Bienvenue à Sott.net
ven., 07 août 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Life Preserver

Le ministère russe de la santé identifie un trio de médicaments existants qui peuvent combattre le nouveau coronavirus chinois

vaccine, coronavirus
© Global Look Press / Christophe Gateau / dpa
Alors que les experts du monde entier cherchent un vaccin pour lutter contre cette nouvelle infection dangereuse, les responsables russes de la santé ont identifié un trio de médicaments existants pour combattre le 2019-nCoV chez les adultes.

Le nouveau coronavirus peut être combattu avec la ribavirine, le lopinavir/ritonavir et l'interféron bêta-1b, pensent-ils. Ces médicaments sont généralement utilisés pour traiter respectivement l'hépatite C, le VIH et la sclérose en plaques.

L'avis du ministère de la santé ne se contente pas de formuler des recommandations, mais décrit également le mode d'action des traitements et les quantités à prescrire. Ces directives sont destinées aux médecins des hôpitaux de tout le pays.

Commentaire: Pris dans les jours après l'infection ? Le problème ici est que l'infection par 2019nCoV est asymptomatique pendant une période qui varie de 2 à 14 jours.


Stock Up

Comparaison des précédentes épidémies avec le coronavirus

Les courbes d'évolution pour comparaison avec les précédentes épidémies de SRAS et de grippe porcine avec le coronavirus.

coronavirus comparaison épidémies, sras

Hearts

Se protéger du coronavirus avec la vitamine C

Depuis plusieurs décennies, les médecins ont démontré la puissante action antivirale de la vitamine C. Cette approche efficace et réussie contre les virus en général, et les coronavirus en particulier, n'a pas été suffisamment couverte par les médias.


Commentaire : On ne sait pas encore si le coronavirus constitue l'énième fausse alerte d'une pandémie mondiale majeure, mais il n'y a certainement aucun mal à s'y préparer en suivant le protocole proposé ci-dessous. À noter que l'utilisation préventive des compléments alimentaires sous-mentionnés ne présente aucun risque d'effets secondaires.


Vitamine C
© Inconnu
Il faut treize oranges pour obtenir un seul gramme de vitamine C ; les compléments sont donc indispensables.
La pandémie de coronavirus peut être considérablement ralentie, voire stoppée, grâce à l'utilisation immédiate et généralisée de fortes doses de vitamine C. Pour prévenir et minimiser les symptômes lorsqu'un virus attaque le corps humain, il est très important de maximiser la capacité antioxydante et l'immunité naturelle de l'organisme.

Prévenir une maladie grave est évidemment plus facile que de la soigner, encore faudrait-il le faire avec sérieux. La vitamine C peut être utilisée parallèlement à une prescription médicamenteuse lorsqu'elle est indiquée, donc, n'hésitez pas à consulter un médecin ; il n'y a pas à choisir entre les deux.
« Je n'ai encore jamais vu une grippe qui n'ait pas été guérie ou nettement améliorée par des doses massives de vitamine C. »

~ Robert F. Cathcart, Docteur en médecine
Les médecins de l'Orthomolecular Medicine News Service et de l'International Society for Orthomolecular Medicine préconisent une méthode à base de nutriments pour prévenir ou minimiser les symptômes d'une future infection virale. Les compléments alimentaires suivants, peu coûteux, sont recommandés pour les adultes ; pour les enfants, ils doivent être réduits en fonction du poids corporel :

Commentaire: La Vitamine C en poudre est bien moins chère si vous la commander en gros. Quelques adresses : En magasins bio on trouve souvent les marques Solaray et Solgar qui sont un peu plus chères.

Attention à l'arnaque des boîtes « aCerola 1 000 » : le chiffre 1 000 correspond au poids d'une gélule en mg et ne contient que 180 mg de vitamine C par gélule !


Health

L'homéopathie, championne des épidémies des 200 dernières années.

Depuis sa naissance, il y a de cela 200 ans, l'homéopathie a connu un succès inégalé dans le traitement des épidémies. Voici l'histoire d'une médecine fascinante née au sein d'épidémies fulgurantes qui a fait ses premiers pas en relevant haut la main des défis dignes d'une grande médecine.
grippe
© BRIVE
Des centaines de malades alités dans un entrepôt utilisé comme un hôpital de fortune.
C'est précisément l'efficacité de l'homéopathie dans les épidémies qui l'a fait connaître et reconnaître à travers le monde. L'homéopathie a gagné ses lettres de noblesse après avoir sauvé des villages entiers de maladies qui décimaient les villages voisins traités à l'allopathie.

Commentaire:
« Grande est la force de la douceur » Constantine Hering



Rose

Le bicarbonate de soude pour traiter le rhume et la grippe

Le bicarbonate de soude, que l'on appelle aussi "bicarbonate de sodium" est dérivé d'un minéral d'origine naturelle. C'est une substance très alcaline, qui permet de réduire l'acidité dans le corps, tout en régulant le pH dans la circulation sanguine.
bicarbonate
© Inconnu
Le bicarbonate de soude est extrait d’un minéral naturel. Il est extrêmement alcalin. Il équilibre les niveaux du pH dans le corps en neutralisant l’acidité.
On lui connait bon nombre de propriétés dans des domaines divers et variés, comme les dents, la digestion, le jardinage, le nettoyage etc. Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui, c'est comment le bicarbonate de soude peut vous aider à soigner le rhume.

Commentaire: Lire aussi :


Question

Le virus de l'Armageddon ? Les experts craignent qu'une zoonose* ne dévaste l'humanité


Commentaire : * Une zoonose est une infection ou infestation naturellement transmissible de l'animal à l'homme et vice versa ; une zooanthroponose est une maladie transmise de l'homme à l'animal, dans des conditions naturelles ; une anthropozoonose (ou « zoonose inversée »), est une maladie transmise de l'animal à l'homme, dans des conditions naturelles.

Cet article de la fin 2012 contient dans sa version actualisée des liens vers d'autres articles ainsi que des références d'ouvrages en fin d'article.

Une épidémie provenant d'un tout nouveau coronavirus, « nCov », s'est déclenchée en Chine depuis fin décembre 2019. Au 24 janvier 2020, une pandémie mondiale du Corona Virus est désormais évoquée. Vous pouvez en suivre la propagation ici et sur la page Santé Publique France régulièrement mise à jour.


Les symptômes apparaissent soudainement avec un mal de tête, une fièvre élevée, des douleurs articulaires, des maux d'estomac et des vomissements. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les patients peuvent développer de vastes zones d'ecchymoses et des saignements incontrôlés.
Pandémie

Armageddon : Les scientifiques ont prévenu qu'une pandémie virale mondiale était quasi inévitable dans les cinq ans et quelques prochaines années.
Dans au moins 30 pour cent des cas, la fièvre hémorragique virale Congo-Crimée est fatale. Et cela s'est confirmé ce mois-ci lorsqu'un garagiste de 38 ans originaire de Glasgow qui s'était rendu au mariage de son frère en Afghanistan est devenu la première victime confirmée au Royaume-Uni de la maladie virale transmise par les tiques, lorsqu'il est décédé dans l'unité de haute sécurité des maladies infectieuses au Royal Free Hospital de Londres.

Il s'agit d'une maladie très répandue chez les animaux domestiques et sauvages en Afrique et en Asie - laquelle a franchi la barrière des espèces pour infecter les humains avec des conséquences mortelles. Mais la mort de cet homme anonyme n'est pas le seul exemple récent d'un virus étranger frappant le pays pour la première fois. Le mois dernier, un homme de 49 ans était admis à l'hôpital St Thomas de Londres avec une forte fièvre, une toux sévère et d'énormes difficultés à respirer.

Il portait toutes les caractéristiques du SRAS, virus mortel qui tua près de 1 000 personnes en 2003 - mais les tests sanguins montrèrent rapidement que cette terrible infection virulente n'était pas le virus du SRAS. Ce n'était pas un virus connu de la science médicale.

Pire encore, le patient essoufflé, en sueur, a rapidement succombé à une insuffisance rénale, une complication potentiellement mortelle qui n'avait jamais été observée dans un tel cas.


