Bienvenue à Sott.net
jeu., 21 jan. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Syringe

Covid-19 : doit-on s'inquiéter d'une vaccination obligatoire indirecte et déguisée à l'avenir ?

La vaccination contre le Covid-19 va commencer en France, comme dans l'Union Européenne, à compter du 27 décembre 2020, suite au feu vert de l'Agence européenne des médicaments. (1) Les vaccins ARN tels ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna inquiètent des scientifiques et des avocats.En effet, le Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le Génie Génétique (CRIIGEN) a rendu un rapport d'expertise alarmant sur les vaccins ayant recours aux technologies OGM, tels ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna. (2)
gtyhj
Et, Maître Carlo Brusa, ainsi que son association d'avocats Réaction19, ont déposé une longue plainte pénale relative aux vaccins, dans laquelle sont, entre autre, expliqués les points suivants:

X

Belgique, la dictature sanitaire s'installe, et elle est violente

Dans cet article, je vais évoquer un fait-divers récent, qui s'est passé vendredi 18 décembre dans une habitation de Lasnes (Waterloo), au cours duquel des policiers étaient intervenus, vraisemblablement sur dénonciation, pour mettre fin à un rassemblement illégal, selon la formule consacrée. En pratique, les ados de la famille avaient invités trois amis à eux, aussi ados, à la maison. Des criminels endurcis, quoi.
bgtrv
Il se trouve que l'événement a été filmé en quasi-totalité, en partie par la mère des ados en question, et en partie par une amie de la famille. Les images sont révoltantes, pareille violence est intolérable dans un état de droit. Vous trouverez ici le témoignage de cette dame, qui s'appelle Valérie Grosjean. Et la vidéo, si vous ne l'avez pas encore vue circuler sur les réseaux sociaux, vous pouvez la regarder ici. Âmes sensibles, s'abstenir.

Et devinez quoi ? Les policiers accusent les membres de cette famille de les avoir attaqués : rébellion en bande, dis-donc. Pas un ne porte évidemment la moindre trace de coup, par contre Mme Grojean s'est fait casser le nez, une dent, souffre probablement de lésions cérébrales et s'est évanouie à deux reprises du fait de l'étranglement qui lui était fait. En termes crus, elle s'est fait littéralement casser la gueule.

Dominoes

Un élève de 7 ans contraint de quitter son école parce qu'il ne supportait pas de porter le masque

Atteint d'une maladie qui entraîne chez lui une fragilité psychologique, un enfant de 7 ans a été radié de son école début décembre à cause de son incapacité à porter le masque de protection, pourtant obligatoire dans les écoles depuis le 2 novembre dernier.
Enfant école masque Covid
© Inconnu
Photo d'illustration
Rappelons que le port du masque est un moyen de plonger les élèves et les éducateurs dans un monde tordu, celui d'Alice lorsqu'elle passe de l'autre côté du miroir, un monde dans lequel il n'existe aucune réelle éducation ni la plus élémentaire socialisation. Mais le plus grand dommage notamment chez les enfants, est porté à l'essence même des relations interpersonnelles : l'amour. Et qu'en définitive, le port obligatoire du masque pour les enfants, c'est de la maltraitance et qu'ils sont sacrifiés pour une mesure dont l'intérêt n'est pas démontré.

Hugo, un enfant de 7 ans, scolarisé à Grabels, dans l'Hérault, a été contraint de quitter son établissement scolaire le 1er décembre dernier. Selon le Midi Libre, l'enfant, souffrant d'une pathologie auto-immune digestive, ne supportait pas en effet le port du masque, obligatoire pourtant, pandémie de Covid-19 oblige.
« Mon fils est angoissé, il est atteint de la maladie cœliaque, une intolérance au gluten, il a des crises d'eczéma, le masque rajoute du stress. »
Dans les colonnes du quotidien, Diane S. revient sur la mésaventure de son fils de 7 ans, Hugo.

