Bienvenue à Sott.net
mer., 20 mar. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Lemon

Gilets jaunes : l'acte 12 en live

Gilets jaunes acte 12
Une fois de plus et pour la 12e semaine consécutive les Gilets jaune se mobilisent à Paris. Depuis le 17 novembre 2018, ils descendent dans les rues pour exprimer leur opposition à la façon dont le pays est gouverné.


Stormtrooper

Conseils d'un ancien militaire aux Gilets jaunes : restez toujours collés aux forces de l'ordre

CRS, manifestants
Dans la série "Comment faire plier Macron", voici les conseils donnés aux Gilets jaunes par un ancien militaire, Gilet jaune lui aussi, pour faire face aux forces de l'ordre pendant une manifestation.

Ces conseils partent d'un constat (et de la formation du militaire en question) : les forces de l'ordre sont toujours beaucoup moins nombreuses que les manifestants. Le principe, c'est de maîtriser sa peur, de ne pas crier, de ne pas fuir devant eux, mais de leur coller aux basques.

1er conseil : rester groupés et toujours collés aux forces de l'ordre

Vous leur coupez leur élan pour charger ; il leur sera beaucoup plus difficile de vous frapper, de vous repousser ; en corps à corps, ils ne pourront pas se servir de leurs grenades de désencerclement, de leur LBD 40, ni de leurs canons à eau.


Commentaire : Faut-il encore que les forces de l'ordre se laisse approcher !


2ème conseil : rester pacifiques

Ne cherchez pas à rendre coups pour coups, ça ne sert à rien. En restant collés aux policiers, vous prendrez certes quelques coups de matraques ou jets de gaz lacrymo, mais bien moins grave que de recevoir des grenades ou une charge de CRS lancés. Le gaz ne tue pas, il est juste incapacitant. Et les policiers le respirent aussi (ils sont même entraînés pour ça).

War Whore

Un neurochirurgien contre les LBD : « On ne peut pas tolérer de telles blessures »

Lanceur Balle de défense
© LP/Philippe de Poulpiquet
Chaque week-end de mobilisation des Gilets jaunes, des manifestants sont grièvement blessés par ces fameux LBD.
Le Conseil d'État a validé ce vendredi l'utilisation du lanceur de balles de défense (LBD) pour le maintien de l'ordre. Pour le médecin qui a lancé une pétition afin d'obtenir un moratoire, il faut « s'asseoir autour d'une table et discuter ».

Ce vendredi, le Conseil d'État a rejeté les demandes de suspension de l'usage du lanceur de balles de défense (LBD), formulées par la CGT et la Ligue des droits de l'homme (LDH). La plus haute juridiction administrative a estimé que le risque de violences rendait « nécessaire de permettre aux forces de l'ordre de recourir à ces armes ».

Cette décision intervient alors que, chaque week-end de mobilisation des Gilets jaunes, des manifestants sont grièvement blessés par ces fameux LBD. Le docteur Laurent Thines, chef de service en neurochirurgie au CHRU de Besançon (Doubs), a lancé une pétition il y a deux semaines, demandant un moratoire dans l'utilisation du LBD et des grenades de désencerclement. Il détaille l'objet de sa démarche.

Comment réagissez-vous à la décision du Conseil d'État ?

LAURENT THINES. Je suis assez abasourdi qu'il n'ait pas saisi l'occasion de suspendre l'usage de ces armes sublétales. La situation est pourtant gravissime. On parle ici d'armes destructrices qui provoquent des lésions graves (énucléation, traumatismes crâniens, fractures de la mâchoire...) sans compter les séquelles. Quand on perd un œil à 20 ans, ça complique sérieusement la suite de votre existence.

Qu'est-ce qui a motivé votre démarche ?

Commentaire:


Eye 2

« Ils sont Français » : Castaner confirme le retour de 130 djihadistes de Syrie ( vidéo )

Près de 130 djihadistes français détenus dans des camps en Syrie, sous surveillance kurde, retrouveront prochainement leur sol natal pour y être jugés. Castaner a justifié cette mesure en indiquant que « ce sont des Français avant d'être des djihadistes. »
rebel
© Inconnu
Près de 130 djihadistes français détenus en Syrie seront rapatriés en France dans les prochaines semaines pour être jugés, annonce la chaîne d'information BFMTV, se référant à des sources concordantes.

