Bienvenue à Sott.net
lun., 06 déc. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

X

L'Allemagne avertit les jeunes adultes et les femmes enceintes de ne pas prendre le vaccin Moderna

Les mauvaises nouvelles pour Moderna ne cessent d'arriver.

moderna
Les régulateurs européens de la santé expriment une nouvelle vague de scepticisme quant aux vaccins à ARNm et à la question de savoir si les avantages pour la santé des jeunes adultes en bonne santé l'emportent sur les effets secondaires rares mais nocifs. Hier, c'était le régulateur français des médicaments qui conseillait aux hommes de moins de 30 ans d'éviter le vaccin Moderna.

Commentaire: Ci-dessous, petite chronologie récente de la saga Moderna. Ayez confiance, on vous dit !

Janvier 2021

La Californie interrompt les injections d'un lot de vaccins Moderna Covid en raison d'un « nombre d'événements indésirables plus élevé que d'habitude »

Les doses de Moderna Lot 041L20A sont soupçonnées de provoquer un «Nombre d'événements indésirables plus élevé que d'habitude» et devrait être mis de côté jusqu'à ce qu'une enquête appropriée puisse être menée, a déclaré dimanche le ministère de la Santé publique de Californie.

Mai 2021


Juillet 2021 :


Covid-19 : le vaccin Moderna autorisé pour les 12-17 ans dans l'Union européenne

L'Agence européenne des médicaments (AEM) a approuvé vendredi l'utilisation du vaccin anti-Covid-19 du laboratoire Moderna pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans. Il devient le deuxième vaccin à être autorisé pour les adolescents au sein des 27 pays de l'Union européenne, après celui de Pfizer-BioNTech.

Août 2021 :

Le Japon retire de la circulation 1,6 millions de doses de Moderna soupçonnées de contenir un composant métallique qui « réagit aux aimants »

Plusieurs centres de vaccination ont signalé avoir trouvé des corps étrangers dans les doses.

« C'est une substance qui réagit aux aimants », a déclaré le responsable à Nikkei, ajoutant « Il pourrait s'agir de métal ».

21 octobre 2021 :

Covid-19 : le patron de Moderna invite à «vacciner les jeunes enfants»

«Il faut vacciner les jeunes enfants.» La prescription est claire. C'est Stéphane Bancel, dirigeant français de la société de biotechnologie américaine Moderna qui la signe ce mercredi dans les colonnes du Parisien-Aujourd'hui en France. Deux jours plus tôt, l'entreprise a annoncé avoir obtenu des résultats positifs pour son vaccin contre le Covid-19 chez les plus jeunes, après des essais cliniques menés sur 4 700 enfants âgés de 6 à 11 ans.

Au début du mois d'octobre, plusieurs pays scandinaves ont suspendu le vaccin Moderna pour les hommes de moins de 30 ans. Une étude associant la Finlande, la Suède, la Norvège et le Danemark a en effet établi un risque légèrement accru d'inflammation cardiaque pour cette population.

La France, par mesure de précaution, a décidé dans la foulée de suspendre l'utilisation du Moderna pour les troisièmes doses. «Il faut remettre l'église au milieu du village, tance Stéphane Bancel, aucun cas de myocardite n'a été rapporté chez les plus de 40 ans. Et chez les jeunes, on ne compte que quelques cas par million de vaccinés.» Selon lui, «l'intérêt de la vaccination» apparaît «nettement supérieur»dans un contexte de «pandémie mondiale» où «le but est de réduire les hospitalisations». Lundi, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a finalement approuvé l'administration d'une troisième dose du vaccin anti-Covid du laboratoire Moderna aux personnes âgées de 18 ans et plus.

27 octobre 2021 :

Vaccin Moderna suspendu pour les troisièmes doses

La HAS évoque en fait ici l'alerte lancée auprès de l'Agence européenne du médicament (EMA) par plusieurs pays scandinaves sur de possibles risques accrus de myocardites et péricardites liés à l'usage du vaccin de Moderna. Une étude scandinave associant la Finlande, la Suède, la Norvège et le Danemark a en effet établi que les hommes injectés avec le Spikevax de Moderna et âgés de moins de 30 ans avaient un risque légèrement accru de développer une inflammation du myocarde.

8 novembre 2021 :

Lire aussi nos deux articles FOCUS :

L'histoire de Moderna — Une entreprise en quête d'une « intervention miraculeuse de la Sainte Vierge »

Magouilles et Cie — Grâce au Covid-19, Moderna a obtenu son « intervention miraculeuse de la Sainte Vierge »


Syringe

Le docteur Rochagné Kilian lance l'alerte sur les D-dimères élevés associés aux injections « anti-Covid-19 »

Le docteur Rochagné Kilian, spécialiste en médecine d'urgence, dénonce l'augmentation inquiétante des niveaux de D-dimères chez les patients après avoir reçu un soi-disant « vaccin anti-Covid-19 ». Cette vidéo détaillée et bien référencée explique le phénomène de micro-coagulation et en quoi ce phénomène démontre le développement probable d'une maladie auto-immune.
docteur Rochagné Kilian, Ontario
© Inconnu
Le docteur Rochagné Kilian a été suspendue par L'Ordre des médecins et chirurgiens de l'Ontario. Trop en dire, lui vaut d'être mise à l'écart. Et pour cause, ses révélations en tant que professionnelle sont accablantes.


