Bienvenue à Sott.net
mer., 23 sept. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Stop

Répression contre le Réseau Voltaire

Traduction : Mecanopolis

Image
Nous portons à votre connaissance l'information révélée le 27 janvier 2011 par le site italien de la revue universitaire de Géopolitique Eurasia.

Le 3 novembre 2010, soit dix jours avant de quitter le ministère français de la Justice, Michèle Alliot-Marie a fait délivrer à son homologue libanais une commission rogatoire internationale concernant Thierry Meyssan, en sa qualité de responsable de publication du Réseau Voltaire.

La commission a été reçue par le ministre libanais, Ibrahim Najjar, représentant des Forces libanaises de Samir Geagea (condamné pour l'assassinat d'un Premier ministre, puis relâché sous la pression US) dans le gouvernement de Saad Hariri, soutenu par Paris. Elle était accompagnée d'une note de la Chancellerie soulignant la gravité des publications de Voltairenet.org qui porteraient atteinte aux bonnes relations franco-libanaises.

Handcuffs

«Anti-Dîner du Siècle» : 70 interpellations place de la Concorde à Paris

Image
© AFP PHOTO FRED DUFOUR
Près de 70 personnes ont été interpellées ce mercredi soir devant le palace Le Crillon où elles comptaient protester contre la tenue du traditionnel «Dîner du Siècle», a indiqué ce mercredi soir une source policière confirmant le chiffre d'un manifestant.

Selon un photographe de l'AFP, des policiers ont contrôlé les identités des militants, les ont parfois fouillés avant de les faire monter dans des fourgons qui ont quitté la place pour un lieu non déterminé.

«Nous étions là et serons là tous les mois, pour dénoncer la collusion syndicats-patronat et faire la lumière sur ces dîners du club du Siècle qui se passent tous les mois en catimini à la Concorde à l'Automobile club de France», a prévenu le Collectif dans un communiqué.

Info

26 millions d'Américains sont diabétiques

Près de 26 millions d'Américains sont diabétiques, un nombre en hausse de 10% depuis 2008 et qui continue à augmenter, selon un rapport du département de la Santé. En 2008, 23,6 millions de personnes soit 7,8% de la population aux Etats-Unis souffraient de diabète et 57 millions d'adultes étaient pré-diabétiques (avec un niveau de sucre sanguin plus élevé que la normale mais moins important que les diabétiques), précisent les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC) dans ce rapport.

Outre les 26 millions d'adultes vivant avec le diabète aujourd'hui, 79 millions sont considérés comme "pré-diabétiques" ce qui accroît le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébrale, indiquent les CDC. Ils précisent que 35% des adultes de vingt ans et plus entrent dans cette catégorie aux Etats-Unis. Les dernières statistiques des CDC indiquent que 8,3% des Américains de tous les âges et 11,3% de ceux ayant 20 ans et plus, sont diabétiques.

Cult

Egypte : arrestations massives et censure d'Internet accentuée

Mercredi, le régime d'Hosni Moubarack a fait bloquer Twitter et Facebook, et les communications mobiles deviennent très difficiles d'accès dans les parties insurgées du pays. La censure du net vient s'ajouter aux centaines d'arrestations ordonnées pour tenter de maîtriser l'extension des manifestations.

La situation se tend en Egypte, où 500 personnes ont été arrêtées selon les propres chiffres du ministère de l'intérieur (plus de 860 selon des sources officieuses). Un premier bilan de 4 morts dont un policier a également été dressé.

Mardi soir, lorsque nous avons couvert les premières manifestations, seul Twitter et quelques sites de médias avaient été bloqués par le gouvernement de Hosni Moubarak. Les télécommunications mobiles commençaient tout juste à être coupées, dans l'espoir de gêner l'organisation de la rébellion. "Facebook, qui avait été maintenu par Ben Ali compte tenu de son énorme popularité en Tunisie, pourrait aussi être bientôt bloqué", avions-nous prévenu. Ca a été effectivement le cas quelques heures plus tard.

