Bienvenue à Sott.net
sam., 30 mai 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Smoking

Recalée lors d'un entretien car elle « empeste le tabac »

La psychothérapeute, candidate à un poste public, a porté plainte pour discrimination à l'embauche.

Cette psychothérapeute est tombée des nues en découvrant les motifs qui ont poussé son potentiel employeur à ne pas l'embaucher.

Alors que son entretien pour un poste au Centre d''Information et d'Orientation (CIO) de Châteauroux dans l'Indre, s'était très bien passé, la quinquagénaire s'est vue recaler en raison... de son odeur.

Les faits remontent au 4 novembre dernier, une psychothérapeuthe postule pour une offre de conseillère d'orientation au CIO (Centre d'information et d'orientation) de Chateauroux. Selon ses dires, l'entretien se serait déroulé de façon plutôt favorable, rapporte Le Parisien.

Nuke

Situation à Fukushima le 20 mai 2011

- 20 mai 2011: Le gouverneur de la Préfecture de Shizuoka refuse de tester ses thés. Suite à la demande du Gouvernement Japonais de tester tous les thés du Japon pour la radioactivité, le Gouverneur de la Préfecture de Shizuoka refuse tout simplement d'obtempérer. Il a décidé que les thés de sa préfecture étaient parfaitement adéquats et que « la présence de contamination radioactive dans les thés jetteraient le doute chez les consommateurs ». Sans plaisanter. La Préfecture de Shizuoka produit 70 % des thés du Japon et c'est actuellement la saison au Japon des thés nouveaux.

- 20 mai 2011: Révélations, tsunami et nucléaire. Le Chugoku Shimbun qui est le plus grand quotidien japonais (tirage 8 millions d'exemplaires) et de nombreux médias Japonais, dont le Japan to day viennent de divulguer le vendredi 20 mai 2011 une information plus qu'incroyable qui a eu de lourdes conséquences sanitaires sur la population, notamment celle résidant dans la préfecture de Fukushima. A la une : La cellule de crise Gouvernementale n'était pas informée (ignorait tout) des données des radiations et de la contamination issues de la dispersion des particules de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. La suite chez Next-up en PDF.

Che Guevara

Espagne - Le Pouvoir hésite, et la police pourrait « donner l'assaut » dès ce soir à 24h, pour déloger « en douceur » les manifestants

Les indignés campent sur la place de la Puerta de Sol en Espagne et dans plusieurs autres villes ibériques, mais aussi en Europe.

Mais voilà, sentant que le « Mouvement de Indignés » (appelé aussi « Mouvement 15-M », du 15 Mai) échappe aux cercles infiltrés et qu'il est issu d'un mouvement populaire apolitique et non syndical, les élites ont décidé d'interdire la manifestation dès ce vendredi soir à 24h partout en Espagne, sous le prétexte que les manifestations gênerait la bonne tenue du scrutin municipal prévu dimanche.


Vidéo : Le Mouvement madrilène des Indignés fait tâche d'huile en Espagne mais aussi en Europe, comme ici le 19 Mai 2011 devant l'Ambassade d'Espagne à Paris. Un nouveau temps fort est prévu pour ce soir à 20h dans de nombreuses villes européennes - Youtube

Nuke

Fukushima, le mensonge organisé

Un tragique feuilleton se déroule sous nos yeux, dans l'indifférence générale des médias, qui préfèrent commenter la maternité de l'épouse du chef de l'état, que de s'intéresser à la situation et au mensonge organisé dans le monde du nucléaire japonais.

Pour ceux qui s'étonneront à la lecture de ces lignes du décalage énorme qu'il y a entre la réalité, et ce que les médias traditionnels veulent bien dire, il faut découvrir avant toute chose le témoignage d'Eisaku Sato, ancien préfet japonais, qui explique de quelle façon la politique du secret est mise en place, au Japon, dans le domaine du nucléaire.

« Il ne faut pas parler, il faut garder le silence » ce sont des mots qui reviennent régulièrement dans la bouche des techniciens du nucléaire. « S'ils se mettaient à parler aux médias, il y aurait de très grandes protestations et on devrait fermer la centrale, et ça ils le détesteraient »

Il témoigne : « pour les dirigeants de Tepco, ce qui compte c'est la tranquillité, pas la sécurité ».

Devant la difficulté d'obtenir des renseignements sur le fonctionnement des centrales, Eisaku Sato va s'appuyer sur une loi votée en 2000, laquelle permet de témoigner en gardant l'anonymat.

Il obtient 22 courriers émanant du personnel de la centrale, lesquels dénoncent divers disfonctionnements, et défauts techniques : « on s'inquiète beaucoup de fissures dans l'enveloppe du réacteur, mais il y a aussi des fissures dans le moteur de la turbine, personne n'a mentionné l'explosion qui s'est produite en juin 1998 dans la centrale de Fukushima Daiichi, au réacteur n°3 ». lien

Handcuffs

Les camps de détention bahreïnie : torture et ... viols

Image
Le correspondant du quotidien libanais alAkhbar, Hussein alDurazi, a assisté aux séances de procès de ladite « cellule terroriste bahreïnie », selon les autorités bahreïnies: il rapporte dans un article intitulé « les camps de détention bahreïnie: torture et viols », les témoignages des opposants bahreïnis..

