Bienvenue à Sott.net
mer., 29 mar. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Che Guevara

La mort de Claire Séverac, une activiste qui dérangeait « l'establishment »

C'est avec stupéfaction mais aussi, bien entendu, avec une immense tristesse que nous venons d'apprendre le décés de notre collègue et amie CLAIRE SEVERAC, auteur des best-sellers remarquables « Complot mondial contre la santé » et surtout « La guerre secrète contre les peuples » , ouvrages terriblement gênants s'il en est pour le système mafieux en place!

© Google
Claire Séverac
Claire Séverac, collègue et amie de l'inoubliable Sylvie Simon, était également l'auteur avec celle-ci de l'excellent livre « La coupe est pleine. Nos enfants sont plus précieux que le CAC40 . Tout comme Sylvie, Claire Séverac s'était également très fortement mobilisée pour soutenir les victimes de l'innommable vaccination contre le papillomavirus (Gardasil et Cervarix) et dénoncer auprès du public dans de nombreuses vidéos cette arnaque sanitaire hors du commun...

Commentaire: La vie n'est pas facile pour les activistes et dans un monde où le mensonge est roi, ceux qui disent la vérité ou qui se battent pour une bonne et juste information ont tout contre eux. La censure et la propagande sont monnaie courante partout jusqu'à devenir loi. Et ceux qui luttent et vont lutter pour que la vérité soit vont devenir des hors-la-loi. C'est le monde à l'envers, le monde de Orwell, un monde bizarro...

Vous pouvez lire aussi :


Sun

Une meilleure immunité avec notre Soleil !


Commentaire : Encore une fois, nous avons la preuve que notre merveilleux Soleil n'est pas l'ennemi terrifiant que la science médicale moderne nous dépeint. C'est qu'il ne faudrait pas que les gens prennent un peu trop conscience des bienfaits miraculeux, salvateurs, libérateurs, prophylactiques, d'un air pur, d'une eau pure, d'une nourriture saine, d'une lumière naturelle. Non, ça ce n'est pas bon pour les médecins, les labos, les banques, le Système. Ce qui est bon pour nous, par contre, c'est la connaissance... éclairée :

© gorielov/epictura
Des faibles doses de lumière bleue produites par les rayons du soleil stimuleraient l'activité et la mobilité des lymphocytes T, des cellules clés du système immunitaire.

Le soleil est l'ami de nos globules blancs. Des chercheurs de l'université Georgetown (États-Unis) décrivent en effet dans Scientific report les bienfaits de ses rayons sur le système immunitaire. Une seule petite dose permettrait de renforcer les défenses immunitaires.

« Nous savons tous que le soleil apporte de la vitamine D, qui est suspectée de jouer un rôle dans l'immunité, relève le Pr Gerard Ahern du département de pharmacologie et physiologie de Georgetown. Mais ce que nous avons découvert est une toute autre action jouée par le soleil sur le système immunitaire. »

Brain

Un esprit en bonne santé grâce, aussi, à un corps sain


Commentaire : La science a ceci de merveilleux qu'elle nous permet, en comprenant le fonctionnement des choses, d'embrasser une vision universelle, vivante, de la création. Quand elle n'est pas pervertie par des esprits sans conscience qui tentent d'expliquer et de compartimenter des phénomènes pour en faire des modèles scientifiques froids, issus du hasard et nourrissant le sentiment d'isolement que nous entretenons avec tout ce qui nous entoure.

Et qu'apprenons-nous là ? Que les émotions que nous ressentons, les pensées qui sont les nôtres, nos humeurs et nos comportements, choses impalpables que l'on croirait subordonnées à notre libre-arbitre tout-puissant d'être humain moderne et civilisé, dépendent grandement de facteurs dont nous n'avons pas conscience. Organismes microscopiques et substances chimiques façonnent aussi, constamment, les décisions quotidiennes qui tracent le chemin de notre vie. N'est-ce pas là l'occasion de prendre conscience que notre santé mentale est intimement liée à notre santé physique ? Et que ce mental, servant lui-même de socle à de plus hautes aspirations, celles que l'on dit spirituelles, nous aide à réaliser que nous formons un tout indissociable, et qu'il n'est pas possible de privilégier une partie de nous-même au détriment d'une autre ?

Bien concrètement, est-il possible d'espérer avoir une appréciation correcte et objective de la réalité, réalité sur laquelle sont censés reposer nos plus justes projets de vie, si nous considérons notre corps comme une poubelle, notre esprit comme quelque chose ne nécessitant pas d'être nourri, les deux, comme n'étant pas indispensables l'un à l'autre ? Est-il aussi utile de préciser que tout semble être fait, à notre époque, pour avilir le corps et l'esprit avec une nourriture dégénérée et des distractions médiatiques en tous genres ? Excitant des envies et des ambitions matérielles qui ont su revêtir la forme d'un accomplissement moral, voire d'une liberté qui serait enfin presque à notre portée.


