Bienvenue à Sott.net
jeu., 21 mar. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

War Whore

Lilian, adolescent de 15 ans, blessé par un tir de flash-ball au visage à Strasbourg alors qu'il ne manifestait pas

Lilian, 15 ans, a été blessé au visage
Lilian, 15 ans, a été blessé au visage en marge de la manifestation des "gilets jaunes" à Strasbourg. Il aurait été victime d'un tir de flash-ball de la police. Sur RMC, sa mère témoigne et explique que son fils n'est ni "gilet jaune" ni un casseur.


Hardhat

EN DIRECT. Les Gilets jaunes jouent leur acte 11 avec une nouvelle stratégie

Manifestations dispersées, chaîne humaine, nuit jaune, marches nocturnes... Pour leur 11e samedi de protestation, les Gilets jaunes promettent bon nombre de nouveautés pour faire entendre leurs voix. Suivez le direct de notre correspondant à Paris.
gilets
© Inconnu
La nuit sera-t-elle jaune ce samedi? Pour la 11e semaine consécutive, les Gilets jaunes se rassemblent à nouveau en ce dernier week-end de janvier et cherchent à mettre en œuvre de nouvelles stratégies.

Hardhat

A peine annoncée, la liste Gilets jaunes aux européennes déjà décriée

Une liste Gilets jaunes aux élections européennes ? Certains y croient, d'autres dénoncent une trahison et une « grave erreu r». Les porte-voix emblématiques du mouvement semblent divisés sur la stratégie à appliquer dans la poursuite du mouvement.
gilets
© MAXPPP
Ingrid Levavasseur
Alors qu'une liste Gilets jaunes a émergé le 23 janvier pour les élections européennes du mois de mai 2019, avec à sa tête Ingrid Levavasseur, sous le nom astucieux de Ralliement d'initiative citoyenne ( RIC, en écho au référendum d'initiative citoyenne, l'une des revendications phares du mouvement ), des voix discordantes se sont fait entendre, dénonçant une « trahison » et demandant des clarifications sur cette initiative.

Hardhat

Qu'est-ce que la « Nuit jaune », nouvelle action voulue par certains Gilets jaunes ? ( INTERVIEW )

Répondant ce 23 janvier aux questions de RT France, Eric Drouet, figure du mouvement des Gilets jaunes, relaie un nouvel appel : la « Nuit jaune ». Le manifestant explique que cette idée est née sur les réseaux sociaux et qu'elle vise à mettre en relief les revendications des Gilets jaunes qui estiment que le gouvernement ne les entend pas : « Les Gilets jaunes ont le sentiment de ne pas être du tout écoutés. »
nuit
© Capture d'écran Facebook
L'une des figures des Gilets jaunes, Eric Drouet, a notamment relayé l'appel à la "Nuit jaune"
Certains Gilets jaunes préféreraient, selon lui, laisser les manifestations déclarées aux personnes « assez fragiles » physiquement, telles que « les handicapés » ou les « personnes âgées ». Les Nuits jaunes, organisées en parallèle de ces événements, pourraient durer 24 à 48 heures selon Eric Drouet qui insiste pour rappeler qu'il n'est pas organisateur, mais qu'il relaie simplement ce message issu de la Toile.

Arrow Down

« Macron démission », « Merkel doit partir » : huées pour les deux dirigeants à Aix-la-Chapelle

Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont rapidement engouffrés dans la prestigieuse mairie d'Aix-la-Chapelle (Allemagne), ce 22 janvier, pour signer un nouveau traité franco-allemand. Plusieurs dizaines de manifestants, munis de sifflets et de vuvuzelas, ont accueilli les deux dirigeants avec des huées, criant « Merkel muss weg » (« Merkel doit partir ») et « Macron démission », comme l'ont constaté un de nos reporters ainsi qu'un journaliste de l'AFP.
macron
© LUDOVIC MARIN Source: AFP
Emmanuel Macron et Angela Merkel arrive à la mairie d'Aix-la-Chapelle le 22 janvier 2019.
Plusieurs arboraient des gilets jaunes et le slogan allemand « Aufstehen » (« Levez-vous »), du nom d'un parti fondé en septembre par des anciens membres du parti de gauche Die Linke. Ils tentent depuis plusieurs semaines d'importer le mouvement français des Gilets jaunes en Allemagne et tiennent un discours musclé à l'égard de l'accueil de migrants.

Hardhat

Les Gilets Jaunes - un signe de détresse jaune vif

Chaque voiture en France est censée être équipée d'un gilet jaune. Ainsi, en cas d'accident ou de panne sur une autoroute, le conducteur peut l'enfiler pour assurer sa visibilité et éviter de se faire écraser.
gilets
© Inconnu
L'idée de porter votre gilet jaune pour manifester contre les mesures gouvernementales impopulaires s'est donc rapidement imposée. Le costume était à portée de main et n'avait pas besoin d'être fourni par Soros pour une certaine « révolution de couleur » plus ou moins spontanée. Le symbolisme était approprié : en cas d'urgence socio-économique, montrez que vous ne voulez pas être écrasé.

