Bienvenue à Sott.net
mar., 22 oct. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Nuke

Japon : des millions de personnes à la merci de la radioactivité

Depuis lundi 28 mars, l'attention est focalisée sur l'activité de l'eau de mer et certains médias s'inquiètent de la survenue d'une « catastrophe écologique » (1). La CRIIRAD rappelle que l'urgence concerne la protection sanitaire des habitants des zones contaminées. Depuis le 12 mars dernier, ils subissent, jour après jour, heure après heure, l'impact des rejets radioactifs de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI. Toutes les voies d'exposition se cumulent :
Exposition aux rayonnements qu'émettent les aérosols et les gaz radioactifs que les vents transportent vers les zones habitées, celles de la Préfecture de Fukushima, bien sûr, mais aussi bien au-delà de la ville de Sendai, à 100 km au nord et bien au-delà de Tokyo à 230 km au sud.

Exposition aux rayonnements émis par les produits radioactifs qui retombent progressivement au sol (du fait de la gravitation, des pluies et de la neige) et s'accumulent sur les surfaces ; Les débits de dose sont multipliés par 10 à bien plus de 100 km de la centrale nucléaire, par 100 à quelques 60 ou 70 km de distance et quand l'on considère un périmètre d'une cinquantaine de kilomètres certaines valeurs dépassent de 1 000 fois le niveau normal. Il s'agit là de zones où les populations n'ont été ni évacuées, ni confinées. Et ces niveaux d'exposition ne correspondent pas à des élévations ponctuelles des flux de rayonnements. Rappelons qu'une valeur de 8 μSv/h (qui ne constitue pas un maximum) correspond à 64 μSv pour 8 h de présence et à 1 152 μSv sur 18 jours, soit une valeur supérieure à la limite de dose maximale admissible sur 1 an (1 mSv). Et si les gaz radioactifs ont pénétré, comme nous le pensons, à l'intérieur des habitations, il faut calculer les doses d'exposition externe sur la base de 24 h/jour (on arrive alors à plus de 3 mSv/an, soit 3 fois la limite de dose maximale admissible sur 1 an).

Nuke

Catastrophe nucléaire : Adieu, Japon

Image
Le Japon ne sera plus jamais le même. Il y aura dorénavant un « avant Fukushima » et un « après Fukushima ». La ruine radioactive du Japon a commencé, entrainant le reste de la planète dans son sillon avec le relâchement les démons nucléaires de Fukushima par General Electric (GE) et la Tokyo Electric Power Company (TEPCO). La cruelle réalité est que cette sombre crise va durer des mois ou peut-être même des années et possiblement de longues nombreuses années étant donné que la demi-vie du plutonium 239 est de 24 000 ans.
«Malheureusement, nous n'avons pas de prévision concrète en ce moment pour nous permettre de dire dans combien de mois ou d'années (que la crise se terminée),» a déclaré Sakae Muto, le vice-président de TEPCO»

Nuke

Japon: à 120 km de Fukushima, une autre centrale inquiète

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.

Fish

Le nombre de cétacés tués par la marée noire serait sous-estimé

Le nombre de cétacés tels que les dauphins et les baleines tués par la marée noire de BP dans le golfe du Mexique en 2010 pourrait avoir été très fortement sous-estimé et dépasserait 5000, selon une étude publiée mercredi.

Si l'on s'en tient au nombre de carcasses retrouvées dans la zone touchée, à savoir 101, il y a eu peu de cétacés victimes du pétrole qui s'est écoulé pendant 106 jours d'un puits de la plate-forme Deepwater Horizon accidentée.

Mais en réalité, ces squelettes ne représentent qu'une petite fraction des animaux ayant succombé à la plus grande marée noire de l'histoire américaine, affirment les auteurs de cette communication parue dans les Conservation Letters, une revue de la Society for Conservation Biology.