Arrow Up

Forte hausse du chômage en France pour 2010

La France n'en a pas fini avec le chômage. Loin s'en faut. Le nombre des demandeurs d'emploi de catégorie A, ceux qui n'exercent pas d'actitivé réduite, a nettement augmenté en décembre 2010 (+ 1 %, soit 27 100 chômeurs de plus) et sur an (+3 %, soit 80 100 sans emploi supplémentaires), a indiqué, mercredi 26 janvier, la Dares, le service statistique du ministère du travail.

Certes, on est loin des niveaux atteints en 2009, l'année de la récession, marquée par une poussée du chômage dans cette catégorie de l'ordre du demi-million de personnes. Les résultats de 2010 n'en restent pas moins mauvais. D'autant que si l'on ajoute aux sans-emploi de la catégorie A ceux qui ont exercé une activité réduite de moins de 78 heures (catégorie B) et de plus de 78 heures (catégorie C), le nombre des demandeurs d'emploi a augmenté de 202 500 en France métropolitaine (+ 5,3%), à 4 051 700, et de 222 300, départements d'outre-mer (Dom) compris, à 4,3 millions.

Dans ces trois catégories, qui permettent de tenir compte du chômage total et du sous-emploi, le nombre d'hommes inscrits à Pôle emploi a augmenté trois fois moins vite que celui des femmes. Cette moindre progression est probablement à mettre en rapport avec le ralentissement des destructions d'emplois dans l'industrie.

Info

Des moustiques modifiés génétiquement lâchés dans la nature contre la dengue

KUALA LUMPUR - La Malaisie a lâché dans la nature 6.000 moustiques génétiquement modifiés dans le cadre d'un programme test destiné à combattre la dengue mais critiqué par des experts qui le jugent risqué, a annoncé mercredi un organisme gouvernemental.

Cet essai test, le premier de ce type en Asie, a été mené avec des moustiques mâles du genre Aedes, l'espèce qui transmet la dengue, dans une zone inhabitée de l'Etat de Pahang, dans le centre du pays, a précisé l'Institut de recherche médicale (IRM).

Ces moustiques avaient été génétiquement modifiés de façon à ce que leur progéniture meure rapidement, ce qui à moyen terme devrait entraîner une nette baisse de leur population, voire leur disparition.

Transmise par la femelle, la dengue provoque une fièvre sévère, accompagné de maux de tête, et peut aboutir au décès du patient s'il n'est pas soigné.

Cookie

Panique sur la patate

Le prix de la pomme de terre a explosé et affiche cette semaine une hausse de 43 % par rapport à la même période l'an passé. Les producteurs avouent profiter de la situation.
20 % de la production de pomme de terre alimentent les industries de transformation, où sont fabriquées les frites et les chips.
© SIPA
20 % de la production de pomme de terre alimentent les industries de transformation, où sont fabriquées les frites et les chips.
Au marché, ce matin, les Français vont en avoir gros sur la patate : le prix du kilo de pommes de terre s'affiche cette semaine 43 % plus cher que l'an dernier, atteignant un prix moyen de 0,63 € le kilo, selon le baromètre national hebdomadaire* réalisé dans 150 grandes et moyennes surfaces de France. Une augmentation paradoxale puisque la consommation de ce féculant a augmenté de 3,5 % en France pour l'année écoulée.

Du côté des producteurs, on explique cette hausse par des niveaux de récolte catastrophiques ces deux dernières années. « L'an dernier, la production française de pommes de terre a diminué de l'ordre de 4,4 % par rapport à l'année précédente, principalement en raison des mauvaises conditions météorologiques. Et de l'autre côté la demande est plus forte. Résultat, cela s'est répercuté sur les prix affichés en magasin au cours de l'année 2010 », analyse François-Xavier Broutin, porte-parole de l'Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT).


Sherlock

Le bébé et l'eau du bain - WikiLeaks et le principe de Vérité

Traduction : SOTT

Image
Comme le savent nos lecteurs, à Sott.net, nous ne choisissons pas toujours la voie de la facilité, mais nous essayons par contre de suivre la bonne voie, et nous n'aimons pas avoir l'air ridicule. Si nous pensons que nous avons raison contre tous, nous nous accrochons. De même, si nous découvrons que nous avons fait une erreur, nous le reconnaissons et la corrigeons. Comme nous n'aimons guère devoir admettre que nous avons fait une erreur et qu'il faut la corriger, nous faisons de notre mieux pour éviter d'en faire.

