Bienvenue à Sott.net
mer., 26 fév. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Stop

Les plus sales petits secrets américains ...

Les grands perdants du Super Bowl : les garçons et les filles vendus pour le sexe vingt fois par jour.
« Les enfants sont chaque jour ciblés et vendus à des fins sexuelles en Amérique. » - John Ryan, National Center for Missing & Exploited Children
Wikileaks Podesta pédophilie
© Inconnu
Il ne peut y avoir qu'un seul gagnant sortant de l'affrontement du Super Bowl LIV de cette année entre les 49ers de San Francisco et les Chiefs de Kansas City, mais les plus grands perdants seront les centaines de jeunes filles et garçons - certains aussi jeunes que neuf ans - qui seront achetés et vendus pour le sexe au cours du grand match.

Il est courant de parler de cette pratique perverse, qui est devenue l'entreprise du crime organisé qui connaît la croissance la plus rapide et la troisième marchandise la plus lucrative, commercialisée illégalement, après la drogue et les armes à feu comme le trafic sexuel d'enfants, mais ce dont nous parlons vraiment est le viol. Aux États-Unis, des adultes achètent des enfants pour des rapports sexuels au moins 2,5 millions de fois par an. Mais ce ne sont pas seulement les jeunes filles qui sont vulnérables à ces prédateurs.

Commentaire:


Dollars

Pendant ce temps-là... Vers une disparition du cash ? Cette décision de la Banque de France « menace l'édifice »

La Banque de France poursuit sa politique visant à supprimer progressivement nombre de ses caisses utilisées comme « courroies de transmission » dans le pays, écrit le quotidien Les Échos. En 20 ans, ce chiffre a baissé de 200 à 37. Quelles en sont les conséquences?
banque
© Inconnu
Pour faire des économies et s'adapter à la situation, alors que les paiements en espèces tendent à se raréfier, remplacées par la carte bancaire et les smartphones, la Banque de France ne cesse de « se débarrasser » de ses caisses qui servent de relais entre l'établissement central et les régions, rapportent Les Échos.

L'institution financière a calculé que les paiements en billets pourraient baisser de plus de 20% d'ici à 2025, ce qui la pousse à réagir.

Commentaire: Les banques ferment un peu partout, mine de rien. Que ne feraient-ils pas pour contrôler nos vies.

Lire aussi :


Nuke

Gard. Taux anormal de cancers du cerveau autour de Salindres

Neuf cas de glioblastomes, des cancers du cerveau rares ont été décelés autour de Salindres, berceau de l'industrie chimique dans le Gard.


Commentaire : Le glioblastome est un cancer du cerveau, rare et très agressif (survie de moins de 5 pour cent)


Salindres
Le 4 février 2020, la préfecture du Gard a tenu une conférence de presse pour expliquer un rapport de Santé Publique France portant sur des cas de tumeurs au cerveau observés près d'Alès.

Une étude épidémiologique

Une étude épidémiologique sur la santé et la qualité de vie auprès des habitants de Salindres et Rousson (Gard) a été lancée sur deux périodes entre 2006 et 2010, puis entre 2011 et 2015 par l'Institut de veille sanitaire (InVS) et l'Agence régionale de santé (ARS) du Languedoc Roussillon. Neuf cas de glioblastome, une tumeur rare du cerveau, ont été décelés : 5 femmes et 4 hommes avec un âge moyen de 65 ans. Huit sont décédées depuis.

Commentaire: Il serait intéressant de rechercher d'autres sources de rayonnements, comme les ondes de télécommunication.

Lire également:


Info

Coronavirus - le point au lundi 10/02/2020 par le docteur Didier Raoult

Didier Raoult

Didier Raoult - De quoi nous mourrons, ce que nous montre Google, ce que la presse nous dit.
Didier Raoult, Professeur de microbiologie et directeur de l'Institut Hospitalo-Universitaire de Marseille, spécialisé dans les maladies infectieuses, fait le point sur l'épidémie de Coronavirus qui sévit en Chine. On apprend que la chloroquine, un médicament peu cher et éprouvé serait efficace contre le virus.

Green Light

CDL26 - Coronavirus : entre fausse épidémie et vrai conditionnement ?

