Bienvenue à Sott.net
mer., 23 sept. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Blackbox

Pourquoi la contestation en France est inacceptable quand elle est soutenue en Biélorussie ?

Autant les manifestations globalistes en Biélorussie sont applaudies, surmédiatisées et encouragées autant les Gilets Jaunes sont dénigrés, évités et condamnés. Étrange ?
vbghjk
© ALAIN JOCARD / AFP
Non, les uns luttent pour le monde global, les autres en sont fatigués. Donc, la première opposition est étiquetée "démocratique", la seconde n'a pas sa place. Un monde global doit conquérir les territoires qui échappent encore à sa tutelle, sinon il ne peut être global. Un monde global doit contraindre les corps faute de convaincre les esprits, car il ne peut être que totalitaire. Donc silence, sinon on a une énième vague et tout le monde retourne à la maison.

Heart - Black

Angers : une étudiante séquestrée, étranglée et violée chez elle par un migrant multirécidiviste et inexpulsable

ANGERS : LE CALVAIRE D'UNE ETUDIANTE
© C News
« Un homme force sa porte, la violente pendant trois heures et la viole. Un homme de 33 ans qui fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire mais sans papiers impossible de savoir ou l'extrader. »

« L'homme était assigné à résidence dans un hôtel à Angers c'est au cours de ces créneaux de sortie qu'il a commis le viol de la jeune femme. Il avait déjà été arrêté pour deux exhibitions et deux agressions sexuelles »

Caesar

Les médecins se manifestent massivement et exigent l'arrêt immédiat de toutes les mesures coronariennes

Dans le monde entier, nous assistons à une campagne de désinformation massive dans les médias grand public, qui mettent de côté tous les principes d'un état constitutionnel démocratique. Alors qu'énormément de collègues médecins présentent des points de vue médicaux différents, on ne les entend à peine dû à une censure sans précédent.
mmmm
Les informations des experts et professionnels qui présentent une vue différente des choses, sont actuellement presque exclusivement accessibles par recherche ciblée sur Internet ou dans des sources d'information alternatives, et non pas dans les médias grand public.

Fire

Paris : panique à Belleville après des tirs de mortiers dans un parc pour enfants

Des tirs d'artifice ou de mortiers, survenus vendredi au square de la rue Rébeval (19e) où jouaient des enfants, ont mis en émoi ce quartier du bas Belleville. Les riverains crient leur ras-le-bol.

Paris, Belleville
© LP/C.B.
Rue Rébeval (19e), ce samedi. Des adolescents seraient à l’origine de ces tirs.
Des détonations, une série d'éclairs, des cris d'enfants, une bousculade. La vidéo tournée vendredi en fin de journée par des riverains de la rue Rébeval (19e), et diffusée sur les réseaux sociaux, est rapidement devenue virale, suscitant l'indignation.

Sur ces images, on voit un groupe de jeunes, entrant en courant dans le petits square situé au pied des immeubles de la vaste cité Rébeval, au milieu des enfants et des parents. Il est environ 19 heures, lorsque plusieurs tirs, de mortier selon certains témoins, ou de pistolets d'artifice, retentissent, provoquant un mouvement de panique dans les allées du jardin.

Commentaire: Vidéo :




Health

Covid-19 : « Un nombre de test complètement démesuré par rapport à la réalité de la situation »

Voici une petite entrevue avec le médecin Violaine Guérin, membre du collectif "Laissons les médecins prescrire".

njhuy
© Inconnu
Violaine Guérin
Elle dénonce « un court-circuitage total des médecins généralistes » à cause des nombreux tests qui sont réalisés sur des patients non malades. Elle rappelle que la plupart des médecins n'ont pas vu de patients malades depuis plusieurs mois ».

Fire

Grèce : un énorme incendie a ravagé le plus grand camp de réfugiés à Lesbos

La quasi-totalité du camp de demandeurs d'asile de Lesbos, en Grèce, a été détruit par un incendie ce mercredi matin. Des migrants auraient allumé le feu pour protester contre des mesures d'isolation contre le coronavirus.
mjuhyg
© AFP
Les ONG dénoncent le surpeuplement et le manque d'hygiène du camp.