Le vieux dicton « Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain » n'a jamais été plus d'actualité qu'aujourd'hui, avec l'affaire Wikileaks/Julian Assange. Ce dicton concerne particulièrement ceux qui dénigrent Wikileaks et Assange, soulignant les nombreuses incohérences de l'affaire auxquelles se retrouvent confrontés le penseur et le chercheur scrupuleux. Ce dicton nous concerne aussi dans un certain sens, à Sott.net. Nous avons discuté et réfléchi intensément à cette affaire, et ce qui suit est le résultat de cette réflexion.

Arrow Down

Bradley Manning : Amnesty International accuse les Etats-Unis de traitements inhumains

Image
Amnesty International exhorte les autorités américaines à améliorer les conditions particulièrement dures de la détention provisoire de Bradley Manning, le soldat accusé d'avoir divulgué des informations à Wikileaks.

Le soldat américain, âgé de 23 ans, est maintenu en détention à l'isolement 23 heures sur 24 dans une cellule rudimentaire, sans oreiller, draps ni effets personnels depuis juillet 2010.

Amnesty International a écrit la semaine dernière au secrétaire d'État à la Défense, Robert Gates, pour lui demander de revoir les restrictions imposées à Bradley Manning. La même semaine, le soldat a été soumis pendant plusieurs jours à des restrictions accrues, après avoir été provisoirement placé dans la catégorie des détenus «à risque suicidaire».

«Nous sommes préoccupés par le fait que les conditions de détention infligées à Bradley Manning sont plus sévères que nécessaire et constituent un traitement inhumain de la part des autorités américaines, a déclaré Susan Lee, directrice du programme Amériques d'Amnesty International.

«Bradley Manning n'a été inculpé d'aucune infraction, mais les autorités militaires semblent user de tous les moyens dont elles disposent pour le sanctionner durant sa détention - ébranlant ainsi l'obligation des États-Unis de respecter le principe de présomption d'innocence.»

Mardi 18 janvier, Bradley Manning a été placé dans la catégorie des détenus «à risque suicidaire». Cette décision lui a valu de se voir confisquer ses vêtements, à l'exception de ses sous-vêtements, et ses lunettes de vue pendant la majeure partie de la journée, ce qui l'a plongé, selon ses propres termes, dans une «quasi cécité».

Che Guevara

Manifestations hostiles à Moubarak en Égypte

Image

Pour tenter de disperser la foule, les policiers ont utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau. Crédits photo : MOHAMMED ABED/AFP
Environ 15.000 personnes ont défilé mardi dans les rues du Caire où la police a tiré des gaz lacrymogènes. D'autres rassemblements ont eu lieu dans tout le pays.

Comme un parfum de jasmin en Égypte. S'inspirant de la révolte tunisienne, des milliers de manifestants ont défilé mardi au Caire et dans d'autres villes du pays en lançant des slogans hostiles au pouvoir. Les protestataires, menés par des mouvements d'opposition, ont fait face à un déploiement policier massif.

Au Caire, environ 15.000 personnes ont manifesté dans plusieurs quartiers, notamment aux abords de bâtiments officiels du centre-ville. En face, entre 20 et 30.000 policiers étaient mobilisés. Pour tenter de disperser la foule, ces derniers ont utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau. Des rassemblements ont également eu lieu en province, d'Alexandrie, au nord, à Assouan, au sud, dans le delta du Nil ou dans la péninsule du Sinaï.

Les manifestants, parmi lesquels de très nombreux jeunes, lançaient des slogans en faveur de réformes sociales et politiques. Certains, comme «La Tunisie est la solution» ou «Après Ben Ali, à qui le tour?», étaient directement inspirés par les événements tunisiens qui ont conduit à la chute du président après 23 ans de règne. Des manifestants ont également scandé «Moubarak dégage», visant directement le président égyptien en place depuis 29 ans.