Bienvenue à Sott.net
ven., 05 mar. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Histoire Secrète
Carte


Brain

Les Néandertaliens pouvaient produire un discours semblable à celui des humains

homme moderne et néandertal
© Mercedes Conde-Valverde
Modèle 3D de l’anatomie moderne de l’oreille humaine (gauche) et néandertalienne (droite).
Les Néandertaliens, nos anciens cousins les plus proches, avaient développé la capacité de percevoir et de produire des sons de la parole humaine, selon une étude publiée dans Nature Ecology & Evolution.

L'idée que les Néandertaliens étaient beaucoup plus primitifs que les humains modernes est aujourd'hui dépassée. Il y a trois ans, les analyses de plusieurs dizaines squelettes avaient en effet suggéré que ces derniers soignaient aussi leurs malades et venaient en aide aux femmes enceintes.

Nous savons également que notre ancien cousin, souvent dépeint comme un être sanguinaire, n'était finalement pas plus violent que l'Homme moderne. Plus récemment, nous avons aussi appris que les nouveau-nés néandertaliens avaient un poids similaire à celui des nouveau-nés humains, indiquant une histoire gestationnelle probablement similaire.

De nouveaux travaux dépeignent aujourd'hui de nouveaux points communs entre nos deux espèces.

Archaeology

« Jamais rien de tel » : un char d'apparat presque intact découvert à Pompéi

pompeii roman chariot
© Pompeii Archeological Park/AFP
Sur ce char à quatre roues figurent de belles décorations en bronze et en étain.
L'ancienne ville romaine de Pompéi, au pied du Vésuve, n'en finit pas d'étonner et de réjouir les scientifiques. Une « découverte extraordinaire » y a été faite récemment : un char d'apparat à quatre roues en très bon état.

Le Parc archéologique de Pompéi annonce sur son site une « découverte extraordinaire » qui est « ressortie intacte » lors des fouilles d'une villa au nord de cette ville engloutie en octobre 79 ap. J.-C. par une couche de cendres.

Il s'agit d'un grand char d'apparat à quatre roues avec ses composants en fer, de belles décorations en bronze et en étain, des restes de bois minéralisés et des empreintes de matières organiques (des cordes aux restes de décoration florale), précise le site.


MIB

L'espionnage de nos jours

Emmanuel Macron a soutenu samedi 15 Février 2020 lors de la conférence sur la sécurité de Munich que «la Russie allait continuer à essayer de déstabiliser» les démocraties occidentales. Non que l'affirmation ne soit pas vraie, mais elle mérite d'être nuancée. Retour sur cette grande «OPSY» opération d'intoxication psychologique. Emmanuel Macron, novice angélique ou machiavélique animé de noirs desseins ?
juhygt

On écoute, on espionne
L'espionnage est de bonne guerre. A la base même de la guerre. Une guerre souterraine menée tant pour déjouer les plans de l'ennemi que pour neutraliser la concurrence des alliés mais néanmoins des rivaux sur le plan économique.

Binoculars

Coups d'États et multinationales pharmaceutiques

Lorsqu'on se renseigne, à des sources plus variées qu'aux seuls médias tributaires d'entreprises privées, on sait que la plupart des interventions militaires servent à s'accaparer des richesses naturelles et des infrastructures de contrées jusque-là indépendantes. Le Coup d'État contre Jacobo Arbenz, au Guatemala, servit à restituer à la United Fruit son monopole sur les voies de chemin de fer et les plantations. La destitution de Lugo, élu par 98% des Paraguayens, fit espérer à Río Tinto Alcan un forfait hydroélectrique, plus avantageux pour la firme que pour le pays, tout en redonnant aux multinationales les meilleures terres agricoles. L'éviction d'Evo Morales, en Bolivie, entrouvrit les mines de lithium à la famille Trump-Kushner et Bill Gates. ¹
hjhdhs
© Alamy
Maison mère de Pfizer à New York
À l'inverse, la nationalisation du pétrole, au Venezuela, fit jaillir une propagande de diffamation contre Hugo Chávez et Nicolás Maduro, puisqu'elle finance les soins de santé de toute la population, au détriment de l'oligarchie. Personne ne se surprend d'une ingérence stimulée par l'or noir. On imagine moins l'influence de groupes humanitaires. Quoi qu'il en soit, l'Argentine nous en fournit deux exemples irréfutables.

