Bienvenue à Sott.net
sam., 31 oct. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte


Bell

Covid : un couvre-feu pour quoi faire ?

Les Français ont appris stupéfaits que leur gouvernement considère une mesure d'ordre public, un couvre-feu, comme étant efficace pour prévenir une épidémie. Chacun, ayant compris qu'aucun virus ne fait de pause selon des horaires fixés par décret et vu les nombreuses erreurs précédentes, se pose la question qui fâche : « un couvre-feu pour quoi faire ? »
confinement
Plusieurs pays occidentaux pensent être confrontés à une nouvelle vague épidémique de Covid-19. Les populations qui ont déjà beaucoup souffert, non pas de la maladie, mais des mesures prises pour les en protéger, acceptent difficilement de nouvelles mesures d'ordre public sous un motif sanitaire. C'est l'occasion pour nous d'analyser les comportements.

Che Guevara

Manifestation sauvage à Paris contre le reconfinement

Manifestation, Paris, confinement

Manifestation contre le confinement à Paris le 29 octobre.
Des dizaines de personnes participaient à une #mobilisation non déclarée, ce soir du 29 octobre à #Paris, contre le #reconfinement national annoncé par le président Macron.

Commentaire:

Manifestation à Toulouse également :




Che Guevara

« Mon bar reste ouvert et si je dois finir en prison, venez me chercher ! »

Joël Alric, Montparnasse, café
© RMC
Le reconfinement provoque la colère des indépendants. A la remarque du journaliste qui lui dit "Vous êtes considéré comme non-essentiel", Joël Alric rétorque que son café à Montparnasse restera ouvert, quitte à ce qu'il soit emprisonné.

Son interview :

Chess

Didier Raoult va porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui contre l'ANSM

TVL liberté
Depuis le début de la crise sanitaire, les débats autour de l'hydroxychloroquine, une molécule utilisée dans le protocole de soins du professeur Didier Raoult, ont fleuri partout, au point de transformer une question scientifique en hystérie générale. Il y a une semaine, l'ANSM, l'agence nationale de sécurité du médicament, a refusé une RTU, une recommandation temporaire d'utilisation pour l'hydroxychloroquine à l'infectiologue marseillais. Un refus infondé selon Didier Raoult qui rappelle que la molécule est utilisée depuis des décennies. Mais sa colère ne s'arrête pas là, au contraire. En effet, face au refus de tester dans des conditions sérieuses l'hydroxychloroquine, les autorités de santé ont consenti il y a plusieurs mois à délivrer une ATU, autorisation temporaire d'utilisation, au médicament du laboratoire américain Gilead, le Remdesivir. Un médicament reconnu comme dangereux par la HAS, la Haute Autorité de Santé.

Face à ce « deux poids deux mesures », Didier Raoult a donc décidé de saisir la justice en déposant une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui contre l'ANSM. Son avocat, maître Fabrice di Vizio, nous explique cette affaire complexe.

Binoculars

Nouveau confinement : 100 000 morts de plus (en France) ?

Alors que toutes nos autorités nationales (dansant une danse de St-Guy dont d'autres sphères décisionnelles tirent les ficelles) s'apprêtent à re-confiner massivement, je me dois ici de continuer à braire dans le désert : il n'y a aucune utilité avérée à ce type de mesures alors que sa destructivité, aujourd'hui solidement documentée, est rien moins que catastrophique.
vbhyu
Ce qui pose bien la question de la loyauté de nos gouvernements envers leurs populations.

A ce sujet, la voie judiciaire semble bel et bien la plus solide. Puisque la société civile (comme les parlements) sont en pleine bouffée délirante, il n'y a plus que le droit pour nous ramener sur terre. Le collectif d'avocats qui a intenté une action collective contre l'OMS marche d'un pas décidé et semble sacrément bien parti.

Des collectifs, nombreux, de médecins et de scientifiques, essaient tant bien que mal de ramener nos autorités sur terre : prétendre "ralentir une épidémie" avec une telle circulation du virus est un projet illusoire, d'autant plus absurde que la réalité dure est là : la Covid-19 ne menace (hors vulnérabilité individuelle rare) que des personnes en fin de vie.

Gingerbread

Pourquoi vont-ils nous reconfiner ? La vraie raison...

