Bienvenue à Sott.net
mar., 26 jan. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Family

L'exposition prénatale aux pesticides diminuerait l'intelligence

Les enfants qui, lorsqu'ils étaient dans le ventre de leur mère, ont été exposés à des pesticides, risquent d'avoir un quotient intellectuel nettement inférieur aux autres vers l'âge de sept ans, selon trois études distinctes rendues publiques jeudi.

Les résultats de ces études - deux menées à New York et une autre dans une communauté agricole de Californie - donnent à penser que l'exposition prénatale à des pesticides peut avoir un effet durable sur l'intelligence.

L'une de ces études, menée par une équipe de l'université de Berkeley en Californie, établit qu'un décuplement de l'exposition prénatale aux pesticides organophosphorés a pour conséquence une baisse de 5,5 points dans les tests de QI des enfants en question à l'âge de sept ans.

Laptop

Abuser du petit écran mettrait en danger la santé des enfants

Image
Les enfants qui regardent trop la télévision ont plus de risques de développer à terme des maladies cardiaques, de l'hypertension ou du diabète, selon une étude australienne publiée, mercredi 20 avril, dans le Journal of the American Heart Association.

Les enfants étudiés, âgés de 6 ou 7 ans, qui regardent longtemps la télévision ont des artères plus étroites à l'arrière des yeux, selon cette étude de l'université de Sydney, présentée comme la première du genre. Cela accroît plus tard les risques de maladies cardiaques, d'hypertension et de diabète.

"Les parents doivent pousser leurs enfants à avoir de l'activité et à délaisser le canapé", a recommandé le Dr Bamini Gopinath, responsable de l'étude. L'étude a porté sur quelque mille cinq cents enfants de trente-quatre écoles primaires de Sydney. En moyenne, les enfants examinés passaient, par jour, 1,9 heure devant la télévision et trente-six minutes à suivre des activités physiques.

Nuke

Comment se détoxifier des radiations radioactives ?

Image
© Inconnu
-Les comprimés d'iodure de potassium (KI) ou d'iodate de potassium (KIO3) doivent être pris, dès connaissance d'un accident nucléaire à votre proximité (Lire la notice pour en connaître l'usage). Inutile et malsain de vouloir en faire un ..traitement de fond..

Vous devez savoir que ces pastilles protège efficacement QUE la glande thyroïde. Le "reste", tout le reste n'est pas protégé.

Red Flag

Gaz de schiste : des substances cancérigènes dans les forages

Une nouvelle étude américaine met en avant la découverte de substances cancérigènes dans les produits habituellement utilisés pour les forages visant à extraire les gaz de schiste.

Les gaz de schiste font l'objet de nombreuses manifestations et d'un mécontentement en France. Une nouvelle étude pourrait conforter les anti-gaz de schistes qui luttent contre leur l'exploitation. En effet, des chercheurs américains auraient prouvé dans une étude publiée le 16 avril, que les substances chimiques utilisées pour la fracturation hydraulique des roches contiendraient 29 produits dits cancérigènes aux Etats-Unis. Plusieurs produits considérés comme des polluants dangereux pour l'air et l'eau ont également été identifiés.

Health

50 raisons pour s'opposer à la fluoridation

Image
Publié en français sur Presse Libre Internationale

Par le Dr. Paul Connett, professeur de chimie à l'université de St- Lawrence, New York.

1) Le fluorure n'est pas un aliment essentiel. Aucune ma- ladie n'a jamais été liée à une insuffisance de fluorure. Les humains peuvent avoir les dents parfaitement saines sans fluorure.

2) La fluoration n'est pas nécessaire. La plupart des pays d'Europe occidentale ne sont pas fluorés et ont éprouvé le même déclin dans l'affaiblissement dentaire que les USA.

3) Le rôle de la fluoration dans le déclin de la décom- position dentaire est sérieusement douteuse. La plus grande étude jamais conduite aux USA (plus de 39 000 enfants de 84 villes) par l'Institut National de la Recherche Dentaire (NIDR) a montré peu de différence de la carie dentaire chez les enfants dans les villes fluorées et non-fluorées. Selon les chercheurs de NIDR, l'étude révèle qu'une différence moyenne de seule- ment 0,6 DMFS (Decay Missing and Filling Surface) dans les dents permanentes des enfants âgés entre 5 à 17 ans, résidant dans des secteurs fluorés ou non- fluorés. Ce qui donne une différence de moins d'une surface de dent! Il y a 128 surfaces de dent dans la bouche d'un enfant. Le résultat de cette étude n'a pas été considéré comme étant significatif !

4) Dans les villes où la fluoration a été discontinuée, au Canada, dans l'ancienne Allemagne de l'Est, à Cuba et en Finlande, l'affaiblissement dentaire n'a pas aug- menté mais a réellement diminué.