Le néocolonialisme des multinationales

Savoir qu'un laboratoire déclare 53 milliards de dollars étatsuniens, en une année, peut être considéré acceptable par bien des gens. Qu'une entreprise assure que nous sommes en pleine pandémie et demande un accès à la mer, un droit de pêche, et le contrôle des glaciers de Patagonie, en échange d'une livraison de doses anti-Covid ‒ en plus de recevoir le paiement des remèdes ! ‒, ce fait n'est-il pas assez explicite pour que l'on doute des intentions humanistes des promoteurs de vaccins ? ²

Heart - Black

Guerre du Golfe, 1991 - « Sous les bombes »


Commentaire : 17 janvier 1991, de l'envoyé du manifesto depuis Baghdad. Témoignage parvenu au journal sur une bande d'enregistrement après la première nuit de bombardement.


Il est 2h30 la nuit. Une flamme soudaine aux alentours de l'aéroport international de la capitale irakienne, suivie du crépitement de la DCA, réveille brutalement une ville déjà au comble de la tension. Tout le monde sait de quoi il s'agit. La guerre a commencé.
iiiiiii
© Agence Reuters
Bagdad, 1991
Le ciel s'illumine a giorno sur la ligne d'horizon, au-delà des palmiers et des lumières limpides des routes qui conduisent vers l'aéroport dans une des nuits les plus claires de ces semaines de tension. Des escadrilles de bombardiers américains arrivent de toutes les directions, suivis en vain par une défense contre-aérienne dont les projectiles écrivent des bandes rouges et jaunes dans la nuit comme une sorte de feux d'artifices, tragiques et mortels.

L'explosion des bombes et des missiles secoue le terrain sous la capitale de l'Irak et s'entend clairement jusque dans les solides refuges des grands hôtels, comme l'Al Rashid où est hébergée la presse internationale. Le bruit des bombes et de la DCA est assourdissant pendant toute la nuit, de deux heures et demi quasiment jusqu'à six heures.

En proie à la panique, les gens se précipitent dans les refuges le long des escaliers de l'Hôtel Al Rashid brusquement immergé dans l'obscurité la plus absolue.

Black Magic

Des vérités qui dérangent sur la Seconde Guerre mondiale

Les conséquences du tragique second conflit mondial ont façonné les relations internationales. En a émergé la guerre froide entre deux superpuissances, puis la situation que nous connaissons aujourd'hui : l'organisation des relations internationales contemporaine découle directement des modalités de fin de ce conflit. Mais le récit qui nous est fait de celui-ci, si important dans le fonctionnement du monde contemporain, est-il sincère et exact ?
nhjuik
© Inconnu
De nombreux observateurs du monde contemporain dénoncent le manichéisme professé par les États-Unis dans les interventions qu'ils pratiquent et font pratiquer à leurs alliés. Les occurrences en sont très nombreuses et bien connues, et nous n'en citerons que quelques-unes ici :
  • Première guerre d'invasion occidentale de l'Irak en 1990, avec les fausses dénonciations des prématurés tués par l'armée de Saddam Hussein.
  • Deuxième guerre d'invasion occidentale de l'Irak en 2003, avec les armes de destruction massive et la fiole brandie par Colin Powell devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies.
  • En Libye, en 2011, pour justifier l'agression pratiquée par l'OTAN, Kadhafi mérite de mourir comme Ben Laden.
  • En Syrie, en 2012, Bachar El Assad ne mériterait pas d'être sur la Terre.
  • Pas encore/à peine élu officiellement, Joe Biden promet déjà de s'en prendre aux « Castros et aux Poutines de ce monde ».
Les circonstances varient, mais le cœur du fonctionnement est toujours le même : la cible est affichée, celle d'un dictateur sanglant, assimilé aux puissances du mal, dépourvu de la moindre humanité, et son extermination relève de la salubrité publique et du bien commun.