Virginie Vota

Virginie Vota
« Nos sociétés modernes dites démocratiques, fonctionnent sur un procédé de contrôles dits "doux" de la population. On lui fait croire que les mesures de restriction de liberté qui sont de plus en plus nombreuses ces dernières années sont prises pour son bien et ce grâce à l' influence comportementale. Par exemple il est devenu banal aujourd'hui de percevoir la volonté de contrôler le comportement des consommateurs avec des techniques dites de marketing. »

« A ce conditionnement par la peur s'ajoute bien entendu la culpabilisation envers ceux qui ne respectent pas les règles sanitaires : "La première des règles, la plus simple, celle qui sauve des vies, c'est rester chez vous." Et bien sûr clou du spectacle, l'unique recours puisque tous les traitements seraient inefficaces ou auraient échoué ou comporteraient est trop d'effets secondaires seraient la vaccination. »
La vidéo :

Black Magic

Ne pas opposer une explication anxiogène à la propagande de la peur

En mars 2019 démarrait la crise du coronavirus, que dis-je, la pandémie de covid-19[1]. Presque aussitôt la machine à terroriser s'est mise en branle pour nous servir un discours toujours plus anxiogène, toujours plus contradictoire.
caverne
D'abord les masques étaient interdits, puis ils sont devenus obligatoires, et vous aurez remarqué qu'à aucun moment vous n'aurez eu le choix d'en porter un ou non. Vous pourriez croire qu'il s'agissait là d'erreurs de communication ou tout simplement d'une impréparation des gouvernements à faire face à une urgence sanitaire mais il n'en est rien.

C'est volontairement qu'on a arrosé la population d'informations terrifiantes et contradictoires, pour maintenir les gens dans un état de sidération :
Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n'est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d'agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez.

Hannah Arendt
Cela n'a pas empêché les plus éveillés de commencer rapidement à se poser des questions, puis, ayant surmonté leurs propres inquiétudes par la raison, ils se sont logiquement mis en devoir de tenter d'éveiller leurs contemporains de l'espèce de transe morbide dans laquelle ils étaient plongés.

Commentaire: Il s'agit bien entendu de respecter le libre-arbitre de chacun : vous pouvez répondre si des questions vous sont posées - en suivant les recommandations listées dans cet article, mais donner des informations sans que la personne en face de vous n'aie rien demandé pourrait se retourner contre vous.


Health

Pr. Parola : Interdiction de l'utilisation d'hydroxychloroquine à l'IHU Méditerranée

André Bercoff - Sud Radio

André Bercoff - Sud Radio
Avec le Pr. Parola, chef des maladies infectieuses à l'Institut hospitalo-universitaire de Marseille.

La vidéo :

TV

La stratégie du coronavirus génère intentionnellement l'anxiété et la peur

La peur est attisée quasi quotidiennement par la couverture médiatique de la « crise Corona ». Les nouveaux chiffres d'infection sont généralement évoqués par le RKI sans être référencés, tels que le taux de faux positifs des personnes testées.
peur
© Inconnu
Il n'est pas non plus mentionné qu'une infection, c'est-à-dire les particules virales détectées par un test de coronavirus- n'est pas la même que pour une maladie à Covid-19.

Après tout, environ 80 % des personnes infectées sont asymptomatiques [1]. En outre, des images de grands cercueils, de corbillards ou de tombes font la Une. Ceci dans le but d'influencer les émotions du public en déclarant le nombre des prétendus « cas de décès liés au coronavirus » au lieu de les mettre en rapport avec les décès quotidiens habituels. En effet, en Allemagne, par exemple, plus de 2 000 personnes meurent en moyenne chaque jour.

Les allégations selon lesquelles le coronavirus attaque le système nerveux et d'autres organes ou provoque le syndrome de Kawasaki, une maladie inflammatoire aiguë chez les enfants, sont diffusées par les médias, sans que soient mentionnées d'autres maladies infectieuses pouvant également mais rarement causer de tels dommages. Les médecins le savent, mais les médias n'en parlent presque jamais dans le contexte d'infections courantes de type grippal par exemple, de sorte que le citoyen a l'impression que ces dommages indirects sont nouveaux et que le coronavirus est donc particulièrement dangereux ! [2]

Bad Guys

Incroyable mais vrai : La BRAV-M fait évacuer la terrasse d'un café (avec menaces d'usage de la force) pour « non respect de la distanciation sociale »

La mission de la BRAV est pourtant la « répression de l'action violente ». La voilà à menacer de faire usage de violence sur des amis qui boivent simplement un coup en terrasse....
fffffff
Même ça ce n'est plus possible en dictature macroniste. « Les clients partent sans avoir pu payer ». Donc en plus de ne pas pouvoir servir ses clients après 21H voilà que le patron se retrouve obligé de renoncer à encaisser ses clients. Depuis quand on ne peut plus boire un verre en terrasse ? Excès de zèle intolérable.

Commentaire: La tyrannie ne permet pas aux citoyens de vivre une vie normale, de rencontrer des amis, de passer des bons moments ensemble. Les tyrans aiment la rigidité, la machine, la soumission.