Bienvenue à Sott.net
mer., 27 oct. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Attention

Des études israéliennes démontrent que la vaccination favorise la multiplication de supers contaminateurs doublement vaccinés et particulièrement contagieux

Israël constate que l'épidémie progresse plus vite dans les régions les plus vaccinées, pourquoi ? La France est le seul pays au monde à croire que les vaccinés ne contaminent pas.


Commentaire : Rappelons les récents propos du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer, que même l'AFP (c'est dire) s'est vue contrainte de « débunker » :
« Quand vous êtes vacciné, vous ne risquez pas de contaminer les autres, alors que si vous n'êtes pas vacciné, vous faites courir ce risque. »

vaxos
Des personnes vaccinées avec des charges virales importantes sont asymptomatiques et propagent la maladie sans le savoir. Non vaccinées, à charge virale comparable elles seraient alitées et non contaminantes.


Commentaire : « (S)elon le ministère, il y a 5 jours, sur les 143 hospitalisés, 58% étaient totalement vaccinés, 3% partiellement, 39% non-vaccinés. Si on regarde les nouveaux cas, plutôt que les hospitalisations, depuis le début de la vague en mai, 40% des nouveau cas sont vaccinés 2 doses . 1% des nouveaux contaminés avaient eu la covid avant, ayant des anticorps acquis par la maladie (72 cas sur 7 700 contaminés depuis le début de la vague, contre plus de 3 000 vaccinés 2 doses). Cela ne veut pas dire que la maladie est 40 fois plus protectrice que les vaccins, car il faut tenir compte du fait qu'il y a moins d'anciens malades que d'anciens vaccinés. Toutefois le pays recense 860 000 cas (ajouter les porteurs sains), soit 10% de la population, versus 60% de vaccinés, ce qui ramène le rapport non de 1 à 40, mais de 1 à 7. L'immunité à la maladie semble 7 fois supérieure à celle du vaccin. Je retiendrai donc un chiffre moyen de 40 à 50% de vaccinés dans les nouveaux cas, ce qui n'est pas rien pour juger de l'efficacité d'un vaccin, que l'on met en avant pour stopper ce variant ! »

Le variant delta en chiffres


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Le CDC américain retire le test PCR parce qu'il pourrait ne pas être en mesure de distinguer le Covid de la grippe

Le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) des États-Unis, la plus haute autorité sanitaire du gouvernement américain pour le monitorage des maladies et en particulier des maladies infectieuses, a lancé une alerte de la portée d'un missile nucléaire contre le mur de caoutchouc du récit international sur l'urgence causée par le virus SARS-Cov-2 (que de nombreuses recherches scientifiques croient maintenant créé en laboratoire).
kjhyu
« Après le 31 décembre 2021, le CDC retirera la demande d'Autorisation d'Utilisation d'Urgence (EUA) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) du kit de diagnostic RT-PCR en temps réel du nouveau coronavirus (2019-nCoV), le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SRAS-CoV-2 uniquement. Le CDC fournit cet avis préalable afin que les laboratoires cliniques disposent de suffisamment de temps pour sélectionner et mettre en œuvre l'une des nombreuses alternatives autorisées par la FDA ».

Commentaire: Lire aussi :


Health

Morts et effets secondaires après « vaccination » anti-Covid : vérifiez par vous-même !

Civitas propose un tutoriel pour vérifier par vous-même les données officielles disponibles au sujet des morts et des effets secondaires recensés à la suite de « vaccinations » expérimentales anti-Covid.

vcxxxxx
civitas
La vidéo YouTube ayant été supprimée, voici celle disponible via Rumble :


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Play

Évolution de l'épidémie et harcèlement, avec le professeur Didier Raoult

Voici le dernier bulletin d'information scientifique de l'IHU de Marseille avec le professeur Didier Raoult, et intitulé « Nous avons le droit d'être intelligents ! »
Professeur Didier Raoult le 28.07.2021
© Capture YouTube
Le professeur Didier Raoult fait le point sur les produits expérimentaux nommés « vaccins » et le variant Delta. Il aborde ensuite la situation intolérable dans laquelle il se trouve face aux harcèlements et insultes dont il est victime. Aujourd'hui, il interpelle la justice.

