Bienvenue à Sott.net
mer., 28 juil. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Attention

Aspartame: Dessous fumant d'un poison en vente libre...

Image
© Dees illustration
Traduction : Serge Pelissier

Le codex alimentarius reconnaît l'utilisation de l'aspartame comme édulcorant et exhausteur de goût dans une large gamme de produits alimentaires, à des concentrations maximales variant de 0,6 g à 3 g suivant l'application.

En Europe, l'aspartame est autorisé dans :
* les boissons non alcoolisées (0,6 g⋅l-1)
* les desserts et produits similaires (0,6-1 g⋅kg-1)
* les confiseries (0,5-1 g⋅kg-1)
* les boissons alcoolisées (bières) (0,6 g⋅l-1)
* les compléments alimentaires et autres

Attention

OGM : de la toxine Bt retrouvée dans le sang de femmes enceintes et de leur foetus

Image
© Inconnu
Une étude indépendante réalisée à Sherbrooke auprès de femmes enceintes, de leurs fœtus et de femmes non enceintes révèle la présence de résidus de pesticides issus d'aliments transgéniques dans le sang de chacun de ces groupes. Des résidus de glyphosate et de glufosinate (herbicides couramment utilisés lors de la culture de certaines plantes génétiquement modifiées) ont également été retrouvés.

Health

Hypertension artérielle : le sel réhabilité dans une étude

Une étude belge remet en cause la théorie selon laquelle la consommation de sel serait associée à une élévation de la pression artérielle et met à mal les recommandations favorables à la réduction de cette consommation dans la population générale.

Cette idée n'est pas nouvelle. Cela fait en effet plusieurs années que des scientifiques réfutent ainsi l'idée de minimiser la consommation de sel chez tous les individus, estimant que celui-ci n'est pas le facteur responsable de l'hypertension artérielle. Ils partent du principe que la très faible diminution de la tension artérielle observée suite à une restriction en sel chez les individus normaux-tendus (dont la tension est normale), n'est pas assez significative pour justifier une quelconque limitation¹. Dans l'étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (Jama)², Katarzyna Stolarz-Skrzypek et ses collègues de l'Université de Louvain, en Belgique, rappellent que la décision de réduire la consommation de sel pour diminuer la survenue de maladies cardiovasculaires repose sur des extrapolations d'études d'observation ou sur des essais cliniques de très courte durée. Et d'ajouter : "À notre connaissance, l'affirmation selon laquelle abaisser la consommation de sel réduirait, à long terme, la pression artérielle n'a pas encore été confirmée dans des études de population longitudinales".

Ambulance

Absence de vitamine C et mort subite du nourrisson

La mort subite du nourrisson est, dans la majorité des cas, manifestement d'origine Nosocomiale et Iatrogène, comme le démontre l'aventure d'un médecin australien.

Dans son livre "Every second Child", le Dr Archie Kalokerinos, médecin formé à Londres, explique comment il est passé dans son petit hôpital de la plus forte mortalité infantile au monde (1 enfant sur deux) à la mortalité zéro. Ceci à partir du moment où il comprit le rôle néfaste des vaccins sur le taux de vitamine C.

Après avoir, pendant 9 ans, cherché explications et solutions, il demanda l'aide d'un spécialiste de Sydney. Il vit, sous ses yeux, un enfant dans le coma en sortir dans la demi-heure avec une seule injection intramusculaire de vitamine C.

Où est donc le principe de précaution dont la France se vante alors que le risque présenté par la présence de sels de mercure et d'aluminium dans de nombreux vaccins n'est pas pris en compte, spécialement lorsque ces vaccins sont administrés aux nouveaux-nés, en une seule fois, à des « doses équivalent à 30 vaccins administrés le même jour à un adulte de 70 kg » (Pr Boyd Haley).

Hélas, pour protéger les laboratoires, on parle de mort inexpliquée, ou bien on tente de faire condamner les parents pour mauvais traitements.

Chez les nourrissons, on verra des hémorragies cérébrales (Syndrome de l'enfant secoué), des lésions observées dans la macula, que l'on ne peut reproduire par des chocs, qui entraîneront l'injuste condamnation des parents. En Angleterre, 250 jugements semblables ont été cassés.

Le syndrome des os de verre, la maladie de Paget présentent un facteur d'origine scorbutique et sont améliorés spectaculairement par la supplémentation de vitamines C.

Document partiel, tiré d'une communication établie par le Dr Gilbert Crussol. Cette communication sera publiée dès le mois d'avril sur la revue trimestrielle Médecines Nouvelles.

Nuke

Fukushima 2012 : Contamination radioactive de la chaîne alimentaire planétaire

Image

En août 1945, alors que le Japon s'était militairement effondré, la mafia globaliste des prédateurs militaro-industriels initia la 3 ème guerre mondiale en détruisant les vies de centaines de milliers de civils Japonais en l'espace de quelques secondes. Les deux bombes atomiques, lâchées sur Hiroshima et Nagasaki, annonçaient une guerre totale et génocidaire à l'encontre de l'humanité entière avec la radioactivité comme arme de destruction massive. Le désastre nucléaire de Fukushima-Daiichi constitue une crise aiguë dans cet empoisonnement radioactif chronique de l'espèce humaine, et de toute la biosphère, qui perdure depuis 66 ans.