Car voilà près de trois semaines que le petit garçon ne peut plus se rendre dans son école. En cause : son incapacité à porter le fameux masque de protection, pourtant obligatoire depuis le début du mois de novembre pour tous les élèves de plus de 6 ans. Une incapacité liée notamment aux symptômes psychologiques provoqués par la maladie dont il souffre, et qui lui rendent le fait de se couvrir le nez et la bouche toute la journée insoutenable.

Family

Des centaines de personnes dans le rassemblement de soutien au Professeur Perronne devant l'hôpital Raymond Poincaré à Garches

L'annonce de l'AP-HP faite il y cinq jours nous apprenait que le Professeur Perronne a été démis de ses fonctions de Chef de service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Raymond Poincaré à Garches pour des propos jugés « indignes de la fonction ». Mais pour le médecin, il s'agit d'une « décision politique et non médicale ».
Rassemblement soutien Pr Perronne Garches
© Twitter - @LuciePinto16
Un rassemblement de soutien a eu lieu ce mardi 22 décembre 2020 devant l'hôpital Raymond Poincaré à Garches. Plusieurs centaines de personnes étaient présentes.
« Nous vivons depuis dix mois un cauchemar. Nous rentrons en dictature sanitaire. L'assemblée nationale a un projet de loi pour supprimer toutes les libertés. Si vous n'êtes pas vaccinés, vous serez des citoyens de seconde zone. Il faut réagir. »

Attention

30 experts de la santé nous informent sur la dangerosité du vaccin anti-Covid-19 désormais censurée sur YouTube et Facebook

Voir la vidéo ci-dessous pour prendre connaissance d'importants témoignages de médecins censurés par Youtube et Facebook. Les opinions d'éminents scientifiques qui remettent en question le confinement, le masque facial ou la distanciation sociale sont « prises en compte » par Google :
ccccc
« YouTube n'autorise pas les contenus qui diffusent des informations médicales erronées contredisant les informations médicales de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ou des autorités sanitaires locales sur le COVID-19, notamment sur les méthodes de prévention, de traitement ou de diagnostic du COVID-19, et les moyens de transmission du COVID-19. » (c'est nous qui soulignons)

Health

Le Syndicat national des Médecins hospitaliers se dit « très inquiet » et demande la levée de la sanction contre le Pr Perronne

Le SNMH-FO est très inquiet de ce qui se passe, en ce moment, au regard de questions aussi fondamentales que la liberté de pensée, la liberté d'expression. Et, particulièrement pour ce qui nous concerne, dans le domaine de la médecine, la liberté de prescrire et la liberté de la pensée médicale.
Pr Christian Perronne
© Inconnu
Le Professeur Christian Perronne
L'AP-HP a annoncé ce jeudi 17 décembre avoir mis fin aux fonctions de chef de service du Professeur Christian Perronne, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Raymond Poincaré à Garches. Cette décision lui a été signifiée sans préambules par M. Martin Hirsch le directeur général de l'AP-HP, lui reprochant d'avoir notamment affirmé que les malades du Covid représentaient une aubaine financière pour des médecins, « des propos considérés comme indignes de la fonction qu'il exerce ».

Le SNMH-FO est très inquiet de ce qui se passe, en ce moment, au regard de questions aussi fondamentales que la liberté de pensée, la liberté d'expression. Et, particulièrement pour ce qui nous concerne, dans le domaine de la médecine, la liberté de prescrire et la liberté de la pensée médicale.

Cupcake Choco

Les gares de Londres bondées après l'annonce du confinement strict

Le Royaume-Uni a annoncé un nouveau un confinement strict après la découverte d'une nouvelle variante du coronavirus. « Nous ne pouvons pas célébrer Noël comme on l'avait prévu », a déclaré Boris Johnson. Des millions de personnes passent en niveau 4 de la menace sanitaire : elles ne peuvent plus voir de gens qui ne vivent pas sous leur toit. Les résidents des niveaux 1, 2 et 3 ne peuvent désormais se mélanger à d'autres ménages que lors de la fête de Noël du 25 décembre.
londres

Partir voir la famille, c'est Noël
Dès l'annonce du gouvernement britannique, les trains et les routes ont été pris d'assaut. Les gens fuient Londres en espérant passer Noël avec leurs proches. Ils ont pris des billets pour Manchester, Newcastle, Liverpool ou Glasgow.

