Bienvenue à Sott.net
mer., 07 déc. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Flashlight

Qu'est-ce que la coenzyme Q10 ? Un antioxydant majeur

Découverte en 1957 par Frederick Crane, chercheur de l'université du Wisconsin, la Coenzyme Q10, également appelée Ubiquinone, est une molécule liposoluble. Elle est naturellement synthétisée par le corps humain et également apportée par notre alimentation. Elle est présente dans tout l'organisme et est située dans les mitochondries (« les petites usines de production d'énergie ») et les membranes de nos cellules [1].
ghjkl
Agissant comme un puissant antioxydant liposoluble, la coenzyme Q10 est une substance essentiellement endogène qui intervient dans tout notre organisme. Son action est particulièrement importante dans les organes gourmands en énergie et donc en oxygène comme le cerveau, le cœur, l'estomac et tous les muscles.

Health

Médecine globale, intégrative, alternative ou complémentaire ?

medecine santé
Que désirons-nous pour recouvrer notre santé ou prévenir les maladies ?

L'art médical, la techno-science médicale ou une e-médecine?

Ces différents concepts dépendent autant des praticiens que des malades.

Qui pratique ? Guidé par quelles intentions ? Avec quels moyens' ?

Qu'est-ce qui anime celui qui consulte ? Quelle écoute a-t-il de lui-même ? Que désire-t-il vraiment ?

Syringe

Louis Fouché - Analyse des vaccins anti-covid et de leurs effets secondaires

population totale vaccinés décès
« Alors on en arrive à la question de la pharmacovigilance. J'ai commencé avec la question des effets secondaires, je ne vous ai dit que des choses qui étaient avérées, que tout le monde sait, que tout le monde devrait savoir, parce qu'elles sont gravées dans le marbre dans l'histoire de ce vaccin - qui n'en est pas un - et qui restera un des plus grands scandales sanitaires des 50 dernières années. »

Syringe

Vaccins anti-Covid: une étude allemande rapporte des effets inquiétants sur le sang

vaccins covid
© Crédit JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
« Les programmes de vaccination Covid-19 doivent cesser sur-le-champ ». C'est ainsi que s'achève un rapport allemand sur les effets néfastes des vaccins anti-Covid, rendu public le 6 juillet dernier sans qu'aucun média mainstream n'en fasse état.
Le document est disponible en français (mis en ligne par le site Profession Gendarme) et en allemand.

Health

La thérapie fréquentielle grâce aux champs électromagnétiques: médecine d'hier et de demain ?

Luc Montagnier
© Il Tempo
Le regretté Professeur Montagnier
«Tout est énergie » (Albert Einstein).

De nombreux précurseurs de progrès ont été décriés dans un premier temps avant d'être reconnus, l'histoire se répète depuis des siècles et, en ce qui concerne l'étude des ondes, d'Albert Einstein au professeur et prix Nobel de médecine, Luc Montagnier, cette affirmation prouve sa véracité.

Book

Le livre à lire absolument pose la question suivante : pourquoi, après sept décennies, n'avons-nous pas la preuve que les vaccins présentent plus de bénéfices que de risques ?

Que vous soyez un professionnel de la santé, un parent d'un jeune enfant ou quelqu'un qui souhaite s'engager de manière productive dans le débat sur les vaccins qui balaie le monde aujourd'hui, ce livre est une lecture indispensable.

turtles all the way down
En 2019, un livre remarquable, « Turtles All The Way Down: Vaccine Science and Myth » [Des tortues jusqu'à la fin : science et mythe des vaccins], a été publié en Israël. Ce livre, écrit à l'origine en hébreu, est un examen complet des preuves qui sous-tendent l'affirmation selon laquelle les vaccins sont sûrs et efficaces.

Syringe

Twitter censure un médecin-scientifique israélien de haut niveau blessé par le vaccin Pfizer

vaccin twitter
La semaine dernière, Twitter a censuré Shmuel Shapira, M.D., MPH, pour avoir suggéré un lien entre l'épidémie de variole du singe et les vaccins à ARNm COVID-19, selon un post de Kanekoa's Newsletter Substack publié mercredi.

M. Shapira, qui a déclaré avoir été blessé après avoir reçu sa troisième dose du vaccin Pfizer COVID-19, a déclaré que Twitter lui a demandé de retirer un tweet qui disait :

Syringe

Le profit avant la santé: la preuve par le papillomavirus humain

argent médicaments
Ce texte est le premier d'une série de trois articles concernant les traitements médicaux. J'invite les professionnels et les gens outrés à écrire, eux aussi, aux journaux et aux ministres de la santé les plus influents.

Depuis 2015, une insidieuse promotion vaccinale

Le papillomavirus humain (PVH) est une infection causée par des microorganismes, touchant le col de l'utérus. Elle entraîne des lésions génitales ou anales précancéreuses. Dans certains cas, l'altération des cellules atteindra la gravité d'un cancer. En Lettonie, le vaccin préventif du PVH est obligatoire. Selon les pays, on recommande le vaccin dès neuf ou onze ans. Une exigence étonnante, puisque les filles concernées n'ont pas toutes initié leur puberté, ni achevé la maturation de leurs organes génitaux.

Attention

La maladie des ondes radio : l'histoire de l'électrohypersensibilité

danger ondes
Au cours des années 1950, des cliniques ont été créées à Moscou, Leningrad et dans d'autres villes d'Union soviétique et d'Europe de l'Est pour étudier et traiter des milliers de travailleurs souffrant d'une nouvelle maladie professionnelle. Elle a été baptisée maladie des ondes radio. Ces patients fabriquaient, inspectaient, réparaient ou utilisaient des équipements à micro-ondes. Certains travaillaient dans des installations radar, d'autres pour des stations de radio ou de télévision, ou des compagnies de téléphone. D'autres encore faisaient fonctionner des appareils de chauffage et d'étanchéité à radiofréquence utilisés dans un nombre croissant d'industries à l'aide de la technologie mise au point pendant la Seconde Guerre mondiale.

Syringe

Inventer des diagnostics pour dissimuler les dommages causés par les vaccins - une escroquerie aussi vieille que la vaccination elle-même

Les personnes blessées par les vaccins COVID-19 ne s'en rendent peut-être pas compte, mais le fait de prétendre que les blessures et les décès post-vaccinaux ne sont que de « tristes coïncidences » - loin d'être propre aux vaccins pandémiques - est une ruse aussi vieille que la vaccination elle-même.
mensonges vaccins
Les soi-disant « vérificateurs de faits » doivent redoubler d'efforts pour trouver des moyens de nier le fait indéniable que les vaccins COVID-19 causent des blessures et décès à grande échelle.

Les promoteurs de la vaccination et les médias qui les soutiennent ont poussé les tactiques de dissimulation jusqu'à l'absurde, par exemple en faisant passer à la trappe la vague de crises cardiaques mortelles et de décès pendant la nuit chez des athlètes et des jeunes adultes à un état fortuit appelé diversement « syndrome de mort subite de l'adulte » ou « syndrome de mort subite arythmique » (SADS).