Bienvenue à Sott.net
dim., 27 mai 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Ice Cube

De l'eau glacée pour booster le système immunitaire : la jeune Kazakhstanienne qui se baigne par tous temps

Zarina Andryushina, a resident of Aktau
© Ruptly
Une jeune femme kazakhe a réalisé une vidéo vantant les vertus de son programme d'exercices quotidiens, avec un plongeon dans le froid glacial de la mer Caspienne. La vidéo est devenue virale.

Zarina Andryushina, une résidente d'Aktau sur la côte est de la mer, a dû briser la glace qui recouvrait la surface pour faire sa plongée quotidienne le 30 janvier. Après avoir partagé une vidéo de sa bravoure face au froid en bikini sur sa page Instagram, elle a attiré l'attention des médias locaux.

"On ne sent pas vraiment l'eau quand il fait froid. C'est comme marcher dans la glace carbonique", a-t-elle déclaré au journal Tengri News du Kazakhstan. "Et quand tu sors, tu ressens une telle chaleur et tu ne regrettes rien."


Brain

Comment le sucre affecte le cerveau

sugar human body receptors
Lorsque vous mangez une chose pleine de sucre, vos papilles, votre instinct et votre cerveau le remarquent tous. Cette activation de votre système de récompense n'est pas sans rappeler la façon dont les organismes traitent les substances addictives comme l'alcool ou la nicotine - une surcharge de sucre fait monter en flèche les niveaux de dopamine et vous laisse envie de plus. Nicole Avena explique pourquoi des bonbons et des friandises devraient être consommés avec modération.



Syringe

Nouvelle revue Cochrane : Les vaccins antigrippaux échouent à 99 %

flu shot vaccine
© Global Look Press
Depuis plus de 20 ans, j'écris et je donne des conférences sur la façon dont le vaccin contre la grippe échoue chez presque tous ceux qui le reçoivent. J'ai parlé de l'échec du vaccin antigrippal dans des blogues et dans mon bulletin d'information, Natural Way to Health du Dr Brownstein.

Cochrane est un réseau mondial indépendant de chercheurs dans plus de 130 pays qui s'efforcent de produire des informations crédibles et accessibles sur la santé, sans parrainage commercial ni autres conflits d'intérêts. Ils ne reçoivent pas d'argent des grandes entreprises pharmaceutiques. Par conséquent, leurs études méritent une attention particulière lorsqu'elles sont publiées.

Le 1er février 2018, le groupe Cochrane a publié ses dernières découvertes sur le vaccin contre la grippe. (1) Les scientifiques ont étudié des essais randomisés et contrôlés comparant le vaccin antigrippal avec placebo ou sans intervention. Ils comprenaient 52 essais cliniques portant sur plus de 80 000 personnes qui évaluaient l'innocuité et l'efficacité des vaccins antigrippaux chez des adultes en bonne santé. Les études ont été réalisées entre 1969 et 2009.

Les auteurs ont découvert que les vaccins antigrippaux réduisaient probablement le taux de grippe chez les adultes en bonne santé de 2,3 % sans vaccination à 0,9 % avec.

Green Light

Huile de Nigelle : une merveille naturelle

Lorsque d'anciens pharaons égyptiens, des reines européennes, des prophètes religieux et des scientifiques modernes se rejoignent sur un point, cela vaut probablement la peine d'en tenir compte. Bien qu'aujourd'hui nous avons plus accès à l'information que jamais, nous avons encore beaucoup à apprendre de l'histoire.
nigelle
© Inconnu
L'huile de Nigelle
D'Hippocrate et Cléopâtre, à Toutankhamon et les civilisations qui ont suivi, ils ont partagé un étrange point commun qui était la valeur qu'ils accordaient à une certaine herbe. Cette herbe: la nigelle.

Commentaire: Lire aussi :


Syringe

Philippines : soupçons autour d'un vaccin de Sanofi contre la dengue

sanofi
© Inconnu


Sanofi
va rembourser toutes les doses de vaccins contre la dengue inutilisées aux Philippines. Le géant pharmaceutique dit vouloir rétablir la confiance avec Manille. Le pays a suspendu la campagne de vaccin contre la dengue après la mort de 14 enfants.

Commentaire: Prendre le temps de bien s'informer sur les conséquences d'un vaccin peut être une question vitale, pour nous et pour notre famille. L'information protège.