Commentaire: « L'épidémie d'Ebola est-elle arrivée en Europe ? Malgré « tous les efforts de confinement », plusieurs cas sont suspectés à Pise en Italie »


Microscope 2

Faut-il s'inquiéter du nouveau virus en Chine, « jamais observé » ? Un virologue français répond

Alors que la mystérieuse pneumonie virale a fait une seconde victime en Chine et que, selon un dernier bilan, le pays compte au moins 41 malades dont cinq dans un état grave, Franceinfo a interrogé Bruno Lina, professeur de virologie au CHU de Lyon et au Centre international de recherches en infectiologie, pour faire toute la lumière sur la situation.
vius

Un nouveau virus a causé deux décès en Chine depuis son apparition, fin décembre. Mais il n'y a aucune raison de s'inquiéter, a affirmé à Franceinfo un professeur de virologie.
« Il s'agit d'un nouveau virus, jamais observé jusque-là. Il appartient à la famille des coronavirus et [...] la première fois qu'il a été observé, c'est en Chine, à la fin du mois de décembre, sur un marché de poissons et d'animaux », a-t-il indiqué.

Commentaire:




Evil Rays

Le traitement du cancer par irradiation pourrait bientôt se faire en une seconde au lieu de semaines de doses quotidiennes

radiation therapy machine
© Shutterstock/Mark _Kostich
La radiothérapie pour le cancer est généralement administrée en séances quotidiennes de 10 minutes pendant cinq à huit semaines, mais la nouvelle méthode utilise des protons pour donner un traitement complet en une seule seconde, selon une nouvelle étude.
Selon de nouvelles recherches, les patients atteints de cancer pourraient bientôt recevoir la totalité de leur traitement en moins d'une seconde.

La "cure rapide" se profile à l'horizon après que les scientifiques aient déterminé la dose théorique nécessaire.

Cela mettrait fin à l'épreuve pénible et exténuante des visites régulières à l'hôpital que subissent des millions de personnes dans le monde - et qui peut durer des mois.

Cette technique pionnière utilise des particules chargées au lieu des rayons X classiques pour administrer la radiothérapie.

Elle permet de cibler des protons à haute énergie directement sur une tumeur, ce qui réduit les effets secondaires. Connue sous le nom de radiothérapie FLASH, elle est appelée à révolutionner l'oncologie.

Cette étude révolutionnaire a également montré qu'elle avait le même effet sur les tumeurs que la radiothérapie traditionnelle - tout en épargnant les tissus sains grâce à la durée d'exposition plus courte.

C'est la première fois que des résultats sont publiés qui démontrent la faisabilité de l'utilisation de protons - plutôt que d'électrons - pour générer des doses FLASH, avec un accélérateur actuellement utilisé pour les traitements cliniques ", a déclaré le Dr James Metz, co-auteur principal et directeur du Centre de protonthérapie Roberts de l'Université de Pennsylvanie.

L'étude publiée dans l'International Journal of Radiation Oncology, Biology, and Physics a généré la dose requise avec des protons.

Même dans un laboratoire, il a fallu mettre au point des outils spécifiques pour mesurer efficacement et précisément les rayonnements. Les détecteurs standard étaient rapidement saturés en raison des niveaux élevés.

Ambulance

Certains implants contraceptifs peuvent migrer dans les poumons de leur porteuse !

implants
© Phanie
Selon l’ANSM, depuis 2001, une trentaine de femmes ont été victimes de la migration d’un de ces implants.
« Un corps étranger se baladait en moi » : quatre victimes d'un implant contraceptif témoignent

C'est un acte supposément anodin. Chaque année, près de 200 000 Françaises se font poser un implant contraceptif dans le bras. Pour certaines, pourtant, ce rendez-vous chez le médecin a marqué le début d'une longue période d'inquiétudes, voire de souffrances.

Alors que l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) alerte ce vendredi sur les dangers de l'implant contraceptif Nexplanon, seule marque commercialisée en France, qui présente des risques de migration du bras vers les poumons, quatre femmes confrontées à une telle situation racontent leur parcours auprès du Parisien.

Manque d'écoute des médecins, examens sans fin, risques d'embolies pulmonaires et pour certaines douloureuses opérations... toutes font un récit similaire des mois qui ont suivi la disparition de leur implant. Et elles ne sont pas les seules : selon l'ANSM, depuis 2001, une trentaine de femmes ont rapporté une situation similaire.

