Bienvenue à Sott.net
lun., 16 sept. 2019
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Histoire Secrète
Carte

Newspaper

Nos ancêtres sapiens se sont-ils hybridés avec d'autres homininés archaïques ?

Publiée lundi dans Proceedings of the National Academy of Sciences, une étude génétique américaine sur des populations modernes d'Afrique suggère que l'homme moderne aurait pu se croiser avec d'autres espèces du genre Homo sur ce continent, il y a plusieurs dizaines de milliers d'années.

De précédentes recherches l'avaient déjà montré en 2010 : Homo sapiens s'est croisé avec l'homme de Néandertal en sortant d'Afrique entre 80.000 et 30.000 ans avant notre ère, laissant l'empreinte de ces évènements dans nos chromosomes. Mais n'a-t-il pas fait de même, peut-être plus tôt encore, avec d'autres espèces humaines archaïques, sur le sol africain ?

Pour tenter de répondre à cette question, Michael Hammer, spécialiste en biologie évolutive à l'Université de l'Arizona à Tucson, faute de disposer d'ADN fossile africain (qui, contrairement à celui de l'Européen Néandertal, ne se conserve pas sous les climats tropicaux), a du recourir à la fameuse "horloge moléculaire", une combinaison de génétique et de statistiques pour faire parler l'ADN moderne sur ses propres origines.

Tout d'abord, il a modélisé sur ordinateur l'aspect probable des traces qu'une telle hybridation aurait pu laisser dans le génome d'aujourd'hui. Puis il les a recherchées dans le matériel génétique de 3 populations actuelles d'Afrique, réputées n'avoir jamais quitté ce continent et avoir conservé ainsi la diversité et l'ancienneté génétique originelles voulues.

Magnify

Un ancien pot romain criblé de Mystère

Image

Cette jarre ancienne est pleine de trous, dont un à sa base; si les scientifiques n'ont aucune idée de son utilité, ils pensent qu'il remonte à 1800 ans en Grande-Bretagne romaine.
Crédit: Photo gracieuseté Katie urbain / Musée d'archéologie de l'Ontario
Un ancien vase d'argile reconstruit à partir de pièces découvertes dans un musée canadien est criblé de trous minuscules, laissant perplexes les archéologues quant à ce pourquoi il était utilisé.

A ce jour, personne n'a été capable d'identifier un autre artefact comme celui-ci dans le monde romain .

Le pot, de seulement 40 centimètres de haut et datant d'environ 1.800 ans, a été retrouvé brisé en 180 morceaux méconnaissables dans une salle d'entreposage du Musée d'archéologie de l'Ontario. Mais même une fois restauré, les scientifiques ont été confronté à un mystère.

"Tout le monde est perplexe en ce qui concerne ce pot," nous dit Katie Urban, l'un des chercheurs du Musée, "nous l'avons envoyé à toutes sortes de spécialistes en poteries romaines et autres poteries, et personne ne semble être en mesure de trouver un autre exemplaire."

Sherlock

Un « Colisée » découvert près de Vienne

Des archéologues ont réalisé une sensationnelle découverte près de Vienne : un amphithéâtre de taille gigantesque, probablement capable de rivaliser avec le Colisée de Rome. D'après ces experts qui ont vu ces ruines grâce à des mesures radars, l'amphithéâtre est au moins aussi grand que le Colisée et son Ludus Magnus qui servait de lieu d'entrainement des gladiateurs. Nous n'avons pas encore plus de détails sur l'emplacement et les fouilles.

Binoculars

La grotte Chauvet dévoile ses mystères dans un documentaire en 3D

Image
© DRAC RHÔNE-ALPES/MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION
Le panneau des chevaux, fresque de la grotte Chauvet-Pont d'Arc, dans l'Ardèche.
Le réalisateur allemand Werner Herzog a mis en images la grotte ardéchoise dans un documentaire en 3D, en salle le 31 août...

La grotte des rêves perdus, le documentaire en 3D du réalisateur allemand Werner Herzog, va vous emmener là où personne, sauf une poignée de scientifiques, n'ont pu aller. La grotte Chauvet-Pont d'Arc, découverte en 1994 par le spéléologue Jean-Marie Chauvet, est fermée au grand public et sous surveillance étroite du CNRS pour éviter la dégradation des peintures rupestres datant de 36.000 ans avant notre ère. Mais l'équipe de tournage a été autorisée à pénétrer dans la grotte qui abrite plus de 400 peintures, deux fois plus anciennes que celles qui ornent la grotte de Lascaux.

Magnify

Jusqu'à 7% de nos gènes proviendraient des Dénisoviens, cousins de Néandertal

Image
Selon une recherche publiée hier aux Etats-Unis, le système immunitaire des humains aurait été renforcé par la reproduction croisée entre les Neandertaliens et leurs cousins, les Dénisoviens, qui ont tous deux émigré hors du continent africain.

C'est en 2010 qu'ont été découvertes, à Denisova, en Russie, les traces (l'os d'un doigt et une dent) des anciens cousins des Néandertaliens, baptisés depuis les Dénisoviens. Or, le séquençage ADN réalisé sur l'os a permis de déterminer que certains humains modernes avaient hérité de 7% des gènes de cet ancêtre disparu contre seulement 4% de ceux du Néandertalien.

Il y a 400.000 ans, les Dénisoviens et les Néandertaliens se sont séparés et ont tous deux quitté l'Afrique. Les premiers ont été en Europe et dans l'ouest de l'Asie tandis que les seconds se sont dirigés vers l'Asie de l'Est. Les ancêtres de l'homme moderne sont quant à eux, sortis d'Afrique il y a 65.000 ans et se sont rendus en Eurasie où ils ont rencontré leurs cousins Dénisoviens et Néandertaliens.

Selon une étude publiée hier dans la revue Science, aux Etats-Unis, des croisements entre ces deux ancêtres seraient alors intervenus et auraient permis à l'Homme d'hériter de gènes qui ont stimulé son système immunitaire. Les gènes en question, appelés HLA, sont déterminants pour notre organisme puisqu'ils sont chargés d'identifier et de détruire les agents pathogènes.

Magic Wand

Arabie saoudite: Traces d'une civilisation vieille de 9.000 ans

Des fouilles sur un site archéologique en Arabie saoudite montrent que le cheval était probablement déjà domestiqué il y a 9.000 ans.

La découverte de cette «civilisation d'al Makar», d'après le nom du site, devrait remettre en cause la théorie selon laquelle la domestication des animaux a eu lieu il y a 5.500 ans en Asie centrale, a déclaré Ali al Ghabban, vice-président des Antiquités et des Musées à la Commission saoudienne pour le Tourisme et les Antiquités

Magnify

Découverte d'un voilier plus ancien que ceux des Vikings

L'un des premiers voiliers ayant navigué dans la mer Baltique a été repéré par des archéologues en Estonie, dans l'île du nom de Saaremaa. Ce bateau long de 17 mètres, possédant une quille, daterait de l'année 750 après Jésus-Christ. Il aurait donc été construit à une époque antérieure à la période définie comme l'âge des Vikings.

Ce navire constitua le tombeau de guerriers dont les restes y furent retrouvés avec leurs boucliers aux côtés d'oiseaux de chasse ainsi que de quelques chiens. L'âge de ces hommes variait entre 30 et 40 ans et leur taille entre 180 et 190 centimètres. En se fiant à la riche ornementation plaquée or de leurs poignées de glaives, ces individus devaient jouir socialement d'une certaine notoriété.

Gear

Des siècles de mensonges au nom du christianisme

Traduction copyleft de Pétrus Lombard pour AlterInfo

Image
« La Bible est un ouvrage plus lu et examiné que tout livre ayant jamais existé. »
Thomas Paine
Le professeur Bart Ehrman a fait une chose que plus de 99 pour cent de chrétiens ont omise. Il a consacré une grande partie de sa vie adulte à une étude sérieuse du Nouveau Testament.