Que se cache-t-il derrière cette épidémie de coronavirus ? Pourquoi les médias dominants orchestrent-ils une telle campagne de peur panique alors que les médias sociaux tentent de calmer le jeu ?
virus

Jean-Jacques Crèvecoeur
Et comment l'industrie du divertissement prépare l'inconscient de la masse à l'idée que des virus mortels peuvent se propager très rapidement et que la seule solution à accepter de bon gré serait la vaccination ? Finalement, on peut se demander si l'épidémie actuelle est une épidémie virale ou une épidémie de peur...

Info

Marne : L'agriculteur qui avait tiré sur un cambrioleur reste en prison au moins jusqu'au 13 février

cour d'appel

La Cour d'appel rendra sa décision le 13 février dans le cadre du référé judiciaire / Laurent Meney/France 3 Champagne-Ardenne
La cour d'appel de Reims a décidé de reporter la date du référé judiciaire relative à l'agriculteur qui avait blessé par balles un cambrioleur le 31 janvier dernier à Ambrières. En attendant l'homme reste en détention provisioire.

La décision était très attendue, à la fois pour l'intéressé, qui dort en prison, mais aussi pour le syndicat agricole FDSEA. La justice a préféré se donner le temps et reporter sa décision dans le cadre du référé judiciaire. Jean-Louis Leroux, argiculteur marnais est poursuivi pour "tentative d'homicide involontaire."

L'enquête avait révélé que l'agriculteur a tiré parce qu'on lui volait du carburant. Prévenu par une alarme qu'on pénétrait sur son exploitation située à Ambrières, "l'homme s'était rendu sur place avec son frère, armés chacun d'un fusil de chasse avec des cartouches de plomb," avait alors expliqué le procureur de Reims, Matthieu Bourrette.

Commentaire:
"Ce n'est plus tenable"

Jean Louis L., ne serait pas la seule victime de ces vols. Dans la région, les agriculteurs sont particulièrement visés assure Hervé Lapie de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) de la Marne: "Nous sommes confrontés à des siphonnages de carburant dans les tracteurs et les voitures. Il y a aussi des vols de tracteurs, et d'autres vols constamment dans les exploitations agricoles", assure-t-il.
"Ce n'est plus tenable et c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. La FDSEA est très impliqué dans le soutien de la famille de Jean-Louis", ajoute Hervé Lapie.
"Au niveau de la commune il y a eu de nombreux vols. En un mois, il y a environ 8 à 10 maisons qui ont été visitées. Tout le monde est excédé et prêt à prendre la carabine. Ça fait peur", raconte le maire d'Ambrières qui craint que d'autres n'en viennent à la même extrémité. L'élu doit rencontrer ce mercredi les gendarmes pour tenter de trouver des solutions.

Source : bfm
communiqué de la FNSEA :

Jean-Louis Leroux est agriculteur et éleveur naisseur-engraisseur de bovins viande à Ambrières. C'est un homme serviable, engagé professionnellement au service des autres. Il est président communal FDSEA à Landricourt et Ambrière depuis 2014, administrateur de la FDSEA de la Marne en tant que co-président du canton de Saint-Rémy-en-Bouzemont (depuis 2017). Il subit, comme de nombreux agriculteurs, de multiples vols.

A chaque fois, il a toujours appelé la Gendarmerie, déposé plainte et fait confiance aux autorités et à la justice. D'une façon générale, la profession a alerté de nombreuses fois les autorités chargées de la Sécurité publique (Préfecture, Gendarmerie) sur une situation qui dure depuis trop longtemps. Dans la nuit du 31 janvier au 1er février, Jean-Louis Leroux a été réveillé dans son sommeil par une alerte. Il n'a pas décidé de faire la justice lui-même mais simplement essayé de retenir ses agresseurs jusqu'à l'arrivée des gendarmes. C'est malheureusement un drame pour les deux familles. La FDSEA accompagnera au mieux la famille de Jean-Louis Leroux.