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Attention

Myocardites et pseudovaccin antiCovid : un risque à ne pas courir

Laisserons-nous les enfants courir le risque d'atteinte cardiaque post pseudovaccin Covid pour sauver une sortie au resto ?
Ou même une inscription dans un club de foot ? Laissez-les jouer devant l'immeuble avec les copains ou courir les champs si vous êtes à la campagne. Rien ne vaut la santé, et on a vécu sans salle de gym avec équipements lourds pour COURIR, sans club payant !
fghj
Un adulte sympathique aidait les gosses dehors à faire des passes ... La coronafolie va bien se terminer et d'autant plus vite que nous ne céderons pas.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Hearts

La thérapie à la lysine interrompt la réplication du virus

lysine
Il semble que la lysine, un acide aminé essentiel que votre organisme utilise dans la production de protéines, puisse contribuer à prévenir ou à traiter les infections virales. Les virologues ont également suggéré que la lysine pourrait aider à prévenir ou à traiter le COVID-19.

Ces derniers mois, il est devenu évident que le COVID-19 ne peut plus être considéré comme une menace majeure pour la santé publique. Le virus est désormais endémique, à l'instar de la grippe saisonnière ou du rhume. Pourtant, pour continuer à mettre en œuvre la Grande réinitialisation (Great Reset) pour « reconstruire en mieux », les marchands de peur ont besoin que cette crise se poursuive.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Heart

Analyses sanguines inquiétantes chez les vaccinés anti-covid, le Dr Benoît Ochs conseille de faire mesurer urgemment les D-dimères, CRP...

benoit ochs
Pour ce 15e numéro de "Science en Conscience" pour ReinfoCovid, Jérémie Mercier recevait le médecin généraliste luxembourgeois Benoît Ochs, membre du collectif ReinfoCovid Luxembourg. L'échange porte sur les analyses sanguines surprenantes et inquiétantes chez une proportion importante de sa patientèle ayant reçu les récentes injections expérimentales.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Health

Analyses sanguines post-injection : l'inquiétude grandit

Pour ce 15ème numéro de "Science en Conscience" pour ReinfoCovid, Jérémie Mercier reçoit le médecin généraliste luxembourgeois Benoît Ochs, membre du collectif ReinfoCovid Luxembourg que l'on peut retrouver sur ce site : https://www.expressis-verbis.lu/?lang=fr

ochs

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


2 + 2 = 4

Covid-19 : une étude britannique publiée dans la revue médicale « The Lancet » affirme que les vaccinés transmettent autant le variant Delta que les non-vaccinés

Selon une équipe de chercheurs britanniques, la vaccination ne limite pas la propagation du variant Delta, la charge virale étant similaire chez les vaccinés et les non-vaccinés. Pour les auteurs de l'étude, la vaccination n'est «pas suffisante».

vaxxx
Après avoir examiné 602 cas au Royaume-Uni, les chercheurs de l'Imperial College de Londres et de l'Agence de sécurité sanitaire britannique (HSA) ont conclu dans leur étude, publiée dans The Lancet le 29 octobre, que «bien que les vaccins restent très efficaces pour prévenir les maladies graves et les décès dus au Covid-19, les résultats suggèrent que la vaccination n'est pas suffisante pour prévenir la transmission du variant Delta dans les ménages avec des expositions prolongées».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Hearts

Tout savoir sur le glutathion, détoxifiant et antioxydant majeur

fruits
Le glutathion est une protéine naturellement produite par l'organisme. Il s'agit plus précisément d'un tripeptide, composé de trois acides aminés : l'acide glutamique, la cystéine et la glycine. Son action antioxydante puissante intervient pour ralentir le vieillissement cellulaire et limiter notamment les dommages du stress oxydatif.

Commentaire: Lire aussi : Le seul antioxydant dont on ne nous parle jamais, le glutathion

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Pfizer confirme que les personnes vaccinées contre le COVID peuvent transmettre des protéines de pointe et nuire aux personnes non vaccinées

Une nouvelle étude a confirmé que les personnes qui ont été vaccinées contre le COVID produisent des protéines de pointe excessives capables de passer la barrière hémato-encéphalique et de causer des dommages irréparables au cerveau. Les documents de Pfizer préviennent que les personnes vaccinées excrètent en fait ces protéines de pointe excessives, ce qui expose les personnes non vaccinées à des risques...

contagion
LOS ANGELES, Californie, 3 mai 2021 (LifeSiteNews) - Dans leur dernière note d'information, les America's Frontline Doctors (AFLDS) ont mis en garde contre la capacité des protéines de pointe issues des vaccins expérimentaux de thérapie génique COVID-19 à :

1.) traverser la "barrière hémato-encéphalique" en provoquant des dommages neurologiques,
2.) être "excrétées" par les vaccinés, provoquant des maladies chez les enfants et les adultes non vaccinés, et
3.) provoquer des saignements vaginaux irréguliers chez les femmes.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Heart

Huile de noix de coco : cette huile de cuisson est un puissant destructeur de virus et antibiotique ...

Coconut oil
Vous avez sans doute remarqué que depuis environ 60 ans, la majorité des responsables de la santé et des médias vous expliquent que les matières grasses saturées sont mauvaises pour la santé et entraînent une foule de conséquences négatives, comme un taux de cholestérol élevé, l'obésité, les maladies cardiaques et la maladie d'Alzheimer.

Pendant ce temps, au cours de ces mêmes 60 années, les taux américains de maladies cardiaques, d'obésité, de cholestérol sérique élevé et de maladie d'Alzheimer ont grimpé en flèche par rapport à nos ancêtres, et même par rapport aux sociétés primitives modernes utilisant les matières grasses saturées comme aliment de base.

Saviez-vous que plusieurs études sur les populations des îles du Pacifique, qui tirent de 30 à 60 % de leur apport calorique total intact de l'huile de noix de coco entièrement saturée, ont toutes montré des taux de maladies cardiovasculaires presque inexistants ?

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :