Bienvenue à Sott.net
mer., 05 août 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte


Attention

Deux fortes explosions secouent Beyrouth, des dizaines de blessés

Deux fortes explosions ont secoué mardi le secteur du port de la capitale libanaise Beyrouth, faisant des dizaines de blessés, selon une source sécuritaire et des correspondants de l'AFP sur place.
vfgty
La forte déflagration, qui a eu lieu dans la zone du port et dont l'origine n'était pas connue dans l'immédiat, a été entendue dans plusieurs secteurs de la ville.

Les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats à des kilomètres à la ronde. D'épais nuages de fumée orange s'élèvent au-dessus de la capitale et la zone du port est entièrement couverte.

Le secteur du port a été bouclé par les forces de sécurité, qui ne laissent passer que la défense civile, le ballet des ambulances aux sirènes hurlantes et les camions des pompiers. Journalistes ont été interdits d'accès, a constaté un correspondant de l'AFP. Aux abords du quartier du port, les dommages et les destructions sont totaux.

Les médias locaux ont diffusé des images de personnes coincées sous des décombres, certaines couverts de sang.

Alarm Clock

Le retour de la satire comme antidote à la censure

J'ai appris au lycée que la satire est un genre littéraire utilisé par les opposants du pouvoir en place pour dénoncer ses abus, à des périodes où la censure interdit toute critique directe.
cvfgty
© Inconnu
Selon Le Robert, la satire est un : « Écrit, discours qui s'attaque à quelque chose, à quelqu'un, en s'en moquant ». À l'école, on faisait l'éloge de Rabelais, La Bruyère, La Fontaine, Molière, Voltaire, qui luttaient de cette manière contre le pouvoir absolu des souverains de l'ancien régime.

People 2

Des milliers de manifestants à Berlin et Londres contre le port du masque et les restrictions liées au Covid-19

À Berlin, ce sont des milliers de personnes qui ont défilé le 1er août afin de protester contre les mesures imposées en Allemagne pour endiguer la pandémie de coronavirus, accusées de violer les droits et libertés des personnes. À Londres, des manifestants sont descendus dans les rues pour dénoncer les mesures prises par le Premier ministre du Royaume-Uni qui vient d'élargir l'obligation du port du masque. Il s'agit là-bas d'un mouvement de protestation qui se généralise.
Manifestations contre Covid et masques Berlin 1er aout 2020
© John MacDougall - AFP
Manifestations à Berlin contre les mesures restrictives imposées pour lutter contre la propagation du Covid-19, le 1er août 2020.
À Berlin, les manifestants protestaient contre les mesures imposées en Allemagne pour endiguer la pandémie de coronavirus, accusées de violer les droits et libertés des personnes. «Bas les masques», « Pas de vaccination obligatoire », ou « Retour des libertés ! » : une marée humaine a envahi les rues de Berlin le 1er août pour exiger la fin des restrictions mises en place afin de combattre le Covid-19. Si la marche était pacifiste, elle a tout de même été dispersée, non sans violence, par la police car les manifestants ne portaient pas de masques.

« Nous sommes la deuxième vague », « Résistance » ou encore « La plus grande théorie conspirationniste est la pandémie du nouveau coronavirus », ont scandé les manifestants sous un soleil de plomb. La mobilisation, baptisée « La fin de la pandémie - Jour de la liberté », estimée par la police à quelque 20 000 personnes, comprenait des libertaires, des « libres penseurs » et des militants anti-vaccination.

Arrow Up

« Pas de preuve de son efficacité » : le gouvernement néerlandais n'impose pas le port du masque

A contre-courant du reste du monde, les Pays-Bas ont décidé de ne pas imposer le port du masque, jugeant que son efficacité n'avait pas été prouvée. La Suède, la Finlande, la Norvège et le Danemark ont pris une décision similaire.
fjfjfj

Une terrasse sans masqués
Le gouvernement néerlandais a déclaré le 29 juillet qu'il ne conseillerait pas au public le port du masque pour ralentir la propagation du coronavirus, affirmant que son efficacité n'avait pas été prouvée.