« Lors de l'avant-dernière séance de procès des opposants arrêtés dans les manifestations pacifiques, le chef du courant alWafaa Abdel Wahab Hussein, se lève et dit au juge alors qu'il venait tout juste de sortir d'un interrogatoire sévère : « Je n'ai pas essayé de renverser le gouvernement, pour cela il faut un coup d'Etat militaire, mais j'ai appelé à la chute du régime et je le demande toujours au prix de tomber en martyr», écrit Hussein alDurazi.
Et de poursuivre : « Lors de son entrée dans la salle du tribunal, il était évident que l'homme souffrait en se déplaçant suite aux tortures qu'il a subi ».

Mais, fait marquant note le correspondant d'alAkhabar, « c'est que contrairement aux séances de procès qui ont eu lieu dans les années 90 avec un autre groupe d'opposants, la peur n'existe plus : les opposants de l'an 2011 sont animés d'une volonté à affronter les juges et à dénoncer les agissements criminelles des forces de sécurités bahreïnies ».

Star of David

Israël et le sionisme : un projet unique dans l'histoire

Traduction : JPH pour Silvia Cattori

Image
Reconnu par la critique musicale comme l'un des meilleurs saxophonistes de jazz contemporains, Gilad Atzmon n'est pas seulement un musicien accompli (*). Il est également reconnu par son lectorat comme une des voix les plus sincères parmi les opposants israéliens. Au cours de la dernière décennie, il a dénoncé sans relâche la barbarie de la politique de l'État d'Israël.

Che Guevara

Une révolution citoyenne en Espagne ?

Inspiré par la révolution égyptienne, le "Mouvement du 15 mai" a été lancé dans une cinquantaine de villes en Espagne sur les réseaux sociaux et relayé par des sms pour lutter contre le chômage et la corruption à quelques jours des élections municipales.

En effet plus de 20% de la population active est sans emploi et près de la moitié des espagnols de moins de 25 ans n'a pas de travail.

Une situation inacceptable pour les manifestants qui refusent de payer la crise du système bancaire qui frappe très durement leur pays et revendiquent l'instauration d'une "véritable démocratie maintenant".

Est-ce bien là le début d'une révolution citoyenne en Espagne ?

Arrow Down

De l'affaire DSK comme « troussage de domestique » : Jean-François Kahn et l'inconscient machiste français

Image
Un vent de panique s'est soudain emparé de la caste des oligarques français : il serait désormais interdit, à ce qu'on raconte, de sauter librement ces êtres naturellement inférieurs que sont les femmes, et tout spécialement ces doubles inférieures - sociales et sexuelles - que sont les femmes de chambre, les caméristes, les blanchisseuses, les repasseuses et autres femmes de ménage !

Stupeur. Indignation. Tremblements dans les caleçons. Comment cela ? Alors qu'en Sarkozie, on conserve sans difficulté son statut d'oligarque honoré (sinon honorable), sa place dans le système et les privilèges qui en découlent même après une condamnation pour des choses un peu sérieuses (les condamnés sont en bonne place dans pas mal d'élections), voilà qu'on serait déshonoré rien qu'en étant soupçonné d'avoir voulu expliquer un peu virilement à une petite gourde qu'un grand homme - chance inouie - était prêt à lui donner du plaisir... Plus de respect pour rien.

Bizarro Earth

Gardez vos immigrés pour vous, s'il vous plaît !

Depuis quelques semaines, deux populismes s'affrontent en Europe et le spectacle qu'ils offrent est misérable. L'épithète n'est pas trop forte, car leur querelle tourne autour des réfugiés qui chaque jour accostent sur nos rivages, bien souvent après avoir vu leur fils, leur père ou leurs amis sombrer dans les eaux de la Méditerranée. Ces mêmes eaux où nous autres Européens plongerons bientôt pour notre premier bain estival.Le président du Conseil Silvio Berlusconi a qualifié cet exode de "tsunami" : une catastrophe naturelle, un phénomène surgi des entrailles de la Méditerranée, et donc sans visage. La France et l'Italie se comportent devant ces réfugiés comme face à un raz de marée.

Nuke

Situation à Fukushima le 18 mai 2011

- 18 mai 2011: Commentaires du Professeur Christopher Busby sur la situation actuelle à Fukushima. C'est un entretien en anglais. Le Professeur Busby qualifie la situation actuelle comme étant strictement hors-contrôle (nous répétons: strictement hors-contrôle) et voit difficillement comment le gouvernement Japonais pourrait solutionner ce problème. Le Professeur Busby précise bien que la contamination radioactive est actuellement présente en Europe, et il cite le Pays de Galles où il réside, pour ceux qui auraient encore des doutes.

- 18 mai 2011: Fukushima : La contamination radioactive de l'hémisphère nord est une réalité. Un dossier en pdf présenté sur le site de Next-up avec trois tableaux sur la contamination de l'Amérique du nord par le Plutonium 239, l'Uranium 234 et l'Uranium 238. « Une gamme de radionucléides est détectée, notamment du plutonium 239 d'AREVA , celui qui bien protégé a été expédié de France au Japon (MOX) par voie maritime et nous revient maintenant librement par voie aérienne ou océanique pour empoisonner la population et générer une pollution radioactive environnementale planétaire ». AREVA va-t-il aller décontaminer les sols d'Amérique du Nord et d'Europe avec ses produits de liquidation hyper-toxiques? Des produits sans doute tout aussi cancérigènes que les substances radioactives qu'ils sont supposés neutraliser.