Aujourd'hui, sept semaines après le tsunami du 11 mars 2011, la situation des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi se dégrade inexorablement. Le 28 avril, TEPCO annonçait que la radioactivité ambiante était de l'ordre de 1220 millisievert/heure, ce qui correspond à quasiment 10 millions de fois la dose radioactive artificielle admissible en France (1 millisievert/année). TEPCO, réputé pour ses mensonges outranciers depuis le début de la crise, commence à préparer le monde entier à l'éventualité, plus que probable, de son incapacité à contrôler cette catastrophe nucléaire en 9 mois, ainsi que son carnet de route le stipulait. Certains réacteurs sont en fusion totale (et ce, depuis le premier jour), les fuites sont permanentes, les risques d'explosion sont plus que plausibles, etc, etc. Alors que les émissions d'isotopes de césium 137, de strontium 90, d'iode 131, de plutonium 239... contaminent en permanence l'atmosphère et l'océan, la presse Occidentale, aux ordres de la mafia globaliste, qualifie la situation de stable, ou d'ailleurs ne la qualifie plutôt pas, afin de ne pas paniquer les foules et surtout de ne pas courroucer le gang nucléaire. La situation est effectivement stable: la pollution radioactive de Fukushima pourrait durer de longues années à moins que de nouvelles explosions catastrophiques lui confèrent une tournure beaucoup plus abrupte. Le nord du Japon aurait déjà dû être évacué. A quand l'évacuation de Tokyo et de la totalité du Japon?

Cloud Lightning

Paratonnerres radioactifs

Image
© Inconnu
Jusqu'à la moitié des années 80, l'installation de paratonnerres radioactifs était monnaie courante. Plusieurs dizaines de milliers sont encore en utilisation dans les maisons et immeubles en France très souvent dans l'ignorance totale des habitants. Ces paratonnerre souvent très anciens sont comme une épée de Damocles au-dessus de nous.

Family

La mélatonine contre l'obésité et les maladies cardiovasculaires

Des scientifiques de l'Université de Grenade ont démontré que la mélatonine, une hormone naturelle que secrète le propre corps, sert à contrôler le poids sans besoin de réduire l'ingestion d'aliments, et améliore le profil lipidique du sang en réduisant les triglycérides, en augmentant le cholestérol-HDL et en diminuant le cholestérol-LDL.

La mélatonine se trouve à petites doses dans certains fruits et légumes, comme la moutarde, les baies de Goji, les amandes et les graines de tournesol, le cardamome, le fenouil, le coriandre et les cerises, d'où leur consommation pourrait contribuer à contrôler le poids et à prévenir les maladies cardiovasculaires associées à l'obésité et à la dyslipidémie.

Health

Fatigués, les neurones font la sieste

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.

Pills

1.000 tonnes d'antibiotiques dans nos assiettes

47% des échantillons de viande et volaille vendues aux États-Unis contiennent des staphylocoques dorés. Et 52% de ces bactéries seraient résistantes à au moins trois classes d'antibiotiques. C'est ce que révèle une étude du Translational Genomics Research Institute (TGen), publiée dans la revue Clinical Infectious Diseases [1]. Les conditions d'élevage industriel et l'ajout d'antibiotiques dans la nourriture du bétail seraient à l'origine de cette contamination bactérienne, et surtout du développement de la résistance croissante aux antibiotiques, chez les animaux et chez l'homme [2].

Nuke

L'Union européenne autorise l'importation de produits alimentaires radioactifs originaires du Japon

Depuis vendredi (25/3/11) des produits alimentaires dont le taux de radioactivité est jusqu'à dix fois supérieur aux normes européennes peuvent être importés en Europe ce que critiquent « Foodwatch » et l'institut de protection de l'environnement de Munich. La raison invoquée est une mesure d'urgence qui annule les valeurs douanières habituelles.

vendredi le 25 mars 2011, L'Europe a décidée dans son arrêté « RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) No 297/2011 DE LA COMMISSION » d'une mesure d'urgence fixant les limites pour les produits alimentaires, tant pour les animaux que pour les humains, importés en provenance du Japon. Cette autorise une augmentation spectaculaire de la teneur en radioactivité des aliments importés. Adoptée par la commission de Communauté Européenne, elle est entrée en vigueur dès dimanche. Selon les informations de l'Institut de l'Environnement munichois et de l'organisation de protection des consommateurs « foodwatch », les aliments et les importations de produits alimentaires sont habituellement limités à 370 becquerels par kg pour les préparations pour nourrissons et les produits laitiers et à 600 becquerels par kg pour les autres aliments.