© Inconnu
La plupart des gens ne réalisent pas que les intestins sont littéralement notre deuxième cerveau, et ont la capacité d'influencer de façon significative notre :

- esprit
- humeur
- comportement

Tandis que la psychiatrie moderne prétend encore à tort que les problèmes psychologiques tels que la dépression sont provoqués par un déséquilibre dans votre cerveau, les chercheurs accumulent les découvertes indiquant que la dépression et de nombreux problèmes de comportement sont en fait liés à un déséquilibre de bactéries dans les intestins !

Des souris sans germes adoptent un comportement à haut risque

Commentaire: A propos des connexions ventre-cerveau :


Butterfly

Romarin, cette herbe qui fait du bien à la mémoire

Saviez-vous que le romarin a été associé à l'amélioration de la mémoire depuis la nuit des temps? Cela est vrai, et il a même été appelé la plante du souvenir à la période romantique de la dernière partie de l'ère élisabéthaine. Dans Hamlet de Shakespeare, Ophélie dit: « Il y a du romarin, c'est pour les souvenirs. » (Hamlet, iv. 5) Le romarin a également été longtemps utilisé en Europe et en Australie comme symbole pour les souvenirs lors des mariages, des commémorations de la guerre et des funérailles. [1]

© Google
Le romarin
Dans les temps anciens, les personnes en deuil le portaient à leurs boutonnières, le brûlaient comme un encens ou le jetaient dans les fosses comme un symbole de souvenir pour les morts.

Commentaire: Lire aussi :


Candle

Hommage au Dr Heimlich, inventeur de la méthode qui a sauvé tant de vies

C'était un médecin mondialement connu, et si vous ne savez pas qui il était, vous connaissez plus ou moins sa méthode. Ce grand médecin vient de nous quitter à l'âge 96 ans, mais peu de doutes sur le fait que sa méthode survivra à travers les âges...C'est donc pour cela que nous allons en profiter pour faire un petit rappel dans l'article.

© Google
La méthode qui sauve des vies
Henry Heimlich, un médecin américain qui a développé une manœuvre d'urgence pour désobstruer les voies respiratoires, est décédé à l'âge de 96 ans, a indiqué sa famille samedi. La manœuvre de Heimlich a permis de sauver de nombreuses vies en enlevant un corps étranger des voies aériennes par une série de pressions abdominales.

Health

Les médicaments dangereux qui détruisent les reins

Les reins éliminent beaucoup de médicaments mais beaucoup de médicaments détruisent ses fonctions. Sans aucune douleur et sans symptômes particulier, de nombreux médicaments vont détruire les reins silencieusement. Anti-inflammatoires, diurétiques, chimiothérapie, produits amincissants ... Avec ou sans ordonnance, certains sont particulièrement nocifs pour les reins.

© Google
Médicaments dangereux
Nous savons déjà que la prise de médicament chimiques n'est pas anodin, et que beaucoup de médicaments peuvent provoquer de nombreux effets secondaires différents et nuire à certains organes, pour les reins par exemple, ils sont responsables de près de 10% des insuffisances rénales aiguës. Savez-vous ce qu'est une insuffisance rénale aiguë ? Non ? Alors permettez-moi de vous dire deux mots sur le sujet.

Commentaire: Lire aussi :


Syringe

Effets secondaires du vaccin anti-HPV : des médecins portent plainte contre l'Agence européenne des médicaments

Des médecins danois soupçonnent l'Agence européenne des médicaments d'avoir négligé leur signalement d'effets indésirables dus au vaccin.

L'affaire a de quoi attirer l'attention. Des institutions médicales, et non des associations de victimes ou de malades, se plaignent du traitement d'une alerte, formulée par des médecins danois à propos d'effets indésirables qui ont suivi une vaccination contre le papillomavirus. Lundi 5 décembre, les services de la médiatrice européenne ont déclaré recevables la majorité d'une plainte déposée contre l'Agence européenne des médicaments par le Nordic Cochrane Centre et diverses autres instances, médecins ou chercheurs, raconte Le Monde.

Des médecins danois, inquiets d'effets indésirables rares dus au vaccin, avaient alerté l'Agence de leurs suspicions. Une alerte négligée, selon les plaignants, qui ont donc déposé plainte auprès des autorités européennes compétentes. Selon le quotidien du soir, la plainte apporte un éclairage édifiant des procédures mises en place par l'agence, qui a pour mission notamment d'accorder des autorisations de mise sur le marché des médicaments dans l'Union européenne.

Commentaire: Et le récent rapport sur la vaccination en France préconise de rendre ce vaccin obligatoire ??? Ce nouveau scandale enfonce un clou supplémentaire dans le cercueil du dogme « les vaccins sont totalement inoffensifs et les institutions vaccinales totalement transparentes ». Après ça, on s'étonne que les Français soient de plus en plus méfiants par rapport aux vaccins et à leurs effets indésirables avérés.


Attention

Le ministère de la santé veut imposer 11 vaccins

Cette fois, je me suis dit que la folie s'était emparée des autorités de santé.
Mercredi dernier, le 30 novembre, après une année de pseudo « consultations démocratiques », le comité sur la vaccination a rendu son rapport, dans lequel il préconise de :

faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons (plus les rappels) [1].

Cela ressemble au dernier coup de poignard de la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Ainsi, dans son esprit :

puisque les gens demandent le retour du bon vieux vaccin DT-Polio sans aluminium ;
puisqu'ils n'ont pas l'air contents qu'on injecte à la place à leurs bébés un super-vaccin avec aluminium et trois vaccins non obligatoires supplémentaires,

alors la solution la plus simple, selon elle, est de :

rendre obligatoires tous les vaccins présents dans le super-vaccin
et, tant qu'on y est, rendre obligatoires encore cinq vaccins supplémentaires (pneumocoque, méningocoque C et triple vaccin ROR).

Un tel abus de pouvoir paraîtrait déjà inimaginable.

Et pourtant, ce n'est pas tout.

Commentaire: Une technique de manipulation bien connue des vendeurs consiste à faire dans un premier temps une proposition inacceptable pour faire dire oui au but réel qui était fixé un peu en dessous. Donc on peut imaginer au final une loi imposant 9 vaccins et une ministre disant « le comité recommandait 11 vaccins, je me suis battu pour que seulement 9 soient obligatoires... »

Autre manipulation : faire miroiter « à terme » une hypothétique levée de l'obligation vaccinale, mais seulement quand les Français seront rentrés dans le rang, c'est-à-dire quand tout le monde aura accepté de se faire injecter des substances potentiellement toxiques sans rechigner. Une façon de dire : vous aurez la liberté de choisir quand vous serez tellement conditionnés que vous ne verrez même plus l'utilité d'user de cette liberté de choix. Plus besoin de lois ou de garde-chiourmes, puisque les gens iront se faire shooter aux métaux lourds de leur plein gré. Pervers, n'est-ce pas ?

Voir aussi :


Apple Green

La santé par l'alimentation anti-inflammatoire et hypotoxique

Le nouveau livre de la virologue Jacqueline Lagacé confirme, études scientifiques à l'appui, les liens entre la consommation de certains aliments et les maladies inflammatoires chroniques.

Professeure de microbiologie et d'immunologie à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal de 1986-2003, Mme Lagacé était de passage à l'émission de Denis Lévesque ce soir pour annoncer le lancement de son quatrième livre, Une alimentation ciblée pour préserver ou retrouver la santé de l'intestin (Éditions Fides), ce 12 octobre.

Plusieurs médecins recommandent ses livres à leurs patients mais lui disent qu'ils n'en parlent pas publiquement, de peur de perdre leur droit de pratique, a-t-elle confié à l'animateur vedette de TVA (qui suit également le régime hypotoxique sans gluten ni produits laitiers qu'elle recommande).

« Mon livre fait la démonstration irréfutable qu'on ne peut plus affirmer en 2016 qu'il n'existe pas de preuves scientifiques de la nocivité de certains aliments pro-inflammatoires tel le gluten chez un pourcentage significatif d'individus », affirme sur son blogue l'ancienne directrice d'un laboratoire de recherche en microbiologie et immunologie à la même faculté de médecine.

Health

Le diabète de type 1 pourrait être guéri par un complément alimentaire qui régénère les cellules en charge de l'insuline

Le GABA, un neurotransmetteur parfois utilisé en complément alimentaire, pourrait induire la régénération des cellules produisant l'insuline chez les personnes atteintes du diabète de type 1, selon une étude française publiée dans la revue Cell.

Patrick Collombat de l'Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et ses collègues ont réalisé cette étude chez la souris et ont partiellement validé les résultats chez l'humain.

Le diabète de type 1 est caractérisé par la destruction sélective des cellules β pancréatiques produisant l'insuline, une hormone diminuant le taux de sucre dans le sang en cas d'apport alimentaire sucré.

Les chercheurs « avaient montré dans de précédents travaux qu'il était possible de recréer ces cellules β en modifiant génétiquement des cellules qui leur ressemblent : les cellules α productrices de glucagon. L'approche utilisée consistait en l'activation forcée d'un gène nommé Pax4 dans toutes les cellules alpha. Les résultats prouvaient aussi que ces cellules alpha étaient continuellement régénérées et converties en cellules bêta, conduisant à une augmentation massive du nombre de cellules bêta. Cependant, pour espérer un jour pouvoir transposer cette découverte à l'Homme, il fallait trouver un composé qui permette de recréer cette modification induite génétiquement », car « il n'était pas possible d'agir de cette manière sur le patrimoine génétique d'un être humain ».

Commentaire: voir aussi :