Gear

La face cachée des relations entre le Maroc et l'Espagne ou les révélations d'un ancien agent secret espagnol

Le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, doit effectuer une visite officielle au Maroc, le 17 décembre 2020, sur fond de tension renouvelée entre le Royaume chérifien et le Front Polisario, en rapport avec les manœuvres militaires marocaines autour du secteur de Geurgarate, la localité frontalière située à l'extrême sud-ouest du Sahara occidental, sous contrôle marocain, faisant craindre une reprise des hostilités entre les deux protagonistes de ce conflit.
mada
« La coopération est tarifée entre le Maroc et l'Europe dans le domaine de l'immigration clandestine et le trafic des stupéfiants en ce que le Royaume chérifien est le principal producteur et exportateur de stupéfiants dans le monde », soutient l'agent qui a souhaité gardé l'anonymat.

Dollar Gold

L'agenda secret de la Banque mondiale et du FMI

La Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) travaillent main dans la main - en harmonie. Non seulement ils prêtent régulièrement d'énormes sommes d'argent aux régimes criminels du monde entier, mais ils font aussi chanter les nations pauvres pour qu'elles acceptent les conditions draconiennes imposées par l'Occident. En d'autres termes, la BM et le FMI sont coupables des plus atroces violations des droits de l'homme.
fgtyhju
On ne saurait le croire lorsqu'on lit la « noble phrase » inscrite au-dessus de l'entrée de l'édifice de la Banque mondiale la noble phrase « «Notre rêve : un monde sans pauvreté». » À cette hypocrisie, je ne peux qu'ajouter : « ...Et nous faisons en sorte que cela reste un rêve. » Cela dit les deux, le mensonge et la nature criminelle des deux institutions financières internationales, créées en vertu de la Charte des Nations unies, mais dont les États-Unis sont les instigateurs.

Star of David

Programmation prédictive ? Des auteurs israéliens écrivent depuis des années sur une « pandémie » de type COVID

L'acceptation volontaire par le grand public des restrictions draconiennes imposées à la mobilité et à la liberté de réunion en raison du coronavirus a été « prédite » dans des romans de fiction et d'autres créations artistiques au cours des dernières décennies. S'agit-il d'une vie imitant l'art ou de quelque chose de plus sinistre ?
jjjj

La vie imitant l'art ? Une photo du film « Alerte » de 1995, à gauche, et Vladimir Poutine déguisé en Dustin Hoffman
La vie imite l'art est une expression que nous entendons souvent lorsque certains événements sont apparemment annoncés dans une peinture, une chanson ou dans toute autre discipline créative à laquelle les gens s'adonnent. Les livres, en particulier, sont une source abondante de ce phénomène. Parfois, la séparation entre la réalisation de l'œuvre d'art et l'événement annoncé est sinistrement réduite, ce qui conduit à spéculer sur le fait que sa production n'est pas seulement le fruit d'un simple génie créatif.

Commentaire: « Invasion Los Angeles » (titre anglais : "They live"), un film bizarre au puissant message


Blackbox

Les attentats de Paris et de Bamako. Les apparences de scénarios de science fiction

A l'occasion du cinquième anniversaire des attentats de Paris au Bataclan (le 13 novembre 2015) nous publions de nouveau cet article écrit par le regretté Jules Dufour (géographe) publié le 23 novembre 2015.
bamako

L'hôtel à Bamako
En observant de près, avec les images transmises par les médias, les péripéties des attentats perpétrés dans l'agglomération parisienne le 13 novembre dernier et l'examen des comptes rendus de l'attaque contre l'hôtel Radisson Blu de Bamako, plusieurs éléments nous ont paru invraisemblables ou du moins étranges.