Display

La télévision en France : des chiffres impressionnants

Un écolier scolarisé en école primaire a passé en moyenne 864 heures devant son professeur en 2010. Il en a passé 956 devant la télévision. C'est l'un des chiffres compilés par Ic@are, dans une étude qui montre l'emprise de la TV sur la société.
L'association Ic@re, spécialisée dans l'éducation aux médias et par les médias, a eu l'excellente idée de compiler dans une animation remarquable les données de Médiamétrie sur les Français et la télévision en 2010. Elles sont véritablement impressionnantes tant elles marquent l'importance que tient encore la TV dans les foyers, et en particulier chez les plus jeunes qui sont loin de l'avoir massivement délaissée au profit d'Internet.

USA

Hugo Chavez craint d'être la prochaine cible de « l' impérialisme américain »

Le président vénézuélien Hugo Chavez craint d'être la prochaine cible de l' « impérialisme américain » et qu'un sort similaire à celui du leader libyen Mouammar Kadhafi ne lui soit réservé, a-t-il annoncé lundi à la télévision nationale.L'opération militaire lancée par la coalition internationale contre la Libye est « une folie impériale », a déclaré lundi le président vénézuélien Hugo Chavez dans une émission hebdomadaire télévisée Allo, président.

« Les Etats-Unis, la France et la Grande Bretagne n'ont aucun droit de s'immiscer dans le conflit intérieur en Libye. Les bombardements et les frappes de missiles font des victimes dans la population civile. Ils ont déjà tiré de 200 à 400 missiles depuis la mer, frappant un hôpital et des maisons d'habitation. C'est une folie impériale », a martelé le président.

Le leader vénézuélien a annoncé qu'un sommet des pays membres de l'Union africaine allait se tenir en Mauritanie pour discuter du début de l'opération lancée en Libye par la coalition.

Heart - Black

Beaucoup trop d'élèves harcelés à l'école

Pour la première fois, une étude, que nous dévoilons, met en lumière un phénomène inquiétant : le harcèlement en classe. Plus de 12 000 enfants de 8 à 11 ans ont été interrogés, 10% avouent en être victimes.

Image
© LP / Philippe Lavieille
Pour la première fois, une enquête de l'Unicef révèle qu'au moins 10% des écoliers sont victimes de coups ou de brimades de la part de leurs camarades.
Bouboule, « intello », « rouquemoute » : les noms d'oiseaux ne manquent pas dans les cours de récré. Sans parler des ricanements, culottes baissées et des épisodes plus violents. On savait bien qu'enfance ne rime pas avec innocence. On pouvait se douter que les écoles primaires ne sont pas des sanctuaires de bisounours.

Gear

Libye - 6000 morts avant l'intervention ?

6000 morts depuis le début des révoltes en Libye. Voilà le nombre de victimes annoncé le 2 mars. Indignation internationale et ainsi accélération du processus vers l'intervention. Tous les journaux ont repris ce chiffre sans s'interroger sur la source. D'où vient cette information « statistique » ?

Dans un précédent article, "Le front des images et les bombardements sur Benghazi", nous nous demandions déjà comment aucune image de « bombardements intensifs » n'était disponible et comment Benghazi semblait intact malgré les frappes. Ici, concernant cette répression féroce, très peu d'images sont arrivées jusque dans les rédactions des grands médias. Quelques vidéos prises dans les hôpitaux ont certes montré qu'il y avait eu une répression sanglante dans différentes villes de Libye. Mais de là à voir des milliers de morts et encore plus de blessés, rien.

Lors des bombardements sur Gaza en janvier 2009, les Gazaouis qui vivent pourtant dans des conditions matérielles difficiles ont pu diffuser des images des bombardements, des bâtiments détruits et des nombreuses victimes, 2000 en quelques semaines. La Libye est le pays le plus développé de l'Afrique du Nord et l'un des plus riches de toute l'Afrique. Comment n'ont-ils pas pu se servir d'appareils photos, de caméras ou de téléphones portables pour montrer à l'Occident l'ampleur des massacres ?

Arrow Up

Prix du gaz : +5,2% au 1er avril, soit +21% sur un an

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.

Nuke

Fukushima : le sol est contaminé par du plutonium

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.