Bienvenue à Sott.net
dim., 27 sept. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Histoire Secrète
Carte

Magnify

Néandertal, déjà navigateur en Grèce entre -100 et -50.000 ans ?

Publiant ses travaux dans Archaeological Science, un chercheur grec s'est basé sur la découverte d'outils paléolithiques sur des îles grecques et sur les données concernant le niveau de la Méditerranée à l'époque pour établir que l'Homme de Néandertal aurait atteint ces îles en bateau.

La Crète, ou bien Leucade, Céphalonie ou Zante, en Grèce : autant d'îles où des outils néandertaliens ont été découverts ces dernières années. Comment l'Homme de Néandertal a-t-il fait la traversée ? Pas à pied sec, selon George Ferentinos, de l'Université de Patras (Grèce).

Compilant des données géologiques, ce chercheur soutient qu'il y a 100.000 ans, la Méditerranée, avec un niveau inférieur de 120 mètres au niveau actuel, devait tout de même avoir, au large la Grèce, une profondeur d'environ 180 mètres. Il était donc impossible pour ces hommes d'avoir traversé ainsi la mer. Reste donc l'hypothèse d'une traversée en canoë ou en radeau, sur ces bras de mer qui font pas moins de 5 à 12 kilomètres de long (40 pour la Crète). Faites de bois, les embarcations utilisées se seraient alors dégradées au cours du temps sans laisser de trace.

Snowflake

D'anciens textes arabes aident des climatologues

Image

Carte de la ville de Bagdad entre 770 et 910 ans après J.-C. La ville de 4 kilomètres de diamètre offrait 4 portes. Le gel et plusieurs chutes de neige auraient tué de nombreux palmiers en janvier 909. © Muir 1883, repris de Fernando Domínguez-Castro et al. 2012, Weather
Des textes écrits en arabe ancien lèvent le voile sur le climat de Bagdad entre 816 et 1009 ans après J.-C. Quatorze périodes froides se sont succédé. Comment le sait-on ? Parce que le vinaigre, les œufs ou l'eau ont gelé... Les guerres et l'apparition du papier ont failli empêcher la transmission des documents. Après avoir aidé de nombreux astronomes, les écrits arabes pourraient maintenant donner un coup de main aux climatologues.

La fin du premier millénaire fut marquée par les avancées extraordinaires que connurent la médecine ou l'astronomie dans le monde arabe. Les scientifiques avaient déjà pris l'habitude de noter leurs observations et certains de ces écrits sont parvenus jusqu'à nous. Associés à des documents provenant d'autres civilisations, ils ont par exemple permis de retracer l'histoire de la vitesse de rotation de la Terre entre notre siècle et 700 après J.-C. (selon le calendrier occidental).

Même des documents moins techniques peuvent receler des informations utiles aux scientifiques au détour de passages apparemment anecdotiques. Par exemple, savoir que le vin n'a pu être servi à cause du gel ou que des bateaux ont été bloqués par les glaces fournit de précieuses données sur le climat. Sans le vouloir, certains chroniqueurs et historiens ont ainsi archivé les phénomènes météorologiques dans des écrits politique, religieux ou commerciaux.

Magnify

Les chasseurs de l'Age de Pierre auraient découvert l'Amerique

Image

Comment les européens ont atteint l'Amérique (Source: Daily Mail)
De nouvelles preuves archéologiques suggèrent que l'Amérique a d'abord été découverte par des hommes de l'âge de pierre venant d'Europe; soit 10.000 ans avant que les ancêtres des Indiens d'Amérique, originaires de Sibérie, ne mettent les pieds dans le Nouveau Monde.

Une série remarquable de plusieurs dizaines d'outils de pierre de style européen, datant entre 19.000 et 26.000 ans, ont été découverts à six endroits différents le long de la côte Est américaine.

Trois de ces sites sont sur la péninsule de Delmarva, dans le Maryland, et ont été découverts par l'archéologue Darrin Lowery de l'Université du Delaware. Un autre se trouve en Pennsylvanie et un autre en Virginie.

Un sixième a été découvert par des pêcheurs draguant des pétoncles à 60 miles des côtes de Virginie sur ce qui, à l'époque préhistorique, était la terre ferme.

Document

Une bible millénaire redécouverte à Ankara

Ce livre de cuir aux lettres dorées pourrait bien être une Bible millénaire, datant de plus de 1500 ans. Le manuscrit a été redécouvert en Turquie il y a peu, après avoir été saisi en 2000 lors d'un coup de filet contre des contrebandiers en Méditerranée.

Il sommeillait depuis douze ans dans les placards de la justice, et pourtant il pourrait bien s'agir d'un vrai trésor car il est écrit en araméen, la langue de Jésus. Il est désormais en phase de restauration et d'authentification au musée ethnographique d'Ankara.