Lire aussi :


Syringe

Tout comme chez l'humain, les vaccins pour les poissons ne préviennent pas les maladies

fish vaccine
L'utilisation de vaccins sur les animaux est courante un peu partout dans le monde, mais l'efficacité de la prévention des maladies est faible. Une nouvelle étude montre que les vaccins utilisés par les pisciculteurs commerciaux ne protègent pas le poisson contre les maladies.

L'étude a été compilée par des chercheurs de l'Université de Waterloo, de l'Université catholique pontificale de Valparaiso et de l'Université chilienne de Valparaiso. Il a montré que les poissons vaccinés ont tendance à présenter plus de symptômes lorsqu'ils contractent des maladies, et que les effets sur la santé et, en fin de compte, les décès se produisent comme s'ils n'avaient jamais reçu de vaccin.

"Les vaccins d'aujourd'hui sont commercialisés dans les piscicultures en tant que moyens nécessaires de prévention des maladies et sont même exigés par certaines compagnies d'assurance, mais ils ne sont pas aussi efficaces que nécessaire dans des conditions réelles. a déclaré Brian Dixon, professeur de biologie à Waterloo. "Certains opérateurs font cinq vaccinations par poisson, puis il y a des pertes de poissons dues au stress causé par les multiples manipulations et injections."

Dans cette étude, les chercheurs ont testé l'efficacité du vaccin pour le pathogène bactérien Piscirickettsia salmonis en comparant la réaction du saumon atlantique vacciné et non vacciné lorsqu'il est exposé au pou du poisson Caligus rogercresseyi en laboratoire.

Ils ont constaté que, bien que le nombre de bactéries vivant à l'intérieur du poisson était beaucoup plus faible chez les poissons vaccinés, ils présentaient beaucoup plus de signes d'infection et un taux de mortalité plus élevé que le groupe non vacciné lors de l'exposition au pou du poisson.

L'étude a conclu qu'une fois vacciné, le saumon était incapable de combattre plusieurs maladies à la fois. C'est la première étude qui montre comment un parasite chez le poisson peut neutraliser les effets protecteurs d'un vaccin contre une autre maladie.

Roses

Guide complet des huiles essentielles indispensables pour l'hiver

Pour soulager les maux dus à l'hiver : rien de tel que les huiles essentielles. Rhumes, gastro, grippe, maux de gorge, fatigue, etc ; notre organisme, soumis à des conditions climatiques rudes, a du mal à se défendre face aux virus et microbes. Notre guide complet des huiles essentielles indispensables pour l'hiver va vous permettre de vous protéger et de stimuler vos défenses naturelles.
Huiles

HAL9000

Édulcorants intenses : un pouvoir sucrant absolument dévastateur

Avez-vous déjà entendu parler de ces petites bombes sucrantes à retardement dénommées « édulcorants intenses » ? Peut-être que oui, notamment si vous êtes habitué(e) à regarder l'émission Cash Investigation.
sucre
© Inconnu
Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des pouvoirs sucrants liés aux édulcorants intenses, classés par ordre alphabétique, de sorte à ce que vous puissiez rapidement et intelligiblement voir en quoi ces composés, naturels ou synthétiques, aident à constituer le nouveau mode d'addiction prédominant.

Commentaire: Lire aussi :


Brain

Bientôt un test rapide pour détecter les risques de rupture d'anévrisme ?

Mood changing brain implants
© Flickr/Taka Umemura
Des chercheurs français ont fait la découverte d'un gène impliqué dans la rupture d'anévrisme (ou anévrisme cérébral), un accident vasculaire cérébral (AVC) redouté et imprévisible qui peut laisser de lourdes séquelles aux survivants. Grâce à leur découverte, les scientifiques désirent mettre au point un test de détection précoce.

L'anévrisme cérébral est un AVC causant la mort dans plus de 50 % des cas, et qui touche 3 % de la population. Lorsque les victimes survivent, des troubles de la mémoire ou des paralysies subsistent. De récentes recherches menées par l'Institut du thorax et du CHU de Nantes ont permis la découverte d'un gène jouant un rôle dans l'anévrisme cérébral, une trouvaille relatée dans un article de l'American Journal of Human Genetics du 4 janvier 2018.