Ehrman commença ses études à l'Institut Biblique Moody, un collège biblique fondamentaliste, avant d'achever ses études universitaires au Wheaton College. À Wheaton, Ehrman fit ce que tout étudiant sérieux du Nouveau Testament devrait faire, il étudia le grec. Tel qu'il l'explique dans Forged: Writing in the Name of God - Why the Bible's Authors Are Not Who We Think They Are [Contrefaite : Écrite au nom de Dieu - Pourquoi les auteurs de la Bible ne sont pas ceux que nous pensons], « J'ai appris le grec, afin de pouvoir lire le Nouveau Testament dans sa version originale, » (p. 4)

Son diplôme de Wheaton obtenu, Ehrman alla au séminaire théologique de Princeton, où il étudia sous l'autorité de l'un des plus grands experts du monde en matière de Nouveau Testament grec, le regretté Bruce Metzger. Parmi les nombreuses contributions savantes de Metzger, son ouvrage indispensable, The Text of the New Testament: Its Transmission, Corruption and Restoration [Le texte du Nouveau Testament : Sa transmission, son altération et sa restauration], identifie trois catégories de sources disponibles permettant de confirmer le texte du Nouveau Testament : les manuscrits grecs, les traductions anciennes en d'autres langues et les citations du Nouveau Testament faites par les écrivains ecclésiastiques des origines, comme Augustin, Eusèbe, Tertullien et Marcion. (p. 36-89)

Info

11 septembre 2001 - Mort de l'expert hollandais Danny Jowenko

L'expert hollandais Danny Jowenko, spécialiste en démolition contrôlée et connu pour avoir affirmé au vu des images de la chute du World Trade Center 7 (dont il ne connaissait pas l'existence avant cette expérience) qu'il s'agissait effectivement d'une démolition par explosifs, [serait] décédé samedi dans un accident de voiture aux Pays-Bas.

Il était apparemment seul dans sa voiture avec son chien (qui a survécu) et est mort sur le coup de l'impact contre un arbre.

Commentaire: Danny Jowenko, spécialiste en démolition contrôlée, décédé samedi 16 juillet 2011

Image
Pour plus d'informations sur la mort du Dr. David Kelly, voir ces liens (en anglais) :

Ethnic specific weapons: The real story behind the murder of Dr David Kelly

Coverup and Complicity: The Mysterious Death of David Kelly: Doctors Challenge Cameron Government


Magnify

Des enregistrements inédits de Jackie Kennedy dévoilés sur petit écran

Image

John F. Kennedy et sa femme Jacqueline (Jackie) à leur arrivée à l'aéroport de Dallas le 22 novembre 1963, jour où le président fut assassiné. A.P./SIPA
L'ancienne First Lady s'était livrée à un historien peu après l'assassinat de son mari en 1963. Ses secrets seront bientôt révélés par la chaîne américaine ABC...

La programmation sera «explosive» promet ABC. La chaîne de télévision américaine évoque ainsi les enregistrements inédits de Jackie Kennedy qui seront diffusés à l'automne prochain pour le 50e anniversaire de l'accession au pouvoir de John F. Kennedy, selon le Daily Mail.

Dans les mois qui ont suivi l'assassinat à Dallas de son mari, survenu le 22 novembre 1963, l'ex First Lady s'était confiée à un historien, Arthur Schlesinger Jr. A ce moment-là, Jackie Kennedy lui a livré plusieurs secrets relatifs à son quotidien de Première dame des Etats-Unis et à son mariage. Elle est également revenue sur les événements historiques qui ont marqué sa vie, comme la crise des fusées de Cuba, la campagne présidentielle et l'assassinat de son époux. Des révélations parfois étonnantes, qui ont jusqu'ici été bien gardées.