Bienvenue à Sott.net
ven., 24 mai 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Vader

Insurrection égyptienne (info en continu)

Image
Hosni Moubarak aurait fait libérer plus de 17'000 prisonniers mardi, de sorte à employer cette main d'œuvre, payée 8 euros la journée, afin de contrer l'insurrection en marche. Ce jeudi 3 février, ces sbires devraient former une contre-manifestation d'envergure, vraisemblablement à Gizeh, sur Moustafa Mahmoud Square. Ce régime semble maintenant prêt à tout pour se maintenir et sauver ses intérêts. Il lui faut pour cela continuer à semer le chaos et donner l'illusion d'un soutien populaire.

Sheriff

Francis Deswarte : « Boulin n'est pas mort noyé »

Image
© 20MINUTES/S.ORTOLA
L'ex-gendarme Francis Deswarte
Le gendarme qui a découvert le corps du ministre le 30 octobre 1979 se confie...Il se souvient encore de la gelée blanche qui recouvrait la forêt de Rambouillet (Yvelines), ce matin-là. Le 30 octobre 1979, Francis Deswarte a été le premier à apercevoir le corps de Robert Boulin à la surface de l'étang du Rompu. A 70 ans, ce retraité de la gendarmerie témoigne pour la première fois dans 20 Minutes et met à mal la thèse du suicide, privilégiée par la justice depuis trente et un ans.

Vader

Dégaze de là, nouveau mot d'ordre de la gendarmerie

Image
La vidéo qui tourne en boucle sur Internet ne finit pas de susciter à juste titre de l'émoi. On y voit un commandant de gendarmerie, excusez du peu, asperger avec le plus grand sang-froid en pleine tête des manifestants pacifiques. La scène s'est déroulée le 21 janvier dernier en gare d'Anduze dans le Gard. Si un participant n'avait pas mis en ligne la scène saisie avec son caméscope il est vraisemblable que cette bavure serait restée confidentielle. La balle est désormais dans le camp de la gendarmerie dont on attend des explications et une enquête administrative, ce qu'elle refuse jusqu'à présent.

À l'origine, une simple manifestation d'environ 300 personnes composée d'habitants et d'élus d'Anduze venus protester contre les velleités du Grand Alès d'absorber leur Communauté de communes jugée trop petite en termes d'habitants. Pour manifester leur opposition, les habitants se sont donnés rendez-vous dans la gare d'Anduze afin de retarder le départ du petit train touristique à vapeur des Cévennes dans lequel se trouvent les élus du Grand Alès dont son président ainsi que le sous-préfet.

Yoda

Violents affrontements entre des éléments pro-Moubarak et des manifestants

Image
Alors que la nuit est tombée, les affrontements se poursuivent sans relâche depuis des heures, entre des éléments pro-Moubarak et les jeunes de la révolte égyptienne réunis sur la Place Tahrir, épicentre de la contestation depuis neuf jours, l'armée est intervenue en milieu d'après-midi avec des tirs de semonce pour tenter de mettre fin aux accrochages entre manifestants.

Selon des témoins qui ont contacté la chaîne qatarie al-Jazira, « les bandits que le président Moubarak a lâché contre les manifestants ont été achetés par des sommes d'argent , des membres des forces de sécurité se sont déguisés en soldats de l'armée égyptienne » selon leurs termes.

Plusieurs centaines de partisans du président, des policiers en civil, selon des manifestants, portant des bâtons couteaux, sont entrés en début d'après-midi sur Tahrir pour agresser des milliers de manifestants anti-Moubarak qui avaient passé une nouvelle nuit pour réclamer le départ du président.

Peu après, des éléments pro-Moubarak à cheval et chameaux se sont infiltrés sur la place Tahrir pour frapper les manifestants. Aussitôt après ces agressions, les manifestants en colère ont de nouveau crié en appelant au départ de Moubarak, l'accusant de collaboration avec « Israël ».

Il est à noter que le mouvement de contestation maintient toujours son appel à des manifestations massives vendredi malgré l'appel de l'armée aux manifestants de rentrer chez eux.

Info

Le Surinam est le treizième pays d'Amérique Latine à reconnaître la Palestine comme État libre et indépendant

Traduction par Thierry Deronne, pour La revolución Vive

Image
La République du Surinam a reconnu ce mardi 1er février 2011 la Palestine comme État souverain dans ses frontières de 1967, devenant ainsi le treizième pays d'Amérique Latine à prendre cette position, a informé l'agence officielle palestinienne WAFA.

Le président de ce pays, Desi Bouterse (photo), a remis les documents respectifs au leader de l'Autorité Nationale Palestinienne (ANP), Mahmud Abbas, par l'intermédiaire de l'ambassadeur palestinien au Brésil. Abbas a applaudi cette décision et a hautement valorisé les relations entre le peuple du Surinam et le peuple palestinien. Dans la missive dont une copie a été transmise au Secrétaire Général de l'ONU Ban Ki Moon, Bouterse défend le droit du peuple palestinien à "occuper son territoire et à vivre en paix" et plaide pour la fin du conflit de la part d'Israël et pour la stabilité de la région.