Commentaire: Aurait-on peur que ces djihadistes se mettent à parler dans les prisons de Syrie ?


Hardhat

Gilets jaunes : l'Observatoire des pratiques policières dénonce « un usage de la force disproportionné »

L'Observatoire des pratiques policières s'inquiète des violences policières qui émaillent les manifestations des Gilets jaunes. Depuis le 17 novembre, une dizaine de blessés graves auraient été recensés à Toulouse.
Violence
© REMY GABALDA/AFP
Lors d'une manifestation des gilets jaunes à Toulouse.
Chaque samedi, les manifestations des Gilets jaunes virent à l'affrontement à Toulouse. Des affrontements systématiquement violents qui font chaque fois des dizaines de blessés. L'Observatoire des pratiques policières lancé il y a deux ans et constitué de la LDH, la fondation Copernic et le Syndicat des avocats de France (SAV), est particulièrement vigilant depuis le début du mouvement.

Play

Deux entrevues : Acte 11 des Gilets jaunes & Première « Nuit Jaune » - Eric Drouet réagit à la blessure de Jérôme Rodrigues figure du mouvement

Acte 11 des Gilets jaunes : Eric Drouet réagit à la blessure de Jérôme Rodrigues. Eric Drouet a réagi pour RT France à la blessure à l'œil d'une autre figure du mouvement des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues.
bless
© Inconnu
E puis : Première « Nuit Jaune », Jérôme Rodrigues grièvement blessé... Quel bilan pour cet Acte 11 ? Entretien du 26/1/2019 avec Rudy Kazi, vice-président des Forces républicaines, et Benoît Martin, secrétaire général de la CGT Paris. Ils interviennent sur le plateau de RT France pour commenter le onzième acte des Gilets jaunes et l'ouverture du Grand débat national.

Red Flag

Les Foulards rouges ? Ils manifestent à Paris pour « défendre la démocratie et les institutions »

Une marche pour « défendre la démocratie et les institutions » face aux violences : lassés par les Gilets jaunes, des Foulards rouges lancent un pari inédit dans les rues de Paris ce 27 janvier. « C'est un appel à la majorité silencieuse qui reste terrée chez elle depuis dix semaines », plaide l'initiateur de cette Marche républicaine des libertés, Laurent Soulié.
foulars
Sur place, ils étaient plusieurs centaines à 14h à bravant le mauvais temps sur la place de la Nation.

Hardhat

Depuis l'hôpital, Jérôme Rodrigues dénonce une « tentative de meurtre »

Après une intervention chirurgicale, l'un des leaders des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues blessé au visage en marge de l'acte 11 du mouvement, est actif sur Facebook, où il dénonce «une tentative de meurtre orchestrée» par les autorités.
Jerome
© AFP 2018 Zakaria ABDELKAFI
Les événements se sont produits samedi dernier en marge de l'acte 11 des Gilets jaunes. M.Rodrigues était en train de filmer un groupe de policiers quand une grenade lancée dans sa direction a explosé à moins de cinq mètres de lui.

War Whore

Lilian, adolescent de 15 ans, blessé par un tir de flash-ball au visage à Strasbourg alors qu'il ne manifestait pas

Lilian, 15 ans, a été blessé au visage
Lilian, 15 ans, a été blessé au visage en marge de la manifestation des "gilets jaunes" à Strasbourg. Il aurait été victime d'un tir de flash-ball de la police. Sur RMC, sa mère témoigne et explique que son fils n'est ni "gilet jaune" ni un casseur.


Hardhat

EN DIRECT. Les Gilets jaunes jouent leur acte 11 avec une nouvelle stratégie

Manifestations dispersées, chaîne humaine, nuit jaune, marches nocturnes... Pour leur 11e samedi de protestation, les Gilets jaunes promettent bon nombre de nouveautés pour faire entendre leurs voix. Suivez le direct de notre correspondant à Paris.
gilets
© Inconnu
La nuit sera-t-elle jaune ce samedi? Pour la 11e semaine consécutive, les Gilets jaunes se rassemblent à nouveau en ce dernier week-end de janvier et cherchent à mettre en œuvre de nouvelles stratégies.