Family

La famille narcissique - Comprendre son passé pour construire son avenir


Commentaire : Voici un article daté initialement de 2010 qui a été mis à jour et agrémenté d'extraits de livres et de suggestions de lecture en commentaire final.


Voici un résumé de « La famille narcissique - Diagnostic et traitement », de Stéphanie Donalson-Pressman et Robert Pressmann (1997), malheureusement non traduit en français (The Narcissistic Family: Diagnosis and Treatment). Cet ouvrage passionnant décrit très précisément et en termes simples la dynamique familiale de la plupart d'entre nous, tout en apportant des outils pour apprendre à observer son passé le plus objectivement possible, à changer le présent, et donc, l'avenir. Conçu pour des thérapeutes, il est accessible à tous ceux qui désirent aller au-delà dans la quête de Soi.
Famille narcissique
© Inconnu
Stéphanie et Robert Pressman, tout comme beaucoup d'autres thérapeutes de l'école américaine, approchent ce sujet du point de vue non pas des actes commis par quelqu'un, mais de celui de l'enfant qui grandit dans un milieu où ses besoins — naturels — n'ont pas été satisfaits.

Le terme le plus souvent employé est « enfant issu d'une famille narcissique ».

Définition de famille narcissique

Ce terme fait référence à un cercle familial où les besoins émotionnels des parents prennent le dessus sur ceux des enfants qui, par conséquent, assument des responsabilités qui ne correspondent pas à leur âge. Les actions de ces enfants se basent exclusivement sur la réaction qu'elles provoquent chez les adultes. Mais, étant donné qu'ils ne son pas en mesure de tout contrôler dans leur environnement, ils se sentent responsables, défectueux.

Leurs parents — dans la plupart des cas de façon non intentionnelle, que ce soit parce que, dans la plupart des cas, ils sont eux-mêmes issus de familles narcissiques, ou bien dû à des raisons pratiques — trop de travail, accident, décès... — ne peuvent pas combler les besoins de leurs enfants. Lorsque les parents ne sont pas disponibles émotionnellement, très souvent il s'instaure une dynamique subtile mais très dommageable : Si l'enfant a un problème — surpoids, dyslexie, dépression... —, il est étiqueté — « fainéant », « stupide »... Résultat : il apprend à cacher — et à se cacher lui-même — ses émotions.


Commentaire : Comme le souligne Alice Miller dans son ouvrage Le drame de l'enfant doué - À la recherche du vrai Soi :
« Le mépris est l'arme du faible et la protection contre des sentiments évoquant sa propre histoire. Et à l'origine de tout mépris, de toute discrimination, se trouve le pouvoir exercé par l'adulte sur l'enfant, un pouvoir plus ou moins conscient, incontrôlé, secret, et toléré par la société (sauf en cas de meurtre ou de graves sévices corporels). L'adulte est libre de faire ce qu'il veut de l'âme de son enfant, il la traite comme si elle était sa propriété. C'est la façon dont un État totalitaire traite ses citoyens. Mais l'adulte n'est jamais aussi complètement à la merci des puissants qu'un bébé dont les parents font fi de ses droits. Tant que nous ne deviendrons pas plus sensibles aux souffrances du petit enfant, personne ne prêtera attention à ce pouvoir, nul ne le prendra au sérieux, et on en minimisera l'importance, car après tout « ce ne sont que des enfants ». Mais dans vingt ans ces enfants seront des adultes qui reporteront tout cela sur leurs enfants. Consciemment, ils lutteront peut-être contre la barbarie « dans le monde », mais inconsciemment ils infligeront des horreurs à leur entourage, parce qu'ils portent en eux une expérience de la cruauté à laquelle ils n'ont plus accès, une expérience qui reste cachée derrière l'idéalisation de leur enfance et les pousse à des actions destructrices. »

Commentaire: Quelques suggestions d'ouvrages en français :
  • La culture du narcissisme, Christopher Lasch
  • Le drame de l'enfant doué - À la recherche du vrai Soi, Alice Miller
  • La peur de l'Abîme - Guérir les blessures de la honte et du perfectionnisme, Aleta Edwards
  • Du mensonge à l'authenticité, Marie Lise Labonté
  • Parents toxiques - Comment échapper à leur emprise, Susan Forward
  • Le chemin le moins fréquenté, Scott Peck