Infodujour propose une transcription relativement complète de ce bulletin :

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Clipboard

Le variant delta en chiffres

Qu'en est-il de ce variant, dont on nous dit qu'il est plus contagieux, plus ou moins méchant, ne touchant que les non vaccinés, ou autant les vaccinés que les non vaccinés ? Il serait 1000 fois plus contagieux selon notre ministre qui prend de plus en plus l'habitude de citer des chiffres qui ne veulent rien dire ou faux comme ces 96% de positifs non-vaccinés. 1 000 fois plus contagieux ? A ce rythme, en 8 jours la France est contaminée à 100% ! Et formidable, seuls les non-vaccinés seront touchés puisque les vaccinés ne sont pas touchés, ce qui n'est que justice pour nos dirigeants, voilà qui règle tous les problèmes ! Pas si simple, car le raisonnement et les chiffres sont faux.

delta
Qu'en est-il réellement ? Il y a 15 jours, j'écrivais qu'il était probablement plus contagieux, et probablement moins méchant, et qu'une contamination naturelle, plus efficace et plus durable que la vaccination, était peut-être envisageable. Laisser faire la nature. J'écrivais aussi qu'il fallait encore une quinzaine de jours pour pouvoir l'affirmer, c'est quasiment fait ( même s'il peut toujours y avoir un doute avec ce fichu virus). Des faits, rien que des faits :

Bomb

À voir absolument !!! Des vérités éclatent lors d'une réunion privée de médecins à propos des injections de produits expérimentaux « nommés vaccins » et de leurs effets

Voici le court extrait d'une réunion privée de médecins dans lequel il nous est donné d'entendre des déclarations qui sont pour le moins inquiétantes.
Argent et médecine illustration
© Inconnu
A priori, le médecin qui s'exprime est le Dr Vincent Reliquet, généraliste et membre du comité médical de l'AIMSIB.


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Che Guevara

« Nous sommes sincèrement abasourdis » : Le docteur Giuseppe de Donno, père du traitement plasma hyperimmun contre le Covid, s'est suicidé

Giuseppe De Donno, le médecin devenu célèbre pendant la pandémie pour avoir découvert avec succès le remède plasma hyperimmun pour vaincre le Covid, s'est suicidé dans l'après-midi d'aujourd'hui 27 juillet 2021. Dans une interview donnée en mai 2020, il a qualifié son traitement d'« arme magique contre le virus ». Les causes de son geste insensé sont encore inconnues.
jjjj

Guiseppe De Donno
Il s'est suicidé cet après-midi, le 27 juillet Giuseppe De Donno, le médecin devenu célèbre pendant la pandémie pour avoir découvert et proposé la cure du plasma hyperimmun pour vaincre le Covid. Selon la Gazzetta di Mantova, De Donno, 54 ans, a été retrouvé mort cet après-midi à son domicile de Curtatone, dans la région de Mantoue.

Les causes et les raisons qui ont poussé le médecin à se suicider sont encore inconnues. Le Dr De Donno était le chef du service de pneumologie de l'hôpital Carlo Poma de Mantoue, et de la Polyclinique de Pavie, et il était connu pour avoir utilisé la thérapie plasmatique avec succès. Pendant l'urgence sanitaire, son traitement avait sauvé de nombreux malades du Covid. Dans une interview qu'il avait donnée en mai 2020, il a défini les soins de son équipe comme
« une arme magique qui nous permet de sauver le plus de vies possible. »
Dans le même temps, cependant, le professeur avait expliqué qu'il ne voulait revendiquer aucun mérite pour l'invention de quoi que ce soit, parlant du raffinement d'une idée « qui existait déjà ». « Notre protocole est très ambitieux », a expliqué De Donno, révélant que dès le mois de mai de l'année dernière environ 80 patients avaient été traités avec succès par plasmathérapie.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


X

Morts et blessés par vaccin anti-covid : des chiffres officiels peu rassurants (Et on ne parle pas du long terme...)

