Bienvenue à Sott.net
mer., 23 sept. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Handcuffs

Des passagers d'un avion filment et contestent l'expulsion brutale d'un étranger

Le 20 janvier à Roissy, un homme de nationalité malienne doit être expulsé. Monté de force dans un avion de ligne d'Air France, l'homme se débat et crie. Des passagers protestent, d'autres filment la scène... Résultat : deux escouades de la police aux frontières (Paf) débarquent et interpellent quatorze voyageurs, onze d'entre eux finissent en garde à vue et sont désormais passibles de poursuites judiciaires. En exclusivité, les Inrocks se sont procuré trois vidéos de la scène.

Il est environ 16h, jeudi dernier à Roissy. Les passagers du vol AF 3096 à destination de Bamako ont quasiment tous embarqué. Muni d'un fin brassard orange, un fonctionnaire de l'Unité nationale d'escorte, de soutien et d'intervention (Unesi) de la police aux frontières (Paf) passe alors dans les rangs des voyageurs. Dans ses mains, des tracts qu'il distribue aux passagers en guise d'avertissement. S'ensuit un petit laïus quelque peu différent de celui habituellement récité par les hôtesses de l'air.
"Un expulsé va entrer dans l'avion, il risque de crier pendant cinq minutes mais tout ira bien après. Ne faites rien, car vous encourez l'expulsion de l'avion (et des sanctions pénales précisées dans le tract)."
Image
.

Che Guevara

La Russie reconnait à son tour l'Etat palestinien

Image
© Flickr/Joi
Traduction : Europalestine

En visite à Jéricho (Cisjordanie) mardi, Medvedev a annoncé officiellement la reconnaissance par la Russie de l'Etat palestinien dans ses frontières d'avant le 4 juin 1967, avec Jérusalem Est comme capitale.

Che Guevara

L'Etat palestinien reconnu par le Pérou

Image
© Flickr/Joi
Le Pérou a reconnu lundi les territoires palestiniens comme un Etat indépendant, rapportent les agences occidentales, citant le ministère péruvien des Affaires étrangères.

Cheeseburger

Mort d'un ado après être allé au Quick

Image
Benjamin, 14 ans, est mort samedi dans son petit village d'Oppède, dans le Vaucluse. L'adolescent avait dîné la veille dans un Quick de la périphérie d'Avignon, et les enquêteurs soupçonnent un lien entre ce repas et le drame. Le garçon avait commandé, comme son père, un hamburger "Extra Long Beef pepper". En attendant les résultats de l'enquête, l'établissement a été fermé jusqu'à nouvel ordre. Une information judiciaire a été ouverte lundi.

Quelques heures après leur passage au fast-food, l'adolescent et son père ont été pris de vomissements et de violents maux de tête. "Il est encore trop tôt pour établir les raisons du décès", a précisé une source proche de l'enquête, soulignant que le garçon, d'une santé fragile, "aurait pu être victime d'une rupture d'anévrisme liée au stress et aux convulsions qui ont accompagné ses vomissements".

Bomb

Un attentat-suicide fait 30 morts, au moins, dans un aéroport de Moscou

Un attentat-suicide à l'aéroport international Domodedovo a fait 35 morts et 46 blessés, lundi 24 janvier, selon un nouveau bilan donné par la porte-parole de l'aéroport. Un peu plus tôt, le ministère de la santé faisait état de 31 morts et 130 blessés. Selon une représentante du ministère, vingt blessés étaient dans un état grave. Domodedovo est l'un des grands aéroports de Moscou, situé à une heure de route au sud de la capitale russe.


Cookie

Hausse record des prix des produits alimentaires

Traduit par emceebeulogue

Image
Les prix des denrées alimentaires de base ont flambé à cause d'une série de pertes de récoltes couplées avec une recrudescence de la spéculation, ce qui a entraîné une hausse du coût de la vie.

La FAO (Food and Agriculture Organization, des Nations Unis) a récemment annoncé que l'indice des prix des denrées alimentaires a battu aujourd'hui le précédent record de 2008, où les prix avaient pratiquement doublé sur une période de 18 mois, ce qui avait provoqué des émeutes dans des dizaines de pays.

Les prix de l'alimentation en hausse de 25% l'an dernier ont déclenché des révoltes et des manifestations en Tunisie, au Maroc, en Algérie, en Jordanie, au Mozambique et au Yémen ces dernières semaines.

La flambée des prix a contribué à la vague de protestation en Tunisie qui a renversé la dictature de Zine El Abidine Ben Ali la semaine dernière. En Algérie, trois personnes au moins ont été tuées dans des affrontements avec la police à la suite de la décision du gouvernement de réduire considérablement les subventions pour les produits alimentaires.

Cow

L'envolée des prix du lait inquiète

Image
© Inconnu
Les industriels du lait s'inquiètent des hausses de prix dans le secteur laitier sur les marchés mondiaux en raison d'une forte demande, surtout des pays émergents, une envolée qui devra être répercutée sur le consommateur.

Shoe

MAM reçue à coups de chaussures à Gaza


MAM est en visite officielle au Proche Orient. Au programme : Israël, Gaza, la Jordanie et l'Egypte.

Comme on le voit sur ces images, la ministre des Affaires étrangères a été reçue à coups de chaussures à son arrivée à l'hôpital Al-Quds de Gaza, ce vendredi...

Pills

Médicament : 28 experts sur 30 liés à des labos

Le scandale du Mediator n'en finit plus d'éclairer les coulisses de l'industrie du médicament. Exemples à l'appui, Mediapart pointe les collusions entre la commission d'autorisation de mise sur la marché et les laboratoires.

La commission d'autorisation de mise sur le marché, (AMM), organe de l'Afssaps, est chargée de proposer au directeur de l'Afssaps qu'un médicament soit autorisé, ou bien qu'il soit retiré du marché en cas d'alerte.

Mediapart a enquêté sur les membres de la commission actuelle, qui a été renouvelée en partie en 2010. Verdict : sur 30 membres, 28 sont liés à des labos, alors qu'ils sont censés juger les médicaments en toute impartialité.

Les 30 membres sont nommés par le ministère de la Santé pour une durée de trois ans. Depuis 1993, chacun d'entre eux est tenu de faire une déclaration d'intérêt lors de son entrée en fonction, explique Médiapart. Et depuis 1998, ces déclarations sont rendues publiques.

Handcuffs

A 14 ans, il est écroué pour 4 viols

Un collégien de 14 ans a été mis en examen et écroué hier à Versailles pour "viols et agressions sexuelles" sur quatre de ses camarades, révèle aujourd'hui RTL.

Les faits se sont déroulés dans l'enceinte d'un collège à Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines, notamment dans les couloirs et les toilettes de l'établissement.

Le jeune garçon est poursuivi pour avoir imposé depuis juin des relations sexuelles à quatre jeunes filles de 13 et 14 ans. Le collégien est également soupçonné d'avoir frappé et menacé de mort l'une de ses victimes, qui s'est vu prescrire dix jours d'incapacité totale de travail et s'est confiée au personnel du collège.

Une cellule d'écoute au sein du collège devrait être mise en place rapidement.