Colosseum

2020 : l'effondrement silencieux

La crise sanitaire a été l'occasion en France de plusieurs tours de magie qui, bien que spectaculaires, n'ont pas tant défrayé la chronique pourtant peu avare de sensationnalisme...
collap
© Inconnu
C'est ainsi que des milliers d'élèves se sont évaporés dans la nature, sans que les institutions ne semblent pouvoir y faire grand-chose et dans ce qu'on pourrait appeler une relative indifférence : si quelques médias ont évoqué la question, ces disparitions n'ont pas semblé choquer plus profondément que ça ni Jean-Michel Toutvabien, ni les médias qui, une fois la nouvelle annoncée, sont tous bien vites repartis à leurs occupations habituelles (l'un, faire des protocoles rigolos, les autres, faire des infos rigolotes).

C'est donc sans surprises que l'éclipse partielle de profs (estimée à 40.000 d'entre eux tout de même) constatée au même moment n'a pas plus déclenché ni enquête administrative, ni brouhaha médiatique, ni exaspération parlementaire, ni grincements de dents contribuables ou citoyens.

Le confinement terminé, la tendance générale à l'étiolement des volontés et la perte plus ou moins complète des habitudes de travail se sont poursuivis, avec une difficulté visible à faire revenir les salariés dans les entreprises, à faire redémarrer une activité économique largement désorganisée autant par la crise sanitaire que sa gestion absolument calamiteuse par un gouvernement en mode poulet-sans-tête et aux injonctions paradoxales systématiques. À tel point que le Bruno de Bercy (qui aimerait vous faciliter le transit fiscal) s'inquiète de voir les Français nettement plus précautionneux que son gouvernement : là où ce dernier crame comme jamais dans l'Histoire, les premiers font tout pour se constituer un bas de laine en prévision de difficultés qui semblent s'accumuler comme autant de prophéties auto-réalisatrices.

Syringe

De nouveaux cas de polio au Soudan sont liés à une souche vaccinale, selon l'OMSE

Le 25 août, l'OMS déclarait le «poliovirus sauvage» éradiqué du continent africain. Mais début septembre, l'organisme onusien a annoncé de nouveaux cas de polio, détectés au Soudan, qui sont cette fois liés à une souche vaccinale.
polio
© Inconnu
Un enfant victime de la polio
Dans un communiqué paru le 1er septembre, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) déclare que la poliomyélite est réapparue au Soudan, alors que deux enfants soudanais - l'un de l'Etat du Darfour du Sud et l'autre de l'Etat de Gedarif, près de la frontière avec l'Ethiopie et l'Erythrée - ont été paralysés en mars et avril. Tous deux avaient récemment été vaccinés contre la polio.

Commentaire: Ce « retour de la polio » - induit de manière vaccinale - est une bonne excuse pour vacciner des millions d'enfants. En lieu et place de leur apporter une aide réelle pour combattre les maladies : le traitement de l'eau, la sécurité alimentaire, l'élimination organisée des déchets solides et l'éducation du public sur les pratiques d'hygiène.

Les vaccins, comme la guerre, c'est du big business.

Notre monde est ainsi fait. Et encore une fois les enfants sont les premières victimes de l'avarice des grandes multinationales.

Voir notre Focus Enquête Choc — Les vaccins ont-ils vraiment sauvé l'humanité ?


Play

VIDÉO - Covid-19: Vingt-quatre professionnels de santé belges témoignent

cdft
Le témoignage de 24 soignants sur le COVID-19 ou « la dérive totalitaire engendrée par le COVID-19 » (Dr. Pascal Sacré)

Gingerbread

Une école anglaise menace d'exclure les élèves qui font des blagues sur le coronavirus

Ecole, masque
Une école au Royaume-Uni s'est engagée à exclure les élèves qui font des blagues sur le coronavirus.

Oui, ce n'est pas une blague.

Les élèves de l'Ark Alexandra Academy à Hastings, dans l'East Sussex, « pourraient être exclus pour « toux ou éternuements malveillants » ou pour avoir fait des blagues « inappropriées » sur la pandémie de coronavirus », rapporte The Independent.

Dans une lettre envoyée aux parents, l'école a déclaré que tout élève pris en flagrant délit de violation des règles ne sera pas autorisé à revenir « jusqu'à ce qu'une évaluation des risques ait été effectuée et que nous puissions être assurés que l'élève répondra à toutes nos attentes ».

Une école affiliée, l'Ark Byron Primary Academy à Acton, dans l'ouest de Londres, a également déclaré que les élèves qui refusent de suivre les règles de distanciation sociale seront « immédiatement déplacés dans une zone séparée ».

« Il vaut la peine de rappeler que le roman satirique de Milan Kundera, La Plaisanterie sur un homme dont la vie est détruite après avoir fait un gag inapproprié sur une carte postale à sa petite amie, se situe en Tchécoslovaquie sous contrôle soviétique », a écrit Toby Young