversé le 11 février par une révolution populaire, survient deux jours après sa convocation devant les tribunaux.

L'hôpital était placé sous l'étroite surveillance de la police militaire et seules les urgences étaient autorisées à accueillir des patients, selon la télévision égyptienne.

En mars 2009, l'ex-président égyptien avait séjourné dans une clinique en Allemagne, où il avait subi l'ablation de la vésicule biliaire.

X

Des milliers de comptes Facebook désactivés

Image
Le site de socialisation Facebook fermerait des comptes à tour de bras en France et en Belgique. Incompréhension des internautes brimés.

Je fais partie des 125 000 personnes dont le compte Facebook a été désactivé dans la nuit du 29 au 30 mars SANS AUCUNE RAISON" écrit en majuscules une utilisatrice du réseau social Facebook, signe de son agacement. Une autre internaute, retraitée belge, témoigne: "Le compte de mon amie a été désactivée. Je suis pourtant certaine qu'elle n'a enfreint aucune règle. Nous avons 60 ans et nous avons passé l'âge des bêtises sur Internet". Luna, elle, explicite: "On écrit tous les jours des emails pour demander la réactivation de nos comptes injustement désactivés, à différentes adresses Facebook et nous n'avons même pas de réponse".

Depuis la fin du mois de mars, le plus grand réseau social en ligne aurait désactivé quelque 125 000 comptes d'utilisateurs. De nombreuses plaintes sont arrivées aux rédactions, dont celle du média belge RTLinfo, qui a relayé l'information ce matin. Selon les utilisateurs lésés, aucune explication ne leur a été fournie. Pire, dans les cas de violations graves à la "Déclaration des droits et des responsabilités" que tout utilisateur s'engage à respecter, aucun avertissement préalable n'est envoyé. Exemple concret du type d'infraction entraînant la fermeture immédiate sans sommation: "Mon compte a été désactivé suite à plusieurs plaintes. J'avais publié une photo représentant deux femmes, l'une en burqa, l'autre en petite tenue du Carnaval de Rio. J'avais agrémenté du commentaire suivant: "Le statut de la femme se mesure-t-il par rapport à la surface du tissu porté"?

Nuke

Vidéo : reportage au coeur de la zone d'exclusion de Fukushima

Le journaliste japonais Tetsuo Jimbo s'est aventuré dans la zone de sécurité qui entoure la centrale de Fukushima. Il s'est approché à un peu plus d'un kilomètre de Fukushima Daichi. Il a vu les troupeaux errer sur les routes, les maisons abandonnées, le littoral dévasté par le tsunami.

Dollar

Le dollar va mourir

Image
© Michel Perret
Myret Zaki
La journaliste économique - qui, en 2008, nous a révélé les dessous de la débâcle d'UBS - s'en prend, dans un ouvrage à paraître demain, à la monnaie qui gouverne la planète. Elle démontre, pas à pas, «comment le billet vert est devenu la plus grande bulle spéculative de l'histoire». Et pourquoi sa fin est programmée.

Nuke

La catastrophe de Fukushima relevée au même niveau que Tchernobyl

Image
© Photo: AFP/Forces navales japonaises
La centrale Fukushima-Daiichi (archives)
Le Japon a décidé de relever de 5 à 7 le niveau de gravité de l'accident nucléaire de Fukushima. Il s'agit du degré le plus élevé de l'échelle internationale des événements nucléaires, égal à celui de la catastrophe de Tchernobyl.

Ce niveau signifie qu'un « rejet majeur de matières radioactives » s'est produit avec « des effets considérables sur la santé et l'environnement ».

Selon l'agence Kyodo, la Commission gouvernementale sur la sûreté nucléaire estime que la radioactivité émise par les réacteurs de la centrale Fukushima-Daiichi a atteint 10 000 térabecquerels pendant plusieurs heures, ce qui en fait un accident de niveau 7.

La catastrophe de Tchernobyl, survenue en 1986 dans ce qui était alors la République soviétique d'Ukraine, était précédemment la seule à avoir été classée niveau 7.