Cette reconnaissance couronne les efforts diplomatiques du leader de l'ANP, qui s'était réuni avec Bouterse durant la visite qu'il a réalisée au Brésil à l'occasion de l'accession au pouvoir de la présidente Dilma Rouseff

Che Guevara

Egypte, 9e jour de l'insurrection

Image
© Inconnu
Le discours de Mubarak a bien eu les effets désirés. Dès le petit matin, on a senti comme de l'électricité dans l'air. Le petit café After-Eight (video de la veille) qui est devenu mon QG à la fois pour me reposer et pour prendre la température en discutant avec les gens est la scène de plusieurs altercations inusitées à cet endroit. Deux hommes plutôt âgés apostrophent les jeunes insurgés qui sont attablés pour leur dire qu'ils doivent rentrer chez eux.

Cult

L'Amérique est l'Égypte

Traduction Nicole

Image
Regardez les valeurs, elles sont dans les rues pour nous tous

L'Egypte est une leçon pour l'Amérique, elle nous apprend à nous regarder nous-mêmes, à observer combien nous sommes réellement libres. Nous ne sommes pas si différents, l'Egypte sous Moubarak et l'Amérique sous quelque gang de criminels financiers et malfrats étrangers qui contrôle le gouvernement aujourd'hui. Les Egyptiens ont connu des milliers d'années d'esclavage. Ils le reconnaissent quand ils le voient. L'esclavage, pour la plupart des Américains est quelque chose de nouveau. Les Américains se sont réveillés un jour et n'étaient plus si libres, peut-être pas du tout. Certains ne l'ont pas vu venir. D'autres ont averti en criant et ont été écrasés au sol pour l'avoir fait.

De voir ce qui se passe en Egypte me rappelle la façon dont j'imaginais que l'Amérique allait être. Les années 60 étaient déroutantes, pour ceux d'entre nous qui étaient là et ont encore les cellules de leur cerveau en état de se souvenir. L'Amérique de John Kennedy allait sauver le monde, pas tant du communisme mais de l'esclavage et de la dictature. L'Afrique avait "dé-colonisé" et les dictateurs, les républiques bananières, Franco, Tito, quelque autre qui était en Corée, tous ces oppresseurs allaient être mis de côté et les Américains ouvriraient la voie, les Corps de Paix si possible, les Forces Spéciales si nécessaire.

Nous étions ceux qui avaient la démocratie à vendre et Kennedy avait la crédibilité d'y parvenir. Puis "ils" l'ont tué et nous avons eu Johnson, l'USS Liberty, un engagement plus profond au Vietnam et même un autre Kennedy mort, tué pour mettre Nixon au travail et terminer toutes ces idioties, l'espoir et la droiture morale.
L'Amérique allait être concernée par le terrorisme
C'est l'Amérique que nous connaissons maintenant mais que nous n'aimons pas autant que nous pourrions. Tout le monde n'est pas heureux de faire sauter de pauvres gens pour de l'argent, pas tout le monde mais suffisamment se taisent de sorte que ça puisse continuer année après année.

Red Flag

Egypte: au moins 500 blessés parmi les manifestants place Tahrir


LE CAIRE - Au moins 500 personnes ont été blessées mercredi lors de violents heurts place Tahrir, au Caire, entre manifestants réclamant le départ du président Hosni Moubarak et partisans du régime, ont indiqué à l'AFP des sources médicales.

"Rien qu'ici, il y a eu au moins 500 blessés", a affirmé à l'AFP un médecin dans une mosquée transformée en hôpital de campagne tout près de la place Tahrir, en estimant que le bilan total des blessés pourrait être plus lourd car "d'autres blessés ont été transférés vers des hôpitaux ailleurs".

Che Guevara

Quand l'Islande réinvente la démocratie

Image
© Talent Licence
Reykjavik, la capitale de l'Islande
Un jour, il y a quelques mois, un anglais passant par Paris, rencontré à la librairie Lady Long Solo, nous alertait sur la révolution en Islande. Quelle révolution ? On n'en entend parler nulle part. Une rapide recherche google ne donne rien du tout, aujourd'hui, ni en associant le mot « révolution », ni même « crise », où l'on ne trouve que des détails sur la crise financière, effectivement à l'origine de cette révolution, qui a eu lieu en 2008, dans ce pays d'à peine plus de 300 000 habitants, classé au deuxième rang mondial sur l'indice du développement humain, l'IDH, derrière la Norvège, à la veille de cette crise, en 2006.

Hourglass

Tunisie, Égypte... et après ? L'Occident retient son souffle...

Dans la succession d'informations qui déferlent à propos des évènements en Tunisie et en Egypte, tentons de voir clair :

Image

[De g. à d.] Sarkozy, Ben Ali et Moubarak. Zébulon 1° a toujours su bien choisir ses amis... Leur porterait-il la poisse ? Ce serait lui donner bien de l’importance.