Tout vaccin entraîne des effets indésirables et des morts. Les différents vaccins anti-covid ne dérogent pas à cette règle générale. Pire, étant en phase 3 d'expérimentation, ils relèvent d'un véritable saut dans l'inconnu. Sans même aller jusqu'à l'idée d'un projet mené de longue date (ce que peut toutefois laisser penser l'analyse approfondie des brevets par un expert international relayé dans nos colonnes) comme le fait d'ailleurs l'article que nous avons traduit plus bas, il est évident que la vaccination massive que nous connaissons aujourd'hui ne peut qu'entraîner mécaniquement des effets secondaires et des décès massifs.
jhgf

Selon le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies, au 26 juillet, 514 millions de doses ont été distribuées dans l'Espace économique européen, dont 443 millions ont été effectivement injectées. Les réserves de stock et le rythme de la vaccination ont poussé l'exécutif européen à affirmer le 10 juillet que la promesse de vacciner 70 % de la population européenne à l'été serait tenue.

Attention

Les injections anti-Covid sont des thérapies géniques et une thérapie génique n'est pas un vaccin

Pour nous alerter contre la manipulation médiatique et étatique sur « vaccin » covid-19, Robert Francis Kennedy Jr, l'avocat canadien Rocco Galati, le Dr David Martin et la scientifique Judy A. Mikovits se sont réunis.
Vaccin ARNm anti-Covid-19
© Inconnu
Le Dr David Martin nous explique dans cette vidéo que ce qui est appelé vaccin anti-Covid n'est pas un vrai vaccin. Il sait bien de quoi il parle, puisqu'il a fondé une société internationale d'analyse d'actifs incorporels — dont font justement partie les brevets. Nous adressons un grand merci à Jeanne pour sa traduction.

Les vrais vaccins inactivent ou atténuent leurs agents pathogènes

Dans les vaccins vivants atténués, le pouvoir pathogène du virus ou de la bactérie est atténué par différents procédés.

Dans les vaccins inactivés les agents infectieux ont été tués avec un produit chimique ou par la chaleur. Ils sont donc totalement inoffensifs, tout en restant capables de susciter une réponse du système immunitaire.

L'ARNm crée des agents pathogènes

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bandaid

La responsabilité des médecins est d'alerter les citoyens du monde entier de la grave criminalité des États et du camouflage de la fraude

À mon avis, en tant que médecin expérimenté, il n'y a jamais eu (et il n'y a toujours pas) de justification médicale aux mesures extrêmes prises dans le monde entier au nom d'un seul coronavirus sans particularité (qui n'a jamais été un nouveau virus comme on le prétend). La prétendue pandémie actuelle a toujours été soi-disant un problème médical. Les médecins sont formés (ou devraient l'être) pour résoudre les problèmes médicaux.
ghyu
De nombreuses années de formation intensive et d'expérience sont nécessaires pour former des médecins compétents. Le fait que les médecins aient été mis à l'écart (et qu'ils se soient honteusement permis d'être rendus inutiles) pour résoudre un problème médical vous dit tout ce que vous devez savoir sur ce qui s'est passé.

La pratique correcte de la médecine a été délibérément corrompue par des politiciens et des pseudo-scientifiques et le chaos, la confusion et la peur qui en résultent (avec l'aide malveillante de psychologues pratiquant la thérapie cognitivo-comportementale) en sont le résultat direct.

Aujourd'hui, le grand public est incapable de faire la distinction entre les bons et les mauvais scientifiques.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :