Bienvenue à Sott.net
mer., 03 juin 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Eye 1

Jean-Yves Le Gallou : « Le ministère de la Vérité est installé »

le gallou
Le Gallou : « On est dans un monde parfaitement orwellien, c'est 1984 : la vérité c'est le mensonge, d'ailleurs il y a un ministère de la Vérité ; on retrouve toute la logique du livre d'Orwell, puisque la vérité d'hier, c'est le mensonge d'aujourd'hui, et le mensonge d'aujourd'hui, c'est la vérité d'hier. C'est inquiétant, car ça s'accompagne d'une masse de propagande de plus en plus forte, en même temps que d'une censure de plus en plus forte. »


Light Saber

Si l'expérience suédoise est concluante, les mesures de confinement n'auront servi à rien


L'article qui suit est une critique des mesures de confinement draconiennes, publiée dans un média mainstream (on n'entend pas beaucoup les médias alternatifs s'exprimer sur le sujet ces temps-ci). Le postulat de départ est que la « pandémie de COVID-19 est réelle - c'est-à-dire que l'auteur part du principe que les chiffres officiels sont exacts et que les gouvernements et la population doivent de toute évidence se prémunir contre ce virus.

Néanmoins, l'auteur fait remarquer que la Suède - le SEUL État chrétien dont le gouvernement n'a pas pris de mesures hitlériennes contre sa population - rapporte en essence le même taux de mortalité (très très bas) par COVID-19 que les autres pays, un « hic » qui laisse apparaître que les mesures de confinement n'ont AUCUN EFFET préventif ou réducteur sur la progression de cette prétendue « pandémie ».


people outside
Lorsque des commentateurs étrangers débattent des mesures très légères prises par la Suède contre le Covid-19, ils ont tendance à prendre un ton offensé. Ce qui est surprenant à première vue. On aurait pensé que chacun aurait à cœur la réussite de l'expérience menée par ce pays nordique. Après tout, si la Suède parvient à venir à bout de cette épidémie sans faire exploser son économie, il y a de l'espoir pour le reste du monde. Jusque-là, il y a de nombreux signes encourageants. La maladie semble essentiellement suivre la même trajectoire en Suède qu'ailleurs.

Même si nous devons attendre des données plus complètes, les modélisations réalisées par les autorités du pays laissent suggérer que le taux d'infection à Stockholm a atteint un pic le 8 avril. Si tel est le cas, nous devons réfléchir aux implications, à savoir qu'une fois mises en place des règles d'hygiène de base et de distanciation sociale, resserrer la vis ne change peut-être pas grand-chose. Ce qui serait une bonne nouvelle pour le reste d'entre nous. L'approche du « laisser-faire » ne rétablirait peut-être pas complètement nos économies, mais cela nous permettrait au moins de les sortir du coma artificiel dans lequel nous les avons plongées.

Dans les grandes lignes, la Suède suit l'approche adoptée par le Royaume-Uni la semaine précédant les mesures de confinement - l'approche que nos stratèges adoptaient autrefois, lorsqu'on savait garder la tête froide. Le 23 mars, dans un revirement brutal, les magasins britanniques fermaient et on priait les gens de rester chez eux.

Pourquoi ce revirement ? Était-ce à cause des médias qui, dans un accès d'hystérie, avaient exigé des mesures de confinement similaires à celles instaurées sur le continent ? Ou des réactions d'indignation après que des gens avaient visité des sites pittoresques le jour de la Fête des mères en Angleterre ? Ou de la modélisation réalisée par l'Imperial College, publiée quelques jours auparavant, qui prévoyait des centaines de milliers de morts en l'absence de quarantaine de masse ? Quelle que soit l'explication, le confinement est monté en puissance naturellement, chaque nouveau décès servant d'argument pour imposer des restrictions encore plus sévères.

Bell

Des phares dans la nuit du Coronavirus ?

Plus le temps passe, moins on comprend ce qui se passe. Chaque intervention des génies qui nous gouvernent épaissit le mystère. Les millions de Français enfermés chez eux depuis des semaines, n'arrivent pas à savoir à quelle sauce ils vont être mangés.
pppp
© Inconnu
Ils écoutent patiemment les interminables discours auto-satisfaits de Jupiter et ses satellites et, à chaque fois, ils en savent un peu moins. Tout ce qu'ils voient, c'est que les certitudes de tous ces grands seigneurs s'effritent avec le temps.

Camcorder

La Chine a installé des caméras même chez les habitants

Plusieurs Chinois placés en quarantaine ont constaté que des dispositifs de surveillance avaient été installés devant leur logement. Dans certains cas plus rares, des caméras ont été placées à l'intérieur des habitations.
cccc
Le lendemain de son retour à Pékin, Ian Lahiffe a constaté avec effarement qu'une caméra de surveillance était en train d'être installée devant la porte de son appartement. Son objectif était braqué droit sur lui.

Question

Tucker Carlson : les mesures de confinement sont-elles efficaces ?

Il semble que cette question n'intéresse pas beaucoup les politiciens.

carlson

Dominoes

Décryptage avec Jean-Jacques Crèvecoeur : Quels risques et retombées de la pandémie ?

Jean-Jacques Crèvecoeur
Jean-Jacques Crèvecoeur partage ses connaissances au travers de sa chaîne Youtube et le fruit de plus de 35 années de cheminement. Le cœur de sa philosophie et de sa démarche sont le respect de l'humain et de sa liberté de choix.

Magic Wand

Coronavirus, Phase Deux : élargir arbitrairement la définition de la maladie

panick
Comme je l'ai expliqué dans de précédents articles, le CDC et l'OMS déploient actuellement plusieurs stratégies pour gonfler le nombre de cas COVID. Par exemple, les tests de dépistage, qui donnent de très nombreux faux positifs.

Après tout, les autorités doivent d'une manière ou d'une autre convaincre le public crétinisé que l'« épidémie » est plus active que jamais et qu'elle se propage.

Prochaine étape : de nouveaux symptômes seront ajoutés à la liste des indicateurs COVID. En 1987, j'ai assisté à la fabrication éhontée de maladies prétendument liées au SIDA. Dans mon livre AIDS INC., je reprenais la définition du SIDA selon le CDC. Elle faisait 15 pages. Après que le CDC était passé par là, il ne restait plus qu'une seule maladie non liée au SIDA : l'infection par des aliens de la Ceinture d'Orion.

Aujourd'hui, c'est reparti pour un tour.

Le Washington Post, 25 avril : « Des jeunes et des personnes d'âge moyen qui avaient souffert de formes bénines du COVID-19 meurent d'AVC ».

Attention

Pr. Perronne : « C'est criminel de dire que la chloroquine ne marche pas »

Perronne

X

Québec : la prison s'assouplit mais on conseille aux grands-parents de ne pas serrer leurs petits-enfants dans leurs bras cet été

Malgré la réouverture progressive de la société, d'un début de retour à l'école, et la remise en marche de l'économie, les grands-parents ne pourront pas serrer leurs petits-enfants dans leurs bras cet été.

gggg
© MICHÈLE BOISCLAIR
« Malheureusement, je ne conseille pas aux gens de plus de 60 ans de serrer leurs petits-enfants dans leurs bras pour un certain temps. Je sais que c'est dur, c'est triste. Est-ce qu'on sera capable dans les prochaines semaines à ce qu'ils se voient à deux mètres de distance ? C'est peut-être plus envisageable », a expliqué François Legault lors du point de presse de vendredi.

Commentaire: Et se déprogrammer de la propagande qui a été utilisée jusqu'ici pour faire peur aux citoyens afin de les enfermer chez eux. Les médias sont en partie les coupables de ceci.


Alarm Clock

La plupart des Américains ne prennent plus au sérieux le COVID-19

Outre les plages bondées de monde en Californie ( cf. Vidéo ci-dessous concernant Orange county ), un nombre croissant d'Américains ne prend pas du tout au sérieux la menace du COVID-19. Ils sont loin d'être les seuls. Un peu partout à travers le monde, de plus en plus de voix s'élèvent pour dénoncer cette immense opération psychologique menée par les bellicistes de l'empire afin de frapper trois oiseaux d'un seul coup de pierre :
cccc
Masquer l'effondrement d'un système économique international totalement intenable ; Renforcer le contrôle des populations qui adhérent de moins en moins à la narration de la propagande universelle ; Provoquer un conflit mondial de grande envergure.