5) Un des premiers essais qui a aidé à lancer la fluora- tion a eu lieu à Newburgh, NY, et Kingston, NY. Après 10 ans de cet essai (qui a été méthodologiquement biaisé), on a remarqué une grande diminution de carie dentaire dans la communauté fluorée comparée à la communauté non-fluorée. Cependant, quand des en- fants ont été examinés à nouveau dans ces deux villes en 1995 (50 ans après que l'expérimentation a com- mencé), il n'y avait pratiquement aucune différence dans l'affaiblissement dentaire dans les deux commu- nautés. Même que les dents non fluorées à Kingston étaient légèrement plus saines. À Boston, Cincinnati et New York, villes fluorées depuis 20 ans, des études prouvent que la relation entre les caries dentaires et le revenu familial est plus important que le niveau de fluor.

6) Une recherche moderne prouve que les taux de caries dentaires chutaient avant début de la fluoration et ont continué à diminuer même après que ses avantages auraient été optimales. Beaucoup d'autres facteurs influencent la carie dentaire. Les études en Inde et à Tuczon (Arizona) ont même prouvé que la carie den- taire était réellement plus importante à mesure que la concentration de fluorure dans l'eau augmentait.

Pills

Les scientifiques avertissent que les médicaments de demain seront conçus spécifiquement pour contrôler l'esprit humain

Traduit par IG

Image
Ceci pourrait ressembler à une histoire de science-fiction, mais des chercheurs d'Oxford disent que la médecine conventionnelle moderne développe progressivement des moyens de changer les états mentaux de l'homme par les produits pharmaceutiques, et donc contrôle la façon dont les gens pensent et agissent dans les diverses situations de la vie. Ces nouveaux médicaments vont littéralement avoir le pouvoir de perturber la morale personnelle d'un individu, et de reprogrammer cette personne pour qu'elle croit et fasse tout ce pour quoi le concepteur de la drogue l'a conçue.

« La science a ignoré la question de l'amélioration morale jusqu'ici, mais c'est en train de devenir un grand débat actuellement« , a déclaré le Dr Guy Kahane de l'Oxford Centre for Neuroethics du Royaume-Uni. « Il y a déjà un nombre croissant de recherches que vous pouvez décrire en ces termes. Les études montrent que certains médicaments affectent la façon dont les gens répondent à des dilemmes moraux en augmentant leur sentiment d'empathie, d'appartenance à un groupe, et en réduisant leur agressivité. »

Heart - Black

Le café en capsule serait plus nocif pour la santé que le café en sachet

Image

Des capsules de café en train d'être testées. Ruben Sprich / Reuters
Selon une étude menée par des chercheurs espagnols, le café en capsule contiendrait plus de furane, substance potentiellement cancérigène...

Le café en capsule fait fureur, et pourtant. «Ce n'est pas la même chose de préparer un café dans une cafetière traditionnelle, que dans une cafetière à expresso ou à capsules, car celles-ci conduisent à des niveaux de furane différents», explique Javier Santos, professeur à l'Université de Barcelone, principal auteur de l'étude. Publiés dans le Journal food chemistry, les résultats obtenus par le département de chimie analytique montrent que les capsules contiennent presque deux fois plus de cette substance potentiellement nocive que le café en poudre.

Red Flag

Le sucre est-il toxique ?

Slate ne souhaitant pas que des tiers relaient ses articles, voici le lien vers l'article-source : lien

Family

La vitamine D, plein les yeux

Image
Santé osseuse, cardiovasculaire et maintenant oculaire ? Chaque jour, la vitamine D dévoile de nouveaux secrets... et surtout des bienfaits qu'on ne lui connaissait pas. Une étude toute récente vient ainsi de montrer qu'un taux élevé de calciférol - c'est le nom chimique de la vitamine D - protégerait contre la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).

Une équipe de l'Université de Buffalo, aux Etats-Unis, a suivi le taux sérique en vitamine D de 1 313 femmes. Les auteurs ont ainsi noté une relation très significative entre une carence en vitamine D, et l'augmentation du risque de DMLA. Et chez les femmes dont les taux étaient les plus élevés, la diminution du risque s'est établie à 59% ! Pour le moment, aucune explication n'est avancée. « D'autres études sont nécessaires pour mieux comprendre les mécanismes à l'origine de ce lien », explique l'auteur principal de ce travail. Mais le lien lui-même, ne paraît pas faire de doute...

Magnify

Vitamine C : quelle dose ?

La Vitamine C (acide L-ascorbique) est essentielle pour éliminer de notre corps les diverses pollutions (pesticides, métaux-lourds, poisons etc.) présent dans notre environnent. Elle nous permet également d'éviter la déshydratation liée à la sénescence et de nettoyer notre corps des cendres et radicaux libres qui résultent de son métabolisme normal.