Source : France3



Family

La transsexualité dénoncée par une transgenre repentie

Keira, transgenre

Keira
Les apprentis-sorciers du monde futur louent aux quatre coins du monde les délices de la transsexualité, de l'idéologie transgenre, tout en niant la réalité qu'est l'identité biologique et sexuelle dès la naissance. Derrière leurs délires, approuvés et propagées consciencieusement par les médias et les séries télé pour jeunes, les écoles occidentales, les organismes internationaux, c'est la vie de nombreux adolescents et pré-adolescents qui est irréversiblement dégradée, abîmée. L'envers de ce décor de carton-pâte préfabriqué par des idéologues, qui ont en haine avant tout la nature et le réel, n'est pas beau à voir, ni de face d'ailleurs. L'histoire de Keira, rapportée par le quotidien britannique The Daily Mail, illustre la folie de la genderophilie.
« Je suis coincé entre deux sexes. »

Heart - Black

Confusion sur la mort d'un des médecins qui a découvert le coronavirus chinois

Li Wenliang, coronavirus

Li Wenliang
Les médias chinois ont modifié un communiqué selon lequel un médecin qui avait dénoncé l'épidémie de coronavirus est décédé des suites de l'infection.

Le Global Times, un journal d'État, a déclaré que Li Wenliang était mort à Wuhan, mais a ensuite indiqué qu'il serait plutôt dans un état critique.

Le Quotidien du peuple avait auparavant envoyé un tweet disant que la mort du Dr Li avait déclenché un "deuil national".

Le Dr Li avait averti ses collègues médecins du virus le 30 décembre, mais la police lui avait demandé de cesser de faire de "faux commentaires".

Commentaire: D'après sa fiche Wikipedia l'ECMO lui a permis de survivre 3 heures avant de décéder :
Au dire de China Newsweek (中國新聞周刊), son rythme cardiaque s'est arrêté à 21h30, et son corps a été soumis à une oxygénation extracorporelle par membrane. Une tentative de sauvetage a été faite en vain. Selon plusieurs sources, dont les collègues de Li, une ECMO a été utilisée pour maintenir sa vie 3 heures après l'arrêt de son rythme cardiaque.



Heart - Black

Mort de Lou, 11 ans : « A l'hôpital, on l'a laissée agoniser jusqu'à la gangrène »

Lou, pérotonite, Necker
© DR
Le 22 décembre 2019, la petite Lou, 11 ans, prise en charge trop tardivement, est décédée d'une péritonite à l'hôpital Necker.
Il y a un mois, la petite Lou, 11 ans, est décédée d'une péritonite à l'hôpital Necker. Ses parents incriminent la négligence et l'incompétence des médecins qui l'ont prise en charge aux urgences, et alertent sur la dégradation de l'hôpital qui met la vie des patients en danger.

La vie de Lou s'est jouée à l'hôpital Necker. Suite à un retard de diagnostic à la maternité où elle est née, elle a dû être transférée dans le service de chirurgie de Necker. L'excellence médicale de l'équipe du Pr Sidi lui a sauvé la vie. Mais des séquelles cérébrales liées au diagnostic tardif lui ont fait perdre sa motricité. Aujourd'hui, Stéphanie témoigne du calvaire enduré par sa fille dans l'établissement parisien, depuis son premier passage aux urgences, le 8 décembre dernier, jusqu'à son décès, deux semaines plus tard. Si l'AP-HP n'a pas souhaité communiquer sur la prise en charge médicale de la fillette, elle précise que le dossier médical de Lou a été adressé à ses parents, en fin de semaine dernière, et qu'une rencontre leur a été proposée avec le médiateur interne de l'hôpital, et notamment le chef de service des urgences, ainsi que les différentes personnes des services concernés.

Commentaire: Un Français téléphone au Samu et meurt devant l'hôpital sans recevoir d'aide


Airplane

Atterrissage d'urgence d'un Boeing Air-Canada à Madrid

marid
© Inconnu
Lundi 3 février, un Boeing 767 d’Air Canada avec 128 passagers à bord parti de Madrid à destination de Toronto a été contraint de se poser en urgence à l’aéroport de départ.
Un avion d'Air Canada faisant la liaison Madrid-Toronto a dû atterrir en urgence à l'aéroport Barajas de la capitale espagnole à cause d'un problème de moteur survenu au décollage. Avant de se poser, l'avion a volé pendant quatre heures pour brûler son kérosène. Les faits ont été filmés de l'intérieur par des passagers.