La rupture d'anévrisme cause chez la victime une hémorragie plus ou moins importante autour du cerveau, dont les conséquences sont très graves même en cas de survie. Les chercheurs sont parvenus à déterminer l'origine génétique de cet accident en décryptant l'ADN de plusieurs membres d'une même famille ayant un anévrisme cérébral. C'est ainsi que la mutation d'un gène nommé ANGPTL6 a été identifiée, agissant dans la formation et la réparation des vaisseaux sanguins.

Hearts

Ferritine plasmatique et Gamma-GT - Deux puissants indicateurs de la santé que vous devez connaître

L'histoire en un coup d'œil :

En surveillant vos taux sériques de ferritine (fer stocké) et de GGT et en prenant des mesures pour les abaisser s'ils sont trop élevés, vous pouvez éviter de graves problèmes de santé.

Presque tous les hommes adultes et les femmes ménopausées sont à risque de surcharge en fer en raison d'une excrétion de fer inefficace. Si elle n'est pas traitée, elle peut contribuer au cancer, aux maladies cardiaques, aux maladies neurodégénératives et à d'autres problèmes de santé chroniques.

Le GGT est une enzyme hépatique impliquée dans le métabolisme du glutathion et le transport des acides aminés. Le GGT peut être utilisé comme marqueur de dépistage de l'excès de fer libre et est un puissant prédicteur de mortalité.
blood vials, blood testing
Bien que beaucoup d'examens de santé et de tests de laboratoire soient surestimés ou inutiles, il y en a quelques-uns qui sont d'une importance vitale, comme celui de la vitamine D. Je vous recommande de vérifier votre taux de vitamine D au moins deux fois par an.

Deux autres tests vraiment importants sont la ferritine sérique (qui mesure le fer stocké) et le gamma-glutamyl transpeptidase encore appelée gamma-glutamyl transférase (GGT ; une enzyme hépatique corrélée à la toxicité ferrique, au risque de maladie et à la mortalité toutes causes confondues). En surveillant vos taux sériques de ferritine et de GGT et en prenant des mesures pour les abaisser s'ils sont trop élevés, vous pouvez éviter de graves problèmes de santé.

Pour les adultes, je recommande fortement de faire un test de ferritine sérique et de GGT chaque année. En ce qui concerne la surcharge en fer, je crois qu'elle peut être tout aussi dangereuse pour votre santé que la carence en vitamine D. Dans cet entretien, Gerry Koenig, [1] ancien président du Iron Disorders Institute et de la Fondation de l'hémochromatose, explique la valeur de ces deux tests.

La surcharge en fer est plus fréquente que la carence en fer

Le fer est l'un des suppléments nutritionnels les plus courants. Non seulement vous pouvez l'obtenir comme un supplément isolé, mais il est également ajouté à la plupart des multivitamines. De nombreux aliments transformés sont également enrichis en fer. Bien que le fer soit nécessaire à la fonction biologique, lorsqu'on en consomme trop, il peut être extrêmement nocif.

Malheureusement, la première chose à laquelle les gens pensent lorsqu'ils entendent parler de "fer", c'est l'anémie ou la carence en fer, sans se rendre compte que la surcharge en fer est un problème beaucoup plus courant et beaucoup plus dangereux. Beaucoup de médecins ne comprennent pas ou n'apprécient pas l'importance de vérifier la surcharge en fer.

Presque tous les hommes adultes et les femmes ménopausées sont à risque de surcharge en fer en raison d'une excrétion de fer inefficace, puisqu'elles ne perdent pas de sang régulièrement. La perte de sang est le principal moyen de réduire l'excès de fer, car le corps n'a aucun mécanisme d'excrétion actif. Une autre cause fréquente d'excès de fer est la consommation régulière d'alcool, qui augmente l'absorption du fer dans votre alimentation.


Commentaire : Le dosage sanguin du gamma-GT (ou GGT) fait partie de ce que vous connaissez sous le terme de bilan hépatique ; il est demandé de manière routinière par les médecins comme indicateur d'une sur-consommation d'alcool, ou pour suivre un sevrage alcoolique, ou autre atteinte du foie d'origine non alcoolique (médicamenteuse, auto-immune, etc.). Si vous ne buvez pas de boisson alcoolisée et que votre GGT est élevé, pensez donc à vérifier votre taux de ferritine (ou ferritinémie).