D'après certains médias turcs, le Vatican aurait demandé à pouvoir le consulter, une rumeur aussitôt démentie par le Saint-Siège.

Magnify

Découverte marquante pour l'égyptologie suisse

Une équipe suisse vient de mettre à jour une momie dans la Vallée des rois. Un véritable événement, puisqu'il s'agit de la première découverte du genre depuis l'exhumation de Toutankhamon, en 1922. swissinfo.ch a visité le chantier.

La Vallée des rois est un peu le graal des égyptologues. Située en plein désert, près de Louxor, elle abrite les tombeaux de bon nombre de pharaons, de membres de la famille royale ou de grands dignitaires de l'époque du Nouvel Empire.

C'est dans cette vallée qu'a été réalisée, en 1922, la plus fabuleuse découverte de l'histoire de l'égyptologie: la tombe de Toutankhamon. Fabuleuse, car la seule parvenue intacte jusqu'à notre époque. Mais depuis lors, plus rien.

Crusader

La Bête Triomphante

Image
La nuit dernière, dans notre lit, mon mari et moi avons eu une conversation que je vais partager avec vous. Ne soyez pas choqués ! Vous devriez avoir déduit à ce moment-ci que les discussions sur l'oreiller entre un mathématicien physicien et une historienne ne sont probablement pas ce que l'on pourrait qualifier de discussion osée ! Mais je suppose que cela dépend de ce qu'on entend par « osé ». Enfin bref, je lui parlais de certaines choses qui me préoccupaient à cause du livre que je suis en train de lire : The Origin of Comets de Clube, Bailey et Napier. Les thèmes abordés dans ce livre incluent le résultat scientifique plus que lamentable auquel nous sommes parvenus dans les domaines de l'astronomie et de la cosmologie. Je me lamentais de ce que notre science actuelle est incroyablement arriérée à cause de toutes les grandes idées qui ont été étouffées par les gouvernements et les religions dans le but de contrôler les populations, ce qui a mené à l'état épouvantable de notre monde et de notre soi-disant « civilisation ».

Comme je l'écrivais dans Moyen-Age et Inquisitions :

Magnify

Jordanie: des constructions vieilles de 20 000 ans

Une mission conjointe britannique, danoise, américaine et l'équipe jordanienne d'archéologues a découvert des structures de cabanes vieilles de 20.000 ans sur le site archéologique de Kharaneh IV dans l'est de la Jordanie.
Image

Vue aérienne du site de Kharaneh IV (I. Ruben)
D'après l'Université de Cambridge , la découverte suggère que la zone était autrefois occupée de façon intensive et que les origines de l'architecture dans la région remontent à vingt millénaires, avant l'apparition de l'agriculture.

Un document, publié dans la revue PLoS ONE- (Twenty Thousand-Year-Old Huts at a Hunter-Gatherer Settlement in Eastern Jordan), décrit des huttes que les chasseurs-cueilleurs utilisaient comme résidence à long terme et suggère de nombreux comportements associés à des cultures et des communautés, comme un attachement croissant à un emplacement et un réseau social étendu qui existait jusqu'à 10.000 ans plus tôt.

"Ce que nous voyons sur le site de Kharaneh IV dans le désert jordanien est une énorme concentration de personnes en un seul endroit", a déclaré le Dr Jay Stock, du Département d'Archéologie et d'Anthropologie à l'Université de Cambridge, co-auteur du document, "les gens ont vécu ici pendant des périodes de temps considérables lorsque ces cabanes ont été construites. Ils ont échangé des objets avec d'autres groupes dans la région et même enterré leurs morts sur le site. Ces activités précèdent les installations associées à l'émergence de l'agriculture qui a remplacé la chasse et la cueillette. A Kharaneh IV, nous avons été en mesure de documenter un comportement similaire quelques 10.000 ans avant l'apparition de l'agriculture."

Sherlock

Le fils français caché d'Adolf Hitler

Image
Hitler aurait eu un fils avec une Française ! Celui-ci a voulu faire reconnaître sa terrible ascendance. Avant d'y renoncer sur les conseils de son avocat et de ses enfants... Récit, photos et documents d'époque.

"Maître, je suis le fils d'Hitler ! Dites-moi ce que je dois faire." François Gibault, avocat parisien, n'en croit pas ses oreilles. L'homme qu'il a devant lui est plutôt grand, parle un français parfait sans accent, et n'a rien d'un hurluberlu. Son histoire édifiante n'en est pas moins vraie.