Binoculars

COVID-19 : au plus près de la vérité - Tests et Immunité

Le nombre de tests RT-PCR positifs, qui diagnostiquent la présence de morceaux de virus SRAS-CoV-2, est assimilé dans la presse et les rapports gouvernementaux au nombre de nouveaux cas COVID-19. Ce n'est pas tout à fait vrai. Cet amalgame est trompeur. Il fait penser à une recrudescence de maladies.
olkiju

Préparation du test
COVID-19 est le nom de la maladie. Le test RT-PCR est juste un moyen de détecter le SRAS-CoV-2, et ce test est peu fiable. Certaines personnes sont asymptomatiques, ou avec des symptômes légers. Testé positif, ce qui est déjà sujet à interprétation, ne veut pas dire « malade ». D'autres médecins, dont des virologues, le disent et alertent sur le danger actuel de cette confusion entretenue par les organes officiels.

Health

La généticienne Alexandra Caude-Henrion explique les problèmes engendrés par le port du masque

ALEXANDRA CAUDE-HENRION
© ThanaTv
Alexandra Caude-Henrion est ancienne directrice de recherche de l'INSERM à l'hôpital Necker. Elle apporte dans cette interview les problèmes engendrés par le port du masque, l'utilisation du gel hydroalcoolique et la procréation médicalement assistée.

Light Saber

« Résistance ! » Des milliers d'Allemands manifestent pour défendre leurs libertés abolies par Merkel

manif allemagne
© DR
Manifestation allemande pour les libertés supprimées par le gouvernement sous prétexte de la pandémie de Covid-19
Une marée humaine, telle était la manifestation "la fin de la pandémie - Jour de la liberté" qui a rassemblé des milliers de personnes selon la police, ce samedi matin à Berlin (Allemagne). Les participants ont protesté contre la suppression des libertés individuelles ayant pour prétexte la pandémie de Covid-19.

Ils sont descendus vers la porte de Brandebourg en criant: "Nous sommes la deuxième vague", "résistance" ou encore "la plus grande théorie conspirationniste est la pandémie du nouveau coronavirus". La composition du cortège a été décrite comme hétéroclite.


Megaphone

Des médecins parlent : mensonges Covid, assassinats de vieux, masques inutiles...

Enfin de bonnes nouvelles du monde entier : les médecins parlent en Allemagne, en Espagne, aux États-Unis !

masque mensonge
Enfin ! on n'y croyait plus ! Certes des voix - y compris médicales - s'étaient élevées avec courage comme celle du Pr Perronne, de l'équipe de Marseille et certains généralistes comme le Dr Violaine Guérin, le Dr Martine Wonner et quelques autres, mais un large groupe comme ceux qui viennent d'émerger en cette fin juillet aura plus de mal à passer pour « complotiste » comme est désignée toute personne opposée ou au moins critique de la pensée unique officielle mondialiste sous les ordres de l'OMS, elle-même aux ordres et financée par le milliardaire Bill Gates dont la légitimité sanitaire ne tient qu'aux dollars qu'il fait ruisseler.

Whistle

Notre espèce serait-elle en train de muter ?

La censure bat son plein. La guerre de l'information fait rage. Certains amis sceptiques voient leurs publications bloquées, d'autres leur compte facebook ou youtube supprimé.
Obey Movie
Lorsqu'en famille en station balnéaire j'émets moi-même un doute sur la réalité de la pandémie, j'entends en retour des histoires de reptiliens et de terre plate, qui achèvent de clore tout débat.

Lorsque je traverse la plage pieds nus pour aller me baigner, je me brûle les pieds au point de devoir courir malgré ma sciatique. Et comme je ne vois personne d'autre courir, je me pose des questions.

Comment font-ils pour aller se baigner pieds nus ou encore pour supporter un masque pendant des heures ?
Est-ce que notre espèce serait en train de muter, ou de subir une invasion discrète ?
C'est impossible. Il faudrait pour cela que nous acceptions que tout débat sur la transformation en cours soit supprimé, sinon ça se saurait et on ne parlerait que de cette invasion.

Or il me vient un doute, car il n'y a effectivement plus qu'une seule vérité officielle, c'est qu'il n'existe aucun traitement contre le coronavirus et que la vaccination est la seule issue.

Clipboard

Allemagne - Comité d'enquête extraparlementaire sur le coronavirus

Allemagne - Le comité d'enquête extraparlementaire sur le coronavirus - Conférence de lancement 03 juillet 2020
eueueue
© Capture d'écran
« Nous ne serons pas retardés plus longtemps. Nous, les citoyens, avons le pouvoir. Nous le faisons », c'est par ces mots que Heiko Schöning a annoncé la commission d'enquête extra-parlementaire sur le coronavirus (ACU) le 31 mai 2020 à Stuttgart devant 5000 manifestants. Le 3 juillet 2020, l'ACU a commencé par une conférence d'information en plusieurs langues.