Tous les trains en partance de la gare St Pancras étaient remplis samedi soir. Les voyageurs ont été informés que la distanciation sociale n'allait pas être possible en raison du nombre de personnes à bord.

Commentaire: Il semblerait donc qu'il y a comme une forte tendance de la part des Autorités, de tous les pays de la planète, à faire souffrir leurs citoyens avec des mesures qui n'ont aucun sens. Et ils en profitent, c'est le temps de Noël. Et il semblerait donc aussi que certains citoyens ont conscients du non-sens de ces mesures.


Bulb

Covid 19 — Une pandémie plus médiatique et politique que meurtrière ? Bilan mondial chiffré pour 2020

En 2020, sur 218 pays ou territoires affectés par la pandémie, 12 pays seulement auront regroupé, à eux seuls, 71,2 % des décès Covid-19 de la planète. En 2020, 117 ou territoires (sur deux cent dix-huit) auront compté, en moyenne sur l'année, moins de 1 décès par jour du Covid-19 (moins de 365 décès sur l'année). En 2020, 174 pays ou territoires auront compté, en moyenne, moins de 10 décès par jour du Covid-19.
Covid Monde
© Inconnu
Dans ces 174 pays ou territoires, les pertes Covid auront été tout simplement infinitésimales si l'on veut bien considérer que 75 % de ces décès auraient pu, ou dû, être attribués à un autre facteur de comorbidité, dont l'âge et les pathologies cardio-vasculaires.

En 2020, 1 % des habitants de la planète aura été testé positif à la Covid-19 mais seulement 0,25 pour mille habitants en sera décédé (1 décès sur 4 000 habitants). Rien à voir avec les grandes épidémies des siècles passés... d'autant que ces décès ont majoritairement concerné des personnes âgées, voire très âgées, ayant une très faible espérance de vie.

On ne le répétera jamais assez, cette pandémie aura été plus médiatique et politique que meurtrière. La meute médiatique mondiale aura été conduite par les médias occidentaux, tout simplement parce que l'Occident, mal préparé à ce genre « d'incident de parcours », aura subi l'essentiel des pertes et que le rapport à la mort n'y est pas le même que sur le reste de la planète. La vie d'un « occidental » n'a pas de prix...

Telephone

Le colonel Vladimir Kvachkov du Renseignement militaire russe (GRU) expose l'agenda du Nouvel Ordre Mondial sur le coronavirus

Le colonel à la retraite Vladimir Kvachkov du GRU (renseignement militaire russe) expose l'agenda du Nouvel Ordre Mondial sur le coronavirus. Le colonel Kvachkov, ancien du Centre d'études de défense et stratégiques de l'état-major général des forces armées russes.
ftgt

Le colonel à la retraite Vladimir Kvachkov
« Le phénomène des coronavirus, la soi-disant « pandémie » — et laissez-moi vous dire — il n'y a pas de pandémie, tout ça, c'est un gros mensonge — Il doit être considéré comme une opération spéciale, stratégique et mondiale. Ce sont des exercices des pouvoirs sionistes et financiers qui manipulent en coulisse le monde pour le contrôle de l'humanité.

Candle

Qui était Brandy Vaughan, cette femme courageuse, lanceuse d'alerte ?

L'affaire pourrait devenir monstrueuse. Comment une lanceuse d'alerte âgée de 47 ans, en pleine santé et adepte d'un mode de vie impeccable a bien pu mourir en quelques heures à son domicile, sans appeler le moindre secours ? La thèse officielle retenue serait que son décès est consécutif à une pathologie chronique de... la vésicule biliaire !
mmmm
Jusqu'à preuve du contraire, voilà une explication parfaitement stupide. Retour sur le destin d'une femme au courage et à l'engagement exceptionnel mais qui vécut une partie de sa vie comme un enfer.

Commentaire: Lire aussi :