Bienvenue à Sott.net
dim., 05 déc. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Family

Une grossesse stressée programme le bébé à l'anxiété

Image
Etre stressée pendant la grossesse programme génétiquement le développement du bébé à être plus sujet à l'anxiété et à des problèmes du comportement dans la vie, selon une recherche.

Le lien entre les mères stressées et leur progéniture est bien connu, mais l'étude à prouvé qu'il n'était pas seulement du domaine de l'acquis.

Les chercheurs ont découvert que les enfants dont la mère était victime de violences conjugales étaient génétiquement différents quant à la réponse au stress. Une grossesse non-désirée peut également avoir un impact négatif sur l'enfant.

Helen Gunter et Thomas Elbert de l'Université Konstanz en Allemagne ont découvert que le stress maternel affectait le développement du gène récepteur du glucocorticoïde, qui est décisif quant à la réaction au stress. Cette étude a été publiée dans le journal Translational Psychiatry.

Le Dr Carmine Pariante, de l'Institut de Psychiatrie au Kings College London a indiqué que « ce que cette étude apporte réellement est une confirmation que cette modification biologique se produit seulement quand le stress maternel se manifeste pendant la grossesse. Cela confirme qu'une femme enceinte est particulièrement sensible à l'environnement psychosocial - beaucoup plus par exemple qu'après la naissance du bébé ».

Commentaire: Voir aussi :

Stress de grossesse et futur comportement de l'enfant

La dépression durant la grossesse augmente un précurseur de l'hormone du stress du bébé...


Stop

Les médecins mis en cause dans le scandale du Mediator

Image
© Pascal Rossignol/Reuters
INFO LE FIGARO - L'Office d'indemnisation des accidents médicaux met en cause des prescripteurs qui ont ordonné du Mediator pour faire perdre du poids et non comme antidiabétique

Cow

Le Mythe végétarien - Nourriture, justice et pérennité (3e partie)

Traduction : SOTT

Le mythe végétarien
© Inconnu
« Ce livre m’a sauvé la vie » -Derrick Jensen
Le mythe végétarien
Nourriture, justice et développement durable
Deuxième partie - Voir ce lien

Chapitre 2 - Les végétariens moraux (suite)

Parmi les 422 000 espèces végétales, seul un faible pourcentage est domestiqué. Mais certaines d'entre elles ont littéralement envahi la planète. Les plantes produisent des millions de substances chimiques afin d'attirer, repousser, immobiliser, ou tuer des animaux. Pour certaines c'est leur moyen de reproduction. Et c'est la manière dont elles se défendent : la nature, embrasée de substances phytochimiques. Juste parce qu'elles ne peuvent pas bouger ne signifie pas qu'elles sont passives. Et de temps à autre au jeu de poker de l'évolution, l'une d'entre elles tire un carré d'as, qui correspond parfaitement aux aspirations des centres du plaisir situé dans le cerveau. Les graminées annuelles ont découvert quelque chose d'essentiel avec leurs peptides opioïdes. Nous en avons mangé et nous ne pouvons plus nous arrêter. « Notre grammaire » écrit Michael Pollan « nous apprend peut-être à diviser le monde en sujets actifs et en objets passifs, mais dans une relation co-évolutionnaire chaque sujet est aussi un objet, chaque objet est un sujet. C'est la raison pour laquelle il est tout autant sensé de considérer l'agriculture comme imposée aux Hommes par les plantes que comme la conquête des arbres. » Nous avons fourni la force brute. Pour le maïs, nous ne sommes rien d'autre que des chevaux de trait.

Whistle

La prochaine génération de gélatine pourrait être dérivée de l'homme au lieu de l'animal

Image
© inconnu
C'est de pire en pire, la science a de bons côtés on ne peut pas le nier, mais il y a parfois des dérives d'un genre ... répugnant. Que pensez-vous de la gélatine d'origine humaine ?

Il existe deux sortes de gélatines très répandues, celle d'origine animale (les fameuses feuilles à faire tremper dans l'eau froide) ou d'origine végétale (Agar-Agar). Manifestement ce n'était pas suffisant, certains scientifiques ont travaillé sur un substitut de gélatine issu de gênes humains...

Health

Un animal de compagnie, c'est bon pour la santé

Image
© Unknown
Selon une récente étude réalisée par des psychologues américains, les propriétaires d'animaux domestiques seraient en meilleure santé et plus heureux que les personnes qui n'en ont pas.

Pills

Le Mediator lié aux problèmes cardiaques d'une patiente

Image
© FRED TANNEAU/AFP
INFO LE FIGARO - Pour la première fois, et au bout d'un an et demi de travail, un rapport d'experts établit clairement un lien de causalité.

Syringe

Gardasil - Cancer du col de l'utérus : le vaccin contesté

Image
© Unknown
Alors que les protestations fusent sur l'utilisation du Gardasil, le vaccin contre le cancer du col de l'utérus, deux jeunes femmes ont saisi la Commission régionale de conciliation et d'indemnisation des accidents médicaux (CRCI) de Lyon. La déclaration faite lundi par leur avocat indique que celles-ci auraient ressenti de graves effets secondaires suite à des injections.

Commentaire: D'autres articles sur le Gardasil:

Vaccin: Le Gardasil soulève des questions

Le vaccin anti-HPV Gardasil dans tous ses états


Ambulance

Boire trop d'eau pourrait être dangereux pour la santé

Image
© Unknown
Une récente étude britannique publiée dans le British Medical Journalestime que boire au moins un litre d'eau par jour comme le recommandent les autorités sanitaires outre-Manche, pourrait en réalité nuire à la santé.

Beaker

Ces shampoings qui font grossir

Image
© inconnu
Il y aurait un lien entre l'exposition quotidienne aux phtalates présents dans certains produits cosmétiques et l'obésité infantile.

Vous vous énervez sur votre balance qui ne veut pas faire disparaître ces kilos qui vous embarrassent avant l'été malgré votre régime ? Regardez donc plutôt du côté de la composition de votre shampoing, de votre savon ou de vos produits de beauté !...

C'est ce que l'on peut déduire de l'étude menée par des médecins new-yorkais sur les "calories chimiques". Ils ont en effet conclu que les phtalates, présents dans 70 % des produits de beauté mais aussi dans les nettoyants ménagers, détraquent à ce point le système hormonal qu'ils en viennent à affecter le poids.

Commentaire: Voir aussi : Colorants capillaires : gare aux allergies


Pills

Les Américains accros aux neuroleptiques à cause des laboratoires

Les grands laboratoires pharmaceutiques ont rendu les Américains accros aux neuroleptiques, explique le journaliste James Ridgeway sur Al Jazeera.

En 2008, avec des ventes atteignant plus de 14 milliards de dollars, les neuroleptiques sont devenus la catégorie de médicaments la plus prescrite aux Etats-Unis, et ont ainsi dépassé ceux utilisés dans le traitement des taux élevés de cholestérol ou des remontées gastriques. James Ridgeway considère que l'explosion de la consommation est telle qu'elle semble indiquer une «psychose nationale massive».

Les neuroleptiques étaient auparavant réservés à un petit nombre de patients aux lourds diagnostiques psychiatriques (schizophrénie, bipolarité...) afin de traiter des symptômes graves tels que la démence ou les hallucinations.