Engagé en 1914 dans l'armée allemande, le caporal Adolf Hitler combat contre les troupes françaises près de Seboncourt en Picardie. De temps à autre, les soldats sont envoyés à l'arrière pour récupérer, reprendre des forces et parfois... s'amuser. À Fournes-en-Weppe, petite ville située à l'ouest de Lille, Hitler fait la connaissance de Charlotte Lobjoie, une jeune femme d'à peine 16 ans.

"Un jour, je faisais les foins, avec d'autres femmes, lorsqu'on vit un soldat allemand, installé de l'autre côté de la rue, révèle celle-ci à son fils bien des années plus tard. Il avait une sorte de carton et semblait dessiner. Toutes les femmes trouvèrent intéressant ce soldat et se montrèrent curieuses de savoir ce qu'il dessinait. Je suis désignée pour essayer de l'approcher." L'inconnu se montre attentif, puis chaleureux, et même amical avec la jeune paysanne. Commence alors une relation qui durera plusieurs semaines.

MIB

Charles Dickens (1812-1870), un raciste génocidaire

Traduction : Dominique Muselet pour LGS

Image
L'holocauste indien et le génocide des Musulmans par les Etats-Unis et leurs alliés.

Cette semaine le monde anglo-saxon célèbre le 200ième anniversaire de la naissance de Charles Dickens qui est considéré comme le plus grand romancier de l'ère victorienne ( il est né le 7 février 1812 et mort le 9 juin 1870).

L'oeuvre de Charles Dickens comprend "Esquisse par Boz", "Le magasin d'antiquité", "Oliver Twist", "Nicholas Nickleby", "Barnaby Rudge", "Un chant de Noël", " Martin Chuzzlewit"", "Le conte de deux cités", "David Copperfield", "les grandes espérances", "La maison d'âpre-vent", "La petite Dorrit", "Les temps difficiles", "L'ami commun" et "les aventures de M. Pickwick".

Mais ce qu'on oubliera de dire, pendant les célébrations, c'est qu'en réalité Charles Dickens, comme beaucoup de ses contemporains britanniques, était un raciste génocidaire. Voilà ce qu'il a écrit à Emile de la Rue, le 23 octobre 1857 à propos de la soi-disant mutinerie indienne de 1857 : "Je voudrais être Commandant en Chef là-bas |[Inde] ! Voilà ce que je dirais à ces orientaux à qui il faut parler fermement (ce texte devrait d'ailleurs être énergiquement traduit dans tous les dialectes locaux), "Moi l'Inimitable, qui exerce une fonction dont je crois profondément qu'elle m'a été donnée par Dieu et non par Satan, j'ai l'honneur de vous informer, vous peuple indien, qu'il est de mon intention de procéder, en évitant autant que possible les cruautés inutiles et en opérant par miséricorde avec la plus grande célérité, à l'éradication de votre Race de la surface du globe car votre Race a défiguré la terre par des atrocités abominables [2000 Anglais ont été tués pendant la guerre d'indépendance de 1857 ou Mutinerie indienne de 1857] (voir Grace Moore (2004), "Dickens and the Empire. Discourses of class, race, and colonialism in the works of Charles Dickens" (Ashgate Publishing, Aldershot , UK ) : http://www.amazon.com/Dickens-Empire-Discourses-Colonialism-... ).

Question

Stonehenge, conçue comme une caisse de résonnance magique ?

Présentée jeudi lors de la réunion annuelle d'une association scientifique américaine à Vancouver, une nouvelle théorie, proposée par un chercheur américain, suggère que les piliers du célèbre monument mégalithique de Stonehenge, en Angleterre, auraient été disposés de façon à produire un effet acoustique particulier lors de cérémonies musicales rituelles.

C'est une hypothèse inattendue que le chercheur Steven Waller a exposée aux membres de l'Association Américaine pour l'Avancement de la Science (AAAS), réunis jeudi à Vancouver : loin d'avoir été édifié et orienté en fonction des solstices d'été et d'hiver - théorie dominante -, le site préhistorique de Stonehenge (Wiltshire) aurait été conçu et bâti de façon à ce que la musique jouée lors de cérémonies rituelles y soit répercutée d'une manière étrange, paraissant magique. Comment a-t-il expérimenté sa théorie ?

De manière ingénieuse, il a fait se déplacer en cercle trois de ses étudiants aux yeux bandés sur un terrain dégagé, autour de deux joueurs de cornemuse émettant les mêmes notes. Steven Waller a ainsi constaté que ceux-ci avaient l'impression que des obstacles, à certains endroits, atténuaient ou au contraire amplifiaient les sons. Esquissant ensuite un plan des lieux tels qu'ils les imaginaient d'après ces impressions auditives, les étudiants ont, selon le chercheur, reproduit de façon troublante la disposition des différents piliers de Stonehenge.