Horse

« Qui est Juliette Binoche pour me dire ne pas manger de viande le lundi ? » Entretien avec le député LR anti-"lundi vert", Jean-Marie Sermier

Le lundi, ce n'est plus raviolis. Le 2 janvier dernier, un parterre de personnalités dont Juliette Binoche et Yann Arthus-Bertrand, l'ont décrété : elles ne mangeront plus ni viande ni poisson le lundi, et vous encouragent à faire de même. Le député (LR) du Jura, Jean-Marie Sermier, ne s'oppose pas au combat écologiste, mais à cet ordre déguisé venu d'une France d'en-haut étrangère aux difficultés des agriculteurs.

viande
© Inconnu
Jean-Marie Sermier

Commentaire : Alors on décide, comme ça, que les lundis pas de viande, pas de poisson... On dirait un acte quasiment religieux. Fanatique, presque. Et on utilise des acteurs, des "stars", pour lancer cette idée saugrenue que tous nous devrions suivre. Pas de viande... Bien sûr derrière cette "disette" qu'ont décidé de faire ces vedettes se trouve tout ce mouvement d'extrême gauche écolos et protecteurs assidus de la terre, végétariens, vegans.... qui voudraient que nous suivions tous cette idée de ne plus manger ni de viande ni de poisson non seulement les lundis, que va! mais toujours. Tous les jours de la semaine, pour faire pénitence nous, humains, du mal que nous faisons à la terre. Ils oublient que les grands responsables de ce qui arrive sur la planète sont les grandes corporations ... Mais celles-ci bien sûr sont intouchables. Mais tout ceci est un mythe, celui de vouloir sauver la planète en mangeant de carottes.


Commentaire: Quel monde bizarre ! où n souhaite la mort de quelqu'un pour la simple raison qu'il mange un bon steak...

Lire aussi :


Hardhat

Gilet jaune mutilé à vie : « Ce n'est pas normal de faire ça à un peuple »

Un Gilet jaune ayant perdu un œil à cause d'un tir de lanceur de balle de défense (LBD) d'un policier lors d'une manifestation s'est exprimé dans l'émission Les Terriens du dimanche le 20 janvier. Il est venu sur le plateau pour raconter sa haine et sa rage contre ceux qui visent leurs compatriotes. « Ce n'est pas normal de faire ça à un peuple! ».
tirs
© Inconnu
Le flash-ball qui vise la tête
« Ce n'est pas normal de faire ça à un peuple! », déclaré-t-il. Ce jeune horticulteur explique ne plus être capable d'exercer son métier car la moindre poussière pourrait avoir des conséquences graves. « On dirait que l'on a donné des jouets à des gamins à Noël », lance-t-il.

Hardhat

EN DIRECT. Les Gilets jaunes défilent à Paris pour leur acte 10 (vidéo)

Quelques jours après le lancement par Emmanuel Macron du «débat national», les Gilets jaunes se mobilisent pour leur acte 10, espérant dépasser les chiffres de leur manifestation précédente. Suivez le direct du correspondant de Sputnik à Paris, où le cortège s'est mis en branle depuis l'esplanade des Invalides.

Gilets
© Sputnik
Après le rebond de la mobilisation lors de l'acte 9, combien les manifestants seront-ils ce samedi ? Pour la dixième fois consécutive, les Gilets jaunes descendent dans les rues un peu partout en France dans un contexte de tensions toujours vives deux mois après le premier rassemblement du mouvement.

Oscar

La maire de Montauban, sévérement burnée, face à Macron : « Il faut arrêter l'immigration massive. Les clandestins sont mieux traités que les Français. Il n'y a pas d'ONG pour les Gilets Jaunes »

Brigitte Barèges

Brigitte Barèges, maire de Montauban
Dans une prise de parole controversée, l'élue LR a opposé les droits des « gilets jaunes » à ceux des réfugiés.

(...) L'élue s'est illustrée avec une intervention musclée et anti-immigration, déplorant que les « gilets jaunes », eux, « n'aient pas d'ONG pour les défendre ».

L'ancienne députée UMP du Tarn-et-Garonne a développé : « dans la ville de Montauban [...] nous avons plus ou moins répertorié au moins 70 fichés S. Ce sont des sujets qui ne sont peut-être pas dans votre réalité mais qui sont préoccupants. Il y a un an, un événement tragique a secoué la ville : il s'agissait d'une grand-mère de 80 ans qui s'est faite agresser à son domicile. Et pardonnez-moi si je suis triviale, elle s'est faite sodomiser par un Algérien qui était en situation irrégulière, sous le coup d'une reconduite à la frontière et qui n'a jamais été reconduit à la frontière ».